Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : Le 17 octobre à 8h45, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers organise un forum emploi inversé : les demandeurs d'emploi ont un stand et les entreprises qui sont les visiteurs venant rencontrer les "offreurs de compétences".

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

14/10/19 : La préfète de Région et le préfet maritime de l'Atlantique ont signé aujourd'hui le premier volet du document stratégique de façade maritime Sud-Atlantique, dont ils ont coordonné les travaux. Une 1re dans la gestion des 720 km de littoral.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

07/10/19 : Le prochain congrès des départements de France se tiendra à Bourges du 16 au 18 octobre, avant de faire sa 90e édition en novembre prochain à La Rochelle. Cette année voit célébrer le 230e anniversaire de la création des Départements.

04/10/19 : A partir de lundi 7 octobre, le Département de la Gironde réalise des travaux de mise en sécurité sur la voie verte située sur la RD 809, entre le carrefour giratoire d'Aquitaine et celui du Sauternais. Fin des travaux prévue le 28 octobre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/10/19 | Corrèze: Les limitations des usages de l'eau perdurent

    Lire

    Depuis le 21/09, la Corrèze a connu des pluies régulières mais avec un déficit de pluviométrie de 30% depuis le début de l’année, "l'indice d'humidité des sols reste à un niveau très bas" indique la préfecture qui précise que les mesures de limitation des usages sont maintenues: vigilance sur le territoire de la Dordogne aval, niveau d’alerte renforcée sur le territoire des bassins de la Vézère aval, la Corrèze aval et l’Auvézère, niveau de crise sur le territoire des bassins de la Dordogne amont, la Xaintrie, la Vienne, la Vézère amont et la Corrèze amont, et enfin interdiction d'irriguer sauf cultures dérogatoires

  • 16/10/19 | Les 9 Pactes territoriaux en Gironde: du concret!

    Lire

    Aménagement de la halte nautique de Blaye (200 000 € d'aides), extension du local communal de l’épicerie sociale et solidaire à les Peintures (4 500 €), travaux et équipement numérique des écoles à Guîtres (66 000 €), réaménagement du centre social de Toulenne (50 000 €), aménagements de sécurité et travaux sur la commune de Villegouge (83 982 €), projet d’écosystème collaboratif visant à accompagner les acteurs locaux vers un tourisme durable en Médoc (18 723 €)... Autant de projets soutenus le 14/10 par les élus départementaux lors de la commission permanente et issus des Pactes territoriaux créés avec les acteurs locaux.

  • 16/10/19 | Le documentaire "L'Engrangeur" en avant-première à Tulle

    Lire

    La Chambre d’Agriculture de la Corrèze et Tulle Agglo organisent le 17 octobre à 20h30 au Cinéma Véo de Tulle une projection en avant-première de "l'Engrangeur". Suite à la projection de ce documentaire, initié par l’association La Gaillarde, sur Régis Coudert, un éleveur emblématique de Corrèze, un échange avec le public est proposé sur divers thèmes dont les évolutions dans les pratiques d’élevage, le renouvellement des générations ou encore la consommation & l'alimentation. Entrée libre.

  • 16/10/19 | 9 000 visiteurs pour l'inauguration de Traversées/Kimsooja à Poitiers

    Lire

    Plus de 9 000 visiteurs ont fréquenté l'exposition Traversées/Kimsooja lors du week-end inaugural ce samedi 12 et dimanche 13 octobre. Des oeuvres d'art sont éparpillées dans les lieux importants de la ville de Poitiers comme le palais des ducs d'Aquitaine, lieu phare de cet événement. Visites, performances, ateliers, conférences sont au programme de Traversées/Kimsooja jusqu'au 10 janvier. Prochain temps fort, ce samedi 19 octobre avec la compagnie L'Homme debout, départ place Lepetit à 19h30.

  • 15/10/19 | Le tour de France 2020 passera par la Vienne !

    Lire

    20 ans que la Grande boucle n'était pas passée par la Vienne. La 107e édition du Tour de France passera deux jours dans le département. Une première étape le mercredi 8 juillet ralliera Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime) à Poitiers, avec une arrivée avenue Kennedy, 1,5 km de ligne droite. Il s'agit de la plus longue ligne d'arrivée du parcours. Le lendemain, le 9 juillet, les coureurs partiront de Chauvigny pour rallier Sarran en Corrèze.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Agriculture : Christian Dussau ou l’art d’innover

19/09/2019 | Depuis 40 ans, Christian Dussau ne cesse d’inventer des machines pour faciliter le travail de l’éleveur et améliorer le bien-être de l’animal…

Christian Dussau et Christophe Tauziet Dutey éleveur de canards à Samadet (40)

Nous l’avions rencontré en décembre dernier… Il venait de recevoir la médaille d'argent au Salon Mondial de la production animale, « Eurotier » à Hanovre, pour son « Sentinel Robot », le premier robot de paillage et de surveillance doté d’Intelligence Artificielle qui s’intègre dans l’élevage de précision. « Il » c’est Christian Dussau, le Géo Trouvetou du machinisme agricole. A la tête de son entreprise Dussau Distribution, ce dernier n’a de cesse de réfléchir à des machines innovantes pour améliorer le bien-être animal et faciliter le labeur de l’éleveur. Depuis quelques années, il fait partie du cluster machinisme pour un échange de savoir-faire avec les autres membres…

Il a le verbe facile Christian Dussau. Sans discontinuer, il peut vous raconter avec enthousiasme le travail des éleveurs, la mécanisation de leur labeur et les innovations à venir pour améliorer le bien-être animal. Il est intarissable sur le sujet et sait parfaitement transmettre cette passion qui l’anime depuis tout petit. Une passion pour la terre, pour l’élevage pour le métier d’agriculteur. Sa première invention, il l’a créée en 1978 en mettant au point une distributrice d'aliment permettant de simplifier et d'alléger la tâche de l'éleveur. Depuis, il n’a eu de cesse de tenter de « trouver des solutions à des problèmes sans réponse ». Son entreprise, Dussau Distribution située à Pécorade dans les Landes, secondée par un bureau d’études R&D Inateco by Dussau, propose une large gamme de machines agricoles toujours plus innovantes les unes que les autres qui apportent des solutions techniques dans la distribution des litières et de la biosécurité, qui augmentent les performances technico-économiques des exploitations et surtout qui améliorent le bien-être de l’éleveur, des animaux en optimisant notamment le temps de travail.

Sentinel


Le Robot Sentinel 2 toujours plus innovant
L’un de ses bébés, le Sentinel Robot, est le premier robot de paillage et de surveillance doté d’Intelligence Artificielle qui s’intègre dans l’élevage de précision. Il épand automatiquement tous types de litières pour tous types d’élevages. Il collecte les informations grâce à ses capteurs visuels et thermiques. Il établit des diagnostics et anticipe les risques sanitaires et comportementaux grâce à l’Intelligence Artificielle. Toutes ces caractéristiques sont les raisons pour lesquelles ce Robot a reçu la médaille d’argent du Salon Mondial de la production animale, « Eurotier » à Hanovre. Mais Christian Dussau ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Il vient de concevoir le Robot Sentinel 2. « Un robot d’assistance multifonctions qui se substitute aux yeux et aux bras de l’éleveur pour automatiser la gestion de la litière et la surveillance des animaux », souligne le passionné. Sa mobilité lui permet de cartographier l’ensemble des bâtiments et d’alimenter les bases de données. « C’est un véritable partenaire pour l’éleveur car il surveille le comportement des animaux ainsi que le bâtiment et tient informé l’éleveur en émettant des informations et des alertes sur ordinateur, tablette et smartphone ».

Sentinel


Les petites entités, une priorité
Mais toutes ces machines ont un coût ! La plus abordable se monte à 25 000 €. Trouver des solutions de financements pour les petites entités qui n’ont pas forcément les moyens d’acquérir ce type de machine est une des priorités pour Christian Dussau. « Nous souhaitons apporter les mêmes solutions techniques aux grands groupes comme aux plus petites exploitations. » L’inventeur travaille de concert avec l’Allemagne, la Bretagne et les Pays de la Loire. « L’Allemagne a fait appel à nous lors de la grippe aviaire de 2016 pour trouver une solution. La Bretagne et les Pays de la Loire étaient également demandeurs car n’ont pas été indemnisés pour les pertes causées par cette maladie. Ils ont été lourdement impactés financièrement ». Aujourd’hui, le président allemand des productions bio s’équipe chez Dussau Distribution et l’entreprise landaise est le leader mondial du matériel d’engraissement pour la production de foie gras.

Cluster machinisme, « l’union fait la force »
Pour s’assurer une expertise fine, Christian Dussau s’est rapproché du cluster machinisme, riche de 25 membres, porté par la technopole néracaise Agrinove. « Faire partie de ce cluster est indispensable pour moi, car cela me permet d’échanger avec d’autres acteurs du machinisme afin de trouver des solutions. Nous mutualisons ainsi notre savoir-faire, nos compétences et nos connaissances ». A terme, les acteurs de cluster ont bien l’intention de travailler sur une même problématique qu’est l’innovation multisectorielle autour de l’Intelligence Artificielle, la robotique, la mécanique, les pesticides… « Différentes disciplines représentées par l’ensemble des membres du cluster ». Pour le Landais, ce cluster permet de compenser la petite taille des entreprises membres. « En fait toutes réunies nous formons une seule et même entité riche de multiples compétences. Ce cluster nous permet d’avancer plus vite car il faut le dire le chrono a été déclenché. D’ici quelques années, 50 % des agriculteurs partiront en retraite et les jeunes qui s’installent n’ont pas l’intention de travailler comme leurs aïeuls et ne seront pas également secondés par leur père ou grand-père comme c’était de coutume par le passé. Donc nous devons trouver des solutions ! »

Photo prise depuis Sentinel

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Inateco

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
18556
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr