23/10/14 : Nicolas Nguyen Van Hai, chef du restaurant étoilé bordelais le Chapon Fin, est l’invité d’honneur de la cinquième édition du « Wine and Dine Festival » organisé à Hong-Kong, du 30 octobre au 2 novembre 2014.

21/10/14 : Symbole de la lutte contre la colonisation, l'émir Abd El-Kader, qui avait résisté à la conquête de l'Algérie par la France au XIXe siècle, aura une allée à son nom près du château de Pau, où il avait été détenu. Elle sera inaugurée vendredi à 11h30.

21/10/14 : Le dynamisme de la politique menée par le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques en matière de développement local a été récompensé par un prix Territoria d'argent. 32 contrats territoriaux ont en effet été signés pour la période 2013-2016.

20/10/14 : Les élus socialistes et républicains des Pyrénées-Atlantiques refusent de participer à la démarche Pays de Béarn initiée par François Bayrou. Ils estiment qu'il s'agit d'un "repli sur soi" au moment où la coopération entre territoires doit prévaloir.

20/10/14 : Les premières rencontres littéraires organisées du 21 au 23 novembre à Pau dans le cadre d'un événement baptisé "Les idées mènent le monde" auront pour thème le bonheur. De Luc Ferry à Vincent Lindon et Michel Drucker, les invités seront nombreux.

18/10/14 : Hervé Bournoville, sous préfet de l'arrondissement de Nontron, prendra ses fonctions lundi 20 octobre. La cérémonie de son installation débutera à 11 h 30 par un dépôt de gerbe au monument aux morts.

18/10/14 : En raison des conditions météorologiques exceptionnelles, la Ville de Biarritz réouvert le temps du week-end la surveillance de la Grande Plage par les maîtres nageurs sauveteurs

17/10/14 : Les radicaux de gauche réunis à Paris ce 17 octobre ont voté leur maintien dans la majorité gouvernementale ayant obtenu selon Jean-Michel Baylet satisfaction quant au maintien de 52 ou 53 départements ruraux dans la réforme territoriale.

17/10/14 : Le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques organise une journée des volontariats solidaires ce samedi 18 octobre de 10h à 18h à la Caserne de la Nive à Bayonne. L’entrée est libre et gratuite.

17/10/14 : Aujourd'hui 27ème Journée mondiale du refus de la misère. Dans ce cadre-là, à Villeneuve/Lot marche proposée de la mairie à la halle à 18h

16/10/14 : Le Conseil d’administration d’Aquitanis, Office public de l’habitat de la Communauté urbaine de Bordeaux, qui s’est tenu mercredi 15 octobre 2014, a décidé de ne pas augmenter les loyers de ses 17 600 locataires pour l’année 2015.

16/10/14 : Les 13 premiers contrats professionnels pour la réalisation du chantier Lascaux 4 seront signés demain à 15 h à Montignac entre la société Lagarrigue, mandataire du groupement d'entreprises pour la réalisation du macro lot, et le Conseil général.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/10/14 | L'opposition paloise soupçonne Bayrou de "prestidigitation financière"

    Lire

    Sept mois après l'élection de François Bayrou, l'opposition socialiste paloise aligne les critiques. Elle constate que le projet de bus à haut niveau de service qu'elle avait soutenu, et que le candidat Modem avait jugé pharaonique, est quasiment identique à celui qu'il propose, en dépit d'une modification partielle de l'itinéraire. Elle estime aussi que les 15 millions d'économies annoncés sur le projet des halles oublient la voirie et relèvent d'une " prestidigitation financière qui risque de tourner court au fil des ans."

  • 22/10/14 | La ville de Pau gâtée par le Tour de France 2015

    Lire

    Josy Poueyto, première adjointe au maire de Pau, et considérée comme "Mme Tour de France" dans la cité béarnaise, avait raison de dire que sa ville serait gâtée par la, le peloton y passera une journée de repos le lundi 13 juillet avant de disputer l'étape entre Tarbes et la Pierre-Saint-Martin le jour de la fête nationale. Les coureurs partiront ensuite de Pau le mercredi 15 juillet pour une nouvelle étape dont l'arrivée aura lieu à Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées.

  • 22/10/14 | Le GIP Littoral se penche sur l'héritage de la MIACA

    Lire

    Le GIP Littoral Aquitain vient de signer une Convention Industrielle de Formation par la Recherche avec le laboratoire public de recherche Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés en vue de la rédaction et de la présentation d'une thèse visant à synthétiser les actions, les résultats et l’héritage de la MIACA (Mission Interministérielle pour l’Aménagement de la Côte Aquitaine). Celle-ci avait eu de 1967 à 1988, à définir l’aménagement touristique du littoral aquitain qui le marque encore largement dans sa configuration actuelle. Ce projet «Héritage MIACA», sera le premier du genre.

  • 21/10/14 | Une différence de prix de 53% pour un même panier en Aquitaine

    Lire

    Le comparateur de drives et de supermarchés en ligne Shoptimise.fr a relevé un écart de prix de 53% en Aquitaine pour un même panier de courses contenant de la lessive, du papier toilette, du liquide vaisselle, des sacs poubelle, un pack d'eau et un produit lave-vaisselle. L'étude a concerné 1910 points de distribution drive et livraison à domicile. Le panier le plus cher a été relevé à Caudéran (30,64€) et le moins cher à Villenave d'Ornon (20,09 €). Soit une différence de 53% entre les deux.

  • 21/10/14 | De nouveaux tests salivaires pour dépister la prise de stupéfiants

    Lire

    La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) a annoncé aujourd'hui la mise en place d'une nouvelle technique de tests salivaires de détection de drogue dans dix départements dont la Gironde, à partir du 1er décembre prochain. 200 conducteurs volontaires seront sollicités pour une opération qui vise à "faciliter la procédure". Si les tests sont concluants, la nouvelle technique, expérimentée jusqu'en janvier 2015, pourrait se généraliser. En 2013, sur 144 000 tests anti-drogue effectués, 48 000 se sont révélés positifs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture

Agriculture | Grêle: entre prévision, prévention et réparation, une conférence départementale exceptionnelle pour la viticulture

24/09/2013 | Le 25 octobre, le Conseil général de Gironde devrait voter une enveloppe de 300 000 € à destination de la filière agricole pour l'aider à faire face aux conséquences des grêles du mois d'août.

Conférence vitivincole exceptionnelle au Conseil général, les acteurs étaient là

24 000 ha de vignes grêlées, dont plus de 4700 hectares détruits à plus de 80%. Plus d'un millier d'emplois salariés en jeu, et des pertes directes de production d'environ 160 M€. En quelques chiffres, l'image des dégâts subis par la viticulture girondine cet été. Des conséquences qui mobilisent les acteurs professionnels et élus au nombre desquels le Conseil général de la Gironde. Celui-ci organisait ce 23 septembre une conférence viti-vinicole exceptionnelle pour échanger sur les solutions de prévention et d'assurance à encourager afin que de tels impacts économiques ne se reproduisent plus. L'occasion aussi pour Jean-Luc Gleyze, vice président en charge de l'aménagement économique et solidaire, d'annoncer les intentions du Conseil général pour soutenir les viticulteurs.

Responsables du CIVB, de la chambre d'agriculture, de syndicats d'employeurs et de salariés, jeunes agriculteurs, viticulteurs sinistrés, caves coopératives,... tous les acteurs de la viticulture ont répondu présent à l'invitation lancée par le Conseil général de la Gironde.

L'iodure d'argent pour diminuer la taille des grêlonsAprès avoir rappelé le bilan des orages dévastateurs, et écouté des viticulteurs grandement lésés par ceux-ci, la conférence a donné la parole a divers experts météorologues. Ceux-ci sont revenus sur le déroulé des aléas climatiques du mois d'août, sur les outils de prévision mis en oeuvre ainsi que sur différentes pistes explorées par Météo France pour permettre des prévisions plus fines quant au lieu et à la force de ce type d’événements dans les années à venir.
Pour autant, «prévoir l'orage, n'empêche pas les grêlons de tomber», comme l'a rappelé une viticultrice de l'assistance. C'est pourquoi, il aussi été présenté, comme souvent après des épisodes de grêle, le réseau de l'ANELFA (Association Nationale, d'Etudes et de Lutte contre les Fléaux Atmosphériques). Ce réseau met en place des générateurs de particules d'iodure d'argent, qui allumés en amont de l'orage, agissent au cœur des nuages et permettent, «de diminuer la taille des grêlons, voire, de les transformer en pluie», selon le Professeur physicien Jean Dessens.
Mais pour que ce réseau de générateurs (et de bénévoles qui les allument) soit le plus efficace possible, «ces installations doivent être présentes de manière dense sur tout le département», insiste Alain Leveau, conseiller général et président de l'association au niveau départemental. Equipée de 120 générateurs, la Gironde reste déficitaire sur le sud ouest du département. Une position pourtant cruciale, puisque c'est dans cette zone que se sont formés les orages de cet été, là où selon les experts il aurait fallu davantage traiter à l'iodure d'argent.

Consensus autour d'une assurance incitative

Alain Leveau et Jean-Luc Gleyze

Cela dit, outre le manque d'argent pour financer la création et l'installation de ces générateurs, c'est la difficile accessibilité de cette zone, recouverte de pins qui a été pointée. Il est d'autant plus difficile de trouver un volontaire pour mettre en marche le générateur à tout heure du jour et de la nuit, dès lors que cela s’avérerait nécessaire, en prévision d'orage de grêle.
Des considérations qui semblent avoir convaincu les responsables du CIVB, de la Chambre d'Agriculture et du Conseil général, s'engageant à se mobiliser autour de ce réseau, en réalisant dans un premier temps un audit externe des besoins et des zones déficitaires. Les instances se sont également dites prêtes à se mobiliser auprès de la préfecture pour que celle-ci établisse un protocole normé à destination des pompiers ou gendarmes pour que tous les générateurs soient activés en cas d'alerte grêle.

Pour autant ces seuls générateurs ne pourraient suffire. S'ils peuvent prétendre dans une certaine mesure à diminuer les dégâts, ils ne sont pas la solution miracle face à la grêle. Après la protection de la production, la question de l'assurance est donc apparue comme le volet essentiel de la protection économique des acteurs. En effet, un peu moins de 40% des viticulteurs sont assurés. En présence de représentants des assurances, le sujet a suscité de nombreux débats, même si le consensus d'une assurance incitative, à défaut de pouvoir être obligatoire, semble s'imposer après ce difficile épisode estival. Face au coût souvent mis en avant, plusieurs pistes ont été évoquées. Parmis elles, la mutualisation de l'assurance, l'existence d'une assurance "plancher" pouvant être complétée par les viticulteurs le souhaitant, mais aussi une meilleure information des viticulteurs sur la diversité des prix et des offres assurancielles existantes.

300 000 € jusqu'à la fin de l'année 2013Autre piste suggérée, notamment par les Jeunes agriculteurs, la constitution de volumes complémentaires individuels (VCI), permettant en cas de coup dur, de réguler en quantité et en qualité, une récolte ultérieure déficitaire. Elle permettrait lors d'éventuels prochains aléas de diminuer le risque de perte de marchés par des viticulteurs gravement touchés qui, faute de production suffisante, ne pourraient pas fournir leurs clients.

Enfin, à l'issue des ces échanges riches et nombreux, Jean-Luc Gleyze a annoncé, son intention de présenter aux votes, lors de la plénière du 25 octobre prochain, des mesures de soutien aux agriculteurs (et pas seulement viticulteurs) des communes sinistrées pour un budget de 300 000 € jusqu'à la fin de l'année. Une autre enveloppe «relativement conséquente» sera aussi mise en place lors du vote du budget primitif pour l'année 2014, annonce-t-il. Ces aides pourront prendre la forme soit d'aides à la trésorerie, soit de bonifications de prêts ou de garanties partielles de caution. Pour autant, le Conseil général voulant montrer son attachement à l'assurance, seuls les agriculteurs assurés pourront bénéficier de ces 2 types d'aides, les non assurés quant à eux ne pourront prétendre qu'aux bonifications d'intérêts, à la condition qu'ils souscrivent une assurance dans le même temps.

Lire aussi:
Entre-Deux-Mers: Après la grêle, la réunion entre viticulteurs et élus "qui allaient forcément décevoir"
Xavier Beulin Président de la FNSEA en Dordogne et Gironde auprès des agriculteurs sinistrés
En Gironde, Stéphane Le Foll garantit un accompagnement "au cas par cas" aux viticulteurs sinistrés
Intempéries, PAC,... la Chambre régionale d'agriculture Aquitaine reste mobilisée
 

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4283
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

Jean-Philippe Granger, président de la chambre d'agriculture de la Dordogne en discussion avec le sénateur Cazeau sur le projet de loi de finances Agriculture | 11/10/2014

La chambre d'agriculture de la Dordogne s'inquiète du projet de la loi de finances

Les agriculteurs ont manifesté à Périgueux mardi Agriculture | 15/10/2014

Le coup de colère des agriculteurs Périgourdins en guise d'avertissement

Débat forum: ''Agriculture écologiquement intensive et monoculture de maïs: rêve ou réalité?'' Agriculture | 10/10/2014

Agriculture Ecologiquement intensive et monoculture de maïs: «plus une démarche qu'une recette»

A Agen, le pont de Pierre enflammé Agriculture | 06/10/2014

Agen cerné par les flammes... la Coordination rurale en colère !

Vinitech-Sifel édition 2012 Agriculture | 02/10/2014

Viti-viniculture, arboriculture, maraîchage: Vinitech-Sifel met l'innovation au centre

Vendanges en Gironde Agriculture | 01/10/2014

Emploi dans le vignoble médocain: 5 Châteaux innovent, forment et recrutent

Cheval permettant la collecte de déchet Agriculture | 30/09/2014

3ème salon professionnel de la traction équine à Villeneuve/Lot

Inauguration du Bio-méthaniseur de la société Larrère: élus, personnalités officielles et membres de la famille Larrère Agriculture | 26/09/2014

Bio-méthaniseur Larrère: une agriculture durable qui fait le plein d'énergie

Agro-expérimentation à Maïsadour Agriculture | 20/09/2014

Rencontres agronomiques Maïsadour: la performance agronomique au défi de la performance économique

Des vignobles ont été encore touchés dans l'Entre-deux-mers par la grêle Agriculture | 20/09/2014

La grêle précipite les vendanges dans l'Entre-deux-mers

Dominique Graciet, Président de la Chambre Régionale d'Agriculture et Brérengère Gouhier, Chargée de mission CRAA Agriculture | 11/09/2014

Entre colère et initiatives, l'environnement au cœur de la rentrée de l'agriculture Aquitaine

Manuel Valls et Stéphane Le Foll aux terres de Jim Agriculture | 07/09/2014

Manuel Valls tente de rassurer les agriculteurs aux terres de Jim à Saint-Jean-d'Illac

Voyage en Terres de Jim à Saint-Jean-d'Illac Agriculture | 06/09/2014

Voyage en Terres de Jim à Saint-Jean-d'Illac

Le président de la FDSEA de la Dordogne tire la sonnette d'alarme Agriculture | 05/09/2014

Yannick Frances, président de la FDSEA de la Dordogne, tire la sonnette d'alarme

Une cinquantaine de nationalités réunie pour la défense de l'agriculture familiale. Au centre Stéphane Le Folle, Thomas Diermer, Président JA, Gérard Renouard, Président d'AFDI Agriculture | 05/09/2014

Les jeunes agriculteurs du monde réunis à Bordeaux pour la reconnaissance de l'agriculture familiale

lain Rousset Président de la Région Aquitaine, Henri Biès-Péré, Président de la FRSEA Aquitaine et Jean-Pierre Raynaud, Vice président de la région Aquitaine en charge de l'Agriculture Agriculture | 25/08/2014

Rentrée de la FRSEA Aquitaine: la nouvelle carte des zones vulnérables agace et inquiète

L'agroforesterie revient à la mode Agriculture | 17/08/2014

L'agroforesterie, une nouvelle voie pour une agriculture plus durable

Magali Moreno du service de remplacement Agriculture | 13/08/2014

En Lot-et-Garonne, des agriculteurs remplacés en cas de congés ou d'arrêt