Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Euralis : des semences de maïs pour toute l’Europe

03/10/2017 | A Lescar, le site industriel d’Euralis entame une période d’intense activité. Le maïs semences qu’il reçoit sera utilisé toute l’Europe.

La réception de la récolte à Lescar

Les grandes manœuvres battent leur plein pour Euralis. La récolte de maïs semences réalisée sur les 7 000 hectares que couvre la coopérative dans le sud-ouest de la France, toutes espèces confondues (maïs, tournesol, soja, colza), devrait se terminer vers la mi-octobre. Les grains vont être réceptionnés, séchés, stockés, calibrés puis mis en sac dans l’usine de Lescar en attendant d’être expédiés dans toute l’Europe. Ils seront ensemencés l’année prochaine sur plus de 3,5 millions d’hectares. Ce travail est accompagné par une série de contrôles destinés à vérifier de bout en bout la qualité cette production. Car, comme l’indiquent les représentants de la coopérative, « nous travaillons sur quelque chose de vivant ».

Chaque fin d’année, cela n’arrête pas. Dès que le maïs semences est récolté dans les champs, les épis sont acheminés dans les Pyrénées-Atlantiques vers l’imposante usine qui jouxte le siège d’Euralis, à Lescar. Le site fonctionne alors à plein 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24,  indique son responsable, Vincent Jannaud.

On est ici au cœur du dispositif. Les autres établissements industriels de semences que possède le groupe se situent en effet à Séville, en Espagne, où l’on traite uniquement la production de 3 500 hectares de tournesol, et en Ukraine, où l’on intervient sur 1 000 hectares de maïs et 1 500 hectares de tournesol exclusivement réservés au marché de ce pays.

Des "saunas" très spéciaux

Les cellules du séchoir sont contrôlées par informatique

Au plus fort de l’activité, plus de cent bennes de dix tonnes de grains arrivent chaque jour à Lescar. Une fois réceptionnée, la récolte est acheminée vers un vaste séchoir dont chaque cellule peut recevoir jusqu’à 50 tonnes de maïs. Dans ces saunas très spéciaux, des flux d’air chaud contrôlés de manière informatique permettent de réduire à 12,5% le taux d’humidité du maïs.

L’opération prend du temps : pas moins de trois jours. « Nous séchons très lentement pour préserver la qualité de germination des grains » explique Vincent Jannaud.

Lorsqu’il est sec, le maïs est égrené. Quant aux rafles, elles sont récupérées par l’entreprise Eurocob qui fabrique des abrasifs à Maubourguet, dans les Hautes Pyrénées. Cette dernière se sert de ces déchets pour produire essentiellement des absorbants. Rien ne se perd.

Contrôlé du champ au sac

D’autres étapes sont à venir. Le maïs stocké par variété et par qualité va aussi être calibré en fonction de la taille des grains récoltés.

Les semences, protégées par un fongicide classique, sont enfin mises en sacs. Sachant que, tout au long de ce processus, du champ à l’ensachement,  douze contrôles de qualité sont effectués par le laboratoire dont dispose l’entreprise. Les critères de germination et de pureté variétale étant certifiés par le Groupement national interprofessionnel des semences et plantes (GNIS).

« Ces contrôles permettent de mesurer la vigueur de la plante et qu'elle n’est pas atteinte par une maladie ou un champignon » commente Denis Gonthier, directeur des opérations pour le pôle semences. « La qualité est un élément fondamental. Elle conditionne la rémunération des producteurs ». 

« La filière intéresse les jeunes »

Un propos que souligne également Stéphane Boue, président du Syndicat des producteurs de maïs semences et administrateur d’Euralis. « Nous cherchons en permanence à faire évoluer nos techniques pour gagner en compétitivité sur un marché très concurrentiel » rappelle cet agriculteur béarnais installé à Bournos.

« La production de maïs semences est une filière qui intéresse les jeunes, ajoute-t-il. « Cela exige une technicité et une présence quotidienne tout en permettant d’apporter une valeur ajoutée à l’exploitation ». D’une manière générale, on estime que cette production rapporte deux fois plus que le maïs destiné à la consommation.

Sans parler de l’emploi. La récolte assurée par 600 agriculteurs coopérateurs est traitée sur le site de Lescar par 60 salariés permanents auxquels, en pleine saison, jusqu’à 110 saisonniers viennent prêter main forte.

Une recherche permanente

L’enjeu est d’importance. Alors que 70% des semences provenant du sud-ouest sont exportées dans toute l’Europe, Euralis produit chaque année plus de 1,5 million de sacs de dix kilos dans son usine de l’agglomération paloise. Tout en consacrant 13% de son chiffre d’affaires à la recherche sur un marché où ses concurrents ont pour nom Monsanto, Bayer, Syngenta ou Limagrain.

 Quant aux investissements, ils ne cessent de se succéder. Tel celui consenti cette année pour accroître la capacité de la coopérative en tournesol dans le sud-ouest de la France. « Tous les ans, nous investissons 2 à 2,5 millions d’euros sur le pôle semences de Lescar » rappelle Denis Gonthier.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
36795
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Sept agriculteurs ont été récompensés par la fondation pour une agriculture durable en Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 16/11/2018

Des agriculteurs récompensés pour une agriculture durable

Le marais de Bris à Saint-Trojan, île d'Oléron Agriculture | 15/11/2018

La gestion de l’eau, une question d’avenir à la 10e conférence agricole du 17

850 retraités agricoles périgourdins ont dénoncé le manque de considération du gouvernement à leur encontre Agriculture | 14/11/2018

La colère des retraités agricoles périgourdins contre le gouvernement

Des réfugiés dans les rangs des saisonniers pour les vendanges 2018 en appellation Jurançon Agriculture | 13/11/2018

Les réfugiés au secours de l'emploi saisonnier agricole dans les Pyrénées-Atlantiques

Portes ouvertes sur l'installation à Coublucq (64), Maxime Gouze présente son exploitation au porteur de projet présents sur son exploitation ce 7 novembre. A ses côtés sa soeur Lucille, en cours d'installation. Agriculture | 07/11/2018

A Coublucq (64), portes grandes ouvertes sur l'installation agricole

Jean-Louis Zwick, son Directeur productions animales, Nutrition et accouvage Maïsadour Agriculture | 06/11/2018

Influenza aviaire: "Nous sommes maintenant plus robustes", JL Zwick, Directeur Production Animale Maïsadour

Foie gras de canard entier en conserve Agriculture | 31/10/2018

La filière Foie gras est de retour

Assises de la forêt et du bois en Pyrénées-Atlantiques Agriculture | 29/10/2018

Forêt bois : les professionnels en action pour redynamiser la filière dans les Pyrénées-Atlantiques

L’exploitation Altair avec une production de plantes médicinales et aromatiques, à découvrir le 6 novembre de 14 h à 16 h 30, à Liorac sur Louyre (24) Agriculture | 25/10/2018

Le Mois de la bio revient en Nouvelle-Aquitaine

Catherine Benneteau-Pelissero Agriculture | 23/10/2018

Université de Bordeaux/Sciences Agro : vers des compléments alimentaires de qualité

Agrinovembre le 6 novembre à Nérac Agriculture | 17/10/2018

L’Intelligence paysanne au cœur du 4ème Agrinovembre

Sébastien Angers Agriculture | 14/10/2018

Les Agron'Hommes: Sébastien Angers au Québec: il fait la guerre du vide en inondant ses parcelles de diversité végétale

GPI Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 11/10/2018

Agriculture : la Nouvelle-Aquitaine au rythme du Grand Plan d'Investissement

Eric Bantegnies surveille une benne pleine de  cabernets sauvignon Agriculture | 07/10/2018

Vendanges au Château Bertinerie: de la vigne au chai la promesse et la naissance d'un millésime magnifique

Prox'silo, le prototype de silo mobile présenté par la coopérative Maïsadour le 4 octobre 2018 Agriculture | 05/10/2018

Collecte des céréales : Maïsadour parie sur le silo mobile