aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Euralis se positionne sur la viticulture

01/12/2016 | Sur les secteurs de Bordeaux et Bergerac, le groupe Euralis va proposer à ses clients viticulteurs d'entrer dans la voie de l'engagement coopératif. Soit environ un millier de viticulteurs

Marina Navailles, Directrice du territoire Bordeaux, Joël Bonneau et Dominique Barus, responsable de la relation adhérents à Euralis

Le Salon-Vinitech Sifel se tient pour 3 jours au Parc des expositions. Dédié aux professionnels de la viticulture, du maraîchage et de l'arboriculture, il est l'occasion foisonnante de rencontres d'affaires, de commerces, de démonstrations innovantes, de débats et conférences mais aussi de temps événementiels et de communication pour nombre de parties prenantes qu'elles soient collectivités, acteurs institutionnels, entreprises ou encore coopératives telles que le groupe coopératif Euralis. Ce dernier, présent sur le Salon a en effet profité de l'évènement pour réaffirmer sa présence sur le territoire de Bordeaux auprès des viticulteurs, en présentant sur son stand, son projet de « Charte adhésion partenaire préféré » officiellement lancé le 25 janvier prochain.

Depuis plus de 20 ans, Euralis est présent dans les vignobles bordelais et bergeracois « de la vigne au vin », à travers son offre d'agrofournitures bien sûr mais aussi à travers un certain nombre de services d'accompagnement et conseils auprès des viticulteurs, du suivi de la vigne au conditionnement et packaging, en passant par des solutions et conseils œnologiques. Pour ce faire le groupe dispose sur le territoire d'un réseau dense de 40 techniciens et conseillers vigne ,vin, oenologie et mise en marché, de 17 magasins, d'un laboratoire d'analyses œnologiques ou encore de 16 unités d'embouteillage mobile et de filtration.

"Créer une communauté entre Euralis et ses viticulteurs"
Mais comme l'explique Joël Bonneau, Président de la Commission Territoriale Bordeaux au sein du Conseil d'Administration du groupe coopératif, « Le Conseil d'administration a lancé une réflexion globale sur la gouvernance du Groupe, et dans ce cadre il a souhaité aller plus loin dans l'accompagnement des viticulteurs, en visant l'augmentation des revenus des viticulteurs et la pérennisation des exploitations. L'ambition est de créer une communauté entre Euralis et ses viticulteurs et de s'engager auprès d'eux, pour un accompagnement véritablement personnalisé de chaque adhérent dans une approche globale de leur exploitation, c'est-à-dire de la vigne à la commercialisation en passant par la qualité du vin, qui permettra in fine d'augmenter leur revenu ».
Et pour ce faire le groupe proposera au millier de viticulteurs déjà suivis par Euralis, sur tout ou partie de leur exploitation, de franchir le pas de devenir coopérateur. Ce millier de viticulteurs, déjà membre du maillage territorial Euralis sur la zone dite Bordeaux (mais qui est en vérité un peu plus large que ça) « c'est la première cible » selon Joël Bonneau qui ne ferme bien sûr pas la porte à l'entrée de nouveaux viticulteurs. Quand Euralis décide de se positionner sur la viticulture, le groupe ne fait donc pas dans la demie-mesure...
Concrètement « l'engagement du viticulteur est financièrement neutre, le capital est rémunéré sous forme de dividende et les ristourne se basent sur le résultat des activités du groupe. En outre du fait de l'adhésion, les viticulteurs pourront ainsi bénéficier d'avantage financier sur les appros, ou encore de priorisation sur l'accès aux services » synthétise Joël Bonneau. Si le Salon Vinitech Sifel est l'occasion d'un démarrage en douceur et d'une première sensibilisation auprès des viticulteurs, le lancement officiel se fera le 25 janvier prochain.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6427
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr