aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Conjoncture agricole en Aquitaine 2014 : "Des chiffres à nuancer"

18/11/2014 | La session de la Chambre régionale d'agriculture d'Aquitaine avait pour objectif de faire une première synthèse sur la production annuelle régionale.

La Session de la Chambre régionale d'agriculture aquitaine confirme une conjoncture agricole dans l'ensemble "plus favorable" en 2014

C'est aujourd'hui que s'est tenue la session annuelle de la Chambre régionale d'Agriculture d'Aquitaine. Pour l'occasion, un rapport de synthèse des différentes filières a été présenté, et augure d'une conjoncture plus favorable sur certains secteurs (notamment le vin avec un marché dont la valeur avait augmenté de 87% fin octobre) que sur d'autres (production laitière). Analyse avec Christine Navailles-Argentaa, chargée de mission pour l'économie agricole, qui présente et détaille ces chiffres prévisionnels.

"Ces chiffres sont à mettre en perspective, le rapport a été rédigé à la fin du mois d'octobre, les valeurs sont susceptibles de changer". Ce matin, au cours de la session annuelle de la Chambre régionale d'agriculture d'Aquitaine, il demeurait une certaine méfiance sur les chiffres récoltés lors de la synthèse des différentes filières rédigée avec le soutien des producteurs et du réseau économique des chambres d'agriculture d'Aquitaine, qui tentait de cadrer la conjoncture agricole 2014 dans la région. Christine Navailles-Argentaa, coordinatrice de cette étude, a notamment insisté sur la prévision d'une hausse de la production, à nuancer "avec les résultats très mauvais de l'année 2013". 

D'abord sur le secteur du vin, avec une estimation de volumes des productions viticoles revue à la baisse "Il a été produit en 2014 5,5 millions d'hectolitres en Gironde, et non pas 6 comme l'affirme France-Agrimer", confirme ainsi la chargée de mission. "On est là encore en comparaison avec une année 2013 très mauvaise. Ainsi, on constate tout de même une augmentation des prix du vrac, qui représente la moitié des transactions du secteur. Le prochain réajustement du prix moyen effectué par le Ministère de l'Agriculture se fera en tenant compte du prix de la bouteille, et de la variation des stocks". Une variation des valeurs de production énorme a aussi été pointée, avec toutefois une "hausse des valeurs moyennes" (+50% des volumes, +25% des prix par rapport à 2013 pour une valeur en hausse de 87%). Plus que ces chiffres, c'est la situation des viticulteurs en aquitaine qui vient nuancer cette hausse de la production en 2014 : "L'augmentation des prix ne se répercute pas forcément sur la trésorerie des viticulteurs", affirme ainsi Christine Navailles-Argenta. 

Des résultats nuancés sur les autres secteurs. Même réserve sur les grandes cultures, ou l'on constate tout de même une augmentation des rendements et notamment une diversification des cultures, avec une multiplication par deux des surfaces en colza et en soja. Ainsi, la production de maïs, dans ce rapport datant du 31 octobre dernier, affichait déjà une hausse de 10%, mais les professionnels du secteur la voient plus importante, de l'ordre de 15% environ. Dans les Landes, on parle de 114 quintaux, contre 77 en 2013, ou les revenus avaient baissé de 53%. Un meilleur résultat donc, même si certaines voix s'élèvent pour dire que les producteurs de maïs landais "auront quand même des résultats inférieurs à la moyenne décennale, malgré cette remontée".

Pour les fruits et légumes, il y a aussi du bon grain et de l'ivraie. Bon point pour le pruneau : "les concurrents chiliens et californiens sont moins présents, ce qui provoque une hausse des prix"; en revanche, année difficile pour la pomme : "on constate une baisse estimée à -25%, qui n'est pas compensée par les prix". De même, "l'impact de l'embargo russe sur les céréales ou les productions animales comme le porc devrait être important. On est face à une pression internationale qui reste forte. On sent que l'embargo va avoir des retombées, même si elles ne sont pas perceptibles sur toutes les récoltes". La fraise et la tomate s'en sortent mieux, car "la région prend des parts de marché de plus en plus importantes dans la production sous serres. L'Aquitaine s'en sort mieux à ce niveau là, alors qu'on était inquiets il y a quelques années de la baisse de production de certains fruits et légumes", affirme la chargée de mission, toujours en se basant sur le rapport. 

Des incertitudes demeurent Autre point abordé, l'élevage. Là aussi, on trouve des signes encourageants notamment sur la volaille (+2,5% en volume prévisionnel alors qu'on constate une baisse au niveau national), le viande bovine qui "suit une tendance habituelle avec un bon niveau global des prix sur le marché, mais une offre de production qui n'est clairement pas suffisante". Les inquiétudes se concentrent sur les vaches laitières, avec une baisse de la collecte de lait évaluée à 4%, alors même qu'au niveau national, elle augmente de 4%. "L'Aquitaine est vraiment en retrait là dessus, avec en plus une augmentation du prix du lait ces 3 derniers trimestres. Il y a un important problème de trésorerie des exploitations depuis plusieurs années". 

"La régionalisation des Chambres d'agriculture a été menée de façon limitée. De même, il n'est pas sûr que cette mutation soit automatiquement source d'économies", précise ainsi François Projetti, directeur de la Draaf Aquitaine. "La conjoncture économique est défavorable, et elle sera certainement lourdement impactée par le nouveau projet de loi de finances et la future réforme territoriale, affirme quant-à-lui Bruno Millet, directeur de la Chambre régionale d'Agriculture d'Aquitaine.Autant de facteurs qui poussent moins au silence qu'à la prudence de la part des acteurs de l'économie agricole locale...

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
4455
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr