Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/19 : Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental des Pyrénées Atlantiques et Colette Capdevielle, avocate, ancienne députée du Pays basque font partie des personnes auxquelles la Légion d'honneur a été attribuée ce 14 juillet.

13/07/19 : Charente-Maritime : le préfet a pris un arrêté interdisant les feux d'artifices et autres pétards sur la voie publique; dans les lieux de grands rassemblements ; les immeubles, et ce quelqu'en soit la catégorie, du 13 juillet 18h au 15 juillet 8h.

13/07/19 : Haute-Vienne : les travaux de modernisation de la ligne SCNF POLT vont démarrer le 22 juillet entre Limoges et Fromental. Un projet à 51 millions d'euros.

13/07/19 : Vienne : c'est la fin des travaux sur la ligne Paris-Bordeaux, entre Saint-Benoît et Vivonne, annonce la SNCF dans un communiqué du 12 juillet. 13 km de voies ont été restaurées pour 20 millions d'euros financés par SNCF Réseau.

12/07/19 : Le festival La Rochelle Cinema qui s'est tenu du 2 juin au 7 juillet a connu un vif succès, avec 86 492 entrées, soit la 2e meilleure année en termes de fréquentation dans l’histoire du festival. Rendez-vous l'année prochaine du 26 juin au 5 juillet.

12/07/19 : Du 14 au 26 juillet, la gare de Vayres sera fermée en raison de travaux, les arrêts de trains seront également supprimés. Les travaux de sécurisation de l'accès aux quais, ainsi que d'élargissement de la voie, seront effectuées de nuit.

12/07/19 : Le 15/07, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, tiendra une permanence à la Mairie de Mazères-Lezon à partir de 14h15. Elle y recevra, sans rdv et par ordre d’arrivée, tous les citoyens qui le souhaitent (particulier, élus, pros)

12/07/19 : JO 2024. Le président de Bordeaux-Métropole, Patrick Bobet, vient d'annoncer la candidature commune Lacanau-Bordeaux Métropole pour l’organisation des épreuves de surf aux JO de Paris 2024.

11/07/19 : C'est en Nouvelle-Aquitaine, au Parc des expositions de Bordeaux, qu'aura lieu le 15è Congrès de Régions intitulé "Ma Région agit pour moi". Rdv les 30 septembre et 1er octobre 2019.+ d'info

11/07/19 : Le réalisateur, scénariste et écrivain Alejandro Jodorowsky sera l'invité d'honneur du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux 2019 qui organise sa 8ème édition du 15 au 21 octobre 2019

10/07/19 : Dès le 11 juillet, la Médialudothèque de Niort rouvrira ses portes au public les mardis, jeudis et vendredis après-midi ainsi que les mercredis et samedis de 09h30 à 12h ainsi que de 14h à 18h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/07/19 | Bernard Farges reprend la tête du CIVB

    Lire

    Lundi 15 juillet lors de l'assemblée générale du CIVB, le viticulteur de l'Entre-deux-Mers, Bernard Farges a repris la présidence de la structure, après avoir cédé sa place durant 3 ans au négociant Allan Sichel, conformément aux statuts de l'interprofession qui prévoit une présidence alternante. Une 3ème casquette pour celui qui est également, président de la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux-de-vie à Appellations d’Origine Contrôlée et de la Fédération Européenne des vins sous appellation d’origine). Durant son mandat il aura à mettre en œuvre le plan stratégie de la filièren Bordeaux Ambition 2025.

  • 15/07/19 | 12° édition des Quais du sport du 13 juillet au 11 août

    Lire

    Pour cette douzième édition, la ville de Bordeaux et l'association Bordeaux Sport invitent petits et grands à participer aux nombreux tournois, et activités sportives, organisées au Parc des sports Saint Michel. Tous les jours, plus de 50 activités gratuites attendent le public, de 10h à 12h et de 15h à 20h. En complément des activités sportives, sont aussi prévus des ateliers de sensibilisation aux questions de santé, nutrition, ou encore d'environnement.

  • 15/07/19 | Charente-Maritime : le ministre du logement signe une convention de revitalisation des bourgs

    Lire

    Le ministre du logement Julien Denormandie s'est rendu en Charente-Maritime ce 12/07: sur Oléron en premier où il a signé une convention de partenariat pour développer le logement saisonnier. Il s'est ensuite rendu à Rochefort et à Saintes où il a signé une convention d'opération de revitalisation du territoire. Cette convention née de la loi Elan est un nouvel outil à disposition des collectivités locales pour porter des projets permettant de lutter contre la dévitalisation des centres-villes.

  • 15/07/19 | L'ancestrale confiserie Pariès continue sa croissance prémium

    Lire

    Institution au pays basque, la maison Pariès fondée en 1895, a fait sa réputation sur son savoir-faire maison et l'excellence de ses produits (gâteaux basques, chocolats, confiseries, etc). Distinguée des labels Entreprise Familiale Centenaire et Entreprise du Patrimoine Vivant, elle est aussi membre du Collège Culinaire. Pour autant, retenue dans le programme régional Croissance Prémium, elle amorce une nouvelle phase de développement. Afin de poursuivre sa croissance et améliorer sa compétitivité, un plan de développement des compétences est lancé auprès de 42 salariés, et soutenu par la Région à hauteur de 50 000€.

  • 15/07/19 | Premières conséquences de la sécheresse estivale en Charente-Maritime

    Lire

    En raison du manque d'eau en amont des ouvrages d'évacuation à la mer, les prélèvements en milieu naturel pour le remplissage des mares de tonne de chasse ont été interdites par arrêté préfectoral à compter du 12 juillet sur les bassins suivant : Curé-Sèvre Niortaise; Marais de Rochefort Sud et Nord; Marais Bord de Gironde Nord; Seudre; Mignon; Fleuve Charente ; Lary et Palais. Les conditions seront revues dix jours avant l'ouverture de la chasse aux gibiers d'eau, indique la préfecture.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Changement climatique « Le mythe des futurs eldorados »

14/05/2019 | « Les incertitudes économiques induites par le climat futur constitueront de toute façon une menace pour l’activité », Patrice Geoffron, professeur à Paris-Dauphine…

Patrice Geoffron professeur de Sciences-Economiques

Mardi 14 mai, le salon Vinexpo de Bordeaux proposait un symposium, le premier du genre, autour de l’impact du réchauffement climatique sur le vin et les spiritueux. A cette occasion, Patrice Geoffron, professeur de Sciences-Economiques et directeur de l’équipe Energie-Climat à Paris-Dauphine a rendu publique l’étude réalisée dans le cadre de cette rencontre qui analyse les conséquences économiques potentielles du changement climatique sur la filière vitivinicole à l’international…

Les terroirs arriveront-ils à garder leurs typicités ? Verrons-nous l’émergence de nouveaux vignobles, voir la délocalisation de certains ? Devons-nous nous inquiéter d’une possible modification du contexte sanitaire avec l’arrivée de nouvelles maladies ou de nouveaux ravageurs ? Voici quelques unes des questions que les professionnels de la filière vigne ainsi que les acteurs du territoire doivent se poser aujourd’hui selon Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine. Ce symposium porté par la Région qui s’est tenu le mardi 14 mai au Parc des Expositions de Bordeaux dans le cadre de Vinexpo devait apporter des éclairages sur cette thématique primordiale qu’est l’impact du réchauffement climatique sur le vin et les spiritueux. « L’objectif de cette rencontre était bien de valoriser des connaissances à notre disposition afin d’établir un état des lieux scientifique », précise le chef de file de la Région. Une réflexion globale jugée « indispensable » pour ce dernier afin d’engager « les mutations et adaptations systémiques propres à anticiper les futures conditions climatiques de nos territoires. »

« Les dérèglements ouvrent sur un monde inconnu »
Trois conférences avaient donc lieu autour de l’impact du réchauffement climatique sur les vignobles au niveau mondial, pour la première, sur la conduite du vignoble et la vinification, pour la deuxième et sur l’économie du vin, pour la troisième. Au cours de cette journée, Patrice Geoffron, professeur en Sciences-Economiques à Paris-Dauphine et directeur de l’équipe Energie-Climat prit la parole afin de mettre en lumière une étude réalisée tout spécialement pour ce symposium qui analyse les conséquences économiques potentielles du changement climatique sur la filière vitivinicole à l’international. Pour ce dernier, si depuis des décennies si ce n’est des millénaires la vigne s’adapte aux changements, aujourd’hui, le défi est tout autre, car « les dérèglements ouvrent sur un monde inconnu ». Malgré tout, cet expert tient à rester optimiste. « Certes, les incertitudes économiques induites par le climat futur constitueront de toute façon une menace pour l’activité, mais nous détenons une large gamme de stratégies d’adaptation ». Et, du reste, certains Etats mettent déjà en place de nouvelles façons de travailler. Par exemple, en Australie, pour préserver la fraîcheur de leurs productions, certains viticulteurs misent sur l’Ile de Tasmanie, la région viticole la plus fraîche du pays afin de préserver les caractéristiques de leurs vins. Mais Patrice Geoffron tient à mettre en garde contre ce « mythe » de l’eldorado. « Si de nouvelles zones propices à la viticulture sont en émergence, l’évocation de futurs eldorados de la viticulture mérite d’être soumise à un examen critique pour différentes raisons ». Pour lui, « les régions traditionnelles s’adapteront, la demande mondiale à long terme est incertaine et l’économie mondiale est instable ».

L’innovation pour s’adapter au changement climatique
Les conséquences de ce réchauffement climatique sont déjà palpables. En effet, ce changement climatique fait chuter la production d’orge par exemple. L’orge de haute qualité utilisée pour le whisky représente 20 % de la production mondiale d’orge. Aussi, en Australie, le goût des vins blancs évolue avec la hausse des températures, devenant selon le vinificateur Ross Brown « des vins plus riches, plus mûrs et plus doux ». Pour limiter l’impact du réchauffement climatique sur le vignoble, les chercheurs travaillent depuis des décennies sur des outils innovants. Exemple avec cette centrale « vitivoltaïque » qui a été inaugurée en 2018 au Domaine de la Nidolères à Tresserre dans les Pyrénées-Orientales. Combinant vigne et panneau solaire, ce premier démonstrateur agrivoltaïque au monde se compose de panneaux pilotés à distance. Ainsi, ce système permet de répondre aux besoins physiologiques des plants de manière efficiente grâce à un logiciel établi à partir de recherches sur le bénéfice de l’ombrage pour les plants et des capteurs mesurant l’ensoleillement ou l’hydrométrie du sol. Dans le Bordelais, des grands crus de prestige mettent des drones au service de leur production permettant de collecter de précieuses informations depuis le ciel et ainsi programmer les vendanges en fonction de la maturité des raisins.
Enfin, dernier exemple, à Buzet, en Lot-et-Garonne, Les Vignerons de Buzet ont planté en mars dernier un vignoble du futur. « Ces 17 ha de vigne, appelés vignoble New Age, sont pensés et testés pour aboutir à un vignoble sans aucun intrant -même ceux autorisés en bio-, auto-fertile, capable de se passer de l’intervention humaine. » Ce vignoble se divise en deux parties. Sur 4,5 ha, en AOC Buzet, « nous avons planté des cépages résistants -Artaban, Vidocq- et des cépages méridionaux -Tempranillo, Syrah- que nous supposons mieux adaptés aux conditions climatiques futures », précisent les vignerons. Aujourd’hui, ces derniers attendent avec impatience le premier millésime en 2021 afin de faire « le bilan et pouvoir déployer les méthodes innovantes, durables et concrètes sur les vignes de nos coopérateurs ».

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
3605
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr