Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/18 : "Progrès et Sagesse": ce sera le thème de la 24° Université Hommes-Entreprise du CECA les 30 et 31 août au Château Smith Haut Lafitte. Il y sera question d'éthique et de sens, en particulier celui de l'intelligence artificielle: bienfait ou menace?

16/01/18 : France Télévision a compris l'utilité de France 3 Euskal Herri au Pays basque. Les sept minutes quotidiennes ont été maintenues, dans l'état. C'est à dire dans sa structure au studio des allées Marines de Bayonne et non prestataire de reportages

16/01/18 : Cyrille Guimard, sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, parrainera la 23e édition du Tour de Lot-et-Garonne et sa cyclosportive les 14 et 15 avril prochains.

16/01/18 : L'agglo de La Rochelle a été choisie par le cabinet Missions Publiques pour faire partie des 4 collectivités françaises à organiser un débat publique atour de l'essor des transports sans conducteur, le 27/01 de 9h à 17h. Inscription : debatcitoyen.fr

15/01/18 : La Rochelle participe à la 2e Nuit de la lecture samedi 20 janvier de 16h30 à minuit à la médiathèque de Villeneuve-les-Salines et dans le Hall de l’Agora au Centre social. Au programme : des lectures et des animations variées. Tout public. Gratuit.

13/01/18 : Cognac: les Trophées du vin 2018 ont récompensé le 11 janvier l'association cognaçaise Les Etapes du cognac avec le prix "meilleur accueil dans le vignoble", récompensant son développement de l'oenotourisme sur le territoire.

11/01/18 : Opération de régulation des sangliers à Agen et Foulayronnes. Un grand nombre de sangliers a été signalé et confirmé dans ces deux communes. Les services de l’Etat ont donc décidé d'organiser des opérations de régulation jusqu’au 28 février inclus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/01/18 | Le Reggae Sun Ska repart en Médoc

    Lire

    Clap de fin pour la version "campus" du Reggae Sun Ska. À la suite d'un courrier et de plusieurs échanges téléphoniques avec les maires de Pessac, Talence et Gradignan soulignant des plaintes de riverains soumis à des "nuisances sonores", la 21ème édition du festival se délocalise. Elle aura lieu sur le domaine de Nodris, à Vertheuil, pouvant accueillir 12 000 festivaliers par jour (contre 27 000 sur le campus). Ce mercredi, les premiers noms de la programmation annoncent notamment Jimmy Cliff en tête d'affiche.

  • 17/01/18 | Le trafic de l'aéroport de Biarritz Pays-Basque: +4,7%

    Lire

    Les gestionnaires de l'aéroport de Biarritz Pays basque pourront avoir le sourire lors de la présentation des vœux la semaine prochaine. Si les chiffres de décembre ont connu une légère baisse, (74 091 passagers contre 74 727 en 2016) vraisemblablement en raison de l'enneigement précoce des stations de sports d'hiver, en revanche 2017 affiche des chiffres flamboyants avec 1 190 991 passagers, soit une augmentation de 4,88% qui confirme largement sa place de deuxième plateforme aéroportuaire de la Nouvelle-Aquitaine.

  • 17/01/18 | Contrat juteux pour Gaz de Bordeaux

    Lire

    La SAS Gaz de Bordeaux peut se frotter les mains : elle vient de décrocher un marché auprès de la Direction des Achats de l'État pour fournir plus de 2000 sites en gaz naturel pendant deux ans. Parmi eux, on retrouve la Cour des Comptes, Météo France, plusieurs ministères mais aussi l'ensemble des centres pénitentiaires de France. En 2016, cette société possédée par Régaz dont Bordeaux Métropole est actionnaire à 51,93% a réalisé un chiffre d'affaires de 355 millions d'euros, dont 70% hors Gironde.

  • 17/01/18 | La réforme de l'enseignement supérieur avance

    Lire

    Frédérique Vidal, la Ministre de l'Enseignement supérieur, s'est rendue ce mardi à Bordeaux. Elle y a effectué un nouveau point d'étape à la rencontre des présidents des universités de Bordeaux Montaigne, Poitiers, Limoges, Pau et La Rochelle et de la communauté d'enseignants. L'ordre du jour était évidemment consacré à la réforme de la réussite et de l'orientation, dont la première étape (remplacer "APB" par Parcours Sup) est effective depuis lundi. Cette réforme représente un budget d'un milliard d'euros sur cinq ans.

  • 17/01/18 | Le maire de Bayonne s'inquiète pour l'avenir des Galeries Lafayette

    Lire

    Après avoir appris que dans le cadre du projet de cession en franchise de magasins Galeries Lafayette en province celui de Bayonne serait éventuellement concerné. Le maire a fait part de sa "totale incompréhension et sa plus vive réprobation si une telle information venait à être confirmée". Pour Jean-René Etchegaray, cette décision irait à l’encontre des efforts conjugués pour renforcer le dynamisme commercial et l’attractivité d'un centre-ville, dont les Galeries Lafayette sont une des locomotives".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Agriculture : En Dordogne, des dossiers à l'installation dans l'impasse

31/10/2014 | L'instauration de la nouvelle PAC met en péril les reprises d'exploitation. Des jeunes en cours d'installation voient leur dossier bloqué. Exemple en Dordogne.

Les Durand père et fils dans leurs vergers de noyers en compagnie de Pierre Léonard

Les Jeunes agriculteurs de la Dordogne dénoncent les incohérences de la mise en place de la nouvelle Pac. A partir de 2015, les droits à paiement de base (DPB) remplaceront les droits à paiement unique (DPU). Pour éviter une diminution brutale des aides, une convergence progressive de la valeur des DPB a été proposée. Sa mise en oeuvre entraîne des aberrations. De fait,des dossiers se retrouvent dans une impasse avec des cédants qui ne peuvent prendre leur retraite et des jeunes qui ne peuvent s'installer. Exemple en Dordogne avec Dominique Durand et son fils Vincent qui veut prendre la suite.

Depuis le 1er février dernier, Dominique Durand, agriculteur à Tourtoirac pourrait bénéficier d'une retraite bien méritée, au titre des carrières longues. Pour son exploitation de 85 hectares, il a trouvé son successeur en la personne de son fils Vincent. Ce dernier, après avoir travaillé une quinzaine d'années dans les travaux publics, a souhaité faire le choix du retour à la terre. Il a décidé de reprendre la ferme familiale. Il a obtenu son BPREA, diplôme nécessaire à l'installation, effectué son stage obligatoire de 21 heures. Dans son dossier, il n'y a pas de problème d'accès au foncier. Le père et le fils ont envisagé une forme sociétaire pour faciliter les démarches. Mais voilà, le dossier de Vincent Durand se situe actuellement dans une impasse administrative : il ne peut pas s'installer et son père ne peut pas prendre officiellement sa retraite.

Situations absurdesLa raison de cette impasse est due à la mise en application de la nouvelle PAC (politique agricole commune). "Des situations comme celles ci, elle n'est pas unique en Dordogne et ailleurs, sont aberrantes. Un certain nombre de dossiers sont bloqués. C'est absurde à un moment où le renouvellement des générations en agriculture devrait être une priorité de notre gouvernement," indique Pierre Léonard, président des JA de la Dordogne. Explications. L'Europe prévoit le remplacement des droits à paiement unique (DPU), assurant aux agriculteurs des aides non proportionnelles à la production, par des droits à paiement de base. Ces derniers visent à faire en sorte  que le montant des aides par hectare converge progressivement vers une valeur moyenne nationale. " Les jeunes en cours d'installation ne pourront bénéficier de la valeur historique des DPU perçue par le cédant qu'à condition que le cédant reste actif jusqu'au 15 mai 2015, qu'il fasse une déclaration PAC à cette date," poursuit Sébastien Lechevalier, responsable installation.  

L'application  de cette réforme entraîne des absurdités : "soit le cédant attend une année de plus avant de prendre sa retraite, soit le jeune repousse son installation de plusieurs mois. "Alors que je pourrais jouir de mes droits à la retraite, je continue de payer mes cotisations MSA et sans doute encore plusieurs mois. Cela ne m'apportera pas un euro de plus sur ma future retraite," indique Dominique Durand. Pour Vincent, la situation ne peut plus s'éterniser. "Je suis actuellement au chômage indemnisé, je suis presque en fin de droits. Alors que je n'aspire qu'à une seule chose : finaliser mon  dossier et enfin pouvoir être déclaré officiellement  jeune agriculteur." Pendant ce temps là, le fils et le père sont bien obligés de s'occuper des productions de noix, de soja, de protéagineux, le tout en bio et de leur commercialisation. 

Par rapport à la date d'installation du jeune et des choix du cédant, des iniquités se créent ainsi au niveau du calcul aides. Ce que denonce le syndicat agricole. Ce sujet fait partie des principales revendications de la manifestation nationale du 5 novembre à Périgueux. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6695
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Vache Prim'holstein SAA 2015 Agriculture | 17/01/2018

Compétitivité des coopératives agroalimentaires: l'Europe s'en mêle

Vignes dans le bordelais Agriculture | 15/01/2018

La région et ses partenaires viticoles "accélèrent" autour de la viticulture durable

Paysans Remarquables couv Agriculture | 14/01/2018

« Paysans remarquables », une plongée dans l’agriculture bio

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane, le 10 janvier 2018 : ''il faut que l'agriculture se transforme!'' Agriculture | 11/01/2018

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane: "il faut que l'agriculture se transforme!"

Christian Pèes Président du groupe coopératif Euralis et son directeur général Pierre Couderc Agriculture | 10/01/2018

Face aux difficultés économiques, le groupe Euralis supprime 110 postes nets

La délégation d'éleveurs chiliens a visite le centre d'insémination de Verneuil sur Vienne Agriculture | 13/12/2017

L'élevage ovin haut de gamme du Limousin intéresse le Chili

Les exploitations en bovins peinent le plus a trouver des repreneurs Agriculture | 12/12/2017

La transmission agricole en Charente-Maritime, une problématique à résoudre d'urgence

Christian Pèes Président du groupe coopératif Euralis et son directeur général Pierre Couderc Agriculture | 12/12/2017

Euralis renoue avec la rentabilité

Patrick Neaume et Patrick Grizou Agriculture | 12/12/2017

« Aujourd’hui, nous devons remodeler le modèle de notre entreprise » Patrick Grizou président de Terres du Sud

Francis Massé, président de la Fondation Pour une Agriculture Durable entouré des lauréats Agriculture | 10/12/2017

La Fondation Pour une Agriculture Durable fête ses lauréats

Dominique Simoneau Agriculture | 08/12/2017

« Ce label incitera d’autres établissements à se joindre à l’aventure du bio » Dominique Simoneau, maire de Gentioux-Pigerolles

Les chiffres clés de l'agriculture biologique Agriculture | 07/12/2017

Agriculture biologique : importer pour faire face à la demande ?

Forum 100 Territoire Bio Engagé Agriculture | 07/12/2017

« Les collectivités ont un rôle à jouer dans la valorisation de l’agriculture biologique » Philippe Lassalle Saint-Jean président d’Interbio Nvelle-Aquitaine

Le bien être animal est l'une des préoccupations de l'association Zéro clivages Agriculture | 07/12/2017

Des agriculteurs périgourdins créent une association pour produire mieux

Philippe Carré, Directeur général du Groupe Coopératif Maïsadour et Michel Prugue, Président du Groupe coopératif Maïsadour Agriculture | 06/12/2017

Maïsadour à nouveau dans le vert