Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Filière avicole et palmipède, une année 2013 "pas si mal" pour Maïsadour

06/11/2013 | A l'occasion de l'AG des filières volailles et palmipèdes de Maïsadour, Thierry Blandinières, le futur ex patron du groupe, a partagé sa vision des perspectives du groupe à 2020

Assemblée des organisation de production de Volailles de chair et palmipèdes

Comme chaque année en novembre à quelques semaines de l'assemblée générale du groupe coopératif Maïsadour, les organisations de Production de volailles de chair et palmipèdes du groupe ont tenu leurs propres assemblées. L'occasion de dresser le bilan financier et technique de la période 2012-2013 et de faire quelques annonces concernant l'exercice à venir pour les deux filières. Une réunion qui a également été marquée par l'une des dernières interventions de Thierry Blandinières en tant que directeur général de Maïsadour et lors de laquelle il a tracé les perspectives du pôle agroalimentaire du groupe coopératif.

Tant pour Bernard Tauzia, Président de l'organisation volailles de chair, que pour Chantal Brèthes, nouvelle présidente du pôle palmipèdes à foies gras, la hausse des coûts de production et le «printemps calamiteux» sont deux des faits marquants de l'année 2013. Une augmentation des coûts qui pour autant, en raison de l'indexation de ces hausses de prix, garantie à 100% par la coopérative n'a pas eu de conséquences catastrophiques pour les revenus des éleveurs, qui ont ainsi pu maintenir leurs volumes de production. Quant à la météo «compliquée» du printemps, elle a eu une incidence sur la mise en place des élevages ainsi que, dans une certaine mesure sur la qualité des volailles et canards, note les deux présidents. Cela dit, «les résultats économiques globaux ne sont pas si mal que ça» selon les mots de Bernard Tauzia. qu'aurait pu tout autant employer Chantal Brèthes pour la partie des palmipèdes.

10 280 156 volailles labellisées et 1 700 000 canards grasCoté chiffres, les 363 éleveurs de Maïsadour ont produit 10 280 156 volailles labellisées en 2012-2013, soit une baisse de 2% par rapport à l'exercice précédent. Une catégorie label dans laquelle on peut tout de même noter, en conformité avec les demandes du marché, une mise en place de volaille bio en croissance de 7%. Sur les volailles festives, la productions est relativement stable avec 329 667 têtes (soit une baisse de 1,4%) dont 172 194 chapons, 75 336 poulardes, 25 737 dindes, 55 610 chapons pintades et 2000 oies à rôtir. Coté perspectives, le groupe compte sur l'arrivée de 20 nouveaux producteurs et de 200 bâtiments mobiles de 60m2 afin de répondre au développement des ventes de Fermiers Landais en Boucherie Charcuterie Traiteurs et Export et au besoin d'accroître le potentiel de production en Label Landes, qui correspond le plus aux attentes des consommateurs. En effet, au niveau national, "57% des achats de poulets entiers par les ménages sont des poulets label rouge" souligne Bernard Tauzia, également vice président du syndicat national des volailles label.

Pour les palmipèdes, Maïsadour, à travers ses 160 producteurs adhérents, a produit 1 700 000 canards gras et 22.500 oies grasses, soit un total de production en hausse de 2%. Chantal Brèthes précise par ailleurs qu' «avec la mise en oeuvre du cahier des charges 100% sud ouest, tous les canetons produits par la coopérative sont issus de couvoirs de la région.» Sur les perspectives de l'année à venir, la présidente du pôle palmipède a quant à elle insisté sur la nécessité des adhérents de poursuivre la mise aux normes des salles de gavages avec les nouvelles règles européennes entrant en vigueur au 1er janvier 2016. Pour l'heure 44% des ateliers sont équipés de places en logements collectifs (et non plus individualisés) conformément à la future réglementation.

2 milliards de chiffre d'affaires en 2020
Dans une dernière partie, Thierry Blandinières, déjà Directeur d'In Vivo depuis le mois d'octobre, mais «en accord moral avec Maïsadour» tant qu'aucun successeur n'est désigné à la tête du groupe, a tracé les grandes perspectives du Pôle agroalimentaire du Groupe d'ici 2020. Avant même la tenue de l'assemblée générale de Maïsadour, il a donc dévoilé son ambition, portée par celui qui prendra sa suite, de poursuivre la croissance du groupe jusqu'à atteindre les 2Mds de chiffre d'affaires par la création de la valeur.
Pour ce faire il cite trois leviers stratégiques d'ores et déjà à l'oeuvre dans le groupe: "le développement de nouvelles marques fortes" (sur le modèle de Delpeyrat), "le développement de l'innovation" pour permettre une montée en gamme des produits et enfin "un développement à l'international qui devra être plus puissant". Parmi les grands projets sur les marques, Thierry Blandinières évoque la relance de la marque Sarrade, à partir d'une fusion avec Excell, une évolution de la signature de la marque Depeyrat, ainsi qu'une grande stratégie autour du caviar et saumon déjà en cours et plus globalement du rayon traiteur de la mer, avec le rachat de Vivier de France et le développement de la marque Delmas. De belles perspectives qui seront sans doute à nouveau développées lors du Conseil d'administration du groupe coopératif, mais qui ont donné l'occasion aux intervenants du jour de saluer le travail et la personnalité du Directeur sortant.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1077
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr