Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

10/09/20 : "Adolescentes", le long métrage documentaire de Sébastien Lifshitz, sorti hier, a reçu 100 000€ d'aides de la Région (écriture et production). Ce film, dont le tournage s'est étalé sur 5 ans, suit l'adolescence de 2 collégiennes puis lycéennes brivistes

09/09/20 : Suite aux résultats positifs au test Covid de l’un de ses agents à la crèche municipale du quai Chaho, 3 nouveaux cas d'agents du même établissement ont contraint la Ville de Bayonne à une fermeture de celle-ci pour au moins 8 jours jusqu'au 9 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/09/20 | Covid 19 : 14 cas à la mairie de Périgueux

    Lire

    Suite à la déclaration de plusieurs cas de Covid au sein des personnels municipaux, la ville de Périgueux a organisé une journée de dépistage. Il en résulte six cas positifs sur les 105 tests pratiqués, qui s'ajoutent aux huit cas détectés précédemment. Les 14 agents testés positivement sont en arrêt de travail pour une durée de sept jours et le recensement des cas contacts est en cours. Aucun agent concerné n'occupe de fonction en contact direct et quotidien avec le public.

  • 19/09/20 | Le Grand marché Bio du Bourgailh se tiendra dimanche

    Lire

    L’association Écosite du Bourgailh valorise l’agriculture biologique lors d’un grand marché bio festif au coeur de la Forêt du Bourgailh. Une vingtaine de producteurs biologiques proposeront ce 20 septembre une offre de produits variés (fruits et légumes, viandes, épicerie, vins et bières...). Certains produits pourront être dégustés sur place lors d’un repas en plein air. Cette 4ème édition se tiendra dans le respect du protocole sanitaire lié au Covid 19 : port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans, restauration sur place assise, respect de la distanciation physique.

  • 18/09/20 | Des CRS à demeure à Bordeaux

    Lire

    À partir du 29 septembre, une demi-compagnie de CRS viendra s'installer à demeure à Bordeaux (une trentaine de policiers). Cette décision ministérielle fait suite à la demande de la préfète de la région Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde, Fabienne Buccio, auprès du ministère de l'Intérieur pour faire face à une montée des agressions et des violences à Bordeaux. La même demande avait aussi été faite par la sénatrice Nathalie Delattre (Mouvement Radical) et le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. Les lieux de déploiement précis de la demi-compagnie de CRS ne sont pas encore connus.

  • 18/09/20 | Pascal Protano, élu président du syndicat des déchets de la Dordogne

    Lire

    Le syndicat mixte des déchets de la Dordogne (SMD3) a élu mardi 15 septembre son nouveau président. Il s'agit de Pascal Protano, maire de Coursac et deuxième vice président de l'agglomération périgourdine. Il est en charge de la gestion des déchets depuis sept ans et devra notamment gérer la mise en route des poubelles incitatives sur l'ensemble du département. Francis Colbac, demeure premier vice-président du SMD3. Pascal Protano a obtenu avec 46 voix sur 65 votants.

  • 18/09/20 | Charente-Maritime : l'apprentissage à la cote!

    Lire

    Après une hausse l'an dernier, les CFA du 17 confirment leur attractivité avec une nouvelle hausse de 6% des inscriptions en cette rentrée. Les aides de l’Etat pour l’embauche d’un apprenti ont contribué à cette dynamique. 1 958 apprentis font actuellement leur rentrée au CFA sur Lagord et Saint-Germain-de-Lusignan. Il reste des places. La Chambre des Métiers et le CFA organisent un Job Dating Alternance mercredi 16 septembre de 14h à 17h. Plus de 600 offres en apprentissage sont à pourvoir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Attirer les jeunes vers le métier de berger par l'innovation territoriale

14/05/2018 | A Aquitanima, la troisième journée ovine a été consacrée à l'innovation territoriale pour faciliter le renouvellement des générations en installation ovine.

la journée de lundi était consacrée à l'installation en production ovine

Il faut assurer le renouvellement des générations en production ovine martèle les responsables de la filière dont Claude Souchaud, le président de la manifestation Tech ovins, organisée tous les deux ans à Bellac (87). Lundi, une journée était consacrée à l'installation en production ovine avec des témoignages de porteurs de projets et de cédants. Depuis trois ans, cinq territoires en Nouvelle-Aquitaine (Haut Béarn, la montagne Basque, Périgord noir, Haut Limousin et Vienne) ont appris à partager leurs expériences pour permettre à des jeunes et moins jeunes éleveurs d'avoir leurs exploitations.

Chaque année, 250 nouveaux éleveurs ovins s'installent en Nouvelle-Aquitaine, alors qu'il existe un millier d'opportunités. Le renouvellement des générations ne se fait pas. Et pour la filière, comme dans tout le secteur agricole, c'est devenu la priorité numéro un. Depuis trois ans, Tech-ovins, le rendez vous professionnel organisé tous les deux ans à Bellac (87) s'est marié avec Aquitanima, le salon régional de l'agriculture. Et c'est tout naturellement que ce lundi 14 mai, une journée était consacrée aux ovins avec une table ronde sur le thème : "s'installer c'est possible". En Nouvelle-Aquitaine, la filière ovine, c'est 5500 éleveurs de plus de 50 brebis, soit 1, 5 million de brebis. Le cheptel régional représente 26 % du troupeau ovin français. La production laitière représente 40 % de la production, avec la fabrication de fromages, principalement en Pyrénées-Atlantiques et en Poitou-Charentes, et 60 % concerne la production viande.

Partage d'expériences

Ce lundi, des cédants et des porteurs de projets ont témoigné de transmissions réussies ou de leurs projets de vie. Le berger fait partie souvent des images d'Epinal de nos sociétés citadines et pourtant le métier d'éleveur recouvre bien d'autres réalités : environnementales car ils sont acteurs de l'aménagement du territoire et économiques. Plus de la moitié des éleveurs partiront à la retraite dans moins de dix ans. En Nouvelle-Aquitaine, cinq territoires (Haut Béarn, la Montagne basque, le Périgord noir , le Haut Limousin et la Vienne) mènent des initiatives territoriales depuis trois ans : exemple, en Dordogne, c'est une bergerie créée par une communauté de communes  qui a permis l'installation d'un couple de jeunes éleveurs, dans les Pyrénées-Atlantiques, les responsables de la Chambre d'agriculture travaillent avec les cédants par des entretiens individualisés pour accompagner au mieux la transmission de l'exploitation, qui se fait désormais pour moitié en hors cadre familial, en Limousin, on accompagne les porteurs de projets à investir et à s'insérer le territoire et dans la Vienne, on travaille sur la valorisation des produits. Ces initiatives souvent innovantes ont donné lieu à des échanges, des rencontres sur le terrain à un partage d'expériences qui ont permis de créer cinq fiches pratiques.
Ce lundi, Maryse Cochet, élue à la chambre d'agriculture de la Haute-Vienne, est venue témoigner de la transmission de sa ferme, dans le secteur de Bellac. "J'avais 95 ha et 550 brebis. Nous avons mis deux années à préparer la transmission. Un jeune voisin originaire des Pays de Galles, vivant en France depuis plusieurs années, était intéressé par notre ferme et la production ovine. Cela a débuté par des remplacements sur ma ferme, petit à petit, un lien de confiance s'est établi entre nous. Il vivait en France depuis plusieurs années, et était parfaitement intégré. Il s'est installé avec sa compagne anglaise et aujourd'hui tout va bien pour eux. Ils ont des projets d'agrandissements. Pour que l'affaire se fasse, nous avons accepté un étalement du paiement de l'acquisition du foncier et des bâtiments sur plusieurs années. Le plus important, dans un dossier de transmission, c'est la rencontre entre le porteur de projet et le cédant. Entre les deux, doit naître une relation de confiance et pour le repreneur, le projet doit correspondre à ses souhaits."

Détermination

A 47 ans, Géraldine Lucas, souhaite se reconvertir en tant qu'agricultrice. "Actuellement, je partage mon temps entre Andernos et le Pays-Basque. Mon rêve serait d'avoir une petite exploitation d'une centaine de brebis sur 40 ou 50 ha dont je transformerai le lait pour la fabrication de fromages. Je termine actuellement ma formation et je fais également des remplacements pour me faire connaître. Déterminée et volontaire, Géraldine Lucas a aussi contacté le maire de sa commune girondine pour savoir si son projet agricole serait viable et envisageale. "Il y aurait peut être une possibilité mais puis-je réellement m'installer sans être propriétaire du foncier? Souvent l'accès au foncier, est le frein majeur. Je suis venue à cette journée avec des questions précises, et pour rencontrer des responsables agricoles." Elle s'est promis de regarder attentivement le petit livret qu'on lui a remis répertoriant des exploitations à reprendre en Nouvelle-Aquitaine. Il y en existe dans les Pyrénées-Atlantiques. Aujourd'hui, c'est une filière entière qui se mobilise pour relancer la production. A l'échelle mondiale la production ovine régresse alors que la demande est toujours croissante.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3880
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr