Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/12/20 | La fibre se déploie dans les Landes

    Lire

    Le Syndicat d’équipement des communes des Landes (Sydec 40) bénéficie d’un accompagnement financier de la Région Nouvelle-Aquitaine en matière de développement du très haut débit. Le Sydec 40 a fixé définitivement en 2019 le périmètre de la 2ème phase de son action. Lors de la commission permanente du 23 novembre dernier, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’aider le Sydec 40 de 10 millions d’euros, sous la forme d’un apport en fonds de concours, pour 61 000 prises supplémentaires.

  • 01/12/20 | Dordogne: Une nouvelle station multi-acteur au BioGNV

    Lire

    Afin d’opérer une transition vers une sortie du diesel, la société Gaz’Up 24 à Boulazac, portée par des entreprises de transport routier comme Doumen ou Sirmet, est chargée de la construction et de l’exploitation d’une station GNV/BioGNV. L’ouverture de cette nouvelle station en Nouvelle-Aquitaine est prévue pour janvier 2021. La Région accompagne ce projet à hauteur de 285 682 euros.

  • 01/12/20 | Creuse : Flayat revitalise son centre-bourgs

    Lire

    Dans le cadre de la revitalisation de son centre-bourgs, la commune de Flayat en Creuse va rénover l’ancien bâtiment de La Poste pour le transformer en tiers-lieu et egalement en faire un lieu d’hébergement touristique. Cette rénovation va bénéficier d’une subvention de la Région Nouvelle-Aquitaine de 36 706 euros, attribuée lors de la commission permanente du 23 novembre dernier.

  • 01/12/20 | En Haute-Vienne, Orano innove et se diversifie sur le bas carbone

    Lire

    Orano, est une multinationale spécialisée dans l’énergie et le nucléaire et porte également des sujets de médecine nucléaire. Pour cela, elle dispose d'un Centre d'Innovation en Métallurgie Extractive à Bessines-sur-Gartempe en Haute-Vienne. Elle cherche aussi à diversifier ses activités dans le domaine de la transition énergétique et des énergies bas carbone pour réduire les émissions de dioxyde de carbone des activités humaines. Elle bénéficie à ces fins d’une subvention de la Région de 334 278 euros.

  • 30/11/20 | L'alimentation de proximité grandit en Ribéracois

    Lire

    Lors de la Commission permanente du 23 novembre, la Région a décidé de soutenir le projet porté par le Club d’entreprises du Pays Ribéracois « Bien manger en Ribéracois – Développement de pratiques alimentaires saines et locales » à hauteur de 64 581 euros. Ce projet vise à développer les partenariats économiques entre acteurs du système alimentaire local et avec pour objectifs de fédérer et dynamiser les initiatives en faveur de l’agriculture et l’alimentation de proximité notamment.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | « Aujourd’hui, nous devons remodeler le modèle de notre entreprise » Patrick Grizou président de Terres du Sud

12/12/2017 | Le 8 décembre dernier, le Groupe Terres du Sud a tenu sa traditionnelle assemblée générale, Les Terriades, au Centre de Congrès d’Agen…

Patrick Neaume et Patrick Grizou

Le Groupe Terres du Sud fête ses 25 années d’existence. « Depuis 1992, Terres du Sud a triplé son chiffre d’affaires pour atteindre 569 M€ en 2017, ainsi que ses fonds propres. Mais aujourd’hui, les dirigeants souhaitent faire évoluer leur modèle d’entreprise. En effet, la baisse significative de la collecte de denrées auprès des adhérents à la Coopérative a fait chuter le chiffre d’affaires. L’année 2018 s’annonce donc comme une année de réflexion pour dessiner un nouveau cadre de fonctionnement pour ce Groupe coopératif…

« Aujourd’hui, nous devons modifier le modèle de l’entreprise et les agriculteurs doivent s’y accommoder ! » Patrick Grizou, le président du Groupe Terres du Sud a tenu, le 8 décembre dernier, la traditionnelle Grand Messe de son entreprise, les Terriades. L’occasion de faire un point sur les 25 ans d’existence de ce Groupe coopératif. « Avec un chiffre d’affaires consolidé de 569 M€ pour un résultat net de 7,4 M€, le groupe Terres du Sud agit au quotidien pour développer de nouvelles solutions porteuses d’avenir et de valeur ajoutée pour ses adhérents et ses clients. ». Mais derrière ces chiffres se cache une autre réalité : la baisse de la collecte de denrées auprès des adhérents à la coopérative qui a fait chuter quelque peu le CA de cette année. D’où le désir pour les dirigeants de repenser le modèle de l’entreprise. Un plan d’actions en trois étapes« Aujourd’hui, nous souhaitons mettre en place un plan d’actions en trois étapes », explique le directeur, Patrick Néaume. Ainsi, la première étape sera de développer les filières à valeur ajoutée liées au végétal. « En clair, passer d’1/3 d’hectares à 1/2, en améliorant nos partenariats, en modifiant l’accompagnement des agriculteurs et en excellant davantage dans la qualité des produits », précise le directeur. La deuxième étape sera de poursuivre le développement des filières animales « en développant notre accompagnement auprès des éleveurs ». Enfin, la troisième étape sera de faire du bio un nouvel axe de croissance du revenu agricole « de nos territoires ». « Notre objectif est d’accompagner les conversions et offrir une palette de débouchés attractifs aux agriculteurs qui couvrent l’ensemble des potentiels et des savoir-faire de nos territoires, de sorte que cette part puisse atteindre 20 % des hectares d’ici cinq ans. » Un changement serein Patrick Neaume et Patrick Grizou l’assurent: « cette réflexion va être menée sereinement. » Tous deux souhaitent prendre le temps pendant un an pour configurer autrement leur entreprise afin qu’elle réponde mieux aux enjeux économiques, agricoles et environnementaux actuels. « Nous allons prendre le temps de déterminer de nouveaux points stratégiques ». Aujourd’hui, ils le reconnaissent, ils ont « une vraie chance » car évoluent « sur un territoire diversifié » qui leur offre donc de multiples possibilités. Ils le promettent « lors des Terriades 2018, ce nouveau modèle sera présenté ». Mais pour l’heure, les salariés sont dans l’expectative… quid d'un éventuel plan social ? « Les emplois vont évoluer », concluent-ils.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
31391
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Jonathan Lalondrelle et Gaëtan Bodin Agriculture | 30/11/2020

Installation et accès au foncier : Interview croisée de Gaëtan Bodin, Président Jeunes Agriculteurs Nouvelle-Aquitaine et Jonathan Lalondrelle, Secrétaire général JA Nouvelle-Aquitaine

Pierre Saint-Jean Agriculture | 20/11/2020

Les bénéfices possibles du confinement pour les agriculteurs

Antonio Marquès et son innovation Agriculture | 06/11/2020

Un process innovant pour protéger les cultures lauréat du concours Agrinove

Henri Biès-Péré, vice-président de la FNSEA Agriculture | 04/11/2020

Interview d’Henri Bies-Péré, n°2 de la FNSEA : « Cette PAC permet d’accompagner le virage que doit prendre l’agriculture, dans la durée, en souplesse. »

Lurrama 2020 Agriculture | 04/11/2020

L'annulation de Lurrama 2020, un crève-cœur pour le monde agricole basque

Le vignoble Les Hauts de Talmont, en biodynamie depuis 2011, le long de l'estuaire de la Gironde Agriculture | 04/11/2020

Mois de la Bio : la conversion a le vent en poupe

La variété hybride Marigoule est particulièrement sensible aux attaques de cynips. Agriculture | 28/10/2020

Haute-Vienne : Les producteurs de marrons châtaignes alertent le préfet

Baptiste Carrère producteur de canards à Malaussanne (64), a pris la présidence de Bienvenue à la Ferme 64 Agriculture | 27/10/2020

Bienvenue à la ferme 64 : des projets florissants malgré le contexte

Illustration installation - transmission en maraîchage Agriculture | 23/10/2020

Transmission agricole : Safer, collectivités et chambre d'agriculture 64 alliées au plus proche du terrain

Une partie du coteau bordant les vignes de Pierre Tourré s'est effondrée suites à la pluie du 11 mai Agriculture | 21/10/2020

Les pluies du mois de mai mettent en danger des vignerons de Loupiac

La famille Massé, installée à Rouillac, fait partie des 150 exploitations certifiées par l’interprofession Agriculture | 15/10/2020

Charente : vers un cognac 100% durable en 2030

Roland de Lary, directeur du CRPF Agriculture | 05/10/2020

Filière bois : trois questions à Roland de Lary, directeur du Centre Régional de la Propriété Forestière

Danièle Marcon, présidente de la section tomate de l'AIFLG Agriculture | 04/10/2020

L'IGP, une urgence pour la survie pour la Tomate de Marmande

Marché de producteurs Agriculture | 02/10/2020

Les circuits courts au menu du 6ème Agrinovembre

Bernard Layre, Présidnt de la Chmabre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques et Eric Spitz Préfet du département Agriculture | 01/10/2020

Un nouveau tournant vers la transition environnementale pour l'agriculture des Pyrénées-Atlantiques