Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/11/21 : Bordeaux - Dans le cadre de la quinzaine franco-russe soutenue par Bordeaux Métropole, l'Association des russisants d'Aquitaine organise le 9 décembre, la conférence : "De Lénine à Poutine: le sport, un enjeu politique en URSS et en Russie"+ d'info

29/11/21 : A la suite des annonces gouvernementales concernant la 3ème dose, le centre de vaccination du Parc des expositions de Pau s’adapte dès ce lundi en ouvrant 6 jours/semaine (contre 3 précédemment) permettant de passer de 1500 à 3600 vaccins par semaine.

26/11/21 : Les marchés de Noël reviennent! A Bordeaux (Place Tourny) et à Pau (place Clemenceau et allées d’Aragon) notamment, l'ouverture des chalets et des animations qui les accompagnent insuffle un vent de magie (de Noël) dès ce vendredi 26 novembre en soirée!

26/11/21 : Les 5,6 et 7 août, le Sun ska festival revient (en vrai!) sur le domaine de Nodris en Gironde! La billetterie est ouverte et les premiers noms dévoilés: Ska-P, Tryo, Biga*Ranx, Danakil, Tiken Jah Fakoly ou encore Takana Zion.+ d'info

24/11/21 : Un préfet délégué Ours, Jean-Yves Chiaro a été nommé auprès du préfet coordonnateur du massif des Pyrénées. Sur les sujets ours, il a pour mission de renforcer le dialogue entre tous les acteurs et d'appuyer les préfets de département dans leur action.

22/11/21 : Jean-Pierre Farandou PDG de SNCF, a rencontré vendredi 19 novembre à Bordeaux, Alain Rousset, président de la Nouvelle-Aquitaine, et Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole. Sans surprise les 3 présidents ont réaffirmé leur soutien au projet GPSO.

17/11/21 : A Bayonne un groupe de travail a été lancé en vue de l'organisation des Fêtes de Bayonne 2022. A cette occasion les dates des éditions 2022 2023 et 2024 ont été actées: du 27 au 31 juillet 2022, du 26 au 30 juillet 2023, du 24 au 28 juillet 2024

17/11/21 : Les 2 et 3 décembre 2021, le World Impact Summit, le sommet international des solutions pour la planète, revient pour une 4e édition mixant présentiel et digital au Palais de la Bourse à Bordeaux. L'eau en sera la thématique principale+ d'info

09/11/21 : Les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente lundi 8 novembre à l'Hôtel de Région à Bordeaux. Au total, 436 délibérations ont été votées et 3 517 subventions attribuées pour un montant total de 878 392 914,59 euros.

03/11/21 : Le Drive fermier Gironde annonce un nouveau et 6ème point de retrait à compter du vendredi 19 novembre de 13h30 à 18h30. Les produits fermiers seront désormais aussi livrés à la Chambre d'Agriculture de la Gironde, 17 cours Xavier Arnozan.

28/10/21 : Rive Droite - La Nuit Verte 2022 se prépare déjà: Geörgette Power, artiste invité de cette 6e Nuit Verte est en résidence à Cenon. Objectif : s’immerger dans le territoire afin de proposer une œuvre in situ, conçue pour l'évènement.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/11/21 | Tartas se dote d'une unité de bioéthanol

    Lire

    A Tartas dans les Landes, la société Rayonier AM Avébène est l'un des plus importants producteurs mondial de cellulose de spécialités, raffinée à partir de la pâte à bois, et utilisée par les industries pharmaceutiques, alimentaires ou encore de la construction. Souhaitant s'engager dans la transition énergétique, la société va convertir le site en unité de production de biocarburant en construisant sur place une unité de production de bioéthanol de deuxième génération.

  • 30/11/21 | Recyclage des friches : 101 nouveaux projets retenus

    Lire

    Le 19 novembre, les lauréats du deuxième appel à projets pour le recyclage des friches ont été dévoilés. En Nouvelle-Aquitaine, 101 projets ont été retenus. Les projets sélectionnés vont permettre de développer des logements sociaux ainsi que les démarches en matière de revitalisation des centres-villes et centres-bourgs. En Nouvelle-Aquitaine, l'enveloppe consacrée au recyclage de friches et de fonciers artificialisés s'élève à 29,6 M€. Lors d'un premier appel à projet "fond friches" 66 lauréats avaient été retenus pour une dotation globale de 23 M€.

  • 30/11/21 | Francis Cabrel soutient la calendreta de Pessac !

    Lire

    L'école associative de Pessac La Calandreta de la Dauna propose un enseignement immersif en langue occitane. Afin de promouvoir l'école et la langue occitane, elle a décidé d'organiser une tombola dont un des 14 lots est une guitare offerte par Francis Cabrel, fervent défenseur de la langue. Les billets sont en vente du 1er décembre au 9 janvier et le tirage aura lieu le 15 janvier. Toutes les infos et les billets sont disponibles sur le site de l'école

  • 30/11/21 | Métiers : Une soirée pour découvrir le secteur du digital

    Lire

    Le 8 décembre de 18h à 21h, le Crédit Agricole lance « Youzful // Cafés », des événements inédits pour informer et accompagner les jeunes dans leur orientation professionnelle. Lors de cette soirée en ligne, ils pourront notamment participer à un atelier collaboratif sur les métiers du digital animé par un expert, assister à des conférences et échanger avec des professionnels afin d'affiner leur projet de carrière et savoir si oui ou non ce secteur est fait pour eux. Inscriptions obligatoires avant le 6 décembre : https://job.wiz.bi/mbgkx / carla@wizbii.com / 06 69 67 11 16.

  • 29/11/21 | Bioval cherche à remplacer les additifs dans l'alimentation

    Lire

    Le remplacement des additifs dans la filière agro-alimentaire est un enjeu majeur. En Vienne, le projet Bioval a pour ambition d'apporter de nouvelles solutions à cette problématique en proposant des substituts aux additifs dans les secteurs de l'agro-alimentaire et de la cosmétique. L'objectif est d'étudier les possibilités de valorisation de la biomasse végétale pour l'obtention de nouveaux ingrédients naturels. Ce projet se fera en collaboration avec le centre de recherche technologique Agir, basé en Gironde.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | "Eau et agricultures des destins liés" : un forum pour "une nouvelle ère"

12/11/2021 | Dans le contexte du changement climatique, et pour permettre l'adéquation entre eau et agriculture, l'Agence de l'eau Adour Garonne veut passer des mots aux actes en matière d'agroécologie.

eau agriculture irrigation - image d'illustration

Le 18 novembre prochain, un forum, « Eau et agricultures du Grand Sud-Ouest, des destins liés » est organisé par l'Agence de l'eau Adour-Garonne et l'ensemble des partenaires du monde agricole du bassin : les deux Régions qu'il couvre (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie), les deux Chambres régionales d'agriculture, la coopération agricole et enfin les services de l'Etat. Avec pour sous-titre « Quelle transition durable pour nos territoires ? », l'ambition ici est de faire date. « L'enjeu de ce forum est de passer d'une phase de diagnostic à une phase opérationnelle de transition au sein de chaque entreprise » pose Guillaume Choisy, directeur général de l'Agence de l'Eau en présentant le forum à venir. Le rendez-vous, aussi retransmis en direct sur internet, est donné au Campus agricole d’Auzeville-Tolosane (31).

Avec 92 000 exploitations agricoles (soit un tiers des exploitations agricoles françaises), et 230 000 emplois directs ou indirects, l'agriculture est une force vive du Bassin Adour Garonne. Autre chiffre : la moitié de sa surface, soit 5.3 millions d’hectares, est exploitée par l'agriculture, signale le Directeur général de l'Agence de l'Eau.

La responsabilité du secteur agricole sur la préservation de la ressource en eau du bassin est donc proportionnellement importante à son poids économique sur ce territoire. Un enjeu de la protection de la ressource, qui n'est d'ailleurs plus ignoré. « Sur le Bassin Adour Garonne, les prélèvements entre 2003 et 2019, deux années records en termes de températures, sont ainsi passés de 2.7 milliards de m3 à 1.9 milliards de m3 en 2019, soit une économie de 800 millions de m3, dont la moitié, donc 400 millions de m3, sont attribuables aux effort du monde agricole », souligne Guillaume Choisy.

Le voie de l'agroécologie
Cela dit, au regard de l'addition des facteurs de vulnérabilité du Bassin (tels que son grand nombre de cours d'eau et son faible débit), et des conséquences du changement climatique, particulièrement prégnant sur le grand Sud-Ouest, ce mouvement de transition vers une agriculture moins gourmande en eau et à moindre impact environnemental doit se poursuivre, voire s’accélérer, sans remettre en cause son potentiel économique et social. L'adéquation entre préservation de ce potentiel économique agricole et qualité de l'environnement est bien le maître mot du rendez-vous du 18 novembre, insistent les organisateurs. Une adéquation qui veut prendre la voie de l'agroécologie.

Sur ce thème et parmi les temps forts du forum, seront présentés les résultats de l’étude Bag’ages, commandée à l'INRAE par l'Agence de l'eau afin d'évaluer scientifiquement les effets attendus de ces pratiques agroécologiques à l'ensemble du bassin Adour-Garonne. Après 5 ans de recherches et une étude technico-économique basée sur 59 exploitations, l'étude de l'INRAE montre que sur les parcelles conduites en agroécologie, le volume d’eau des sols est augmenté de 10 à 15% selon les territoires et les systèmes mis en œuvre.

« Ce meilleur stockage de l'eau dans le sol permet, une plus grande disponibilité en eau dans le temps et notamment en période de sécheresse, une meilleure régulation de la saturation des sols en eau et des inondations à l'aval, mais aussi une meilleure absorption des polluants et notamment des intrants chimiques », souligne le directeur général de l'agence de l'eau Adour Garonne.

 

Les haies, un indispensable des systèmes agroécologiques Les haies, réservoirs de biodiversité fonctionelle (si elle est bien étudiée) et un "incontournable" des systèmes agroécologiques
 

Un pacte d'engagement pour la transition
En complément d'un état des lieux sur les politiques publiques d'accompagnement, ainsi que des focus de pratiques d'entreprises et de filières exemplaires en la matière, les différentes informations scientifiques détaillées dans l'études Bag'ages, devront amener les décideurs et chefs d'entreprises des filières agricoles mais aussi acteurs de la transformation et de la commercialisation présents, à s'engager dans une démarche effective de transition. « Une nouvelle ère », espère Guillaume Choisy.

Pour concrétiser ce souhait, 4 ateliers aborderont les freins, les leviers et les conditions de déploiement de cette transition autour de 4 thématiques que sont la sécurisation économique, la sécurisation technique, de la sécurisation en eau, et enfin l'engagement des territoires sur cette dynamique de transition. Autant d'axes de réflexion qui se poseront comme les attendus d'un pacte d'engagement des acteurs dont les détails de la mise en œuvre opérationnelle au sein de chaque entreprises et filières devront être connus en mars prochain.

Réflexions sur les moyens d'accompagnement
Un délai nécessaire « pour laisser le temps aux acteurs économiques de pouvoir s'engager, de réfléchir dans chacune de leurs entreprises aux engagements qu'ils sont prêts à prendre pour cette transition », indique Guillaume Choisy. Mais le Directeur général de l'Agence de l'Eau indique aussi qu'au-delà des acteurs économiques, les acteurs institutionnels et politiques verront également lors de cette journée, l'occasion d'une réflexion sur les moyens d'accompagnement à mettre met en œuvre, voire à optimiser. Une réunion est d'ailleurs d'ores et déjà prévue dans ce sens à la mi-décembre entre les différents acteurs de l'Entente de l'eau sur le Bassin.

Autant d'échanges, de réflexions et de bonnes résolutions qui entreront aussi bien évidemment en écho avec l'actualité nationale du Varenne de l'Agriculture et du Climat dont une large part se consacre à la question de l'eau. Avec la présence annoncée de Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et de Bérangère Abba, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la transition écologique, ce forum et ses acteurs aura pour le moins, l'oreille du Gouvernement.

 

Détails de la programmation et inscription : https://eau-agriculturesgrandsudouest.fr/

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3357
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr