aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Bordeaux Sciences Agro, 50 ans de dynamisme et d'ambition

22/10/2012 | Etat, Région, CUB, Ville de Bordeaux, de Gradignan, PRES universitaire, Conseil d’Administration de l’Ecole, ils étaient tous là pour fêter les 50 ans de Bordeaux Sciences Agro

Le 50ème anniversaire de Bordeaux sciences agro

Il y a un an l’ENITA, l’école des ingénieurs agronomes de Bordeaux, a hérité du nouveau nom de «Bordeaux Sciences Agro», visiblement pas encore tout à fait rentré dans les mœurs… Mais peu importe, les 19 et 20 octobre derniers, ce n’était pas tant le nom mais le nombre qui était à l’honneur. En effet, Bordeaux Sciences Agro vient de fêter son 50ème anniversaire. Deux jours pour célébrer le demi-siècle d’un établissement pas comme les autres, sous tutelle du ministère de l’Agriculture, très ancré localement et dans une dynamique de partenariat forte avec l’Université de Bordeaux, le tout, au service des enjeux de l’agriculture d’ici et d’ailleurs.

Après l’enjeu de la « révolution verte » et du productivisme dans les années 60, puis celui de l’accompagnement des filières, c’est désormais à l’enjeu d’une agriculture économiquement et écologiquement performante auquel l’école s’efforce de répondre dans ces enseignements. Elle garde ainsi l’ambition de former de jeunes ingénieurs «immédiatement employables» et efficaces dans leur poste. Un défi jusque-là réussi haut la main puisque 80% de ces jeunes diplômés trouvent leur premier emplois moins de deux mois après la sortie de l’école… De quoi faire la fierté d’Olivier Lavialle, le Directeur de Bordeaux Sciences Agro. Mais ce n’est pas sans fierté non plus qu’il rappelle en ouverture des deux jours de festivités, et devant un parterre d’invités venus nombreux, la double orientation choisie par l’école : un ancrage local doublé d’une dimension nationale voire internationale.

L'ambition partagée d'une université performanteDu  point de vue de l’attachement au territoire il y  a avant tout une explication historique puisque si l’ex-ENITA souffle ces 50 bougies, elle n’aura pas quitté les lieux qui l’ont vu naître, à savoir la portion gradignanaise du Campus de Bordeaux. Mais cette présence locale est aussi, et de plus en plus, un ancrage de partenariats de recherche avec le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (le PRES) de l’Université de Bordeaux. «Notre ancrage local porte l’ambition partagée de faire de Bordeaux une des universités les plus performantes et visibles à l’international, ainsi que d’être un support au dynamisme local tant de la métropole que de la Région» souligne Olivier Lavialle. Et, en effet, Bordeaux Sciences Agro collabore déjà avec l’ensemble des partenaires du PRES, « reste à construire quelque chose avec Science Po… » précise le Directeur avant d’ajouter qu’une telle construction est en fait d’ores et déjà «en cours».

Dans le consortium AgreenumQuant à la dimension nationale de l’Ecole, elle est de fait inscrite dans son ADN, puisque Bordeaux Sciences Agro est sous la tutelle du Ministère de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt. Une tutelle qui n’est en rien une gêne pour Olivier Lavialle. Il souligne au contraire que c’est cette proximité qui permet « d’assurer l’orientation et la stratégie opérationnelle des recherches ». Une dimension nationale qui vise l’international puisque Bordeaux Sciences Agro a rejoint au mois de juin dernier le consortium Agreenum, qui réunit et promeut l’offre française en recherche et enseignement supérieur en agroscience.
C’est d’ailleurs la brillante Marion Guillou, aux multiples casquettes dont Présidente d’Agreenum et ancienne directrice de l’INRA, qui a lancé les festivités de l’anniversaire de l’école. Un lancement par une réflexion autour de principaux leviers à tenter de mettre en œuvre tant du point de vue local que global pour parvenir à relever les défis de l’alimentation mondiale de demain. Egalement à l’honneur durant ces deux jours, les solutions innovantes et de nouvelles technologies qui contribueront à relever ces défis, et démontrent à ceux qui en douteraient encore, que du haut de ces 50 ans Bordeaux sciences Agro a toujours un temps d'avance.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
863
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr