Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/11/18 : Edgar Feuchtwanger fut le voisin d'Hitler de 1929 à 1939. Âgé de 94 ans, il vient témoigner le 23 nov à Pessac à l’occasion de la projection du documentaire « Hitler, mon voisin, 1929-1939, souvenir d’un enfant juif ».

21/11/18 : Colloque de l’Observatoire National de la Précarité Energétique le 23 nov. à l'Hôtel du Département à Bordeaux. Ce colloque national présentera les chiffres de la précarité énergétique en France et les dispositifs de prévention et d’accompagnement.

21/11/18 : L'ancien international tricolore de football, Djibril Cissé, sera présent lors de l'inauguration des Foulées littéraires samedi 24 novembre à Lormont.

21/11/18 : Rassemblement à l'initiative de la Coordination Rurale 47, vendredi à 8h30 devant le tribunal d'Agen, en soutien à l'agriculteur victime d'une attaque au couteau en juin 2017 et dont son procès se tient le 23 novembre.

20/11/18 : La Rochelle : nouveaux blocages ce matin devant le site pétrolier de La Pallice, où les forces de l'ordre sont intervenues pour dégager l'accès et la route. Un automobiliste ayant forcé le barrage de police a été interpellé.

20/11/18 : En Dordogne, le trafic était encore perturbé ce mardi par les gilets jaunes, notamment dans l'agglomération de Bergerac, avec de nombreux poids-lourds bloqués et stationnés le long des routes. De nombreux blocages et barrages filtrants sont attendus.

20/11/18 : Les installations de péage automatique ont été incendiées à Virsac en Gironde sur l'autoroute A 10 par des gilets jaunes dans la nuit de lundi à mardi.

20/11/18 : Grand Poitiers organise le mercredi 21 novembre à 18h au centre socio-culturel des Trois Cités une réunion publique d'échanges sur le Projet de territoire de Grand Poitiers.

19/11/18 : Charente-Maritime : grosse mobilisation des gilets jaunes encore aujourd'hui, avec des barrages filtrants renouvelés à La Rochelle, Royan et Saintes aux entrées et en sorties de villes.

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompenser les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Charente-Maritime : les communes de Marennes et de Hiers-Brouage, près de l'île d'Oléron, s'apprêtent à fusionner. Une charte commune a été adoptée par les élus lors du dernier conseil municipal du 15 novembre au soir.

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/11/18 | Zéro déchet, zéro gaspi

    Lire

    Les 23 et 24 novembre, Bordeaux Métropole organise dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets le « Festival ZZ ». Près d’une centaine de rendez-vous sont prévus lors de ces 2 jours comme des ateliers, des jeux, des concerts, des conférences... Près de 80 structures locales et artisans seront présentS pour sensibiliser le grand public et les élèves des écoles. Programmation complète

  • 20/11/18 | La Rochelle : de nouveaux blocages à La Pallice

    Lire

    La police et la gendarmerie sont intervenues ce matin à la demande du préfet pour assurer la fluidité de la circulation aux abords des dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle, et pour libérer les accès à la rocade à Saintes, de nouveau bloquée. Selon un communiqué de la préfecture, "un automobiliste ayant forcé un barrage de police a été interpellé pour mise en danger de la vie d'autrui et violence sur agent de la force publique".

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : quatrième jour en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le Lot-et-Garonne, plusieurs gilets jaunes, accompagnés de transporteurs et d'agriculteurs, bloquaient ce matin le péage de Samazan (A62 sortie 5) et laissaient passer les voitures. Un barrage filtrant était mis en place à Marmande sur le rond-point d'un centre commercial en direction de Bordeaux. La Charente Maritime a subi des embouteillages (nationale 11 de Beaulieu au pont de l'île de Ré). A Pau, 150 camions de forains et des gilets jaunes ont prévu d'organiser une opération escargot sur l'A64. Barrage filtrant à Langon

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : la Gironde toujours perturbée

    Lire

    Plusieurs postes automates du péage de Virsac ont été brûlés dans la nuit de lundi à mardi par les gilets jaunes. Au nord de Bordeaux, un blocage subsiste toujours sur la RN10 au niveau de Saint-André de Cubzac. Au sud, la police a levé le blocage de l'A63 (au niveau de Marcheprime dans le sens Bayonne-Bordeaux), mais les itinéraires bis étaient toujours saturés ce matin. Sur l'A62, un barrage filtrant bloque toujours les camions au niveau de Langon. A 10h, la sortie 35 de l'A10 était fermée dans les deux sens de circulation.

  • 20/11/18 | La carte jeune s'exporte

    Lire

    Douze communes de la métropole (Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Artigues-près-Bordeaux, Bordeaux, Bouliac, Gradignan, Le Bouscat, Le Taillan-Médoc, Saint-Aubin-de-Médoc, Saint-Louis-de-Montferrand, Saint-Médard-en-Jalles et Talence) ont annoncé leur intention de proposer dans chacune de leurs communes la mise en place d'une carte jeune accessible à tous les résidents de moins de 26 ans, prévue pour mars 2019. A Bordeaux, le dispositif a été lancé il y a cinq ans et profite à plus de 25 000 jeunes, leur permettant de bénéficier de différentes réductions dans des lieux culturels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | 866 hectares de friches agricoles à remettre en culture dans l'Agglo d'Agen

16/03/2016 | Un inventaire complet des friches agricoles présentes sur le territoire de l'Agglo d'Agen vient d'être réalisé par la SAFER et la Chambre d'agriculture

Friches

En mars 2015, la Chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne et la SAFER Aquitaine Atlantique lançaient une stratégie commune pour recenser, cartographier et ainsi valoriser les friches agricoles. La Communauté d'Agglomération d'Agen, dans le cadre de ce partenariat, a ainsi bénéficié d'un diagnostic exhaustif et complet sur plus de 3.500 hectares de friches. Il en est ressorti que 25% de ce territoire, soit environ 870ha, pouvaient potentiellement revenir à l’agriculture. 1.100 propriétaires de quelque 2.000 parcelles de plus de 0,5 hectare ont ainsi été rencontrés pour parler du devenir de ces terres.

C'est un sacré travail de fourmis que viennent d'effectuer la SAFER Aquitaine Atlantique et la Chambre d'agriculture de Lot-et-Garonne. Depuis plus d'un an, des techniciens de ces deux structures travaillent main dans la main pour recenser les friches agricoles présentes sur le territoire de l'agglomération d'Agen. « Le but de cette opération est de diagnostiquer les friches qui pourraient être remises en culture », explique Laurent Magot, le directeur de la Chambre. Cet inventaire intervient car il a été fait un triple constat. Tout d'abord, qu'« en 10 ans (recensement agricole 2010) le département de Lot-et-Garonne a perdu près du quart de ses exploitations ainsi que 17.900ha de terres à vocation agricole ; qu'il existe dans le département une forte pression foncière entre agriculteurs désireux de s’installer, de se restructurer et de consolider leur exploitation agricole et qu'en parallèle, et paradoxalement, le développement des friches progresse », justifie Anne Broyelle, directrice départementale du Lot-et-Garonne de la SAFER Aquitaine Atlantique. « Et oui, aujourd'hui, il y a des tas de terrains qui ne demandent qu’à être cultivés dans l’agglomération d’Agen », pour Jean Dionis du Séjour, président de l'Agglomération agenaise. Un partenariat gagnant-gagnant

Laurent Magot directeur de la Chambre d'agriculture 47

Pour mener à bien cet inventaire, le partenariat SAFER / Chambre d'agriculture / Communauté d'Agglomération d'Agen a reposé sur la mise en commun de moyens techniques et humains propres à chaque structure afin d’inventorier ces friches et d’accompagner l’enjeu de la transmission-installation. « Notre souhait commun était d’initier cette double démarche sur un territoire donné et en concertation avec la collectivité locale concernée », précise Anne Broyelle. Ainsi, la Chambre a mis à disposition un agent tout comme la SAFER une conseillère. Ce partenariat s'est également traduit sur le terrain par la mise en place d'une méthodologie complémentaire, par l'élaboration de questionnaires, par la répartition du territoire (partie « ouest » étudiée par la SAFER et partie « est » étudiée par la Chambre d’agriculture), par des échanges réguliers entre opérateurs de terrain et par la mise en place d’un comité de pilotage. Un partenariat qualifié de « constructif » pour Anne Broyelle. Et « grâce à lui, la Chambre a pu profiter d'un outil informatique, dont dispose la SAFER, des plus performants qui permet de cartographier les terres et, ainsi, établir un diagnostic très précis et valorisant », souligne Laurent Magot. Pour contribuer à cette opération, la Communauté d'Agglomération d'Agen a rémunéré la Chambre à hauteur de 25.000€ par an. Inventaire mode d'emploi Cet inventaire a suivi différentes étapes. Tout d'abord, il a fallu repérer les friches « c'est-à-dire des parcelles n'étant pas des surfaces boisées, des sols artificialisés, des surfaces en eau ou des surfaces agricoles ayant fait l’objet d’une déclaration PAC », indique la directrice départementale de la SAFER. Donc, dans un premier temps, la démarche a consisté à coupler le fichier des friches avec celui des propriétaires fonciers,

Anne Broyelle directrice départementale du Lot-et-Garonne de la SAFER

« en extrayant les parcelles de moins de 0.5ha afin d'obtenir des résultats probants », ajoute Laurent Magot. Ainsi, 2.200 parcelles, 1.100 propriétaires et environ 3.500ha ont été passés à la loupe. Des rendez-vous avec les élus locaux ont été pris pour qualifier cette base de données. Un point sur les parcelles potentiellement aptes à être remises en culture car libres de toutes contraintes familiales, successorales a été fait avec les élus et les propriétaires. En effet, « durant toute l'année 2015, nous avons rencontré ces propriétaires pour leur parler de la location ou de la vente de leur parcelle. » Pour ceux qui veulent vendre, la Safer trouve des acheteurs et pour ceux qui veulent louer, ils passent des conventions de mise à disposition. La Safer est en quelque sorte l'interface entre le locataire et le propriétaire. Elle propose également de faire des locations de un à six ans renouvelables une fois. Ainsi, le propriétaire peut reprendre la main sur son bien et en disposer comme il l'entend, quand il le souhaite. En attendant, ses terres sont exploitées. « Mais les propriétaires ne sont absolument pas forcés de louer ni de vendre. Nous leur proposons », assure le directeur de la Chambre. Les techniciens ont également visité 188 agriculteurs âgés de plus de 55 ans - l'autre préoccupation de ce diagnostic étant la transmission - afin de les questionner sur leur retraite, sur des regroupements possibles de parcelles, ... » résume Laurent Magot. Une fois cette vaste enquête menée, la SAFER a saisi ces données dans l’application VIGIFRICHES (émanation de VIGIFoncier), un rapport a été remis à l'agglomération d'Agen et un atlas de cartes a été réalisé. Un bilan encourageant Aujourd'hui, l'inventaire est terminé et révèle que 866ha de friches agricoles peuvent potentiellement revenir à l’agriculture. « Ce résultat est très intéressant, car il permet d’avoir une vision très claire de l’état des friches sur un territoire et à un instant donné. Aussi, il met en évidence des sites et des propriétaires cibles à accompagner », souligne Anne Broyelle. Mais, aujourd'hui, le travail n'est pas fini. Il se poursuit même par le suivi et l’accompagnement des propriétaires concernés. « Cette expérience a été très bénéfique pour l'Agglo », ajoute, enthousiaste, Jean Dionis du Séjour. Du reste, « d’autres inventaires de ce type devraient être réalisés courant 2016 toujours en partenariat avec la Chambre d'agriculture et les collectivités », conclut Anne Broyelle.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Chambre d'agriculture47

Partager sur Facebook
Vu par vous
9191
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Une quarantaine de brebis vont pâturer dans les vignes du lycée de la Brie pendant plusieurs jours Agriculture | 21/11/2018

Des brebis pâturent dans les vignes du Bergeracois

Vinitech 2018 Agriculture | 20/11/2018

A Vinitech, la FNSEA défend son "contrat de solutions"

Elections Chambre d'agriculture, les JA et la FNSEA repartent ensemble dans les Pyrénéees-Atlantiques Agriculture | 20/11/2018

Elections Chambre d'agriculture : Les JA et la FNSEA repartent ensemble dans les Pyrénées-Atlantiques

Vignes dans le bassin de Cognac Agriculture | 20/11/2018

La prévention contre les aléas climatiques, le nouveau combat de la Chambre d'agriculture 17

Sept agriculteurs ont été récompensés par la fondation pour une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 17/11/2018

Des agriculteurs récompensés pour une agriculture durable

Le marais de Bris à Saint-Trojan, île d'Oléron Agriculture | 15/11/2018

La gestion de l’eau, une question d’avenir à la 10e conférence agricole du 17

850 retraités agricoles périgourdins ont dénoncé le manque de considération du gouvernement à leur encontre Agriculture | 14/11/2018

La colère des retraités agricoles périgourdins contre le gouvernement

Des réfugiés dans les rangs des saisonniers pour les vendanges 2018 en appellation Jurançon Agriculture | 13/11/2018

Les réfugiés au secours de l'emploi saisonnier agricole dans les Pyrénées-Atlantiques

Portes ouvertes sur l'installation à Coublucq (64), Maxime Gouze présente son exploitation au porteur de projet présents sur son exploitation ce 7 novembre. A ses côtés sa soeur Lucille, en cours d'installation. Agriculture | 07/11/2018

A Coublucq (64), portes grandes ouvertes sur l'installation agricole

Jean-Louis Zwick, son Directeur productions animales, Nutrition et accouvage Maïsadour Agriculture | 06/11/2018

Influenza aviaire: "Nous sommes maintenant plus robustes", JL Zwick, Directeur Production Animale Maïsadour

Foie gras de canard entier en conserve Agriculture | 31/10/2018

La filière Foie gras est de retour

Assises de la forêt et du bois en Pyrénées-Atlantiques Agriculture | 29/10/2018

Forêt bois : les professionnels en action pour redynamiser la filière dans les Pyrénées-Atlantiques

L’exploitation Altair avec une production de plantes médicinales et aromatiques, à découvrir le 6 novembre de 14 h à 16 h 30, à Liorac sur Louyre (24) Agriculture | 25/10/2018

Le Mois de la bio revient en Nouvelle-Aquitaine

Catherine Benneteau-Pelissero Agriculture | 23/10/2018

Université de Bordeaux/Sciences Agro : vers des compléments alimentaires de qualité

Agrinovembre le 6 novembre à Nérac Agriculture | 17/10/2018

L’Intelligence paysanne au cœur du 4ème Agrinovembre