aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

14/02/16 : L'Union Bègles Bordeaux qui jouait dans le Grand Stade devant quelques 38000 spectateurs a battu 15-12 le Rugby Club de Toulon ce 14 février.

12/02/16 : Ils ont perdu avec les honneurs: les amateurs de Trélissac ont perdu leur 8e de finale de Coupe de France ( 0-2 ) contre l'olympique de Marseille au stade Chaban Delmas à Bordeaux devant plus de quinze mille supporteurs

11/02/16 : Le journaliste François Ruffin se rendra aux Montreurs d'images à Agen le lundi 15 février à 20h30, pour présenter en avant-première son documentaire « Merci patron ! »

10/02/16 : Patrick DALLENNES, sous-préfet de Bayonne, a été nommé préfet délégué pour la défense et la sécurité auprès du préfet de la région Bretagne, préfet de la zone de défense et de sécurité Ouest, préfet d’Ille-et- Vilaine.

09/02/16 : Leader dans les services à domicile, le groupe O2 prévoit de recruter cette année 93 personnes en CDI (le plus souvent à temps partiel) dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces offres concernent principalement la garde d'enfants à domicile. + d'info

09/02/16 : Les mutations sociétales seront au cœur des rencontres "antro-Pau-logiques" organisées les jeudi 11 et vendredi 12 février par le laboratoire de recherche Identité, territoires, expressions, mobilités de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour.+ d'info

09/02/16 : Muse en tête d'affiche du prochain Garorock qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet à Marmande (47)

09/02/16 : Le prochain spectacle "sons et brioches", à vivre en famille, proposé par l'orchestre de Pau Pays de Béarn sera présenté au cours du week-end des 13 et 14 février. Il s'agira de "La tête dans le sac", d'après le livre de Marjorie Pourchet.+ d'info

Partez au ski avec aqui.fr et N'Py
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/02/16 | Intempéries, crues: Routes fermées en Gironde:

    Lire

    Voici par canton, les routes départementales (RD) maintenues fermées ce 15 février: Canton de l'Entre-deux-Mers: RD117 à Sainte-Croix-du-Mont et à Loupiac, RD240 à Langoiran, Canton du Libournais Fronsadais: RD18 aux Billaux, RD670 E4 à Fronsac; RD247, RD247E2, RD247E3 à Sablons, RD120 à Saint-Denis-de-Pile et à Savignac, RD130 à Ynesse, RD120 à Saint-Quentin-de-Baron; Canton du Réolais et Bastides: RD670 à La Réole; Nord Médoc RD2E4 et RD2 à Pauillac, Cantons d'Ambarès-et-Lagrave: RD10 à Saint-Louis-de-Montferrand et Ambès, Canton de Créon RD 113E1 à Latresne

  • 12/02/16 | Crues de l'Estuaire et du Confluent: ça monte encore

    Lire

    La Gironde en vigilance orange sur le secteur Estuaire et le Confluent Garonne-Dordogne. Le Service de Prévision des Crues indique le maintien d'une surcote ce samedi matin 13 février à l'entrée de l'estuaire et des niveaux de crues sur l'agglomération bordelaise estimés entre 6,75m et 7,05m au pic de marée à 10h45 (6,82m observés ce 12 février à 9h30) et sur le secteur de Libourne entre 6m et 6,35m à 11h45. Ce phénomène est lié à la combinaison d'une marée toujours forte et du renforcement des vents à partir de demain matin avec des rafales attendues à 100km/h sur le littoral et à la pointe du Médoc, et à 80 km/h dans les terres.

  • 12/02/16 | Dax accueillera le premier village Alzheimer de France

    Lire

    La ville de Dax a été choisie pour accueillir le premier village Alzheimer qui devrait recevoir, d'ici l'été 2018, 120 résidents atteints de la maladie, a annoncé le département vendredi. « Un choix de pertinence » au cœur de la première agglomération thermale de France, récemment labellisée « silver economy », a réagi Elisabeth Bonjean, présidente du Grand Dax. La première pierre devrait être posée début 2017 au sud-est de la ville en direction de Narrosse, sous le haut patronage de François Hollande.

  • 11/02/16 | Une expo BD dans le Marmandais

    Lire

    Dans le cadre de son partenariat avec le festival « La BD est dans le pré » qui se tient à Fourques-sur-Garonne les 13 et 14 février, Val de Garonne Agglomération accueille une exposition durant le mois de février baptisée « Tronches de vie » signée Christophe Besse qui propose une trentaine de dessins : planches de BD et caricatures. L’expo est installée dans le hall d’accueil de Val de Garonne Agglomération, place du marché à Marmande. L’entrée est libre et gratuite.

  • 11/02/16 | Remaniement: Ayrault et les écolos de retour

    Lire

    Le 3ème gouvernement Valls, annoncé dans l'après-midi, s'est élargi passant de 32 à 38 Ministres et Secrétaires d'Etat. A noter le retour de Jean-Marc Ayrault au Quai d'Orsay, en remplacement de Laurent Fabius. Parmi les sortants : Fleur Pellerin dont le Ministère de la Culture est confié à Audrey Azoulay, Marylise Lebranchu qui passe la main à Jean-Vincent Placé en Secrétaire d'État chargé de la Réforme de l'État ainsi que Silvia Pinel, au Ministère du logement qui retrouve une Ministre verte: Emmanuel Cosse. Nouvel entrant aussi, Jean-Michel Baylet (PRG) au porte-feuille de l'aménagement du territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Agriculture: Des Assises régionales de l’installation critiques et constructives

14/06/2013 | Si elle n'est pas un échec, la politique de l'installation connaît de nombreuses limites. Les Assises régionales de l'installation les ont mis à jour pour mieux les dépasser

Hervé Durand, DRAAF, Jean-Pierre Raynaud,vice président du Conseil régional d'Aquitaine en charge de l'Agriculture, Thierry Mazet, Directeur  Agriculture, Agroalimentaire, Forêt et Mer au Conseil régional

Ce vendredi 14 juin a eu lieu le grand rendez-vous régional de l’installation agricole. Syndicats, chambres d’agriculture, CUMA, coopératives, SAFER, mais aussi services de l’Etat et de la Région ont échangé une journée durant sur les freins actuels et les améliorations pouvant être apportées à la politique de l’installation agricole. Un temps de travail riche, intense et particulièrement constructif dont la synthèse, rédigée par la Direction régionale de l'Agriculture (DRAAF) et la Région, sera versée aux contributions des Assises nationales organisées en juillet. Une synthèse aussi très précieuse pour une remise à plat des dispositifs, nombreux, existant dans la région.

C’est sans complaisance ni langue de bois qu’a été livré dans la matinée, le résultat d’un audit d’évaluation de l’ensemble des dispositifs d’installation existant en Aquitaine. Réalisé par deux cabinets indépendants, le total est impressionnant: initiatives privées et publiques confondues, que ce soit sur l’accompagnement préalable, l’accès au foncier, l’accompagnement dans la réalisation du projet ou encore dans l’aide au financement, ce ne sont pas moins de 82 instruments qui ont été listés! L’ensemble des 1054 nouveaux installés en Aquitaine en 2012 (880 en 2011) auraient donc dû trouver leur bonheur dans cet éventail d'outils pour faciliter leur installation. Pourtant, rien n’est moins sûr. Pour preuve, sur l’aide nationale (et principale) baptisée Dispositif Jeunes Agriculteurs (DJA), seuls 30% des nouveaux installés l’ont mobilisée. Deux raisons principales à cela : soit le porteur de projet a plus de 40 ans et ne peut donc plus s’en prévaloir, soit il n’a pas la qualification agricole requise.
Pourtant, désormais, le vivier des nouveaux arrivants en agriculture sont des personnes qui s’installent hors cadre familial et dans ceux-là beaucoup ont de pus de 40 ans ou sont «mal» diplômés. Au total, 40% des installations agricoles sont le fait de personnes de plus 40 ans, autant  dire, autant de non candidats à la DJA…

Clivage entre DJA et sans DJAOr, il se trouve que la DJA, outre une aide à l’investissement, donne aussi accès à un accompagnement technique, à un suivi post-installation ainsi qu’à des facilités d’accès à un grand nombre de dispositifs financiers, quand elle n’est pas objectivement un critère d’accès à d’autres aides publiques ou privées. En bref, celui qui s’installe avec la DJA, le fait dans de meilleures conditions que celui qui tente l’exercice sans DJA. Pour preuve, «les installations des moins de 40 ans bénéficiant de la DJA ont un taux d’arrêt nettement inférieur (6%) à ceux qui n’ont pas eu accès à cette aide (20% d’arrêt) ». Un clivage qui correspond très souvent au clivage entre installations dans le cadre familial et hors cadre familial. Ces dernières cumulent donc, le plus souvent, une plus grande difficulté à accéder aux aides à l’investissement, doublée d’un difficile accés au foncier, qui se pose un peu moins à ceux qui prennent la suite familiale…
Pourtant, malgré l’existence de 82 outils visant une installation facilitée, et l’investissement annuel moyen de 12M€ consacré en aides directes à la politique d’installation en Aquitaine, l’efficacité et l’efficience de ces dispositifs n’est pas toujours au rendez-vous. Beaucoup de volontaires à l’installation restent encore au bord de la route. En effet, seul 1% des engagements réalisés sont réservés au public sans DJA, et seuls 4% des engagements sont réservés aux installations hors cadre familial. Autant dire un vrai paradoxe, entre les besoins exprimés, le nombre d’installations qu’ils représentent et les moyens mis en oeuvre pour les accompagner.

Accompagnement de "tous les projets d'installation viables"Au regard des ces constats, ces Assises régionales ont permis de dégager des orientations et de grands principes pour dépasser le limites actuelles. En premier lieu, concernant les cibles de la future politique d’installation, un accompagnement de «tous les projets d’installations viables» est fortement souhaité, qu’ils soient hors cadre familial, en installation progressive, ou sur des zones à enjeux. Dans le même ordre d’idée, un accès à la DJA devrait être favorisé en repoussant la limite d’âge, et en simplifiant le dispositif.
Sur l’accompagnement en lui-même a été retenu le principe d’«un lieu d’entrée unique et ouvert à tous» assurant notamment une information exhaustive et une mise en réseau des différents intervenants. Est également proposé un accompagnement personnalisé de tous les candidats, ainsi que le développement d’un suivi post-installation. Sur les outils financiers, outre le maintien du dispositif de l’aide d’Etat, les Assises régionales proposent «une plus grande complémentarité et cohérence entre les financeurs», «une modularité des aides» au regard du public ou des filières, un développement des mécanismes d’ingénierie financière ou encore un soutien aux collectifs (CUMA, installation en société, etc..).
Enfin pour l’accès au foncier, une réévaluation des règles d’urbanisme semble s’imposer, notamment en matière de préservation des terres agricoles. Est également préconisé un régime de l’accès au foncier amélioré et plus de transparent, le développement du portage du foncier et un effort en direction de la transmission. Au total, une politique de l’installation renouvelée et actualisée dont la gouvernance serait assurée à un triple niveau. D’abord, un cadrage national de la politique, puis un comité régional associant l’ensemble des acteurs pour mettre en place une stratégie régionale, et une cohérence des actions et enfin, un accueil et accompagnement de proximité qui se ferait au niveau départemental, tout comme l’instruction des dossiers.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1016
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires