Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/21 | La sûreté de tous au cœur de Kéolis Bordeaux Métropole

    Lire

    Début octobre, Kéolis Bordeaux Métropole et la direction départementale de la sécurité publique de la Gironde (DDSP 33) ont signé une convention de partenariat destinée à faire de TBM un réseau sûr. Au travers de cela, elles vont mettre en place des actions communes pour agir contre la fraude et les incivilités sur le réseau et ainsi rassurer voyageurs et salariés de TBM. Des actions de prévention dans les établissements scolaires et associations seront également menées.

  • 19/10/21 | Entreprises: Oser Reso en Vienne

    Lire

    Le 20 octobre, la CCI de la Vienne organise au Futuroscope, en partenariat avec les Clubs d'Entreprises de la Vienne, la 10ème éditions des Rencontres Economiques des dirigeants de la Vienne. 110 entreprises seront présentes au cours de cette journée qui s'inscrit dans le Plan de Relance des entreprises. Pour la 1ère fois les services Achats seront présents et notamment ceux du CHU, de Sorégies ou de Grand Poitiers.

  • 19/10/21 | Royan Atlantique fête le vélo

    Lire

    Le 24 octobre, l'agglomération de Royan organise le 8ème fête du vélo. Sur un parcours de 50km au départ de Talmont-sur-Gironde, les petits et les grands pourront se balader sur un parcours adapté à tous les âges. De 9h à 10h15, des départs sont prévus toutes les 15 mn. A mi-parcours, à Epargnes, un lieu de pique-nique attend les cyclistes. Les participants peuvent s'inscrire à partir du 8 octobre et jusqu'au 21 sur le site de l'agglomération

  • 18/10/21 | Christophe Bonno, nouveau directeur général de Maïsadour

    Lire

    Le Groupe coopératif Maïsadour annonce la nomination de Christophe Bonno au poste de Directeur Général à compter du 18 octobre 2021. Diplômé d'AgroSup Dijon, il passe par Jean Caby, puis Madrange avant de rejoindre le Groupement Les Mousquetaires-Intermarché en 1999. Dernièrement, il y occupait le poste de Directeur des relations institutionnelles agricoles. Spécialiste des filières agricoles, de l’industrie et de la distribution alimentaire, sa mission sera "d’accélérer le retour à la croissance et de poursuivre la transformation engagée par le Groupe pour répondre aux attentes sociétales et à ses enjeux sectoriels".

  • 18/10/21 | Le "génie écologique" des Pyrénées-Atlantiques récompensé

    Lire

    Le Département 64 a obtenu la mention spéciale "Génie écologique" du concours 2021 "Infrastructures pour la Mobilité, Biodiversité & Paysage". Organisé par l’Institut des Routes des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité, il récompense les meilleures initiatives en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation des écosystèmes et de la biodiversité par les acteurs impliqués dans les projets de requalification et d’exploitation des infrastructures de mobilité. Salué notamment, le programme ANIMO qui vise à protéger certaines espèces animales (sangliers, lièvres, hérissons…) et éviter des collisions avec les véhicules.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Crise aviaire : Alain Rousset appelle à "sortir des certitudes"

15/01/2021 |

1

Il l'avait promis la veille, lors de ses vœux à la presse. Alain Rousset s'est rendu ce jeudi dans les Landes à la rencontre de la filière avicole et palmipède, lors d'une réunion organisée au siège du groupe coopératif Maïsadour, à Haut-Mauco. A l'ordre du jour bien sûr, le virus H5N8, et les désastres terribles qu'il cause au sein des élevages landais qui comptent désormais plus de 220 foyers et une quarantaine de suspicion. Un temps d'écoute et d'échange sur une situation sanitaire devenue incontrôlable pour cerner l'urgence immédiate et tenter de commencer, un peu, à éclairer l'avenir.

Après déjà deux fortes épizooties en 2016 et 2017, c'est la troisième fois que la filière est touchée, avec un virus H5N8, à la vitesse de propagation cinq à six fois plus rapide que les précédents. Si de bonnes résolutions avaient été prises en 2017, avec notamment la création d'un Cluster (décidément le mot résonne mal...) Biosécurité, et un renforcement des mesures éponymes au sein des exploitations, sur les transports des animaux, ou encore par une cartographie des exploitations, la crise, violente et ravageuse, est malgré tout à nouveau présente dans le département.

Explorer toutes les pistes
L'enjeu de la rencontre de ce jeudi 14 janvier à Haut-Mauco : « avoir une discussion sereine et libre avec la filière, en complément des contacts réguliers que la Région a avec les responsables professionnels » a ainsi indiqué Alain Rousset à la sortie de la réunion.
« C'est la troisième crise en 5 ans, et demain, il y aura d'autres crises sanitaires. Tout ça doit faire l'objet de recherche et de réflexion, je demande à ce qu'on sorte des certitudes ». Pour le Président de région toutes les pistes sont à explorer, « avec humilité ». Et de lister : « Faut-il mettre à l'abri des animaux, quand on sait que les oiseaux migrateurs vont arriver ? Baisser les densités sur les élevages durant certaine période ? Posons nous la question du vaccin aussi. Il aura des conséquences sur l'export, faut-il alors cibler certains élevages, certaines zones ou bien encore certaines périodes de l'année ? ... Les solutions ne seront pas univoques » assure-il.
Quoiqu'il en soit des choix stratégiques à venir sur les « modèles » d'exploitations, « il faut des outils pérennes pour la filière. Des fonds particuliers sont à mettre en oeuvre pour accompagner les éleveurs dans ces transitions, que ce soit des fonds de capital risque ou un système assurantiel...» insiste le Président.

En tout cas, dans l'urgence actuelle, ce qui révolte le président du département des Landes, Xavier Fortinon, bien sûr présent lors de la rencontre, c'est la lenteur des dépeuplements au sein des foyers infectieux, « on a toujours un temps de retard de 15 jours sur le virus, ce n'est pas acceptable !». Quant à l'avenir, faut selon lui « que le moyens soient adaptés pour répondre le plus rapidement possible à un système d'alerte précoce. Dès que les premiers cas sont repérés en Europe du Nord, il faut avoir des moyens positionnés sur le territoire prêt à se déployer, un peu à l'image de notre dispositif de lutte contre les incendies en forêt, illustre-t-il. »

"Que chacun puisse exister dans son modèle"
Si Michel Prugue, Président du groupe coopératif Maïsadour, s'accorde avec le Président de région sur « l'absence de certitude » quant aux solutions d'avenir, c'est « l’immédiateté » qui pour l'heure le travaille avec au cœur « la dimension humaine de la crise » à savoir la question des salariés de la filière mais aussi celle des éleveurs dont les exploitations sont soient directement touchée par le virus, soit dépeuplées par prévention.

Sur l'avenir les questions sont nombreuses : « il faut un débat sur le modèle de production et sur comment à partir de ce modèle ont peut parvenir à stopper immédiatement le virus ». Un sujet déjà posé sur la table en 2017 mais qui se heurte à plusieurs difficultés à commencer par le visage multiple de la filière : des coopérateurs, des producteurs indépendants, des circuits longs, des circuits courts, sans oublier l'âge du capitaine. « Même si on met des moyens d'accompagnement pour aller vers une transition du modèle, ce n'est pas dit que l'éleveur proche de la retraite soit prêt à des investissements sur son exploitation... », soulève Michel Prugue rejoint en cela par Marie-Hélène Cazaubon, présidente de la Chambre d'agriculture des Landes, et Chantal Brethes, Présidente du PALSO. « En soi, changer de modèle prend du temps et peut inquiéter les éleveurs ». Autre point qu'il soulève : « il faut aussi que ces transitions correspondent aux attentes du marchés, à la fin c'est le consommateur qui est juge ».

Si chacun s'accorde sur le fait qu'il faudra avoir des débats sur le modèle d'exploitation, l'objectif n'est pas non plus assurent-ils d'opposer les différents modèles existants, « sinon on ne donnera pas de perspective à la filière », diagnostique le Président Fortinon. Marie-Hélène Cazaubon approuve. « Il y a là de nombreux sujets à discuter par tous les éleveurs pour que chacun puisse exister dans son modèle, mais sans perdre de vue qu'en matière de sécurisation de la filière, ce que fait individuellement un agriculteur, impacte son environnement et donc les agriculteurs voisins. Aujourd'hui nous sommes dans l'urgence sanitaire absolue, mais demain, il faudra discuter ensemble »

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5080
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr