aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | De nouveaux outils en Gironde pour faciliter la rencontre entre cédants agricoles et candidats à l'installation

29/11/2012 | La Chambre d’agriculture de Gironde et la SAFER Aquitaine Atlantique pactisent pour inverser la tendance d’une installation agricole en forte régression

Bernard Artigue Président de la chambre d'agriculture de Gironde et Francis Massé, Président de la SAFER AA

Ce 29 novembre, sur le Salon Vinitech Sifel, la Safer Aquitaine Atlantique et la Chambre d’agriculture de Gironde se sont formellement engagées à un travail commun autour de la transmission des entreprises agricoles et viticoles. Francis Massé, Président de la Safer AA et Bernard Artigue, Président de la chambre d’agriculture de Gironde, ont en effet signé la convention établissant les termes de ce partenariat qui permettra, notamment, un repérage précoce des futurs cédants sans succession. Une initiative nécessaire pour faciliter le renouvellement des générations et le maintien du tissu agricole.

Le département de la Gironde a compté en 2011, 56 installations en tout et pour tout. Un chiffre loin des 130 à 150 installations habituellement constatées les autres années. Chiffre qui d’ailleurs n’est pas non plus suffisant pour maintenir le tissu agricole tel que nous le connaissons, précise Francis Massé. A ces données, le recensement général agricole confirme la difficulté de la situation sur la question du renouvellement des générations. En effet, selon ce RGA, environ un tiers des agriculteurs et viticulteurs ont plus de 55 ans, et une part non négligeable ignore quel sera leur repreneur.
A travers le partenariat signé ce jeud 29 novembre entre la SAFER et la Chambre d’agriculture de Gironde, les deux structures allient leurs compétences pour la mise en œuvre d’outils permettant de faciliter la rencontre entre jeunes agriculteurs prétendants à l’installation et ces exploitants sans succession connue.

Un catalogue des exploitations sans repreneur
Dans un premier temps, «les conseillers et techniciens du réseau Chambre d’agriculture, présents sur le terrain par le biais des ADAR (Association pour le Développement Agricole et Rural), vont mener une enquête auprès des exploitants de plus de 55 ans et transmettre les résultats à la SAFER», explique le Président de la SAFER AA. Des résultats qui permettront de localiser les exploitations sans succession, leurs surfaces, les productions qui y sont menées, et le type de commercialisation à l’oeuvre. Au total, un véritable catalogue des exploitations grâce auquel la Safer pourra répondre aux jeunes agriculteurs qui la sollicitent, en leur proposant les propriétés agricoles les plus proches de leur projet.  
Afin de remplir au mieux cette mission sur l’installation, un technicien SAFER sera dédié dès 2013 à l’accompagnement des jeunes agriculteurs sur leur projet d’installation et leur mise en relation avec les exploitants en recherche d’un successeur.
Pour l’année 2012, cette convention, vise plus particulièrement les quatre cantons de Branne et Targon, de Cadillac et Créon, de Guitres de Lesparre et Saint-Vivien. Le même type de convention a également été mis en œuvre dans les départements des Landes, et des Pyrénées-Atlantiques.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
635
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Guyot | 03/12/2012

Bonjour,
Concrètement, pourriez vous m' envoyer tout le dispositif mis en place des nouveaux outils en Gironde pour faciliter la rencontre entre cédants agricoles et candidats à l'installation.
Cordialement
Didier Guyot

Webmestre | 03/12/2012

Bonjour, nous vous recommandons de vous rapprocher de la chambre d'agriculture ou de la SAFER pour plus de précisions sur les modalités concrètes...
Très cordialement

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr