Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | CIVB: La petite récolte 2017 obligera à puiser dans les stocks

16/10/2017 | Au sortir des vendanges après une année difficile, Allan Sichel et Bernard Farges voient en 2017 « une récolte très petite en quantité mais très rassurante en qualité »

Vendange en Aquitaine

Après une année « particulièrement éprouvante », c'est sur une belle-arrière saison que se sont déroulées et désormais terminées les vendanges en Bordelais. Maigre consolation pour une récolte 2017 « petite en quantité mais très rassurante en qualité », décrit Allan Sichel, Président du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux. Afin de limiter les risques sur le plan commercial, le CIVB encourage les viticulteurs à largement puiser dans les réserves... En croisant les doigts pour que 2018 n'inflige pas de bis repetita météorologique.

Entre le gel « historique » de la fin avril et la grêle de la fin août peu de viticulteurs bordelais auront réussi à sortir indemnes de cette année maudite. S'il convient d'attendre la fin d'année avec les déclarations de récoltes pour donner des chiffres précis, Allan Sichel, estime dores et déjà « une récolte en baisse de 40 à 50% par rapport à l'an dernier », soit une perte entre 2,3 et 2,8 millions d'hectolitres. Maigre consolation : le niveau historiquement bas des vendanges a concerné l'ensemble de l'Union européenne, voire la production mondiale. « Cette année, le monde aura produit moins de vin qu'il n'en aura consommé », confirme le Président du CIVB.
Du point de vue de la commercialisation, là encore les conséquences sont à attendre, surtout en 2018 et 2019, même si dès la fin 2017, les chiffres de 5,3M hl commercialisés espérés sont désormais revus à la baisse. « Entre la France et l'exportation, nous devrions commercialiser entre 5 et 5,1 M hl », corrige désormais le Président de l'Interprofession.

Une tension sur les prix "contenue et raisonnable", l'enjeu de 2018Du côté du panier du consommateur là aussi des conséquences sont à attendre. « Il faut s'attendre à une tension sur les prix. Mais la leçon du millésime 1991 (également particulièrement marqué par le gel, ndlr) a été apprise », assure Allan Sichel qui poursuit : « la forte augmentation des cours avait à l'époque causé une forte baisse de la commercialisation. Là, il faudra arriver à lisser l'approvisionnement pour éviter une hausse des cours qui soit trop violente. On constate une certaine tension, mais qu'elle soit contenue et raisonnable, va être tout l'enjeu de 2018. » Et aux grands maux, les grands remèdes : « Pour limiter cette hausse des cours, il faudra accepter de baisser les réserves de stocks jusqu'à même les rendre déraisonnablement basses et profiter des millésimes suivants pour reconstituer les stocks », explique le Président du CIVB. En espérant que la météo à venir reprenne des cieux plus cléments pour les viticulteurs... Une stratégie sur les stocks, qui n'avait pas pu être mise en place en 91 puisque les VCI (Volumes complémentaires individuels) n'existaient pas, rappelle Bernard Farges. Depuis leur autorisation, « ce sont 300 000 hecto soit 40 millions de bouteilles qui ont été mises de côté depuis 2013. Ce ne sera pas suffisant pour combler les manques mais c'est un dispositif qui sera extrêmement important pour certaines entreprises notamment pour pouvoir conserver certains de leurs marchés ».


Mais, s'il sera rare, le millésime 2017 aura pour lui la qualité. Notamment du côté des blancs. « Les blancs secs sont de belles qualité, à la fois frais, vifs et aromatiques. C'est un très beau millésime de blanc. », assure Allan Sichel. « Le peu de vin rouge produit se présente avec une belle expression aromatique, de la couleur, du fruit et de la fraicheur. En bouche, ils sont souples ronds et équilibrés ». En bref, toutes les qualités pour « un joli millésime en perspective ». Enfin côté liquoreux, les vendanges réalisées sur la fin septembre et les premiers jours d'octobre permettant aux raisins de bénéficier de belles conditions météo favorisant la concentration et la richesse.

Bernard Farges, Vice président CIVB et Allan Sichel, Président CIVB

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
44829
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr