18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | A Biarritz, le salon de l'agriculture Lurrama se met à l'heure de la COP 21

04/11/2015 | Dès vendredi, pour sa dixième édition, le salon Lurrama (terre mère en euskara), la vitrine de l'agriculture basque, fait dans l'innovation et l'animation à la halle Iraty

Lurrama

Après Bayonne, depuis quelques années, l'association Euskal Herriko Laborantza Ganbara, présente sa ferme basque dans cette halle Iraty inspirée de cette forêt située entre Soule et Navarre et qui accueille pêle-mêle salon du camping car ou soirée des clubbers du Big Festival. Mettre en valeur les paysans et consommateurs respectueux de la nature, réfléchir aux intérêts de l'agriculture paysanne et durable, défendre la création d'un centre de décision agricole spécifique au Pays basque, tel est le but de ce salon qui va à la fois à la rencontre de l'agglomération urbaine sans édulcorer sa fibre militante à travers des conférences

Pour tester la popularité du salon de l'agriculture basque Lurrama qui se tiendra du vendredi 6 au dimanche 8 novembre, c'est très simple: il suffit de tenter d'obtenir une réservation de table pour un des repas et dîners organisés sous la vaste halle d'Iraty, à deux pas de l'aéroport de Biarritz-Pays basque. Si vous n'avez pas été précautionneux, vous pouvez poser des jalons...pour l'édition suivante. Car ce salon pas mondain pour un sou -ou pour un eusko, la monnaie basque- dans une ville comme Biarritz constitue le comice agricole couvert le plus courru de la région mais aussi un rendez-vous de la gastronomie basque réunie et incontournable: pintxo (tapas), talos (galettes de maïs), repas à base de produits locaux et leurs agréments, txakoli (vin blanc spécifique au Pays Basque) et sagarno (cidre basque amer et archaïque, radicalement différent du cidre breton ou normand ; bu à même le tonneau) sont servis à  l’ensemble des visiteurs durant toute la durée du salon, jusqu'à 3000 avec, en apothéose, le dimanche, le repas des chefs qui réunira douze des plus prestigieux du Pays basque.

Assurément, du président du Conseil général Jean-Jacques Laserre, du Pays de Bidache qui revendiquera jusqu'à son dernier souffle sa qualité d'agriculteur, aux candidats aux élections régionales des 6 et 13 décembre, tout le gotha de la politique urbaine et rurale sera présent sur le carreau d'Iraty dès vendredi.

Mais pour le visiteur et particulièrement les enfants, les stars de cette ferme célébrités sont les animaux dans les enclos, ces odeurs qui réveillent la nostalgie de la campagne et ses métiers qu'ils necessitent: la traite des vaches, la tonte des moutons, (notre photo) la fabrication du fromage, le pressage de la pomme qui conduit aux cidreries.

La Normandie invitée d'honneur et une série de conférence COP 21Depuis 2010, Lurrama invite un territoire ou une région à présenter ses initiatives allant dans le sens de l’agriculture paysanne. Pour l’édition 2015, les Confédérations paysannes de Basse et de Haute Normandie ont été sollicitées et c'est avec enthousiasme que les paysans et paysannes de Normandie, première région agricole de l'hexagone, se mobilisent pour faire découvrir la richesse de leur territoire. Basse et la Haute Normandie, réunies en une seule région en 2016, sont leader en France pour leur lin, leurs chevaux chevaux ou leurs fromages et compte 13 AOP (produits laitiers et cidricoles, agneau). L'agriculture et l'agroalimentaire normands pèsent 5 % de la richesse régionale et 17 % des emplois industriels. Autre particularité : l'agriculture occupe ici 70 % du territoire régional. Rare. Quand on ajoute à ces vertus, le souci de l'environnement, Basques et Normands étaient faits pour se rencontrer.

Lurrama tonte des moutons

Cette année alors que la France accueillera à Paris, du 30 novembre au 11 décembre  la 21ème conférence de l'ONU pour lutter contre le changement climatique (COP 21), le salon LURRAMA sensibilisera le public à la contribution de l'agriculture paysanne et durable aux grands enjeux mondiaux, environnementaux et alimentaires. La COP21, rappelons-le a pour objectif de conclure un accord universel et contraignant applicable à partir de 2020 aux 196 pays pour limiter la hausse des températures. L'accord de Paris vise donc en premier lieu une réduction des gaz à effet de serre. Chaque pays doit prendre des engagements nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre. L'Europe, par exemple, s'est engagée à baisser d'ici 2030 de 40 % ses GES par rapport à 1990. Des conférences, des tables rondes, des projections de films, mais aussi un village associatif permettront de présenter des initiatives et de débattre sur le fil conducteur de cette édition: "Climat, je choisis l'agriculture paysanne". Et dès le vendredi, trois conférences se succéderont.

La première aura lieu à 15 heures sera sur les fausses solutions du réchauffement climatique animée par Christian Berdot (agrocarburants, compensations, crédits carbone), Henri Pépin (projet de capture carbone à Lacq), Stéphane Lhomme (militant anti nucléaire); puis  sera projeté "Climato-sceptiques: la guerre du climat, à 17 heures,
Film de Laure Noualhat et Franck Guérin. Quelles méthodes le lobby climato-sceptique a-t-il employé pour influencer l'opinion publique ? Comment est-il parvenu à rendre médiatiquement valable ou acceptable ce qui est scientifiquement faux.

Pour conclure à 18 heures, parrain de Lurrama 2015, Pascal Canfin, ancien ministre délégué au Développement de 2012 à 2014, qui suit les négociations sur la COP 21 en fera état. Un écologiste fort documenté sur le réchauffement de la planète.
Le lendemain (11h), une table ronde sera organisée avec François Dufour, vice-président du Conseil régional de Basse-Normandie, Bittor Oroz, ministre de l'agriculture d'Euskadi, Mikel Hiribarren, secrétaire général de la Confédération paysanne sur le thème: changement climatique: quelle politique agricole?

L'après-midi, la foresterie sera sur le grill avec Joana Hoquy, EHLG; Peio Harlouchet, de la Coopérative bois énergie Sugarai) et Gilles Delaunay, de la Coopérative bois énergie Bois Bocage, Normandie.
La conclusion de ce cycle abondant de conférences se terminera avec Philippe Pointereau (Solagro). A l’horizon 2050, l’agriculture et la forêt françaises devront nourrir 71 millions de personnes et le bétail, fournir de l’énergie et des matériaux tout en préservant la fertilité des sols, la qualité des eaux, la biodiversité et le climat. Le scénario Afterre tente de répondre aux questions des surfaces nécessaires et de l’arbitrage entre production alimentaire et énergétique pour relever ces défis.

Enfin, toute une série d'animations accompagneront cette vaste ferme avec entre autre, le dimanche, un tounoi international de soka tira (tir à la corde) en prépartion de la prochaine Coupe du monde du tir à la corde. Et pour, la première fois, la musique, avec DJ, fera son entrée à Lurrama. La campagne vient bien à la rencontre de la ville pour son dixième anniversaire.

Pour tous renseignements et le détail du programme sur le site http://www.lurrama.org

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photos archives F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3118
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
FRAB, Chambre agriculture et Interbio main dans la main pour le Mois de la Bio Agriculture | 17/10/2017

La bio à l’honneur en Lot-et-Garonne

Jean-Paul Musset et son fils Julien, qui vient d'acquérir l'exploitation laitière Agriculture | 16/10/2017

Foncier : la restructuration réussie d'une exploitation laitière à Coutras

Vendange en Aquitaine Agriculture | 16/10/2017

CIVB: La petite récolte 2017 obligera à puiser dans les stocks

Le taureau Fanfaron (à droite), un des bovins de la Race Parthenaise présentée au Salon de l'Agriculture 2016 Agriculture | 16/10/2017

Aqui! TV7 : La Parthenaise, nouvel atout charme de l'élevage bovin régional

Le Maraîchage bio est en plein essor en particulier en ceinture bordelaise Agriculture | 12/10/2017

Opération séduction pour la filière bio en novembre

Bertrand Harispuru, éleveur ovin et bovin au pays basque à la retraite Agriculture | 10/10/2017

L'évaluation foncière : l'autre porte d'entrée vers une vente Safer

La chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques donne rendez-vous aux éleveurs ovins le 13 octobre pour ses 13èmes Assises Ovines. Au programme la question de la main d'oeuvre Agriculture | 10/10/2017

Assises Ovines - 3 questions à Patrick Etchegaray, responsable de la commission ovine à la Chambre d'Agriculture des Pyrénées-Atlantiques

ManifCastelnau Agriculture | 07/10/2017

Filière avicole dans le rouge : les Landais unis pour faire payer l'Etat

Marie-Hélène Cazaubon, éleveuse gaveuse à Monsoué, présidente de la Commission Agricultrices - FDSEA 40 Agriculture | 05/10/2017

Crise aviaire et canards gras, reportage à Montsoué

Serge Bousquet Cassagne président de la Chambre d'agriculture47 (à droite) Agriculture | 04/10/2017

« Si quelqu’un a besoin de terres pour s’installer... » Serge Bousquet-Cassagne, président de la Chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne

Euralis : du maïs semences pour toute l'Europe Agriculture | 03/10/2017

Euralis : des semences de maïs pour toute l’Europe

Visuel du projet du bâtiment Agrocampus Agriculture | 26/09/2017

Technopôle Agrolandes: du numérique à la biosécurité avicole

Maël Gallard et Laura Baillard avec Eirelles, jeune jument de 3 ans Agriculture | 25/09/2017

Pour Laura Baillard et Maël Gallard, leur projet agricole est en bonne voie

Pin Agriculture | 22/09/2017

100e AG des Sylviculteurs du Sud-Ouest : les parasites, « danger numéro un » de la forêt

Dominique Graciet, Président de la Chambre régionale d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 20/09/2017

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine : "L'Etat ne tient pas ses engagements"