Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

29/11/19 : Ce vendredi à 14h30 au casino de Biarritz, Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, participera aux 10èmes Rencontres de Biarritz, à l’invitation de l’association Côte Basque Sport Santé.

28/11/19 : Municipales: A Pau, Jean-François Blanco, conseiller régional EELV a été élu lundi, tête de liste du mouvement Pau Arc-en-ciel 2020, qu'il a fondé en mai dernier.

28/11/19 : Municipales: Jérôme Marbot, conseiller municipal d'opposition à Pau et 1er secrétaire fédéral du PS 64 a été élu hier soir tête de liste du mouvement "Pau Rassemblé".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/12/19 | Christelle Dubos, en visite en Dordogne ce vendredi 6 décembre

    Lire

    Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé sera en Dordogne vendredi 6 décembre. Le matin, elle sera à Sarlat, où il sera question du plan pauvreté du gouvernement. Ce déplacement sera aussi l’occasion d’une signature d’un partenariat entre les Restos du Cœur Dordogne et les services de l’Etat dans le département en faveur de l’accès aux droits des personnes les plus fragiles. L'après-midi, elle visitera une entreprise d'insertion à Mussidan.

  • 05/12/19 | Médispace, l'expertise partagée entre spatial, aéronautique et santé

    Lire

    La 5ème édition de Medispace approche à Mérignac (33)! En effet, le salon des industries aéronautiques, médicales et spatiales, se tiendra au Pavillon du Pin Galant les 11 et 12 décembre prochains avec toujours à coeur les transferts de technologies d'une filière à l'autre. Au cours de ces deux jours particulièrement denses, Medispace proposera notamment cinq conférences « grands témoignages » des acteurs-clés des trois grandes filières, dix workshops, 2.000 rendez-vous qualifiés B to B, 700 m² d’exposition (45 exposants) et un village innovation.

  • 05/12/19 | Rochefort (17) nominée au concours "european best destination 2020"

    Lire

    La destination Rochefort Océan vient d'être nominée parmi les candidats au titre de "meilleure destination européenne 2020", catégorie tourisme durable, par l'organisation "European Best Destination". La cité du Ponant est candidate aux côtés de Paris et Colmar. Le site European Best Destination proposera un lien pour voter entre mercredi 15 janvier au mercredi 5 février 2020. Il faudra se connecter sur vote.ebdest.in, dont le lien n'est pas encore actif.

  • 05/12/19 | Bayonne: Une journée dédiée à la reconversion professionnelle

    Lire

    Afin d’informer les actifs et demandeurs d’emploi sur les opportunités et les conditions d’une reconversion professionnelle réussie, l’État, et ses partenaire organisent une journée d’informations sur le thème « Réussir sa reconversion professionnelle » , vendredi 6 décembre, de 10h à 17h, à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat 64 à Bayonne. Cette journée s’articulera autour d’ateliers participatifs, de tables rondes et de témoignages, animés par des professionnels de l’emploi.

  • 04/12/19 | Charente-Maritime : la préfecture lance un appel à projet "contrat de ville"

    Lire

    L’État et les communautés d’agglomération de Saintes, Rochefort Océan et Royan Atlantique lancent, pour 2020, un appel à projets Contrat de ville en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville. La campagne de dépôt des dossiers de demande de subvention est jusqu’au 17 janvier 2020 sur le portail « DAUPHIN » du CGET (www.cget.gouv.fr). Peut être candidat, toute structure (EPCI, associations) dont le projet s’adresse aux publics de territoires prioritaires.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Changement climatique « Le mythe des futurs eldorados »

14/05/2019 | « Les incertitudes économiques induites par le climat futur constitueront de toute façon une menace pour l’activité », Patrice Geoffron, professeur à Paris-Dauphine…

Patrice Geoffron professeur de Sciences-Economiques

Mardi 14 mai, le salon Vinexpo de Bordeaux proposait un symposium, le premier du genre, autour de l’impact du réchauffement climatique sur le vin et les spiritueux. A cette occasion, Patrice Geoffron, professeur de Sciences-Economiques et directeur de l’équipe Energie-Climat à Paris-Dauphine a rendu publique l’étude réalisée dans le cadre de cette rencontre qui analyse les conséquences économiques potentielles du changement climatique sur la filière vitivinicole à l’international…

Les terroirs arriveront-ils à garder leurs typicités ? Verrons-nous l’émergence de nouveaux vignobles, voir la délocalisation de certains ? Devons-nous nous inquiéter d’une possible modification du contexte sanitaire avec l’arrivée de nouvelles maladies ou de nouveaux ravageurs ? Voici quelques unes des questions que les professionnels de la filière vigne ainsi que les acteurs du territoire doivent se poser aujourd’hui selon Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine. Ce symposium porté par la Région qui s’est tenu le mardi 14 mai au Parc des Expositions de Bordeaux dans le cadre de Vinexpo devait apporter des éclairages sur cette thématique primordiale qu’est l’impact du réchauffement climatique sur le vin et les spiritueux. « L’objectif de cette rencontre était bien de valoriser des connaissances à notre disposition afin d’établir un état des lieux scientifique », précise le chef de file de la Région. Une réflexion globale jugée « indispensable » pour ce dernier afin d’engager « les mutations et adaptations systémiques propres à anticiper les futures conditions climatiques de nos territoires. »

« Les dérèglements ouvrent sur un monde inconnu »
Trois conférences avaient donc lieu autour de l’impact du réchauffement climatique sur les vignobles au niveau mondial, pour la première, sur la conduite du vignoble et la vinification, pour la deuxième et sur l’économie du vin, pour la troisième. Au cours de cette journée, Patrice Geoffron, professeur en Sciences-Economiques à Paris-Dauphine et directeur de l’équipe Energie-Climat prit la parole afin de mettre en lumière une étude réalisée tout spécialement pour ce symposium qui analyse les conséquences économiques potentielles du changement climatique sur la filière vitivinicole à l’international. Pour ce dernier, si depuis des décennies si ce n’est des millénaires la vigne s’adapte aux changements, aujourd’hui, le défi est tout autre, car « les dérèglements ouvrent sur un monde inconnu ». Malgré tout, cet expert tient à rester optimiste. « Certes, les incertitudes économiques induites par le climat futur constitueront de toute façon une menace pour l’activité, mais nous détenons une large gamme de stratégies d’adaptation ». Et, du reste, certains Etats mettent déjà en place de nouvelles façons de travailler. Par exemple, en Australie, pour préserver la fraîcheur de leurs productions, certains viticulteurs misent sur l’Ile de Tasmanie, la région viticole la plus fraîche du pays afin de préserver les caractéristiques de leurs vins. Mais Patrice Geoffron tient à mettre en garde contre ce « mythe » de l’eldorado. « Si de nouvelles zones propices à la viticulture sont en émergence, l’évocation de futurs eldorados de la viticulture mérite d’être soumise à un examen critique pour différentes raisons ». Pour lui, « les régions traditionnelles s’adapteront, la demande mondiale à long terme est incertaine et l’économie mondiale est instable ».

L’innovation pour s’adapter au changement climatique
Les conséquences de ce réchauffement climatique sont déjà palpables. En effet, ce changement climatique fait chuter la production d’orge par exemple. L’orge de haute qualité utilisée pour le whisky représente 20 % de la production mondiale d’orge. Aussi, en Australie, le goût des vins blancs évolue avec la hausse des températures, devenant selon le vinificateur Ross Brown « des vins plus riches, plus mûrs et plus doux ». Pour limiter l’impact du réchauffement climatique sur le vignoble, les chercheurs travaillent depuis des décennies sur des outils innovants. Exemple avec cette centrale « vitivoltaïque » qui a été inaugurée en 2018 au Domaine de la Nidolères à Tresserre dans les Pyrénées-Orientales. Combinant vigne et panneau solaire, ce premier démonstrateur agrivoltaïque au monde se compose de panneaux pilotés à distance. Ainsi, ce système permet de répondre aux besoins physiologiques des plants de manière efficiente grâce à un logiciel établi à partir de recherches sur le bénéfice de l’ombrage pour les plants et des capteurs mesurant l’ensoleillement ou l’hydrométrie du sol. Dans le Bordelais, des grands crus de prestige mettent des drones au service de leur production permettant de collecter de précieuses informations depuis le ciel et ainsi programmer les vendanges en fonction de la maturité des raisins.
Enfin, dernier exemple, à Buzet, en Lot-et-Garonne, Les Vignerons de Buzet ont planté en mars dernier un vignoble du futur. « Ces 17 ha de vigne, appelés vignoble New Age, sont pensés et testés pour aboutir à un vignoble sans aucun intrant -même ceux autorisés en bio-, auto-fertile, capable de se passer de l’intervention humaine. » Ce vignoble se divise en deux parties. Sur 4,5 ha, en AOC Buzet, « nous avons planté des cépages résistants -Artaban, Vidocq- et des cépages méridionaux -Tempranillo, Syrah- que nous supposons mieux adaptés aux conditions climatiques futures », précisent les vignerons. Aujourd’hui, ces derniers attendent avec impatience le premier millésime en 2021 afin de faire « le bilan et pouvoir déployer les méthodes innovantes, durables et concrètes sur les vignes de nos coopérateurs ».

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
4802
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
La fusion d'Aquitanima et du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 04/12/2019

Dominique Graciet : « Il faut passer de l’agribashing à l’agro-solution »

Paysage lot-et-garonnais Agriculture | 04/12/2019

Transmission agricole : une réunion d’informations pour « couper court aux rumeurs »

Philippe Carré et Michel Prugue, DG et président du groupe coopératif Maïsadour Agriculture | 04/12/2019

Un résultat à -25 M€, le difficile exercice 2018-2019 du groupe Maïsadour

Une dizaine de professionnels agricoles a participé à une journée sur la transmission en agriculture biologique à la ferme de la Martinière à Vernoux-en-Gâtine (Deux-Sèvres) Agriculture | 29/11/2019

Deux-Sèvres : maintenir l’agriculture biologique en anticipant la transmission

Hervé Guichemerre recherche un associé à qui transmettre des parts de son EARL, à Pomarez dans les Landes. Agriculture | 28/11/2019

Landes: Exploitation céréalière cherche associé pour une transmission-passion réussie

Une charte en gestation pour prévenir les conflits en milieu rural Agriculture | 27/11/2019

En Dordogne, un front uni des organisations professionnelles pour construire une charte de bon voisinage

Colloque Filières lait : travail et transmission le 26 novembre 2019 à Montardon Agriculture | 26/11/2019

Emplois agricoles et transmission des exploitations : les filières lait travaillent à l'unisson

Fiançailles entre les institutions de Mohamed Amara, l'UPPA, et Bernard Layre, la chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques, le 25 novembre 2019 Agriculture | 25/11/2019

Chambre d'agriculture 64 et UPPA à l'heure des fiançailles

Stales au Salon Balade à la Ferme en 2017 Agriculture | 25/11/2019

Chambre d’agriculture de Charente-Maritime : les nouvelles orientations pour 2025

Assemblée générale chambre agriculture de la Corrèze Agriculture | 24/11/2019

Menu végétarien, sécheresse et plan de mutation : le débat s'ouvrait à Tulle pour la dernière AG de la Chambre d'Agriculture de la Corrèze

Séminaire parité homme-femme organisé par l'ANEFA dans les locaux de la pépinière viticole de la Salette à Denguin (64) Agriculture | 22/11/2019

Agriculture, et les femmes alors ?

Romain Dauchier, agriculteur à Pindray dans la Vienne, a bénéficié du portage foncier mis en place par les Safer. Il s'occupe d'un cheptel de 700 brebis qu'il fait pâturer sur ses terres en fermage Agriculture | 21/11/2019

Safer : Le portage foncier dans la Vienne pour faciliter l’installation

Solidarité Paysans au service des agriculteurs Agriculture | 19/11/2019

Solidarité Paysans au chevet des agriculteurs

La Safer Nouvelle-Aquitaine, l'ADEAR Limousin et le maire de Rancon ont facilité l'installation de ce jeune éleveur bio. Agriculture | 18/11/2019

Haute-Vienne: Quand la Safer stocke une ferme pour installer un jeune

VitiREV Agriculture | 17/11/2019

VitiREV : actions, objectifs et finances