Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | En Lot-et-Garonne, des agriculteurs remplacés en cas de congés ou d'arrêt

13/08/2014 | Magali Moreno a la lourde tâche de trouver la perle rare pour remplacer les agriculteurs en vacances, en arrêt maladie, en congé parental...

Magali Moreno du service de remplacement

Depuis 1973, en Lot-et-Garonne, un service de remplacement est opérationnel pour les exploitants agricoles afin de leur assurer du personnel en cas de vacances, de maladie, d'accident du travail, de congé parental ou autre. Cette association, située à la Chambre d'agriculture à Agen, est un groupement d'employeurs à vocation de remplacement. Créée par les éleveurs, elle est devenue très vite pluridisciplinaire. L'an dernier, elle a embauché 200 personnes, pour 30.000 heures de travail, soit 17 temps pleins. Et, aujourd'hui, 360 agriculteurs y sont adhérents sur les 4.000 exerçants dans le département...

Aujourd'hui, alors que les chiffres du chômage ne cessent de grossir, Magali Moreno, salariée du service remplacement agricole de Lot-et-Garonne, peine à trouver du personnel pour remplacer les exploitants agricoles en arrêt. « Mon objectif aujourd'hui est l'embauche de cinq salariés en CDI afin de couvrir les cinq zones du département ». Le problème est que la main d’œuvre manque ! « Nous ne demandons pas forcément des personnes qualifiées, car d'une exploitation à une autre le fonctionnement est différent. Nous souhaitons simplement des salariés motivés, polyvalents et désireux d'avoir plusieurs employeurs ». Ce service de remplacement fonctionne comme une agence d'interim. « L'employeur nous contacte pour demander un remplacement sur une période donnée. Il doit justifier son motif d'absence. Nous, nous nous chargeons de chercher un salarié. Et nous nous occupons également de la paperasse, fiche de paie, contrat... » L'agriculteur, lui, règle au service de remplacement le nombre d'heure réellement effectuées par le salarié. Le service de remplacement... une association d'utilité sociale « Pour trouver la perle rare, je me réfère à mon listing, je demande aussi aux membres de mon conseil d'administration qui sont eux-mêmes agriculteurs et qui connaissent du personnel agricole, je me tourne également vers la Chambre d’agriculture. Le Pôle emploi est vraiment mon dernier recours. » Aujourd'hui, seuls 360 agriculteurs adhèrent à ce service. « Car souvent les agriculteurs s'aident entre eux quand ils ont un besoin de main d’œuvre. Ils se débrouillent », même si depuis quelque temps le service a enregistré une explosion des demandes due à des accidents du travail ou à des problèmes de santé. « L'association est reconnue d'utilité sociale. Pour nous, venir en aide aux agriculteurs victimes d'accident ou de maladie est une priorité. » Mais aujourd'hui, Magali Moreno a encore beaucoup de travail pour faire connaître ce service, surtout pour les congés parentaux. « Les agriculteurs nouvellement pères n'utilisent quasiment jamais leurs droits. Hors, ils peuvent s'arrêter 11 jours pour s'occuper de leur nouveau-né ! En revanche, du côté des femmes, la moitié d'entre elles fait une pause. » 200 salariés agricoles soit 17 temps pleins Le service de remplacement de Lot-et-Garonne a embauché, l'an dernier, 200 personnes, pour 30.000 heures de travail, soit 17 temps pleins. Chez nos voisins, en Dordogne par exemple, plus d'une vingtaine de CDI est dénombrée. « Mais l'organisation est tout autre. Des groupements d'employeurs ont été créés un peu partout sur le territoire afin de gérer ces salariés, même s'il existe une association mère. En Gironde, il y a aussi des salariés en CDI. D'ailleurs, l'association les impose aux agriculteurs. En Lot-et-Garonne, les exploitants ne sont pas toujours d'accord pour recevoir les salariés en CDI. Certains préfèrent faire appel à des personnes de confiance, qu'ils connaissent déjà... »
Service de remplacement de Lot-et-Garonne – 271 rue Péchabout – Agen – 05.53.77.83.54 – srlotetgaronne@gmail.comhttps://sites.google.com/site/srloetgaronne/

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
1802
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Vignaud | 19/08/2014

Santé - Accident de la vie.... l'Administration qui ne veut rien savoir.....
coordination-rurale-dominique-vignaud-comment-j'ai-ete-spolie-par-la-ddaf-de-l'indre

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
agriculteurs Mercosur Agriculture | 21/02/2018

Les agriculteurs manifestent à Bordeaux

En bas à gauche, le président de la FD cuma de la Dordogne Jean François Gazard Maurel entouré de son vice président et de son trésorier Agriculture | 20/02/2018

La FD cuma de la Dordogne choisit l'humour pour prévenir le suicide des agriculteurs

filière laitière département 2018 Agriculture | 15/02/2018

La filière laitière fait le point en Gironde

Francis Massé, président de la Fondation Pour une Agriculture Durable entouré des lauréats Agriculture | 14/02/2018

Prix de l'agriculture durable: les candidatures sont ouvertes !

Alain Rousset, Président du Conseil régional Nouvelle-Aquitaine en visite au Salon régional de l'agriculture 2016 Agriculture | 12/02/2018

Zones défavorisées et réforme de l'apprentissage, la Région s'inquiète pour ses agriculteurs

Assemblée générale Euralis du 9 février 2017, table ronde sur le thème de la révolution numérique Agriculture | 09/02/2018

L'agriculture face à la grande inconnue de l'ère numérique

Les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques, devant la Chambre d'agricutlure de Pau, mobilisés contre la réforme des zones défavorisées Agriculture | 08/02/2018

Zones défavorisées: les agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques montent au créneau

Sarah Sous et Emilie Moureu, deux jeunes agricultrices récemment installées dans les Landes sur la commune de Saint-Yaguen Agriculture | 08/02/2018

Quand la partition de propriété multiplie les opportunités agricoles et forestières

Rencontres Viticoles d'Aquitaine 2018 Agriculture | 01/02/2018

Rencontres Viticoles d'Aquitaine: la chasse aux intrants est ouverte, de la vigne à la vinification

Les représentants de la filière volaille au côté de Frédéric Piron de la DDSCP Agriculture | 26/01/2018

Un plan pour mieux anticiper l'influenza aviaire

14ème Comité de pilotage ''regroupement petite propriété'' le 23 janvier 2018 au Domaine d'Ognoas à Arthez-d'Armagnac Agriculture | 24/01/2018

Forêt landaise : Le regroupement des petites propriétés post Klaus, une dynamique à entretenir

Vache Prim'holstein SAA 2015 Agriculture | 17/01/2018

Compétitivité des coopératives agroalimentaires: l'Europe s'en mêle

Vignes dans le bordelais Agriculture | 15/01/2018

La région et ses partenaires viticoles "accélèrent" autour de la viticulture durable

Paysans Remarquables couv Agriculture | 14/01/2018

« Paysans remarquables », une plongée dans l’agriculture bio

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane, le 10 janvier 2018 : ''il faut que l'agriculture se transforme!'' Agriculture | 11/01/2018

Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture Nouvelle-Aquitane: "il faut que l'agriculture se transforme!"