aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

17/06/16 : Jean-Baptiste Constant, conseiller d’administration de l’intérieur et de l’Outre-mer est nommé sous-préfet, sous-préfet de l’arrondissement de Sarlat. Sa prise de fonctions a lieu le 20 juin avec un dépôt de gerbe, place de la Petite Rigaudie à 17 h.

15/06/16 : Le sel de Salies-de-Béarn, qui est produit dans les Pyrénées-Atlantiques et qui est utilisé pour saler le jambon de Bayonne, a obtenu le statut d'indication géographique protégée (IGP). Celui-ci lui a été accordé par la Commission européenne.

Festival Arte Flamenco 2016 - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

  • 24/06/16 | François Bayrou face au refus anglais de l'Europe

    Lire

    Interrogé par Europe 1 sur le vote des Anglais en faveur du "Brexit", François Bayrou, le président du Modem, a déploré que l'Europe soit devenue plus diplomatique que démocratique. "Les décisions européennes relèvent d’une démocratie dans lesquelles les peuples ont quelque chose à comprendre et à savoir "estime-t-il. Or, "personne ne sait quelles décisions on prépare à Bruxelles, de quelles manière elles sont mises en place et quand elles sont prises ". Selon lui, les élus nationaux ont une vraie responsabilité dans ce domaine.

  • 24/06/16 | Le jazz prend ses quartiers au festival d'Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    L'excellent festival "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie débute dans les Pyrénées-Atlantiques. Consacré en particulier aux jazz d'Europe, il se déroule du 24 et 26 juin ainsi que du 29 juin au 3 juillet. Une trentaine de concerts sont à l'affiche, dont celui du trio allemand Triosence, qui se produit pour la première fois en France. A noter également la venue de Lisa Simone, la fille de Nina, le quartet italien Paolo Fresu, le Golden Strike Trio de Ron Carter. Un tremplin des jeunes formations est prévu. Le programme sur http://www.jazzoloron.com/

  • 23/06/16 | Des manifestants s'introduisent au domicile de la sous-préfète

    Lire

    Dans le cadre de la manifestation d'opposition au Projet de loi Travail ce matin à Bayonne,cinq manifestants se sont introduits dans le domicile privé de Catherine Seguin, la sous-préfète de Bayonne. "Cette violation de la propriété privée et cette atteinte à la représentation de l'Etat est un délit , a dénoncé fermement le préfet Durand pour lequel le procureur de la République de Bayonne a été saisi pour apprécier les suites à donner." Et de conclure: "aucun agissement contraire à notre Etat de droit ne sera admis".

  • 23/06/16 | Le Conseil municipal de Tarnos demande son intégration au futur EPCI

    Lire

    Lors du Conseil municipal de Tarnos, Jean-Marc Lespade le maire a demandé à ce que la ville intègre la futur agglomération du Pays basque en faisant un réquisitoire de l'agglomération du Seignanx et en précisant que son bassin de vie ne se trouvait pas vers le nord mais au sud. Et surtout, Tarnos fait partie du puissant syndicat des transports de l'agglomération bayonnaise. Le conseil a voté pour cette disposition quitte à agacer les préfets des deux départements qui lui ont déjà adressé un carton jaune.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | En Gironde, Stéphane Le Foll garantit un accompagnement "au cas par cas" aux viticulteurs sinistrés

30/08/2013 | Ce 30 août, le Ministre de l'Agriculture était en Gironde auprès des viticulteurs touchés par la grêle. Objectif: «redonner confiance», malgré l'absence d'annonces chiffrées.

Stéphane Le Foll en visite sur l'exploitation du GAEC Sabate à Saint Magne de Castillon

C'est en réponse aux interpellations multiples des acteurs girondins suite aux orages de grêle du début du mois d'août, que Stéphane le Foll, s'est déplacé ce vendredi en terre girondine. Mais lors de ses visites sur des exploitations à Saint Magne de Castillon, et à Saint-Léon, sur deux des appellations les plus touchées par les intempéries (Côte-de-Castillon et Entre-deux-Mers), aucune enveloppe globale n'a été promise, ni aucune annonce n'a été faite sur la question de l'assurance. Le Ministre s'est pourtant voulu rassurant gageant que l'accompagnement des viticulteurs seraient à la hauteur de leurs besoins, avec la mise en place d'une cellule dédiée à la Préfecture.

Environ 10 000 ha touchés et une perte globale estimée à 200M€, c'est dire si les viticulteurs, dont plusieurs centaines ont perdu plus de 80% de leur récolte attendaient beaucoup de la venue de Stéphane Le Foll dans leurs vignobles. Pourtant le Ministre a été clair, « je ne suis pas là avec une enveloppe, mais pour rassurer, redonner confiance et trouver des solutions pour essayer de répondre aux besoins». Autrement dit c'est «au cas par cas», et «en fonction des besoins de chacun que des solutions seront trouvées pour assurer la pérennité des activités», assure le Ministre. « Ca coûtera ce que ça coûtera, mais on a une économie à tenir et surtout à continuer de développer», insiste-t-il.

"Il faut renforcer le système d'assurance"

La vigne touchée par la grêle à Saint Léon, dans l'Entre-Deux-Mers

En pratique, c'est une cellule spécifique installée à la Préfecture qui sera chargée de mettre en place cet accompagnement à travers «la mobilisation des services, la coordination de l'action avec les collectivités territoriales, et l'étude individualisée des dossiers, pour être le plus proche de la réalité». Un accompagnement qui complétera les premières mesures d'aides déjà mises en œuvre concernant «la taxe foncière, les charges MSA, ou encore le report d'emprunt» liste le Ministre.
Concernant la question de l'assurance, l'heure n'était donc pas aux annonces. Pourtant, s'il souligne que rendre l'assurance obligatoire paraît juridiquement impossible, Stéphane Le Foll admet que «le système doit évoluer»; «il faut le renforcer». Au regard d'aléas climatiques de plus en plus intenses, le sujet est pour lui «prioritaire». Pour le Ministre «l'assurance a son sens mais quand on est à plus de 50% ou 60% de pertes, le système est dépassé. Au delà de la garantie individuelle, nous avons besoin de démarche collective pour «mieux mutualiser le système». Quant à la solidarité nationale, elle doit se poser en troisième niveau de réponse aux aléas climatiques, «quand c'est la capacité productive qui est en jeu.» Un groupe de travail est actuellement à l'étude sur la question, et les premières «propositions devraient être faites dans un ou deux mois», a précisé le Ministre.

Lire aussi: Xavier Beulin Président de la FNSEA en Dordogne et Gironde auprès des agriculteurs sinistrés

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
211
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
cielnature | 30/08/2013

L'important pour indemniser à bon escient est de bien différencier les nuages normaux des nuages rajoutés par l'eau produite par la combustion du kérosène. Un orage normal provient d'un cumulonimbus, un orage anormal d'un nuage tout en longueur, l'aviocorde. http://www.eauseccours.com/article-orages-sans-cumulonimbus-orages-sous-aviocordes-119764297.html N'hésitez pas à m'envoyer vos photos de nuages.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires