24/11/17 : En Charente-Maritime, le nombre de demandeurs d’emploi (toutes catégories) s'établit à 58 530 fin octobre 2017, dont 33 410 sans aucune activité. Ce nombre augmente de 0,6 % sur 3 mois (+360 personnes), de 0,3 % sur 1 mois et de 4,5 % sur un an.

24/11/17 : La Région vient de verser 68.000 € au lycée des Métiers de la Plasturgie Val de Garonne de Marmande, pour la participation à l'acquisition d'un centre d'usinage vertical pour le BTS « étude et réalisation d'outillage »

23/11/17 : Le préfet de Nouvelle Aquitaine, Pierre Dartout, a été nommé ce mercredi en conseil des ministres préfet de la région PACA. Il est remplacé à Bordeaux par Didier Lallement, conseiller à la Cour des comptes et ancien préfet de Basse-Normandie et du Calvado

21/11/17 : La Rochelle a reçu le prix de la meilleure Approche stratégique de l'open data lors des Trophées Open Data pour les territoires 2017, qui s'est déroulé la semaine dernière à Paris. Une récompense pour sa stratégie numérique impliquant les citoyens.

17/11/17 : Les traités transatlantiques. Tel est le sujet du débat qu'organise le Centre d’Information Europe Direct Moyenne Garonne / Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne le vendredi 8 décembre à 18h au Comoedia, 32 Rue Léopold Faye à Marmande.

17/11/17 : Le groupe cinématographique rochelais CGR ( Georges Raymond) vient de racheter Cap Cinéma qui exploite 22 salles en France dont celles de Périgueux et d'Agen. Le réseau CGR devient le premier exploitant français. Et le deuxième en terme d’entrées.

16/11/17 : A l'occasion du centenaire de l'arrivée de l'armée américaine à La Rochelle, l'esplanade Eric-Tabarly accueille deux wagons d'époque, classés aux Monuments historiques, comme patrimoine de la 1re Guerre Mondiale. A voir jusqu'au 19 novembre.

15/11/17 : Vinitech Siffel, le Salon mondial vitivinicole, arboricole et maraîcher organisé par Congrès Expositionx de Bordeaux, annonce sa prochaine édition à Bordeaux du 20 au 22 novembre 2018.

15/11/17 : Lascaux IV, le centre international d'art pariétal de Montignac, a été désigné l'un des trois meilleurs projets de tourisme européens 2017 par la British Guild of travel writers avec le musée des Vikings au Danemark et la maison Mondrian aux Pays-Bas.

10/11/17 : La Maison de la Charente-Maritime accueille jusqu'au 29 décembre l'exposition "Objectif enfance", notamment sur les actions en faveur des enfants dans le monde, qui fut exposée sur le parvis de l'hôtel de ville à Paris. Entrée libre

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/11/17 | Rocade bordelaise: la suggestion d'Alain Juppé

    Lire

    "La congestion du trafic dans l’agglomération est préoccupante et cela complique la vie quotidienne des habitants»: propos d'Alain Juppé à Sud Ouest. Le président de la Métropole parmi les mesures envisagées pour atténuer la congestion du trafic suggère l’adossement d’une partie de la rocade au réseau des concessionnaires autoroutiers (ASF et Atlandes), sans mise en place de nouveaux péages. «On peut le faire en échange d’une augmentation de la durée de la concession. Cela permettrait de gagner des années pour les travaux ».

  • 24/11/17 | Rencontre avec l’architecte Jean Depoid à Villeneuve/Lot

    Lire

    Pour prolonger les Journées nationales de l’Architecture qui se sont déroulées en octobre dernier, le service Pays d’art et d’histoire de l’Agglomération du Grand Villeneuvois et le CAUE 47 invitent le public à rencontrer l’architecte Jean Depoid, le samedi 2 décembre à 15 h, au Centre culturel J-R. Leygues. Au menu de ce r-v, la visite du Centre culturel par Jean Depoid et une table ronde sur l’architecture des années 60 à 90 dans le Villeneuvois, avec Jean Depoid et ses invités.

  • 24/11/17 | La Rochelle-Emploi : Quand les volontaires du service civique se font intermédiaires...

    Lire

    Aller à la rencontre des entreprises pour identifier leurs besoins et leur faire connaître les différents dispositifs d'aide au recrutement des jeunes, telle sera la mission des prochains volontaires du service civique de l'agglomération de La Rochelle à partir de janvier 2018. Tous les jeunes de 18 à 25 ans peuvent postuler à ambassadeursdelemploi17@gmail.com. Des entretiens seront organisés en décembre. Une réunion d'information se tient le 5 décembre à la Maison de l'Etudiant à La Rochelle.

  • 24/11/17 | La Région débourse 550 000€ pour la réfection de l’écluse de Saint-Vite (47)

    Lire

    Dans le cadre du projet structurant de mise en valeur touristique de l'ensemble du bassin du Lot, les travaux envisagés sur l’écluse de Saint-Vite seront soutenus par la Région -en partenariat avec l’État et l’Union européenne- à hauteur de 550 000 €. Les travaux consisteront au démantèlement des installations existantes, à la remise en état des bajoyers de l'écluse, à la mise en conformité de l'écluse et de ses abords avec la navigation.

  • 23/11/17 | Un nouveau préfet pour la Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    La décision a été prise en Conseil des Ministres ce 22 novembre : Pierre Dartout, Préfet de Nouvelle-Aquitaine et de Gironde et de la zone de sécurité et de défense Sud Ouest depuis avril 2015 quitte la région pour prendre la tête de la Préfecture de Provence-Alpes-Côte d'Azur et des Bouches-du-Rhône où il aura en charge la zone de défense et de sécurité Sud. C'est Didier Lallement, Conseiller maître à la Cour des comptes, ancien préfet de la région Basse-Normandie, passé par les Ministères des Transports, de l'Ecologie, et de l'Intérieur, qui lui succédera à Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Agriculture et Nouvelle-Aquitaine : La Chambre régionale d'agriculture demande 15M€ supplémentaires à la Région

14/09/2016 | Avec la grande région, Dominique Graciet affirme comme une nécessité la convergence des dispositifs agricoles régionaux et départementaux, et les moyens de les financer...

Dominique Graciet, Président de la Chambre régionale d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine

La Nouvelle-Aquitaine se met peu à peu en place. A l'occasion de sa rentrée médiatique, Dominique Graciet, Président de la Chambre régionale d'agriculture a fait part de ses attentes sur les volets agricole et agroalimentaire : une convergence des dispositifs agricoles des trois ex-région, et pour se faire une enveloppe régionale rehaussée de 15 M€, ainsi que des coordinations à mettre en place avec les 12 départements, le tout dans le cadre des compétences revues et corrigées par la loi NOTRe. Des négociations qu'il s'est dit déterminé à mener à bon terme.

« Dans la construction de la nouvelle région, l'agroalimentaire doit être à la première place », pose Dominique Graciet, or, ajoute-t-il, « il faut des règles stables et homogènes sur l'ensemble du territoire régional pour inscrire le développement agricole dans le temps et assurer un traitement égalitaire à tous les agriculteurs de la région ». En d'autres termes, l'accompagnement de l'agriculture, à l'image des autres politiques régionales désormais « néo-aquitaines », doit être homogénéisé, « dès 2017 », souligne le Président de la chambre régionale. Pour ce faire, il propose à Alain Rousset « un plan régional de développement agricole qui soit identique partout, avec des règles d'accès aux enveloppes financières qui soient les mêmes pour tous les agriculteurs ».
Mais au delà du projet, et en contrepartie de cette convergence, « il faut une enveloppe complémentaire de 15M€ sur le budget de la Région consacré à l'agriculture et à l'agroalimentaire ». Pour Dominique Graciet, d'ailleurs, c'est davantage « une consolidation » de l'enveloppe régionale précédente, plutôt qu'une réélle augmentation, puisque celle-ci avait déjà intégré 15M€ supplémentaires en raison de la prise en compte par la région de la crise sur l'influenza aviaire.
Au total, si l'accord était donné par la région, le budget régional agricole sur ses fonds propres (hors fonds européens qui vont jusqu'à doubler le total du budget régional) se monterait ainsi à environ 72 M€. Si Alain Rousset semble, selon Dominique Graciet, avoir « validé le besoin sur cette demande », reste à l'ensemble de la profession agricole néo-aquitaine à se réunir au début du mois d'octobre, pour valider le nouveau plan de développement régional qui sera ensuite soumis au Président de la Région.

Départements et en-dessous, "la réforme a multiplié les interlocuteurs"Autre terrain institutionnel et financier en jeu pour l'agriculture régionale dans le contexte de réforme territoriale : les départements, dont les compétences en matière économique ont été revues et corrigées par la loi Notre. Sur ce plan aussi les discussions semblent en bonne voie dans la recherche de règles communes. « Une convention sur l'accompagnement économique a été signée par 11 départements sur 12», mais le président Graciet ne désespère pas de convaincre le dernier, qu'il n'a pas voulu citer. Une manne départementale que la Chambre d'agriculture n'a en effet, pas intérêt à perdre puisque l'accompagnement cumulé des douze départements représente environ 40M€ pour l'agriculture et l'agroalimentaire.

Enfin, la réforme territoriale se joue aussi à un troisième niveau pour les acteurs de l'agriculture régionale : « elle a créé de nombreux découpages à l'intérieur des départements; c'est autant d'interlocuteurs pour nous auprès desquels il faudra savoir anticiper et s'organiser, et notamment au niveau des chambres départementales de l'agriculture », explique Dominique Graciet.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4716
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr