aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Coop de France Aquitaine veut réussir le pari des achats responsables pour l'agroalimentaire

15/04/2015 | Ce 14 avril, les achats responsables pour l'agroalimentaire étaient au cœur des échanges d'un colloque organisé à l'Hôtel de Région.

Colloque 14 avril 2015 sur les Achats Responsables pour l'Agroalimentaire

Accompagner les coopératives et industries agroalimentaires sur la voie de la responsabilité sociétale, telle est la vocation du programme Génération 3D lancé en 2007 à l'initiative de Coop de France Aquitaine. Parallèlement à un accompagnement personnalisé des entreprises, le programme encadre et anime des actions collectives. Dernière née de ces initiatives collectives, en partenariat avec l'APESA: l'opération « ARA », pour faciliter le développement de ces Achats Responsables par les entreprises Agroalimentaires intéressées à pousser plus loin leur démarche de responsabilité sociétale... sans rien y perdre de leur compétitivité.

Comme le souligne Antoine Bonsch, chargé de missions Eco-achats & Distribution à l’ADEME Aquitaine, les industries agroalimentaires agissent dans un secteur particulièrement sensible à la traçabilité ; et les diverses crises alimentaires tendent d'autant plus à le démontrer. En effet, les responsabilités en cascade qui pourraient être mises en cause ne soulageront pas vraiment, du point de vue du consommateurs, la responsabilité de l'entreprise qui aura commercialisé le produit final au cœur de l'éventuelle crise. Fort de ce constat, il faut, selon lui, « passer le cap d'une simple logique d'approvisionnement pour mettre en œuvre une véritable politique d'achats responsables ». Autrement dit, entrer dans une logique de maîtrise des risques, hors des murs de l'entreprise, chez les fournisseurs eux même. Il s'agit alors « d'établir un certain nombre de critères, de demander des preuves, de contractualiser des engagements avec les fournisseurs », afin que les achats intègrent des spécifications en faveur de la protection et de la mise en valeur de l'environnement, du progrès social, et du développement économique.

40 g de verre en moins, sur 6 millions de bouteilles...Les achats sont selon lui d'autant plus au cœur d'une démarche entrepreneuriale de responsabilité sociétale, qu'ils révèlent de nombreux enjeux se jouant hors de l'entreprise : la loyauté des pratiques, le respect des droits de l'homme, le développement local, l'environnement, etc... Autant de pistes d'améliorations de la qualité des prestations qui ne sont pas exclusives, bien au contraire, de la recherche d'efficacité de l'entreprises et de l'optimisation de ses coûts globaux, immédiats ou différés.
En la matière les entreprises invitées au colloque, et qui ont participé au groupe de travail ARA, en sont convaincues. C'est en effet par exemple l'expérience vécue par la société Européenne Des Desserts qui retravaillant avec son fournisseur certains de ses emballages, a notamment pu d'obtenir « 20% de papier en moins et 100 camions de moins sur la route, le tout dans le cadre d'un partenariat de 5 ans, donnant ainsi de la visibilité dans la durée à l'entreprise mais aussi à notre fournisseur. » Il en va de même pour la société Aqualande qui a par exemple pu mutualiser une prestation de linge avec une société voisine, ou encore pour les Vignerons de Buzet, qui sont parvenus en partenariat avec leur fournisseur, à diminuer de 40 grammes le poids des bouteilles. Sur une production totale de 6 millions de cols, « ce n'est pas neutre, ni pour le verrier, ni pour le transport... On y a gagné sur tous les tableaux », s'enthousiasme Céline Dubost, Responsable Supply Chain de la coopérative vinicole.

Une auto-évaluation RSE du fournisseurMais comme le chantiers des achats responsables est « un travail de longue haleine », c'est afin justement de faciliter leur déploiement au sein des IAA, que le groupe ARA a présenté ce mardi des méthodes et outils, résultats de leur travail. Outre une formation et un guide proposant un certain nombre d'éléments méthodologiques opérationnels, il a été créé un logiciel d'évaluation des pratiques RSE des fournisseurs du secteur agroalimentaire. Ce logiciel permet, d'une part, de « centraliser les pièces justificatives pouvant être demandé par les IAA » dans le cadre d'appel d'offre, et d'autre part, de permettre une visibilité sur l'auto-évaluation RSE du fournisseur qui, outre des affirmations, pourra pour plus de crédibilité, les étayer en en apportant les preuves. Une évaluation qui par ailleurs s'accompagne d'un plan d'action permettant ainsi de placer le fournisseur dans une démarche d'amélioration continue... Reste tout de même une condition : que ceux-ci, pour l'instant semble-t-il un peu timides, se saisissent de l'outil lancé en début d'année. Les discussions du jour auront sans doute contribué à en convaincre un certain nombre.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
9441
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr