Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Canards gras : un nouveau vide sanitaire jusqu'au 28 mai et toujours l'inquiétude et parfois la colère

03/04/2017 | Les producteurs de Chalosse et d'ailleurs pourront réintégrer des canards à partir du 29 mai

Canards

Du 17 avril au 28 mai, il n'y aura plus aucun canard ni aucune oie dans 1.134 communes du Sud-Ouest, des Landes au Gers, des Hautes-Pyrénées aux Pyrénées-Atlantiques et à la Haute-Garonne, et ce, dans « les zones concentrant de nombreux foyers et où des abattages préventifs ont été effectués conjointement à des interdictions de mise en place ». Six semaines de vide, presque comme l'an passé, pour éradiquer la grippe aviaire et retrouver des magrets frais dès septembre. En attendant le pacte pour la filière gras le 13 avril au ministère, les inquiétudes ne se tassent pas chez les éleveurs.

Les bâtiments vidés devront être entièrement nettoyés et désinfectés et les déjections animales évacuées des exploitations par les producteurs qui devront s'engager sur l'honneur à un respect strict des règles de biosécurité, avant tout retour de canetons. L'accent sera particulièrement mis sur le nettoyage et la désinfection des véhicules servant à transporter les animaux qui subiront de nouveaux tests de dépistage au cours de leur vie.
Si le Cifog (interprofession du foie gras) s'est félicité d'un calendrier qui permet « de voir le bout du tunnel », les petits producteurs sont plus circonspects. « Ce vide sanitaire vient un peu tard et il est un peu long, note Serge Mora, président du Modef Landes (exploitants familiaux) : des gaveurs qui ont dû arrêter depuis décembre ne pourront pas reprendre leur activité avant la mi-août, ça fait deux-tiers d'année sans travailler, or un paysan n'a pas vocation à être intermittent du spectacle !»

Quel approvisionnement en canetons ?Plus remontés sont les Canards en Colère : « quand on sait comment a été indemnisé le vide l'an dernier, on est en droit d'être en colère, tout le monde a perdu des sous, ils ont mis des pansements sur une hémorragie depuis le début, l'an passé on s'est retrouvé en slip, cette année ce sera à poil », estime Lionel Candelon, co-président de cette petite association, convoqué au tribunal pour avoir bâché des radars lors d'une opération coup de poing. Pendant ce temps, assure-t-il, les industriels écoulent, eux, leur stock de foie gras des pays de l'Est...

Autre souci, l'approvisionnement en heure des élevages en canetons car la quasi-totalité des reproducteurs de la zone, notamment dans les Landes, a été abattue... Et il n'est pas impossible qu'au-delà des arrivées de Vendée, quelques filières soient ravitaillées en animaux d'importation, craint-on.
Reste aussi les questions de la bande unique (canards de même âge dans une exploitation) et du confinement pendant les périodes sensibles de migrations de mi-novembre à mi-janvier. Le pacte qui doit être présenté au ministère le 13 avril devrait permettre le non-confinement dans les petits élevages autarciques produisant de A à Z sur leur site, croit savoir M. Mora, mais « il a fallu beaucoup batailler ». Le Modef avec la Confédération paysanne et la Maison du palmipède ont d'ailleurs lancé un pétition déjà signée par plus de 30.000 personnes (dont des députés EELV ou PCF et le critique gastronomique Perico Legasse) pour défendre l'élevage de plein air, gage d'« une production de qualité, respectueuse de l’Homme et de l’environnement ».

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
96367
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr