Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Collecte des céréales : Maïsadour parie sur le silo mobile

05/10/2018 | Ce 4 octobre, la coopérative Maïsadour se livrait à une avant-première: la présentation de Prox'Silo, un prototype de silo mobile pour la collecte des céréales après récolte

Ancienne et nouvelle génératoin de silo de collecte présentée par M. Prugue (Maïsadour) sur le site de Casteignos-Souslens dans les Landes

Et si désormais ce n'était plus l'agriculteur qui apportait sa récolte à la collecte mais la collecte qui venait à l'agriculteur ? Tel est à terme l'objectif du nouveau Prox'Silo en cours d'expérimentation dans la Chalosse landaise. Ce jeudi matin, une première démonstration était proposée aux adhérents de la coopérative à Casteignos-Souslens (40) sur le site de l'actuel site de collecte. Une innovation réalisée dans un étroit partenariat entre la société Pérard, constructeur de matériel agricole, et Maïsadour. Au-delà de la praticité pour les agriculteurs, l'innovation dévoilée jeudi matin, une première européenne, veut répondre au triple défi de la compétitivité, de la qualité et de la proximité avec les adhérents dans un contexte agricole en forte évolution.

« A terme, dans les 3 ans peut-être, ce système de collecte mobile doit être généralisé dans nos campagnes », estime Michel Prugue, Président du groupe coopératif Maïsadour. « Nous pensons nous doter assez rapidement d'une dizaine de Prox'Silo sur notre territoire confirme Michel Montet, directeur des productions végétales. Une ambition forte pour le premier collecteur européen de maïs qu'est la coopérative et qui s'inscrit pleinement dans son plan d'action pour 2020 entre performance et proximité de ses adhérents. Car du macro au micro, de la planète au champ, le pas n'est pas si grand pour la coopérative landaise.

Des outils vieillissants et coûteux...
Or, sur la culture céréalière plusieurs éléments doivent être pris en compte rappelle Michel Prugue : « d'abord en raison des aléas climatiques, les variations annuelles des volumes récoltés sont de plus en plus fortes »; ensuite les mesures de verdissement de la PAC entraînent « une rotation des cultures de plus en plus importante, ce qui amène à diminuer la production de maïs, qui lui-même connaît une diversité croissante de semences spéciales impactant d'autant plus la taille des surfaces en maïs standard ». Enfin, troisième élément interne à la Coopérative « afin de préserver le maillage territorial de la coopérative, il faut réussir à maîtriser nos charges et avoir des flux optimisés ». Pour Daniel Peyraube, Vice-président de Maïsadour en charge des Céréales et Agrofournitures, « la coopérative doit répondre au besoin de collecter les céréales où qu'elles se trouvent en cherchant les meilleures synergies en terme de proximité de collecte ».
En d'autres termes, synthétise le directeur général Philippe Carré, « pour s'adapter au mieux aux défis qui sont devant nous en termes de production, de compétitivité et de proximité, il faut aussi que les équipements s'adaptent ». Et notamment les équipements de collecte. D'autant que ceux-ci sont par ailleurs « vieillissants et coûteux, datant pour la plupart datant des années 80 et 90, et ayant jusque-là peu connu d'évolutions », complète Michel Montet.

...en un outil intelligent, interactif et connecté
Autant de défis que le silo mobile semble à son échelle, combler. D'abord « avec Prox'Silo, c'est le silo qui vient à l'adhérent et pas l'inverse, avec les mêmes fonctionnalités qu'un point de collecte classique ». En d'autres termes ce silo, qui se déplace à vide, tracté par un tracteur, mais sans convoi agricole exceptionnel, permet non seulement de réceptionner les céréales (avec une capacité totale de 65 tonnes), de peser la ou les récoltes réceptionnées mais aussi grâce à un fourgon « agréage » qui l'accompagne, de connaître immédiatement la qualité de la récolte en terme d'humidité et d'impureté.
Si le prototype est actuellement en test de fonctionnement immobile, sur le site du silo traditionnel de Casteignos-Souslens, pour la récolte de maïs en cours (soit une vingtaine de jours selon la météo), il n'est pas dédié à une seule culture, contrairement aux installations actuelles. Le même engin peut donc réceptionner et mesurer tant du maïs standard que spécial ou encore du tournesol... Une polyvalence bienvenue en terme de rentabilité du matériel. Autre point fort selon le constructeur et la coopérative, sa rapidité de chargement des céréales. Un silo classique charge en environ 110 tonnes par heure quand le nouveau Prox'Silo grimpe à 500 tonnes par heure...
A l'heure du lancement de l'activité de ce prototype, l'objectif clairement affiché ici est avant tout de permettre aux agriculteurs adhérents du coin « de commencer à s'approprier la machine, et à donner leur avis sur son efficacité à l'usage et sur d'éventuelles améliorations à apporter », indiquent les responsables friands de ce retour terrain avant tout plan de déploiement à plus grande échelle. En ce qui concerne les améliorations, le constructeur et Maïsadour ne manquent pas d'idées puisqu'il est d'ores et déjà prévu que grâce à des capteurs adaptés, le silo mobile une fois le dispositif officiellement lancé, pourra transmettre ses données de collecte en temps réel aux opérateurs en charge du pilotage de l'activité. Autant dire la transformation d'un réseau de collecte vieillissant en un outil intelligent, interactif et connecté.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
5634
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr