Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

  • 17/06/21 | Creuse : Une médiathèque à Boussac

    Lire

    La Communauté de communes Creuse-Confluence souhaite réunir à Boussac, dans le bâtiment de La Poste, différents services pour la population, les touristes et les entreprises. La bâtiment va donc être réhabilité afin d’accueillir une médiathèque, un espace de travail partagé, un bureau d’information touristique ainsi qu’une Maison des services au public.

  • 16/06/21 | Limoges : un marché Pain, Bière et Fromage !

    Lire

    Les 18 et 19 juin, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne organise la 6ème édition du marché « 100 % Artisans & Producteurs locaux ». Une vingtaine d’artisans, d’exposants et de producteurs fêteront l’arrivée de l’été avec les productions locales et artisanales. Galétous et tartines de fromages, bagels de saumons, limonades, sirops, crêpes… seront à déguster grâce à des mange-debout et tables mises à disposition sur le parvis de la cathédrale. A l'honneur particulièrement les artisans brasseurs, boulangers et affineurs de fromages.

  • 16/06/21 | « Bees for Life » lutte contre les frelons asiatiques

    Lire

    Dans les Landes, le projet « Bees for Life », porté par la société de conseil de Lionel Willaert, développe une solution globale pour lutter contre les frelons asiatiques notamment en cartographiant les nids sur le territoire. Aujourd’hui, le projet de R&D vise à actualiser la solution logicielle avec les données collectées en 2019-2020 et à réaliser de nouvelles captations en 2021. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’accompagner ce projet à hauteur de 53 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Le baromètre Harris Interactive confirme le souhait d'un nouveau modèle agricole axé sur le bio et la proximité

15/05/2018 | Commenté par le politologue Roland Cayrol, le Baromètre de l'agriculture régionale sera présentée ce mardi au Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine. En voici les premiers chiffres

Baromètre Harris Interactive 2018 pour le Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine

La 3ème vague de l'étude Harris Interactive pour le Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine, était attendue. La voilà présentée ce mardi 15 mai, au Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de la Conférence agricole permanente du Conseil régional. Menée en parallèle auprès des agriculteurs et des habitants de la région, celle-ci décortique les perceptions de ces deux populations sur l'agriculture régionale. Après 3 années d'enquête successives, les opinions sont d'une manière générale confortées. Le grand public néo-aquitain aime ses agriculteurs qui continuent pourtant à se sentir « mal-aimés ». Une constante sympathie, voire solidarité, des premiers aux seconds, qui ne leur empêche pour autant pas une certaine exigence, et notamment, un attachement fort au bio, que les plus jeunes générations d'agriculteurs perçoivent et s'approprient davantage que leurs aînés, même-ci ceux-ci ne le négligent pas.

Malgré les diverses crises rencontrées par le monde agricole au cours des 3 dernières années, et un contexte politique ayant largement évolué, il n'y aura pas eu de variations d'importance dans l'opinion des habitants de la Nouvelle-Aquitaine envers leurs agriculteurs. Dans le droit fil des années précédentes, l'agriculture bénéficie d'une bonne image pour au moins 8 habitants de la région sur 10 et d'une très bonne pour près d'un quart. Mieux encore, lorsque est plus particulièrement ciblée l'agriculture régionale, cette bonne opinion grimpe à 85% (contre 86% en 2017 mais 81% en 2016). Une bonne image de l'agriculture qui rejaillit sur celles des agriculteurs. Ils sont même de plus en plus appréciés par les habitants de la région : +2 points en deux ans pour les agriculteurs régionaux (soit 85% d'opinions positives en 2018) et +5 points sur la même période pour les agriculteurs en France (qui atteignent les 83% d'opinion positives cette année).

