aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

10/02/16 : A Périgueux, l'Isle est sorti de son lit la nuit dernière : les quais en contrebas de la cathédrale, la rue nouvelle-des-quais et le Moulin du Rousseau sont fermés. Les eaux vont continuer de monter jusqu'à 14 heures.

09/02/16 : Leader dans les services à domicile, le groupe O2 prévoit de recruter cette année 93 personnes en CDI (le plus souvent à temps partiel) dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces offres concernent principalement la garde d'enfants à domicile. + d'info

09/02/16 : Les mutations sociétales seront au cœur des rencontres "antro-Pau-logiques" organisées les jeudi 11 et vendredi 12 février par le laboratoire de recherche Identité, territoires, expressions, mobilités de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour.+ d'info

09/02/16 : "Les droites extrêmes en Europe" seront évoquées lors d'une soirée libre expression organisée le jeudi 11 février à 20h30 salle Lacaze à Billère (64) par la députée PS Martine Lignières-Cassou, en présence du politologue Jean-Yves Camus.+ d'info

09/02/16 : Muse en tête d'affiche du prochain Garorock qui se déroulera du 30 juin au 3 juillet à Marmande (47)

09/02/16 : Le violoncelliste Tonycello, maitre de l'ironie, présentera le vendredi 12 février son spectacle : «Chansons pauvres à rimes riches», à 21 h, à l'espace James Chambaud, à Lons (64). Il revisitera les œuvres de Brassens, Barbara, Bobby Lapointe. + d'info

09/02/16 : Le prochain spectacle "sons et brioches", à vivre en famille, proposé par l'orchestre de Pau Pays de Béarn sera présenté au cours du week-end des 13 et 14 février. Il s'agira de "La tête dans le sac", d'après le livre de Marjorie Pourchet.+ d'info

06/02/16 : Gargantua et le Petit chaperon rouge font l'objet de deux projets théâtraux présentés en février et en avril par les scènes Espaces Pluriels et Agora, à Pau. Ils sont proposés par le comédien et metteur en scène José Mellano et par Joël Pommerat+ d'info

Partez au ski avec aqui.fr et N'Py
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/02/16 | Crise aviaire: Le département des Landes solidaire de la filière

    Lire

    Ce 8 février, les Conseillers départementaux landais, ont voté à l'unanimité une motion de soutien à la filière palmipède à foie gras touchée par l'influenza aviaire. Outre la solidarité exprimée par cette motion, il a aussi été voté une enveloppe de 550 000€ pour les éleveurs landais en complément des dispositifs nationaux. Objectifs: les aider à passer le cap et faciliter la mise en place d’équipements de biosécurité dans les exploitations. 1,5M€ ont aussi été réservés afin d'avances remboursables pour les accouveurs confrontés à des problèmes de trésorerie.

  • 09/02/16 | Françoise Jeanson rejoint la Fondation EDF

    Lire

    Françoise Jeanson, ancienne présidente de Médecins du Monde et, depuis décembre, conseillère régionale de la région ALPC sur la liste d'Alain Rousset vient d'être appelée, en tant que personnalité qualifiée, à faire partie de la fondation EDF. L'objet de celle-ci est "de favoriser l'inclusion sociale, l’insertion professionnelle et de développer un programme d'intervention humanitaire pour favoriser l'accès à l'énergie et aux biens essentiels.» La Fondation a l'ambition en outre " d'encourager, l'accès aux savoirs et à la connaissance scientifique, à soutenir la recherche médicale et à contribuer au développement du numérique pour tous"

  • 09/02/16 | Mérignac: le différend Anziani-Safer

    Lire

    Face à une décision de la Safer d'installer un centre équestre sur 50ha de foncier à Mérignac, Alain Anziani a saisi le 5/02 le Ministre de l'Agriculture pour réexaminer le dossier. Selon lui, ce choix ne respecte pas l'objectif initial «de renforcer l'autosuffisance alimentaire locale de la Métropole». De son côté, la société d'aménagement foncier, se dit en phase «avec les missions que lui a confié le Législateur dans le respect de ses obligations réglementaires». Plus d'infos dans notre article en accès gratuit sur aqui-bordeaux-métropole.fr.

  • 08/02/16 | A Biarritz, le Palais propose une Saint-Valentin impériale

    Lire

    Ce week-end,l’Hôtel du Palais propose un forfait Saint-­Valentin avec une nuitée à célébrer au champagne, le petit-­déjeuner buffet et la possibilité de découvrir le nouveau brunch "Napoléon & Eugénie" ainsi qu'un dîner quatre plats aux chandelles élaboré par le chef étoilé Jean-Marie Gautier sur fond d'animation musicale. Dans ce forfait (500 euros pour deux), le palace propose également l’accès au spa. La clientèle extérieure peut aussi réserver pour le dîner et le brunch Renseignements :0559410064 et hotel-­du-palais.com  

  • 08/02/16 | Virginie Calmels les bus et les TER...

    Lire

    Virginie Calmels présidente du groupe LR/CPNT au conseil régional s'en prend très vivement à Alain Rousset qui a "demandé à l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (ARAFER) l’interdiction ou la limitation de 4 lignes d’autocars. ouvertes dans le cadre de la loi Macron: Poitiers-Niort, Brive-la-Gaillarde-Périgueux, Limoges-Brive et Mont-de-Marsan-Pau. La concurrence a cela de bon qu’elle met en lumière les échecs de la politique régionale des transports. Tous les usagers savent pertinemment que les lignes dont la Région a demandé l’interdiction ou la limitation comptent parmi les liaisons où le service TER est le plus déficient"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | La Chambre d'agriculture de Gironde en appelle au soutien financier du Conseil général

07/11/2013 | Bernard Artigue a invité Philippe Madrelle sur le terrain pour lui démontrer en pratique les actions de la Chambre d'Agriculture et lui demandé son soutien.

Visite de Philippe Madrelle et Bernard Artigue au Vinopole de Blanquefor

Parce qu'«il est important que le Conseil général de Gironde connaisse les actions menées par la Chambre d'agriculture», cette dernière, à travers la personne de son président Bernard Artigue a convié Philippe Madrelle, le Président du conseil général, a une visite de terrain ce 7 novembre. L'occasion de pouvoir constater à travers 4 sites visités, les initiatives de la compagnie consulaire pour soutenir l'agriculture départementale. Une visite dont l'objectif était aussi pour le président de la Chambre d'agriculture un appel du pied appuyé à renforcement du soutien financier de la part de la collectivité.

Du Vinopole de Blanquefort, au drive fermier de Lormont en passant par la visite d'un élevage de Blonde d'Aquitaine à Parempuyre et d'une exploitation viticole à Sainte-Eulalie, le président du Conseil général aura fait le tour de quelques unes des actions fortes de la Chambre d'agriculture, et de son réseau d'acteurs. Des actions et outils développés du stade expérimental, jusqu'à la commercialisation des produits en passant bien sûr par les conseils techniques à l'exploitation, l'information réglementaires et sanitaires des agriculteurs ou encore la réalisation de formation.

En matière expérimentale, la vinopole de Blanquefort est un des joyaux de la viticulture girondine innovante. A la fois laboratoire d’expérimentations et d'analyses, il est un outil fort pour permettre une amélioration continue des vins, au regard des évolutions climatiques en cours mais aussi de l'évolution de la demande des consommateurs. Lors de cette visite, le Président du Conseil général, qui l'avait inauguré en 2007, a ainsi pu constater ses évolutions et le perfectionnement de son équipement, permettant sur certaines machines les composantes du vin jusqu'au nanogramme par litre.

L'arrêt à Lormont et la présentation du drive fermier ainsi que du site internet www.producteurs-girondins.fr aura été l'occasion pour le Président de la Chambre d'agriculture, avant même d'être rendu sur place, d'insister sur l'intervention renforcée de l'organisme dans le domaine de la commercialisation et de la valorisation des produits. Des actions qui rejoignent la thématique des circuits courts, de la proximité, du bio mais aussi d'une certaine manière, de l'aménagement du territoire, en conservant des exploitations en ceinture de la zone urbaine. Autant de thèmes particulièrement encouragés par les instances politiques dont le Conseil général.

"On ne peut pas avec nos seuls moyens, mettre en œuvre ces politiques"Des efforts portés par la Chambre d'agriculture qui mériteraient un juste soutien financier de la part de la collectivité, sous-entend Bernard Artigue. «Notre objectif est bien de lancer de nouvelles opérations avec l'assentiment des acteurs économiques, mais aussi du Département et de la Région. Mais la question se pose de notre capacité de mener à bien certaines de ces impulsions voulues par les élus. » et de citer l'exemple des circuits courts: «pour gérer des circuits courts il faut des moyens. On ne peut pas avec nos seuls moyens, mettre en œuvre ces politiques. Les Drive fermiers ont été montés sur nos fonds propres, c'est un succès mais pour l'instant ils ne s'autofinancent pas!».

Un message entendu par Philippe Madrelle, et sa vice-présidente Christine Bost. Mais tout en soulignant «la coopération très efficace avec la Chambre d'agriculture», Philippe Madrelle relève que «tout n'est jamais possible». Et d'autant plus, souligne Christine Bost, «dans un contexte, où les compétences obligatoires du Conseil général que sont les solidarités, (et non les thématiques agricoles, ndlr) ne cessent de croître et que parallèlement ses ressources restent contraintes». Cela dit, Philippe Madrelle, dont la collectivité est déjà bien investie dans le soutien aux viticulteurs sinistrés par les orages de grêles, s'est dit «être toujours à l'écoute» de l'organisme consulaire et de ses représentants.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
290
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires