Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

13/04/18 : Charente-Maritime : L'Hermione est arrivée dans le port de Marseille hier soir, où elle sera visible tout le week-end.

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

10/04/18 : Pascal Bellenger a été nommé Directeur des Affaires Contractuelles Partenariats de recherche de la SATT Aquitaine. Sa mission principale : développer les activités de recherche partenariale pour le compte de l'Université de Bordeaux et Bordeaux INP.

10/04/18 : En Gironde, Andréa Kiss, Maire du Haillan, quitte le P.S. pour rejoindre Génération.s. Un choix qui "n'affecte pas la pérennité de l’organisation socialiste locale", assure T. Trijoulet, le premier secrétaire fédéral.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

  • 20/04/18 | "Action Coeur de Ville" se décline à Rochefort

    Lire

    Rochefort fait partie des 222 villes retenues par l’État pour intégrer le dispositif « Action Cœur de Ville » qui lui permettra d’engager un plan de réhabilitation de l’habitat de son centre urbain en obtenant 25 millions € sur 5 ans. La municipalité, avec le concours des services de l’État, s’est déjà saisie du sujet en engageant un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du centre historique, dont elle présentera une première ébauche à la population lundi 23 avril à 18 h au Palais des Congrès.

  • 20/04/18 | Nouveau service chez Keolis Agen : le ticket de bus par SMS

    Lire

    Pressé, sans monnaie sur vous et vous souhaitez prendre le bus, pas de panique, Keolis Agen en collaboration avec l’Agglomération d’Agen vient de lancer un nouveau service de paiement par SMS. C’est simple et très rapide. Tout d’abord, envoyez 1v au 93047 par SMS. Ainsi, vous recevrez votre ticket sur votre mobile et vous pourrez voyager une heure sur le réseau TEMPO.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Foncier: De nouveaux outils pour de nouvelles idées

15/06/2017 | Pour sa traditionnelle tournée des conférences départementales, la Safer met en avant l'émergence de nouveaux modèles d'installation à accompagner.

Laura Baillard, Maël Gallard et Louis Gallard construisent leur projet d'installation en Dordogne, et en ont témoigné lors de la CDFR 24 du 8 juin dernier

Ce jeudi 8 juin, c'est au pôle interconsulaire de Coulounieix-Chamiers que se déroulait une conférence de la Société d'Aménagement Foncier et d'Etablissement Rural Aquitaine-Atlantique, dans le cadre des dixièmes conférences départementales du foncier rural. Pour son étape périgordine, la Safer a continué à mettre en avant l'exemple de jeunes, installés ou en cours de validation d'un projet d'installation. L'occasion de réfléchir plus concrètement à la thématique choisie cette année, « Ensemble, imaginons de nouveaux chemins d'accès au foncier ». Le tout dans une agriculture en pleine mutation.

L'installation hors-cadre familial, l'agriculture biologique, les circuits courts. Des mots qui véhiculent un message d'espoir pour l'agriculture de demain, qui sont porteurs d'un renouveau, d'une dynamique renaissante. Mais qui veulent aussi dire que l'agriculture d'hier et celle de demain ne peuvent fonctionner avec les mêmes mécanismes. Il est bien connu que le grand défi à relever pour l'agriculture est pourtant celui de l'installation et du renouvellement des générations.

Et le modèle de pensée et d'actions, en l'état, ne suffit plus, question d'idéologie. Dans une intervention enregistrée, Jean-Marie Gilardeau, secrétaire général de l'Association Nationale de Développement des Espaces Ruraux, pointe cela du doigt : « la loi d'orientation de 1962 définissait là où l'on voulait aller, et mettait en place les structures pour le faire. Mais aujourd'hui, l'agriculture qui se reproduisait en circuit fermé change, on est sur des installations hors-cadre familial », lance-t-il.

Les jeunes porteurs de projet qui arrivent n'en sont pas moins armés par leurs formation, bien au contraire. C'est le cas de Laura Baillard, Maël Gallard et Louis Gallard. Qu'ils soient parisiens, normands, qu'ils aient fait leurs études à Beauvais ou ailleurs, peu importe. C'est en Dordogne qu'ils construisent leur projet. Exemple-type de toute la vague actuelle qui amène un vent de fraîcheur dans l'agriculture.

Promesse d'avenir
Après un premier échec sur la reprise d'une exploitation, le trio passe par la Safer et le répertoire à l'installation, enchaîne les visites, avant un coup de cœur à Saint Pierre de Côle. L'exploitation compte 50 hectares (38 en SAU et 12 en bois), un hangar de 600 m2, et une grande maison d'habitation.

« Le bâti est là. On veut développer trois activités. Il y a un atelier maraîchage, avec traction animale. Il y a aussi une partie élevage, avec du porc plein air et des bovins de race bazadaise. Et enfin de l'agritourisme avec des gîtes insolites », explique brièvement Laura. Tout en biologique et avec une recherche de circuits courts évidemment.

Mais si les idées foisonnent, le temps administratif peut paraître long. Le dossier des trois jeunes est encore en attente de décision finale. Ce qui n'empêche pas d'avancer, alors qu'au cœur du projet, l'outil choisi a été celui du portage avec la Safer. Mais à côté, autre aspect novateur, le financement participatif a été mobilisé. Via Miimosa, 15000 euros venant de 150 contributeurs différents ont pu être récoltés, servant a acheté les deux juments de traits.

Un bel exemple parmi d'autres de ce qu'est l'agriculture aujourd'hui, et de ce dont elle a besoin pour évoluer encore. Pierre Pouget, directeur de la Safer Aquitaine-Atlantique, n'hésite pas à évoquer encore ces freins qui peuvent exister. « On est sur des sujets complexes, innovants, il est logique que l'on parle de risque, on avance tous à tâtons. Mais les banques doivent assumer leurs responsabilités, toutes proportions gardées ce sont des risques faibles pour elles ».


2016 en chiffres
En 2016, la Safer a réalisé en Dordogne 145 opérations d'acquisitions de foncier, pour un total de 1018 ha, dont 149 hectares, soit 14,6 %, acquis par le droit à préemption.« La Safer est connue notamment pour cela, ce qui nous vaut une mauvaise publicité, alors que ce n'est qu'une partie de nos activités », regrette Stéphanie Gressier, chef du service départemental.

Concernant les missions de la Safer, c'est vers l'agriculture que le foncier a été très largement redistribué. 790 hectares ont été consacrés au maintien et au développement d'une agriculture dynamique et diversifiée, dont 258 ha pour 31 dossiers en installation. 37 hectares ont été orientés vers la participation au développement local. Enfin, les 172 hectares restants concernent en quasi totalité des opérations forestières.

En ce qui concerne le portage, en Dordogne en 2016, la Safer a porté 50 ha pour le compte de six jeunes agriculteurs en installation. C'est sur la convention de mise à disposition que l'on peut plus facilement lire un réel engouement. Le nombre d'hectares est chaque année plus important depuis 2012. En 2016, il a atteint 2653 hectares mis à disposition de la Safer par 200 propriétaires différents.

Sylvain Desgroppes
Par Sylvain Desgroppes

Crédit Photo : Safer Aquitaine Atlantique

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
105470
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Franck Dubourdieu Agriculture | 19/04/2018

Interview: Franck Dubourdieu, le vin bio avance-t-il vraiment ?

Thomas Singer, 26 ans, jeune installé sur le GAEC familial Des Bois Clairs (Les Eglisottes et Chalaures en Gironde), au côté de son frère David Agriculture | 15/04/2018

Thomas Singer, une histoire de famille et de bovins lait

Ludovic Charbonnier, responsable Marché Agriculture, Forêt et Mer au Crédit Agricole d'Aquitaine Agriculture | 15/04/2018

Interview: Ludovic Charbonnier: le Crédit Agricole entend coller aux nouvelles formes de l'installation

Michel Campagnaud, à 58 ans, prend la direction de la Chambre d'agriculture de la Dordogne Agriculture | 12/04/2018

Michel Campagnaud, nouveau directeur de la chambre d'agriculture de la Dordogne

Les vaches Bordelaises en pâturage Agriculture | 11/04/2018

Le Conservatoire des races Aquitaine et CEVA Santé Animale alliés pour l'agrobiodiversité

Virginie Oyhenart, installée en 2015 sur l'exploitation familiale (ovin lait) à Méharin elle y a développé un atelier de transformation du lait en fromage Agriculture | 08/04/2018

Virginie Oyhenart: du Bleu de brebis au pays de l'Ossau-Iraty

Elevage de poulets en liberté dans Les Landes. Cabane. Agriculture | 08/04/2018

Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine : "Parlons agriculture(s), parlons installation(s)!"

Le 20 mars 2018 à Bordeaux, les responsables du pôle de compétitivité spécialisé dans l'agriculture et l'agroalimentaire ont font le point sur l'année écoulée « menée tambour battant ». Agriculture | 20/03/2018

Agri Sud-Ouest Innovation: l'année de tous les développements

Foire agricole de Nérac 24 mars Agriculture | 20/03/2018

L’évolution du travail du sol au cœur de le 2ème Foire agricole de Nérac

Le président de la chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine, Dominique Graciet (à g.) a présenté ce mardi 13 mars son nouveau directeur général, Olivier Degos  Agriculture | 14/03/2018

La grande mission du nouveau directeur de la chambre régionale d’agriculture

Fayotte pour Blond'Aqui entourée de ses parrains et marraines de l'association Blonde Berceau de race 64, du CDC animation et de l'Office de tourisme de Sauveterre de Béarn Agriculture | 13/03/2018

Une marque et une égérie pour les Blondes d'Aquitaine des Pyrénées-Atlantiques

La quinzaine de l'élevage bovin laitier en PA - GAEC Vignes Rousses Agriculture | 10/03/2018

L'amélioration de la performance, planche de salut de la filière bovin lait ?

Guy Estrade, Président de la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques a présenté les Rencontres Agro Réseau 2018 Agriculture | 06/03/2018

Agro-écologie dans les Pyrénées-Atlantiques : Agro Réseau 64, montre la voie

Parthenaise Agriculture | 04/03/2018

Salon de l'agriculture : le Poitou entre récompenses et revendications

Christophe Guénon éleveur de Bordelaise à Léognan, acteur dynamique de la préservation et de la valorisation de cette race à faible effectif Agriculture | 03/03/2018

Race à faible effectif: la passion Bordelaise de Christophe Guénon récompensée à Paris