Les agriculteurs en manque de reconnaissance sociétale
Les agriculteurs, eux, continuent, dans le fil des enquêtes précédentes, à se sentir peu valorisés dans la société, voire de moins en moins valorisés puisque si en 2016, il étaient déjà 74% à le ressentir ainsi, ils sont désormais 79%. Un sentiment d'ailleurs partagé par les habitants de la région. Si individuellement ils ont donc une représentation favorable de l'agriculture, ils sont 86% (contre 84% en 2016) à regretter le manque de reconnaissance du secteur agricole et de ses métiers de la part de la société dans son ensemble. Une solidarité d'autant plus exprimée que près d'un habitant sur deux a, comme les années passées le sentiment d'une proximité grandissante avec les agriculteurs (46% d'entre eux).
Pour autant ce manque de reconnaissance sociétal, et plus encore le niveau limité des revenus, incitent tant les habitants, que les exploitants agricoles à détourner majoritairement leurs proches du métier d’agriculteur. En effet, si 81% des habitants ne recommanderait pas ce métier (+2 points par rapport à 2016), ils sont plus d'un agriculteur sur deux (56%) à également partager ce point de vue, jugeant leur métier, pour plus de 8 sur 10 d'entre eux de plus en plus difficile. Une difficulté aussi volontiers reconnue par près des trois quart des habitants (73%).

La perception de la fin d'un modèle
Regardant vers l'avenir, c'est un contexte marqué par un certain pessimisme qui se fait jour dans les rangs des agriculteurs. Le sentiment que les exploitations transmises de génération en génération existeront de moins en moins est partagé par 81% d'entre eux ( et 77% des habitants de la région), celui d’une réduction du nombre d’agriculteurs dans un futur proche est ressenti par 87% d'entre eux (76% des habitants), sans oublier la diminution des surfaces agricoles qui les inquiète à 67% (62% des habitants)... Plus d’un agriculteur sur dix pense que son exploitation disparaîtra lorsqu’il cessera son activité. Les plus âgés et donc les plus concernés par ces réflexions estiment, pour près de la moitié d’entre eux, qu’ils pourront la transmettre à un proche, mais 19% sont sans solution de transmission.
Néanmoins, ce qui apparaît comme la perception de la fin d'un modèle agricole « traditionnel », est porteur pour 70% de la population agricole comme non agricole, de sa transformation, imaginant alors les exploitations agricoles tournées vers le bio et les circuits courts, comme l'avenir de l'agriculture. Un avenir d'ailleurs plus envisagé chez les agriculteurs de moins de 40 ans que parmi les générations précédentes. Mais tout âge confondus, cette stratégie globale de qualité apparaît en tout cas clairement, puisqu'elle est évoquée par 45% des agriculteurs, soit 2 points de plus qu'en 2016, comme pouvant être la meilleure à conseiller à un agriculteur souhaitant s'installer.

Le respect de l'environnement peu perçu par le grand public
Si la bio fait partie des mots les plus spontanément cités par les habitants de la région pour évoquer l'agriculture, ils placent au premier rang des atouts de l'agriculture, sa capacité à proposer aux consommateurs des produits tenant compte de la spécificité des terroirs et, de plus en plus, des produits de qualité. En effet, la qualité des produits est mise en avant par 77% des habitants en 2018, contre 72% en 2016.
Cela dit, portés sur les questions d’environnement, les habitants sont toujours en attente d’efforts du secteur agricole, sur des sujets tels que la lutte contre la pollution des sols ou contre les pesticides qu’ils ne perçoivent que peu aujourd’hui. 67% d'entre eux considèrent en effet, que le secteur agricole est peu ou pas du tout efficace dans l'un comme dans l'autre de ces thèmes... Des thèmes sur lesquels les agriculteurs identifient bien davantage les actions menées et leur efficacité. 58% d'entre eux jugent positivement l'efficacité du secteur agricole dans la lutte contre les pollutions, et 53% considèrent comme efficace les efforts de la profession en matière de réduction des pesticides.
Enfin, concernant l'impact de l'agriculture en terme d'image et le dynamisme de la région, les considérations varient relativement peu depuis 2016. Si pour les habitants, l’agriculture se rapporte d’abord à la sauvegarde d’un savoir faire, c’est moins le sentiment des agriculteurs, qui mettent bien plus en avant le respect de l’environnement, décidément peu perçu par le grand public. Mais qu'ils soient agriculteurs ou pas, les néo-aquitains partagent à 80%, la conviction que l'agriculture contribue à la fierté de vivre dans la région. Une part de son identité que le Salon régional de l'Agriculture, vient fêter dignement, jusqu'au 21 mai.


L'enquête Habitants a été réalisée en ligne du 11 au 19 avril 2018 sur échantillon de 1006 personnes, représentatif des habitants de la région Nouvelle-Aquitaine âgés de 18 ans et plus.
L'enquête Agriculteurs a été réalisée par téléphone du 11 au 23 avril 2018 sur un échantillon de 608 agriculteurs, représentatif des agriculteurs de la région Nouvelle-Aquitaine âgés de18 ans et plus.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5659
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Benoit Biteau dans son bureau à Le Gua Agriculture | 28/05/2021

Pourquoi le projet de nouvelle PAC ne convient pas aux écologistes

Une unité de méthanisation à Somain, dans le nord de la France Agriculture | 21/05/2021

La méthanisation, des atouts pour le monde agricole

L'élevage laitier souvent montré du doigt a fait beaucoup d'effort pour réduire l'impact carbone Agriculture | 20/05/2021

Un marché du carbone pour les agriculteurs est en train de naître

Capture d'écran du débat sur le bien-être animal du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 19/05/2021

Bien-être animal : quels exemples en Nouvelle-Aquitaine ?

Débat dans le cadre de la Journée Installaiton - Transmission: Agriculteur, ça s'apprend ? Agriculture | 19/05/2021

Formation et professionnalisation : "donner les clefs pour la meilleure installation possible"

Louis et Alexis avec leurs porcs Agriculture | 17/05/2021

Louis Boutteaud et Alexis Bonnet développent leur ferme rêvée : "un nouveau modèle est possible"

La 4e édition de la Journée Installation Transmission se tiendra le 18 mai à partir de 10h sur agriweb.tv Agriculture | 14/05/2021

Journée Installation Transmission : " Agriculteur, ça s'apprend ? "

Amandine et Emmanuel Cantet se sont reconvertis ensemble à l'élevage caprin et ovin. Une nouvelle aventure professionnelle et familiale Agriculture | 14/05/2021

Amandine et Emmanuel Cantet : La reconversion agricole en couple, "être conscient de ce que l'on fait, y croire et foncer !"

Florian Derboule s’est formé dans eux lycées agricoles, il voulait »aller voir ailleurs » Agriculture | 13/05/2021

Florian Derboule : le bonheur de vivre et travailler sur la terre de son enfance

Maxime Kovalski est éleveur bovin allaitant à Marcillac-la-Croisille en Corrèze, suite à une reconversion Agriculture | 12/05/2021

Maxime Kovalski : Des TP à l’élevage bovin, un rêve de gosse devenu réalité

Rémy Ferret, installé en cultures végétales à Condezaygues en Lot-et-Garonne - La Ferme de Lamothe Agriculture | 11/05/2021

Rémy Ferret : le fils d'éleveur devenu maraîcher

Adeline Métayer 24 ans, viticultrice à Birac en AOC Cognac, cur petite champagne Agriculture | 07/05/2021

Adeline Métayer, viticultrice en AOC Cognac: "Fière d'être jeune, d'être une fille et de faire ce métier !"

L'équipe organisatrice du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine. Au centre le président Dominique Graciet Agriculture | 07/05/2021

Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine: maintenir le dialogue entre le monde agricole et le grand public

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été Agriculture | 06/05/2021

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été

La récolte de Golden du Limousin de Loïc Kammerer sauvée du gel grâce à l'aspersion Agriculture | 28/04/2021

La glace face au gel pour protéger les pommiers