Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/09/19 | Municipales à Bergerac : LREM soutient le candidat socialiste

    Lire

    Il n’y aura pas de candidat de la République en marche pour les municipales de Bergerac de mars. Le bureau exécutif du parti a choisi de soutenir Fabien Ruet, candidat investi du PS. Le LREM explique dans un communiqué que "le choix du rassemblement autour de ce candidat est pour notre mouvement une évidence. La vision que Fabien Ruet porte de Bergerac, ses qualités de chef d’équipe, la valeur du travail de diagnostic et de construction du projet qu’il a mené pour la commune, ont su nous convaincre de la qualité de sa candidature."

  • 19/09/19 | Pau: "La Miséricorde" vendue au Ministère de la Justice

    Lire

    Mercredi 18 septembre, Jean-Louis Peres, 1er adjoint au Maire de Pau, a signé l'acte de cession de l'immeuble de la Miséricorde au Ministère de la Justice. Le bâtiment historique, délaissé depuis de nombreuses années, va être reconverti en une cité judiciaire au centre-ville de Pau permettant de regrouper les pôles civil, commercial et prudhommal jusqu'alors éclatés. Cette future cité judiciaire accueillera une centaine de personnes, 3 grandes salles d'audience publique et 4 salles d'audience de cabinet. Au sous-sol: archives et locaux techniques.

  • 19/09/19 | Le Grand Pavois s'exporte en Chine

    Lire

    L'organisation du Grand Pavois et le Département de Charente-Maritime sont allés décrocher un partenariat avec la ville côtière de Qinhuangdao (province du Hebei). Le deal? Les Français accompagnent le développement du port de plaisance de la cité chinoise, notamment à travers des formations de moniteurs de voile et à la gestion d'un port dédié au nautisme. Qinhuangdao devrait accueillir également une version locale du Grand Pavois en 2020.

  • 19/09/19 | La Rochelle : 40 sites ouverts pour les journées du patrimoine

    Lire

    A La Rochelle, près de 40 sites seront ouverts au public ce week-end, avec plus de 50 RDV, comme l'exposition hommage à Georges Simenon, les 30 ans du Relais nature La Moulinette, la 1re ouverture de l’ancien hôpital Aufrédi, de la Banque de France, du Parc et du Château de La Faucherie et des Hôtels Poupet, Leclerc et Weiss. Le chantier l’Hôtel de Ville sera exceptionnellement ouvert à la visite, gratuite mais sur inscriptions sur le site de la ville, en attendant sa réouverture le 6 décembre.

  • 19/09/19 | Conférences sur l’art à Brive

    Lire

    Du 16 octobre au 18 mars de 18h30 à 19h45 sur le Campus Universitaire de Brive, le musée Labenche organise 6 séances de conférences d’histoire de l’art. Ouverte à tous, cette initiation donnera les principales clés de compréhension pour décoder l’oeuvre qui sera abordée lors de la séance. Ce cycle 2019/2020 aura pour thématique le bestiaire. Les inscriptions sont possibles dès le 20 septembre à l’accueil du Musée.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Charente-Maritime : première charte agricole de « bon voisinage »

30/08/2019 | La FNSEA-JA de Charente-Maritime a signé une charte de bon voisinage hier à l’occasion d’une visite de la préfète de région

De gauche à droite : le président de la FNSEA 17 Cédric Tranquart, la vice-présidente de la Chambre d'agriculture 17-79 Aurélie Rocheteau et le président de l'ADF 17 Michel Doublet

C’était l’un des sujets phare du projet de loi Egalim lancé l’an dernier : les agriculteurs devraient être contraints à l’horizon 2020 de signer « une charte d’engagements après concertation avec les personnes habitant à proximité des zones susceptibles d’être traitées. » Vœux réitérés par le ministre de l’agriculture cette semaine. Didier Guillaume a prévenu : si des territoires restent sans accords, l’Etat pourrait encadrer lui-même l’épandage de pesticides par voies législatives, ce qui pourrait aboutir à des sanctions juridiques en cas de contrevenant.

Le syndicat agricole majoritaire de Chatente-Maritime, la FNSEA, couplé aux Jeunes Agriculteurs, n’a pas attendu pour en arriver là (1). Elle a rédigé ces derniers mois une base de charte de « bon voisinage », signée  ce 29 août avec la Chambre d’Agriculture et l’association des maires de Charente-Maritime. Comme le veut la loi Egalim, la charte engage ses signataires à utiliser des produits phytopharmaceutiques dans un cadre législatifs précis, homologués, en quantité et dans des espaces définis. Elle les oblige également « à respecter les prescriptions particulières relatives aux lieux-dits « sensibles » accueillants des personnes vulnérables » comme les écoles, les maisons de retraite ou les parcs publiques. La météo mais aussi les jours (semaine/week-end) et les horaires devront être pris en compte en cas d’épandage. Le recours à des produits et à du matériel « anti-dérive » (buses, récupérateurs) est également préconisé. De manière générale, les agriculteurs signataires s’engagent « à mettre en œuvre des pratiques réduisant l’impact des produits phytosanitaires sur l’environnement et les riverains et privilégient des démarches de dialogues » avec le voisinage.

De leur côté, les élus locaux doivent constituer « une cellule de dialogue et de médiation » entre les habitants et les agriculteurs, qui peut aussi passer par des réunions publiques.  Ils auront notamment pour mission d’expliquer à leurs administrés le travail des agriculteurs, les raisons d’un traitement, d’une odeur, etc. Objectif : éviter les divers plaintes et autres recours juridiques devenus fréquents contre les activités des agriculteurs. La charte engage également les maires à développer une politique de gestion de foncier évitant l’étalement urbain pour préserver les terres agricoles.

« C’est une charte donnant-donnant », explique Cédric Tranquart, président de la FNSEA 17. « D’un côté, il faut que les agriculteurs comprennent  qu’on ne peut pas faire de l’épandage près des habitations à certaines heures de la journée comme entre midi et deux par exemple. De l’autre, il faut que les riverains acceptent certains bruits ou odeurs  liés à l’activité, comme le lisier. »

Cette première mouture de la charte doit être enrichie et complétée à l’issue d’une réunion qui se tiendra le 18 septembre à la Chambre d’agriculture. Les agriculteurs de toutes les mouvances (Confédération paysanne, Coordination rurale, etc), mais aussi les organismes (MSA) et associations liées à l’agro-foresterie comme les fédérations de chasse et de pêche, sont invités à participer. L’ADF sera également présente, ainsi que la préfecture, qui servira à terme de caution et d’intermédiaire entre les parties prenantes.

(1)    En Nouvelle-Aquitaine, la Charente-Maritime n’est pas la première a s’y mettre. Dans le Limousin par exemple, une charte réunit déjà pomiculteurs, riverains, médecins et services de l’État.

Interview d'Aurelie Rocheteau, vice-présidente de la Chambre d'Agriculture de Charente-Maritime from Aquipresse on Vimeo.

Fabienne Buccio à l’écoute des agriculteurs

En déplacement à Sait-Jean-de-Liversay (près de Marans) hier, la préfète de Région Fabienne Buccio a écouté longuement les doléances de plusieurs dizaines d’agriculteurs, venus de toute la région. La préservation du foncier agricole contre l’urbanisation, la nécessité de créer du stockage de l’eau, la promotion de l’élevage en viande, les dégats de gibiers sur les cultures et la lutte contre « l’agri-bashing » dont se sentent victime les agriculteurs, ont été les principaux points abordés. Concernant le stockage de l’eau, « une réflexion est en cours » au niveau régional, a-t-elle assuré. Concernant les dégâts de gibier, rapportés principalement par des agriculteurs des Landes, elle a conseillé aux agriculteurs concernés de se rapprocher de leur préfet de département et de travailler avec la fédération des chasseurs. Alors qu’un éleveur lui rapportait ne pas comprendre la nécessité de réduire la consommation de viande, et donc d’élevage, alors que la demande sur le marché n’a jamais été aussi forte, elle a prévenu que réduire le nombre d’élevage comme baisser la consommation de viande serait de toute façon une nécessité réelle. Elle a encouragé le développement des circuits courts et salué au passage le travail des femmes en agriculture : « Ce sont les femmes qui se sont le plus engagées sur des productions en circuits-courts et protectrices de l’environnement ; elles sont novatrices et courageuses. » La préfète est repartie avec un petit facsimilé d’une vingtaine de pages recensant l’essentiel des réflexions et des demandes de la FNSEA.  

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
2858
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Lorenzo Crovara, Daniel Balaresque, Pierre Balaresque, Carole Lesueur Agriculture | 16/09/2019

Réfrigération HDCOLD et thermothérapie adoptées par Les Vergers du Barry (47)

Une limousine primée lors d'un concours Aquitanima Agriculture | 16/09/2019

Un événement national pour la grande fête agricole de Périgueux

Race Blonde d'Aquitaine Agriculture | 11/09/2019

Landes: Le Concours départemental de l'élevage fête ses 50 ans !

Ces 4 et 5 septembre s'est déroulée la 11e édition de Tech Ovin à Bellac (Haute-Vienne) Agriculture | 07/09/2019

Tech Ovin : succès pour le salon du mouton de Bellac

Dominique Graciet Agriculture | 05/09/2019

Transition agricole : pour Dominique Graciet, "il faut faire de vrais choix"

Flavio prépare le plan des pâtures Agriculture | 01/09/2019

Les Agron'Hommes d'Opaline Lysiak:Au Brésil, Paulo catalyse l’agroécologie sur sa ferme

Philippe Hébrard dans les vignes de l'expérience "Zéro Chimie" Agriculture | 30/08/2019

Environnement : une expérimentation viticole unique dans le Bordelais !

Le séchoir solaire de la Ferme du Pont Long à Lescar, appuyé sur la technologie Cogen'air de la société Base Agriculture | 30/08/2019

Lescar (64): une grange solaire et intelligente pour sécher le foin !

Une 11e édition particulière pour Tech Ovin qui fêtera les 4 et 5 septembre ses 20 ans. Agriculture | 28/08/2019

Tech Ovin, le salon se prépare à fêter ses 20 ans

Rentrée syndicale FNSEA Nouvelle-Aquitaine 2019 sur l'exploitation de Patricia Dagorret (Bardos- 64) ici entourée de Ph. Moinard, A.Rousset et B.Layre Agriculture | 27/08/2019

Agriculture régionale: les ambitions partagées de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine et de la Région

Marion Leveque, maraîchère Bio à Targon Agriculture | 27/08/2019

Targon : Marion Levêque, du monde de la finance au maraîchage bio

Remise des prix du trophée ''un couvert presque parfait'' agroréseau 64 Agriculture | 26/08/2019

Couvert végétal : Agro Réseau 64 cultive le presque parfait

Mission européenne, projet H2O2O NEFERTITI dans les vignes du château Luchey-Halde à Mérignac Agriculture | 29/07/2019

Réduction des intrants: le réseau européen H2020 Nefertiti s'intéresse aux innovations girondines

Illustration vache dans un champs Agriculture | 28/07/2019

Chambres d’agriculture : 1200 emplois menacés par une baisse de financement

Saint-Christoly-de-Blaye Agriculture | 26/07/2019

La préfète de Nouvelle-Aquitaine à la rencontre des viticulteurs girondins