Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | A Biarritz, le salon de l'agriculture Lurrama se met à l'heure de la COP 21

04/11/2015 | Dès vendredi, pour sa dixième édition, le salon Lurrama (terre mère en euskara), la vitrine de l'agriculture basque, fait dans l'innovation et l'animation à la halle Iraty

Lurrama

Après Bayonne, depuis quelques années, l'association Euskal Herriko Laborantza Ganbara, présente sa ferme basque dans cette halle Iraty inspirée de cette forêt située entre Soule et Navarre et qui accueille pêle-mêle salon du camping car ou soirée des clubbers du Big Festival. Mettre en valeur les paysans et consommateurs respectueux de la nature, réfléchir aux intérêts de l'agriculture paysanne et durable, défendre la création d'un centre de décision agricole spécifique au Pays basque, tel est le but de ce salon qui va à la fois à la rencontre de l'agglomération urbaine sans édulcorer sa fibre militante à travers des conférences

Pour tester la popularité du salon de l'agriculture basque Lurrama qui se tiendra du vendredi 6 au dimanche 8 novembre, c'est très simple: il suffit de tenter d'obtenir une réservation de table pour un des repas et dîners organisés sous la vaste halle d'Iraty, à deux pas de l'aéroport de Biarritz-Pays basque. Si vous n'avez pas été précautionneux, vous pouvez poser des jalons...pour l'édition suivante. Car ce salon pas mondain pour un sou -ou pour un eusko, la monnaie basque- dans une ville comme Biarritz constitue le comice agricole couvert le plus courru de la région mais aussi un rendez-vous de la gastronomie basque réunie et incontournable: pintxo (tapas), talos (galettes de maïs), repas à base de produits locaux et leurs agréments, txakoli (vin blanc spécifique au Pays Basque) et sagarno (cidre basque amer et archaïque, radicalement différent du cidre breton ou normand ; bu à même le tonneau) sont servis à  l’ensemble des visiteurs durant toute la durée du salon, jusqu'à 3000 avec, en apothéose, le dimanche, le repas des chefs qui réunira douze des plus prestigieux du Pays basque.

Assurément, du président du Conseil général Jean-Jacques Laserre, du Pays de Bidache qui revendiquera jusqu'à son dernier souffle sa qualité d'agriculteur, aux candidats aux élections régionales des 6 et 13 décembre, tout le gotha de la politique urbaine et rurale sera présent sur le carreau d'Iraty dès vendredi.

Mais pour le visiteur et particulièrement les enfants, les stars de cette ferme célébrités sont les animaux dans les enclos, ces odeurs qui réveillent la nostalgie de la campagne et ses métiers qu'ils necessitent: la traite des vaches, la tonte des moutons, (notre photo) la fabrication du fromage, le pressage de la pomme qui conduit aux cidreries.

La Normandie invitée d'honneur et une série de conférence COP 21Depuis 2010, Lurrama invite un territoire ou une région à présenter ses initiatives allant dans le sens de l’agriculture paysanne. Pour l’édition 2015, les Confédérations paysannes de Basse et de Haute Normandie ont été sollicitées et c'est avec enthousiasme que les paysans et paysannes de Normandie, première région agricole de l'hexagone, se mobilisent pour faire découvrir la richesse de leur territoire. Basse et la Haute Normandie, réunies en une seule région en 2016, sont leader en France pour leur lin, leurs chevaux chevaux ou leurs fromages et compte 13 AOP (produits laitiers et cidricoles, agneau). L'agriculture et l'agroalimentaire normands pèsent 5 % de la richesse régionale et 17 % des emplois industriels. Autre particularité : l'agriculture occupe ici 70 % du territoire régional. Rare. Quand on ajoute à ces vertus, le souci de l'environnement, Basques et Normands étaient faits pour se rencontrer.

Lurrama tonte des moutons

Cette année alors que la France accueillera à Paris, du 30 novembre au 11 décembre  la 21ème conférence de l'ONU pour lutter contre le changement climatique (COP 21), le salon LURRAMA sensibilisera le public à la contribution de l'agriculture paysanne et durable aux grands enjeux mondiaux, environnementaux et alimentaires. La COP21, rappelons-le a pour objectif de conclure un accord universel et contraignant applicable à partir de 2020 aux 196 pays pour limiter la hausse des températures. L'accord de Paris vise donc en premier lieu une réduction des gaz à effet de serre. Chaque pays doit prendre des engagements nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre. L'Europe, par exemple, s'est engagée à baisser d'ici 2030 de 40 % ses GES par rapport à 1990. Des conférences, des tables rondes, des projections de films, mais aussi un village associatif permettront de présenter des initiatives et de débattre sur le fil conducteur de cette édition: "Climat, je choisis l'agriculture paysanne". Et dès le vendredi, trois conférences se succéderont.

La première aura lieu à 15 heures sera sur les fausses solutions du réchauffement climatique animée par Christian Berdot (agrocarburants, compensations, crédits carbone), Henri Pépin (projet de capture carbone à Lacq), Stéphane Lhomme (militant anti nucléaire); puis  sera projeté "Climato-sceptiques: la guerre du climat, à 17 heures,
Film de Laure Noualhat et Franck Guérin. Quelles méthodes le lobby climato-sceptique a-t-il employé pour influencer l'opinion publique ? Comment est-il parvenu à rendre médiatiquement valable ou acceptable ce qui est scientifiquement faux.

Pour conclure à 18 heures, parrain de Lurrama 2015, Pascal Canfin, ancien ministre délégué au Développement de 2012 à 2014, qui suit les négociations sur la COP 21 en fera état. Un écologiste fort documenté sur le réchauffement de la planète.
Le lendemain (11h), une table ronde sera organisée avec François Dufour, vice-président du Conseil régional de Basse-Normandie, Bittor Oroz, ministre de l'agriculture d'Euskadi, Mikel Hiribarren, secrétaire général de la Confédération paysanne sur le thème: changement climatique: quelle politique agricole?

L'après-midi, la foresterie sera sur le grill avec Joana Hoquy, EHLG; Peio Harlouchet, de la Coopérative bois énergie Sugarai) et Gilles Delaunay, de la Coopérative bois énergie Bois Bocage, Normandie.
La conclusion de ce cycle abondant de conférences se terminera avec Philippe Pointereau (Solagro). A l’horizon 2050, l’agriculture et la forêt françaises devront nourrir 71 millions de personnes et le bétail, fournir de l’énergie et des matériaux tout en préservant la fertilité des sols, la qualité des eaux, la biodiversité et le climat. Le scénario Afterre tente de répondre aux questions des surfaces nécessaires et de l’arbitrage entre production alimentaire et énergétique pour relever ces défis.

Enfin, toute une série d'animations accompagneront cette vaste ferme avec entre autre, le dimanche, un tounoi international de soka tira (tir à la corde) en prépartion de la prochaine Coupe du monde du tir à la corde. Et pour, la première fois, la musique, avec DJ, fera son entrée à Lurrama. La campagne vient bien à la rencontre de la ville pour son dixième anniversaire.

Pour tous renseignements et le détail du programme sur le site http://www.lurrama.org

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photos archives F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3260
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
agriculteurs Mercosur Agriculture | 21/02/2018

Les agriculteurs manifestent à Bordeaux

En bas à gauche, le président de la FD cuma de la Dordogne Jean François Gazard Maurel entouré de son vice président et de son trésorier Agriculture | 20/02/2018

La FD cuma de la Dordogne choisit l'humour pour prévenir le suicide des agriculteurs

filière laitière département 2018 Agriculture | 15/02/2018

La filière laitière fait le point en Gironde

Francis Massé, président de la Fondation Pour une Agriculture Durable entouré des lauréats Agriculture | 14/02/2018

Prix de l'agriculture durable: les candidatures sont ouvertes !

Alain Rousset, Président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine en visite au Salon régional de l'agriculture 2016 Agriculture | 12/02/2018

Zones défavorisées et réforme de l'apprentissage, la Région s'inquiète pour ses agriculteurs

Assemblée générale Euralis du 9 février 2017, table ronde sur le thème de la révolution numérique Agriculture | 09/02/2018

L'agriculture face à la grande inconnue de l'ère numérique

Les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques, devant la Chambre d'agricutlure de Pau, mobilisés contre la réforme des zones défavorisées Agriculture | 08/02/2018

Zones défavorisées: les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques montent au créneau

Sarah Sous et Emilie Moureu, deux jeunes agricultrices récemment installées dans les Landes sur la commune de Saint-Yaguen Agriculture | 08/02/2018

Quand la partition de propriété multiplie les opportunités agricoles et forestières

Rencontres Viticoles d'Aquitaine 2018 Agriculture | 01/02/2018

Rencontres Viticoles d'Aquitaine: la chasse aux intrants est ouverte, de la vigne à la vinification

Les représentants de la filière volaille au côté de Frédéric Piron de la DDSCP Agriculture | 26/01/2018

Un plan pour mieux anticiper l'influenza aviaire

14ème Comité de pilotage ''regroupement petite propriété'' le 23 janvier 2018 au Domaine d'Ognoas à Arthez-d'Armagnac Agriculture | 24/01/2018

Forêt landaise : Le regroupement des petites propriétés post Klaus, une dynamique à entretenir

Vache Prim'holstein SAA 2015 Agriculture | 17/01/2018

Compétitivité des coopératives agroalimentaires: l'Europe s'en mêle

Vignes dans le bordelais Agriculture | 15/01/2018

La région et ses partenaires viticoles "accélèrent" autour de la viticulture durable

Paysans Remarquables couv Agriculture | 14/01/2018

« Paysans remarquables », une plongée dans l’agriculture bio

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane, le 10 janvier 2018 : ''il faut que l'agriculture se transforme!'' Agriculture | 11/01/2018

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane: "il faut que l'agriculture se transforme!"