Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

  • 18/07/18 | Le CCAS de Marmande et le CHD de la Candélie, partenaires

    Lire

    Une convention de partenariat baptisée «pour une inclusion sociale des personnes en situation de handicap psychique à travers un parcours résidentiel adapté» sera signée entre la ville de Marmande et le Centre hospitalier départemental de la Candélie le 19 juillet prochain. Le but : permettre aux patients de réaliser un séjour en logement temporaire. Et, après une période d’évaluation et d’adaptation, un logement définitif selon une procédure de gestion locative adaptée leur sera proposé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Des couverts végétaux, alternatives aux pesticides

16/05/2018 | Lors des Etats Généraux de l’Innovation, les couverts végétaux furent au cœur des débats, le 15 mai dernier.

Table ronde pendant les Etats Généraux de l'Innovation

A l’occasion du Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine, qui se tient du 12 au 21 mai, au parc des expositions de Bordeaux, la 4ème édition des Etats Généraux de l’Innovation s’est déroulée le mardi 15 mai et portait sur « Les couverts végétaux, source de services pour l’agriculture et la société ». Après une description minutieuse des avantages et inconvénients de ces couverts végétaux, chercheur, association, agriculteur et entreprise spécialisée prirent la parole pour témoigner de leur utilisation quotidienne…

« Aujourd’hui, nous devons unir nos forces, travailler tous ensemble pour innover ! » Dominique Graciet, le président de la Chambre régionale d’agriculture, est un homme engagé. « Nos jeunes ne doivent pas aborder l’agriculture comme avant, poursuit-il. Ouvrons-nous aux nouvelles technologies, au numérique et aux réseaux sociaux ! Communiquons et n’ayons pas peur des innovations ! »
Et justement d’innovations il en a été question lors des Etats Généraux de l’Innovation qui se sont tenus mardi 15 mai, lors du Salon de l’Agriculture de Nouvelle Aquitaine à Bordeaux. Le thème de cette quatrième édition portait sur « Les couverts végétaux, source de services pour l’agriculture et la société ». « Les couverts végétaux travaillent pour l’agriculteur ! »… Sébastien Minette, chargé de projet au sein de la Chambre régionale d’agriculture, a débuté ces Etats Généraux en vulgarisant les opportunités et les services offerts par les couverts végétaux. « Ces couverts sont considérés en quelques sorte comme une culture secondaire implantée entre deux cultures principales. » Une trentaine d’espèces de couverts végétaux sont ainsi répertoriées allant du sarrazin à la moutarde blanche en passant par le tournesol. Leurs fonctions sont multiples. Ils limitent le transfert d’azote dans le sol, remobilisent les éléments nutritifs du sol, produisent de la biomasse, luttent contre l’érosion, structurent les sols et favorisent la biodiversité. « En effet, le couvert a la faculté de piéger l’azote, capter les gouttes d’eau et ainsi améliorer l’infiltration dans les sols et contrôler les mauvaises herbes, entre autres. » Bref, « les couverts végétaux travaillent pour l’agriculteur ! » … Mais encore faut-il arriver à l’apprivoiser Mais les couverts végétaux n’ont pas que des avantages. En effet, Sébastien Minette a recensé sept contraintes et non des moindres. « Tout d’abord, il va falloir que nous nous familiarisions avec ce nouveau service ainsi que la diversité des espèces. Aussi, nous allons devoir maîtriser les techniques et les coûts d’implantation, sélectionner les espèces, limiter le coût des semences, anticiper les techniques et les dates de destruction et repenser la rotation. »

 

Karl Todeschini

« La navette fourragère et le radis de formidables herbicides » A l’issue de son intervention, chercheur, agriculteurs et entreprise spécialisée se sont relayés pour convaincre l’auditoire sur les bienfaits de l’utilisation de couverts végétaux.
Parmi les intervenants donc, Karl Todeschini, viticulteur à Saint-Etienne-de-Lisse, en Gironde, est intervenu pour parler de son expérience. « J’expérimente, je tente, j’essaye, débute-t-il son allocution. Depuis 10 ans, j’ai banni toutes formes d’herbicides et de pesticides et depuis 15 ans, les couverts végétaux font partie de notre stratégie. Notre volonté première est d’obtenir le plus de vie possible dans nos vignes et les couverts favorisent grandement cette vie naturelle. Et puis, le radis et la navette fourragère ont un effet herbicide impressionnant ! »  « La sélection végétale au service des couverts végétaux » Annick Basset, qui travaille aux Etablissements Jouffray-Drillaud au Nord de Poitiers, est intervenue à la suite de Karl Todeschini afin de présenter les nouvelles variétés en graminées et légumineuses fourragères créées par son entreprise. « Acteur majeur en semences fourragères, Jouffray-Drillaud développe une approche intégrée de la culture de l'herbe. Notre expertise des cultures fourragères nous permet de proposer des solutions qui interviennent depuis la création variétale jusqu'à la conservation des fourrages, en passant par des solutions de protection de semis et des techniques d'entretien des cultures fourragères », précise Annick Basset. Notre leitmotiv : « la sélection végétale au service des couverts végétaux ». « Je suis adepte de la co-construction » Ces témoignages ont amené à des interrogations dans le public et chez les intervenants. En effet, « la législation concernant l’utilisation des couverts végétaux ne devrait-elle pas évoluer ? Existent-ils des ponts entre les filières ? Car si l’utilisation de ces couverts est pertinente dans les vignes, ne peut-elle pas en être ainsi dans les grandes cultures ? Ou encore, comment gérer les couverts par rapport à la flore adventice ? »
Pour conclure ces Etats Généraux, Alain Rousset, président de la Région a souhaité rassurer la filière agricole en rappelant que la Grande Région travaillait prioritairement sur l’agriculture et l’agroalimentaire et tout spécialement sur l’innovation dans ces disciplines. « Mais ce défi de l’innovation n’est pas simple. L’incertitude climatique nous incite au quotidien à repenser notre façon de faire. Nous allons travailler sur une feuille de route de l’agriculture entre la Région et la Chambre d’agriculture. Je crois et je suis adepte de la co-construction ».  
Dominique Graciet, le président de la Chambre, en a profité pour donner rendez-vous le 12 décembre prochain à Angoulême pour un colloque autour des couverts végétaux.

 

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
3429
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr