Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

  • 23/04/19 | SNCF Réseau s'engage pour la biodiversité !

    Lire

    SCNF Réseau et la Fédération Régionale des Chasseurs de Nouvelle-Aquitaine ont signé courant mars une convention de partenariat pour contribuer à la préservation de la biodiversité autour de la problématique de la divagation de la faune sauvage sur les voies. Objectifs : favoriser le dialogue, partager connaissances et pratiques et réunir les compétences pour œuvrer à la préservation des biotopes. La coopération, lancée à l’automne 2018, organisera différentes actions à l’échelle locale.

  • 23/04/19 | Lascaux, l'exposition universelle à Munich

    Lire

    Lascaux l’Exposition Internationale est présentée à l’Olympiapark de Munich jusqu’au 8 septembre. C’est au cœur du Parc olympique de Munich qu’ont été installés les cinq fac-similés qui reproduisent grandeur nature les parois de la « nef » de Lascaux et les conditions de travail des artistes de l’époque. L’exposition offre une expérience interactive avec une découverte de l’évolution des œuvres et une iconographie autour de la découverte de la grotte. 150 000 visiteurs sont attendus.

  • 23/04/19 | Grande America : le robot sous-marin confirme les premières estimations

    Lire

    Le robot sous-marin ROV du navire spécialisé norvégien Island Pride a inspecté ces dernières semaines l'épave du Grande America coulé à 4600 m de fond. Les investigations confirment que, malgré l'intégrité de l'épave, "plusieurs fuites légères d’hydrocarbures s’échappaient par les évents de dégagement d’air sur certains ballasts d’eau de mer du navire, en provenance de ses soutes à carburant", selon la préfecture. Le ROV a obturé ces failles jusqu'au 16 avril puis vérifié l'étanchéité des travaux.

  • 23/04/19 | Elections européennes : David Labiche investit sur la liste Les Républicains

    Lire

    La commission nationale d'investiture des Républicains a désigné l'adjoint au maire de Chatelaillon-Plage David Labiche pour représenter la Charente-Maritime au sein de la Nouvelle-Aquitaine. Il est en 29e position sur la liste des Européennes conduite par François-Xavier Bellamy. David Labiche recevra Nadine Morano le 24 avril à Royan pour une visite du port suivie d'une réunion publique à l'espace Cordouan à 19h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Emploi dans le vignoble médocain: 5 Châteaux innovent, forment et recrutent

01/10/2014 | Face aux tensions de l'emploi dans le vignoble, 5 Châteaux du Médoc se mobilisent autour du renouvellement des générations dans leurs équipes d’ouvriers viticoles

Vendanges en Gironde

Beaumont, Beychevelle, Lagrange, Larose Trintaudon et Pichon-Baron. Cinq Châteaux dont les noms sont connus dans les vignes du Médoc et bien au-delà. Mais ce qui rassemblent ces cinq domaines en cet automne 2014, c'est le constat d'une difficulté commune : le manque de bras sur leur propriété. En partenariat avec les Maisons Familiales et Rurales d’Aquitaine et le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole de Blanquefort, ils lancent une opération commune de recrutement-formation de 12 salariés afin de permettre le renouvellement de génération de leurs équipes d'ouvriers viticoles. Contrats durables à la clef.

En agriculture, la question du renouvellement des générations à la tête des exploitations se pose régulièrement. Mais, le maillon de la démographie et de l'attractivité agricole est tout aussi faible concernant le salariat agricole, et plus particulièrement ici, les ouvriers viticoles. C'est bien dans l'objectif de pérenniser les savoirs-faire pratiques qui garantissent leurs capacités de production viti-vinicoles que les cinq Châteaux Beaumont, Beychevelle, Lagrange, Larose Trintaudon et Pichon-Baron lancent un appel à candidature via un dispositif qui se veut le premier pas d'une véritable dynamique de recrutement sur le territoire médocain. En effet, si cette première opération réussit, elle sera sans doute renouvelée pour l'embauche de 12 autres nouveaux salariés.

Pérennité de l'embaucheSi ce dispositif inédit de formation vise prioritairement un public médocain, c'est parce que celui-ci est davantage susceptible de s'engager dans la durée auprès des domaines viticoles qu'une main d'oeuvre extérieure à la région, voire au pays, plus prompte à repartir. Or, la pérennité de l'embauche est bien ici l'enjeu.
De manière concrète, «la première action de ce dispositif démarrera en décembre 2014, par une Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective où seront accueillis 18 demandeurs d’emploi», explique Daniel Benoist du réseau MFR d'Aquitaine et coordinateur du projet. Une première phase de 3 mois, à l'issue de laquelle 12 stagiaires seront retenus pour un contrat de professionnalisation avec l'un des cinq domaines viticoles. Une période d'apprentissage de 18 mois qui se fera tant sur les aspects théoriques que pratiques au sein même des Châteaux initiateurs du projet. Au total 21 mois de formation, à l'issue desquels les stagiaires se verront proposer des emplois durables dans les Châteaux.

Passage de relais entre générationsLa formation dispensée par les MFR d’aquitaine et le CFPPA de Blanquefort, s’articulera autour du certificat de qualification professionnelle d'ouvrier qualifié viticole. Côté financements, les partenaires associés au programme sont la Région Aquitaine et le Fonds d'assurance formation salariés entreprises agricoles. Quant à la rémunération des stagiaires durant la première phase de formation, elle sera assurée par Pôle Emploi.
Au delà de son origine privée et de la mobilisation forte qu'il suscite de la part des acteurs du territoire, ce dispositif est également remarquable dans sa volonté d'associer les ouvriers qualifiés en fin de carrière tout au long de la démarche, et ainsi assurer un véritable passage de relais entre générations. En effet, un dispositif de tutorat ou de parrainage entre jeunes et anciens sera proposé aux salariés qualifiés. Un parrainage durant la formation qui pourra par ailleurs être confirmé et valorisé par le biais de contrat de génération lors de l'embauche des nouveaux salariés.

Si ce projet suscite déjà des vocations, il n'y a pas à attendre et le message du coordinateur de l'opération est clair: «les entretiens de sélection se dérouleront en novembre après les vendanges, mais dés à présent si vous êtes intéressés par ce projet, rapprochez vous, sans attendre, de votre conseiller Pôle emploi, Mission locale ou Cap emploi.»

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3441
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr