Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Des couverts végétaux, alternatives aux pesticides

16/05/2018 | Lors des Etats Généraux de l’Innovation, les couverts végétaux furent au cœur des débats, le 15 mai dernier.

Table ronde pendant les Etats Généraux de l'Innovation

A l’occasion du Salon de l’Agriculture de Nouvelle-Aquitaine, qui se tient du 12 au 21 mai, au parc des expositions de Bordeaux, la 4ème édition des Etats Généraux de l’Innovation s’est déroulée le mardi 15 mai et portait sur « Les couverts végétaux, source de services pour l’agriculture et la société ». Après une description minutieuse des avantages et inconvénients de ces couverts végétaux, chercheur, association, agriculteur et entreprise spécialisée prirent la parole pour témoigner de leur utilisation quotidienne…

« Aujourd’hui, nous devons unir nos forces, travailler tous ensemble pour innover ! » Dominique Graciet, le président de la Chambre régionale d’agriculture, est un homme engagé. « Nos jeunes ne doivent pas aborder l’agriculture comme avant, poursuit-il. Ouvrons-nous aux nouvelles technologies, au numérique et aux réseaux sociaux ! Communiquons et n’ayons pas peur des innovations ! »
Et justement d’innovations il en a été question lors des Etats Généraux de l’Innovation qui se sont tenus mardi 15 mai, lors du Salon de l’Agriculture de Nouvelle Aquitaine à Bordeaux. Le thème de cette quatrième édition portait sur « Les couverts végétaux, source de services pour l’agriculture et la société ». « Les couverts végétaux travaillent pour l’agriculteur ! »… Sébastien Minette, chargé de projet au sein de la Chambre régionale d’agriculture, a débuté ces Etats Généraux en vulgarisant les opportunités et les services offerts par les couverts végétaux. « Ces couverts sont considérés en quelques sorte comme une culture secondaire implantée entre deux cultures principales. » Une trentaine d’espèces de couverts végétaux sont ainsi répertoriées allant du sarrazin à la moutarde blanche en passant par le tournesol. Leurs fonctions sont multiples. Ils limitent le transfert d’azote dans le sol, remobilisent les éléments nutritifs du sol, produisent de la biomasse, luttent contre l’érosion, structurent les sols et favorisent la biodiversité. « En effet, le couvert a la faculté de piéger l’azote, capter les gouttes d’eau et ainsi améliorer l’infiltration dans les sols et contrôler les mauvaises herbes, entre autres. » Bref, « les couverts végétaux travaillent pour l’agriculteur ! » … Mais encore faut-il arriver à l’apprivoiser Mais les couverts végétaux n’ont pas que des avantages. En effet, Sébastien Minette a recensé sept contraintes et non des moindres. « Tout d’abord, il va falloir que nous nous familiarisions avec ce nouveau service ainsi que la diversité des espèces. Aussi, nous allons devoir maîtriser les techniques et les coûts d’implantation, sélectionner les espèces, limiter le coût des semences, anticiper les techniques et les dates de destruction et repenser la rotation. »

 

Karl Todeschini

« La navette fourragère et le radis de formidables herbicides » A l’issue de son intervention, chercheur, agriculteurs et entreprise spécialisée se sont relayés pour convaincre l’auditoire sur les bienfaits de l’utilisation de couverts végétaux.
Parmi les intervenants donc, Karl Todeschini, viticulteur à Saint-Etienne-de-Lisse, en Gironde, est intervenu pour parler de son expérience. « J’expérimente, je tente, j’essaye, débute-t-il son allocution. Depuis 10 ans, j’ai banni toutes formes d’herbicides et de pesticides et depuis 15 ans, les couverts végétaux font partie de notre stratégie. Notre volonté première est d’obtenir le plus de vie possible dans nos vignes et les couverts favorisent grandement cette vie naturelle. Et puis, le radis et la navette fourragère ont un effet herbicide impressionnant ! »  « La sélection végétale au service des couverts végétaux » Annick Basset, qui travaille aux Etablissements Jouffray-Drillaud au Nord de Poitiers, est intervenue à la suite de Karl Todeschini afin de présenter les nouvelles variétés en graminées et légumineuses fourragères créées par son entreprise. « Acteur majeur en semences fourragères, Jouffray-Drillaud développe une approche intégrée de la culture de l'herbe. Notre expertise des cultures fourragères nous permet de proposer des solutions qui interviennent depuis la création variétale jusqu'à la conservation des fourrages, en passant par des solutions de protection de semis et des techniques d'entretien des cultures fourragères », précise Annick Basset. Notre leitmotiv : « la sélection végétale au service des couverts végétaux ». « Je suis adepte de la co-construction » Ces témoignages ont amené à des interrogations dans le public et chez les intervenants. En effet, « la législation concernant l’utilisation des couverts végétaux ne devrait-elle pas évoluer ? Existent-ils des ponts entre les filières ? Car si l’utilisation de ces couverts est pertinente dans les vignes, ne peut-elle pas en être ainsi dans les grandes cultures ? Ou encore, comment gérer les couverts par rapport à la flore adventice ? »
Pour conclure ces Etats Généraux, Alain Rousset, président de la Région a souhaité rassurer la filière agricole en rappelant que la Grande Région travaillait prioritairement sur l’agriculture et l’agroalimentaire et tout spécialement sur l’innovation dans ces disciplines. « Mais ce défi de l’innovation n’est pas simple. L’incertitude climatique nous incite au quotidien à repenser notre façon de faire. Nous allons travailler sur une feuille de route de l’agriculture entre la Région et la Chambre d’agriculture. Je crois et je suis adepte de la co-construction ».  
Dominique Graciet, le président de la Chambre, en a profité pour donner rendez-vous le 12 décembre prochain à Angoulême pour un colloque autour des couverts végétaux.

 

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
5445
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Benoit Biteau dans son bureau à Le Gua Agriculture | 28/05/2021

Pourquoi le projet de nouvelle PAC ne convient pas aux écologistes

Une unité de méthanisation à Somain, dans le nord de la France Agriculture | 21/05/2021

La méthanisation, des atouts pour le monde agricole

L'élevage laitier souvent montré du doigt a fait beaucoup d'effort pour réduire l'impact carbone Agriculture | 20/05/2021

Un marché du carbone pour les agriculteurs est en train de naître

Capture d'écran du débat sur le bien-être animal du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 19/05/2021

Bien-être animal : quels exemples en Nouvelle-Aquitaine ?

Débat dans le cadre de la Journée Installaiton - Transmission: Agriculteur, ça s'apprend ? Agriculture | 19/05/2021

Formation et professionnalisation : "donner les clefs pour la meilleure installation possible"

Louis et Alexis avec leurs porcs Agriculture | 17/05/2021

Louis Boutteaud et Alexis Bonnet développent leur ferme rêvée : "un nouveau modèle est possible"

La 4e édition de la Journée Installation Transmission se tiendra le 18 mai à partir de 10h sur agriweb.tv Agriculture | 14/05/2021

Journée Installation Transmission : " Agriculteur, ça s'apprend ? "

Amandine et Emmanuel Cantet se sont reconvertis ensemble à l'élevage caprin et ovin. Une nouvelle aventure professionnelle et familiale Agriculture | 14/05/2021

Amandine et Emmanuel Cantet : La reconversion agricole en couple, "être conscient de ce que l'on fait, y croire et foncer !"

Florian Derboule s’est formé dans eux lycées agricoles, il voulait »aller voir ailleurs » Agriculture | 13/05/2021

Florian Derboule : le bonheur de vivre et travailler sur la terre de son enfance

Maxime Kovalski est éleveur bovin allaitant à Marcillac-la-Croisille en Corrèze, suite à une reconversion Agriculture | 12/05/2021

Maxime Kovalski : Des TP à l’élevage bovin, un rêve de gosse devenu réalité

Rémy Ferret, installé en cultures végétales à Condezaygues en Lot-et-Garonne - La Ferme de Lamothe Agriculture | 11/05/2021

Rémy Ferret : le fils d'éleveur devenu maraîcher

Adeline Métayer 24 ans, viticultrice à Birac en AOC Cognac, cur petite champagne Agriculture | 07/05/2021

Adeline Métayer, viticultrice en AOC Cognac: "Fière d'être jeune, d'être une fille et de faire ce métier !"

L'équipe organisatrice du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine. Au centre le président Dominique Graciet Agriculture | 07/05/2021

Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine: maintenir le dialogue entre le monde agricole et le grand public

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été Agriculture | 06/05/2021

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été

La récolte de Golden du Limousin de Loïc Kammerer sauvée du gel grâce à l'aspersion Agriculture | 28/04/2021

La glace face au gel pour protéger les pommiers