Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/07/18 | Le PS girondin réagit au ralliement de F. Cartron à LREM

    Lire

    Réaction du secrétariat fédéral du PS de la Gironde après la démission de Françoise Cartron du groupe socialiste et républicain au Sénat pour rejoindre celui de la majorité présidentielle: "Ce choix n’est pas une surprise. Mme Cartron qui avait annoncé son départ du PS local dès le 15 septembre tout en restant attachée au groupe parlementaire national, n’a jamais caché sa proximité avec les idées du Chef de l’Etat. Nous regrettons cependant que cette décision intervienne alors qu’il n’y a plus de doutes possibles sur le caractère droitier de la politique menée par la République en Marche."

  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Agri Sud-Ouest innovation affirme sa place de leader national

26/03/2015 | Créé en 2007 en Midi-Pyrénées avant de s'étendre à l'Aquitaine en 2012, le Pôle de Compétitivité Agri Sud-Ouest Innovation organisait sa 8ème assemblée générale à Gradignan ce 26 mars

Alain Guichoux, Directeur du Pôle Agri Sud-Ouest Innovation, Daniel Segonds son Président et Fernando Leal Calderon, vice-président

En 2014, le Pôle de compétitivité spécialisé dans l'agriculture et l'agro-industrie a maintenu la trajectoire entamée dès ses débuts: « celle de la réussite » dans l'intégration du concept d'innovation au sein des PME, estime Daniel Segonds, Président de la structure depuis l'an dernier. Et pour cause, avec 327 adhérents, soit 8% de plus en un an, dont 228 entreprises (pour 92% d'entre elles PME ou ETI) et 331 projets labellisés par le Pôle, ce sont au total 730M€ d'investissements qui ont été suscités sur le territoire des deux régions, dont (pour ce qui concerne les projets achevés) 114 M€ de subventions publiques. Autre signe de la réussite du pôle, le nombre de projets financés par Fonds Unique Interministériel (FUI): 33 dont 8 cette année, un record en matière agricole et agro-industriel. De quoi poser, pour son Président, l'affirmation tranquille: «nous sommes le premier pôle agroalimentaire de France».

Mais « être le premier, c'est aussi devoir assumer quelques contreparties » admet volontiers Daniel Segonds, et parmi elles : une qualité de service aux adhérents du meilleur niveau possible. Dans cette optique le pôle est en cours de création d'un nouvel outil permettant d'assurer un véritable suivi des produits issus des projets qu'il aura contribué à développer. L'idée est de « mieux connaître quelles ont été les retombées, la valeur ajoutée économique et sociale des produits aux entreprises qui les portent. » Un tableau d'indicateurs de performance est en train d'être créé dans ce but. De quoi intéresser non seulement les adhérents mais aussi les investisseurs publics, sur la bonne utilisation de leurs fonds...
Côté projets et mobilisations d'argent public, Agri Sud-Ouest Innovation compte bien à l'avenir jouer davantage la carte de l'Europe. Non seulement par le montage de projets européens, mais aussi en bénéficiant à plein de la stratégie de « Smart specialization » mise en avant par l'Europe auprès des régions dans le cadre des politiques de l'innovation. Or, en Aquitaine, mais également en Midi-pyrénées, l'agriculture et l'agroalimentaire, ont bel et bien vocation à entrer dans ces «spécialisations innovantes», a confirmé Alain Rousset ce 26 mars.

"Stabiliser le pôle tel qu'il existe"Mais l'avenir du Pôle, au regard de sa dimension inter-régionale, se pose aussi, en quelque sorte, de manière « géo-politique ». « Sur le principe, comme le territoire administratif des régions s'étend on considère que l'on peut accueillir d'autres adhérents. Mais, certainement pas aux prix de la détérioration des services que l'on propose », prévient son Président avant d'ajouter que «le Pôle n'est pas de toute manière dans une posture de conquête territoriale ». De quoi, peut être, rassurer à l'Est le Pôle Qualiméd, en Languedoc-Roussillon, qui intervient sur des domaines similaires à Agri sud-ouest Innovation. Pour autant, la porte du dialogue est ouverte entre les deux organismes, « il y a forcément des choses à faire », admet simplement Daniel Segonds, en accord avec le Vice Président de Midi-Pyrénées en charge de l'agriculture, Vincent Labarthe. Sur la partie Ouest, Alain Rousset propose quant à lui « qu'il y ait peut-être, en Limousin et Poitou-Charentes un début de structuration sous forme de cluster, ce serait un bon exercice de transition, tout en veillant à stabiliser le pôle tel qu'il existe pour qu'il n'y ait pas de rupture, pour les entreprises qui y sont adhérentes».

Côté stratégie sur les projets qu'il accompagne et labellise, le Pôle va continuer à travailler sur les 3 axes technologiques forts que sont l'agroraffinerie et la valorisation des co-produits des productions agricoles, l'efficience des systèmes de productions (que ce soit sur le machinisme ou les procédés agroalimentaires) et l'optimisation des intrants, tels que l'eau, les fertilisants ou encore les phytosanitaires. Trois stratégies « horizontales » qui trouveront leurs applications sur huit filières d'excellence telles que le maïs, le tournesol, le soja, les fraises, ou encore le foie gras,etc. Des «filières» identifiées ici par le concept d' «agrochaînes» permettant d'avoir un dynamique de projet qui part de l'anticipation des attentes du marchés et du consommateur, pour remonter la chaîne de fabrication et de production jusqu'au territoire. En d'autres terme une vision « de la fourchette à la fourche », plutôt que l'inverse.

Le Prix Agri Sud-Ouest Innovation des lycéens


La remise du Prix Agri Sud Ouest Innovation des Lycéens à la société Dentris pour son projet SECURI-DIAL

Parmi les projets labellisés par le Pôle, trois d'entre eux ont été sélectionnés pour participer à la 4ème prix Agri Sud-ouest Innovation des Lycéens dont le jury se composent de 650 élèves de 35 classes de 19 lycées d'enseignement général ou agricole et des écoles d'ingénieurs BSA à Bordeaux et ENSAT à Toulouse. Remis ce 26 mars, après un temps d'échange entre lycéens et porteurs de projets, le prix a cette année récompensé le projet «Sécuri-dial» de la société toulousaine Dendris, labellisé par le pôle en 2010. Quasiment achevé, celui-ci a permis de mettre au point une nouvelle génération de diagnostic pour la sécurité alimentaire. En effet, le prototype mis au point par Dendris, permet la recherche concomitante de 12 pathogènes, là où la méthode actuelle classique ne recherche qu'une bactérie après l'autre. Autant dire que le projet en question sera un outil précieux pour les laboratoires et les industriels de agroalimentaire, qui pourront ainsi s'assurer de manière non seulement plus rapide mais aussi moins coûteuse, de la qualité sanitaire des denrées alimentaires qu'ils mettront sur le marché, et dans nos assiettes.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
14114
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr