Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/19 : Trafic SNCF toujours perturbé en Nouvelle-Aquitaine à la fois sur le service OUIGO et sur les TER à la suite du mouvement national de "droit de retrait" suite à un accident. "un détournement du droit de retrait à l'impact inacceptable" pour E. Philippe

18/10/19 : Ce 18 octobre, environ 250 retraités agricoles ont manifesté devant la préfecture de Dordogne. Le montant moyen des pensions des 25 612 retraités agricoles périgourdins est de 447 euros par mois. Ils revendiquent une retraite à 85% du SMIC.

18/10/19 : Les 8, 9 et 10 novembre prochains aura lieu la 14ème édition du salon de l’agriculture paysanne et durable Lurrama à la Halle d’Iraty de Biarritz. Cette année, la thématique sera une reprise de la formule de Flow Food, "Le climat, c'est la vie".

16/10/19 : C'est à Saint-Jean-Pied-de-Port (64) que se tient les 17 et 18 octobre le congrès annuel de l'Association Nationale des Elus de Montagne. Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires participera à l'ouverture de la manifestation.

15/10/19 : Nouveau passage du Tour de France en Béarn l'été prochain! A noter dans les agendas, l'étape Pau-Laruns le dimanche 5 juillet 2020, avec au menu les cols de la Hourcère (1440m), du Soudet (1540 m), d'Ichère (674 m) et de Marie-Blanque (1035 m).

15/10/19 : Tour de France : c'est officiel, la Charente-Maritime accueillera une journée de repos à l'Île d'Oléron, l'Île de Ré et Châtelaillon-Plage seront villes étapes du Tour de France 2020.

15/10/19 : Le 17 octobre à 8h45, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers organise un forum emploi inversé : les demandeurs d'emploi ont un stand et les entreprises qui sont les visiteurs venant rencontrer les "offreurs de compétences".

15/10/19 : La ville de La Rochelle a à son tour pris un arrêté contre l'épandages de pesticides. Le maire promet d'accompagner vers la sortie des intrants celle des deux exploitations sur la commune n'étant pas biologique.

14/10/19 : La préfète de Région et le préfet maritime de l'Atlantique ont signé aujourd'hui le premier volet du document stratégique de façade maritime Sud-Atlantique, dont ils ont coordonné les travaux. Une 1re dans la gestion des 720 km de littoral.

08/10/19 : Niort: Le réaménagement du boulevard Main, entre le Moulin du Roc et le quai Métayer, a débuté en janvier. A partir du 21/10, la voie qui longe le port Boinot sera définitivement fermée aux véhicules et la circulation basculée sur la nouvelle voie.

07/10/19 : Le prochain congrès des départements de France se tiendra à Bourges du 16 au 18 octobre, avant de faire sa 90e édition en novembre prochain à La Rochelle. Cette année voit célébrer le 230e anniversaire de la création des Départements.

04/10/19 : A partir de lundi 7 octobre, le Département de la Gironde réalise des travaux de mise en sécurité sur la voie verte située sur la RD 809, entre le carrefour giratoire d'Aquitaine et celui du Sauternais. Fin des travaux prévue le 28 octobre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/10/19 | Des lauréats pour le Challenge de la Mobilité

    Lire

    La 9ème édition du Challenge de la Mobilité, qui s'est tenue dans une vingtaine de collectivités de la région du 16 au 22 septembre (dont le but était de "promouvoir les alternatives à la voiture individuelle") vient de dévoiler ses résultats. L'évènement a rassemblé 13 127 participants et 532 "établissements" et permis de parcourir 1,3 millions de kilomètres "alternatifs". Les établissements lauréats du palmarès sont basés à Pessac (One Point), Floirac (Atelier Industriel Aéronautique), Mérignac (GIP Littoral) et Bordeaux (Business et Décision).

  • 19/10/19 | Un calendrier de l'avant solidaire à Bordeaux

    Lire

    Ce mercredi 23 octobre, la Promenade Sainte-Catherine à Bordeaux lance officiellement le calendrier de l'avant du Secours Populaire de la Gironde réalisé par l'artiste bordelais Mr Poulet. Lors d'une après-midi (entre 14h et 18h), vous pourrez acheter ce calendrier "made in France" dont les bénéfices seront reversés à l'association. Des animations gratuites seront également au rendez-vous : une aire de jeux LEGO, des jeux-concours (La Grande Récré et le restaurant Big Fernand) et des parties du jeu de société "CAP Solid'R" dont le but est de réaliser un projet de solidarité.

  • 19/10/19 | Bordeaux-Londres : deux gares jumelées

    Lire

    Ce vendredi lors d'une cérémonie la gare de Bordeaux et celle de Londres-Saint Pancras ont officiellement été jumelées. Il s'agissait en fait de conforter le projet de ligne ferroviaire entre Bordeaux et Londres, pour l'instant prévu pour 2022 et qui mettrait les deux villes à cinq heures de distance. Si l'opérateur n'a pas encore été défini lors de cette cérémonie qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur du Royaume-Uni, les premières discussions entamées font état de deux à quatre allers-retours par semaine.

  • 18/10/19 | 180 exposants au Salon de l'habitat et de l'immobilier à Biarritz

    Lire

    Dès ce jour à la halle Iraty de Biarritz et jusqu'à dimanche, près de l'aéroport, se tiennent deux salons complémentaires, Solution Maison pour son aménagement et un second qui rassemble les constructeurs et promoteurs de la Région. Sans oublier les Offices HLM. Des conférences à thèmes seront en outre organisées. Dans un secteur immobilier très tendu et très convoité au Pays basque, une visite qui s'impose, de 10 h à 19h. Entrée 6 euros et à 3 euros pour...les plus de 60 ans. Gratuit pour les moins de 18 ans.

  • 18/10/19 | Congrès des départements : la gauche dénonce un "mépris"

    Lire

    Vive réaction du groupe de gauche (PS, PCF, PRG) ce vendredi dans le cadre du Congrès des Départements de France (du 16 au 18 octobre à Bourges). Dans un communiqué conjoint, il souligne "le mépris de l'exécutif" suite au refus de participation au congrès d'Edouard Philippe. Ils exigent le maintien de leur autonomie financière, le soutien à l'expérimentation, et affirment que "l’Etat doit 9 milliards d'euros aux Départements" et "masque cette réalité par un effet d’annonce autour d’un fonds insuffisant de 250 millions d'euros".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Controverses de Bergerac :l'image des agriculteurs va devenir primordiale

19/07/2019 | La 25e édition des controverses, organisées du 16 au 18 juillet visait à confronter les représentations des différentes agricultures et de ceux qui les pratiquent.

Lors des controverses de Bergerac, plusieurs exemples de relations improbables en agriculture ont été mises en lumière

Organisées par la mission Agrobiosciences rattachée à l’Inra, les vingt-cinquièmes Controverses européennes de Bergerac se sont déroulées du 16 au 18 juillet. Cette année, environ 150 chercheurs, représentants de la société civile, élus et agriculteurs ont échangé sur « l’image des mondes agricoles dans la société. A travers les intervenants, une dimension européenne a été donnée aux débats. Parmi les sujets abordés, l'apport des hors cadres familiaux au milieu agricole et les partenariats improbables entre des producteurs de semences paysannes en Bretagne et le distributeur Carrefour.

Les Controverses européennes, organisées du 16 au 18 juillet, à Bergerac, vise à confronter, au niveau européen, les différents regards portés sur les mondes agricoles ; à explorer les tensions et les paradoxes de ces imaginaires souvent trop binaires ; à repérer qui fabrique aujourd’hui les images de l’agriculture et de l’alimentation et quels sont leurs effets. Si la question du glyphosate et son traitement à travers les médias a occupé une partie des débats, notamment ceux du 17 juillet, il ressort de ces deux jours que les attentes sociétales vis à vis de l'agriculture demeurent plus vastes et fortes avec notamment une intervention très remarquée de Stéphane Le Foll, ancien ministre de l'agriculture, qui a plaidé surtout pour une nouvelle stratégie d'investissement. Les débats ont aussi abordé les partenariats improbables, comme celui de cette association de producteurs de semences qui s'associe avec le distributeur Carrefour. "Trouver des semences paysannes est plus facile dans le catalogue européen que dans le catalogue français, plus restrictif » précise Jean-Martial Morel, de l’association bretonne Koal Khoz. Le Co-président de l'association, René Léa, producteur de légumes bio de plein champ, a expliqué comment il est parvenu à contractualiser avec Carrefour, qui souhaitait commercialiser des produits issus de semences paysannes.  "On ne voulait pas servir à l’image de Carrefour. S’ils voulaient travailler avec nous, il fallait qu’ils s’engagent sur de la planification, sur des achats sur 5 ans, sur des prix qui couvrent la perte de rendement." Précision importante, l'engagement du distributeur est allé jusqu'à la participation financière au travail effectué sur les semences via la Fondation, à hauteur de 100 000 euros. "Il s'agit d'une vraie coopération avec Carrefour, précise René Léa. "Dans notre groupement, beaucoup étaient d'accord pour travailler les semences paysannes mais il a fallu trouver un marché  avec des prix rémunérateurs en face et lever de nombreuses réticences. L'an dernier, les volumes ont réprésenté 200 tonnes et cette année, ce sera autour de 300 tonnes, il y a un marché qui se crée."

Un groupe local de réflexion

Un des ateliers du mercredi 17 après midi, a porté sur les hors cadres familiaux et leur apport sur l'agriculture. Un groupe local de réflexion, né des précédentes Controverses, et réunissant des exploitants récemment ou non installés mais non issus du monde agricole, a travaillé sur ce sujet. Arnaud Bourgeois, éleveur de races anciennes et récemment installé en Bergeracois après une brillante carrière de vétérinaire au sein du groupe Ceva santé animale, a présenté le travail réalisé autour de la question des non issus du monde agricole. Quels sont leurs atouts, leurs faiblesses, qu’est ce qui leur permet de réussir ?  L’apport des NIMA (non issus du milieu agricole) dans les années 70 et 80 a été important. Ils ont apporté de l’innovation, changé l’organisation de la production avec les services de remplacement par exemple, ils ont été les pionniers de la vente directe. « Aujourd’hui, ils apparaissent de plus en plus comme source de transmission des exploitations » estime Arnaud Bourgeois, éleveur et récemment installé après une carrière de vétérinaire au sein du groupe Céva santé animale. Bruno Macias, agriculteur franco espagnol, a fondé l’association Néo agri avec l’ambition de valoriser l’image du métier et de développer des modèles viables aptes à perdurer. Paula Doci, doctorante en géographie travaille sur les installations hors cadre en Italie. Elle s’intéresse à leurs parcours, qui selon elle «ne se limite pas aux vocations, mais relève parfois du coup de pouce du hasard. » Elle s’intéresse à ces migrations de la ville vers la campagne en interrogeant notamment les représentations à l'œuvre dans ces migrations, représentation de la nature, la terre mais aussi la ville. 
La clôture de ces deux journées est revenue à Saadi Lalhou en regrettant l'absence d'une partie des producteurs, et de distributeurs. Ce spécialiste de psychologie sociale, déja présent à Marciac en 2003, qui s'interrogeait sur l'image de l'agriculture, souligne que le climat n'était pas un sujet à l'époque. Il l'est devenu avec des attentes sociétales fortes. Il s'interroge : "On en parle mais ne devrait on pas être dans le coup d'après." Effectivement la transition climatique est devenue un vrai sujet dont se sont emparés la société et de nombreux élus. Le mot de la fin revient à Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine : "Il faut arrêter de dire que les agriculteurs sont responsables du réchauffement climatique. Ils ne peuvent pas basculer du système dans lequel il sont. Il faut revoir le modèle des coopératives". Il précise que "la région Nouvelle-Aquitaine a été la première région d'Europe à présenter une feuille de route systémique sur la transition écologique, en quatre-vingt fiches.". Cela va nécessiter un effort de recherche en termes d'innovation et de matériels et un temps pas forcément court. 

 

 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
23199
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr