Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Forum de l’installation : le syndicat des Jeunes Agriculteurs excelle dans la communication avec les lycéens.

27/01/2019 |

1

La semaine passée, le syndicat des Jeunes Agriculteurs 64 (JA64) a conduit son forum de l’installation en Béarn, à la Maison Familiale et Rurale Béarn de Mont. Une centaine d’élèves du lycée agricole de Pau-Montardon, du LPA d’Oloron-Sainte-Marie, de l’établissement de Nay et d’autres d’Orthez ont pu découvrir le dispositif installation aidée (aides de l’État) et appréhender l’ensemble des étapes précédant une installation agricole.

Communiquer sur linstallation agricole constitue, depuis toujours, le véritable cheval de bataille du syndicat des Jeunes Agriculteurs des Pyrénées-Atlantiques. Et à travers ce forum, ils ont prouvé une nouvelle fois quil excellait dans ce domaine. Depuis quelques années, ils orchestrent le forum de linstallation en Béarn et en Pays-Basque, une initiative destinée aux élèves des établissements agricoles. « L’idée est de réellement démocratiser cette procédure qui, avec un projet construit, réfléchi et anticipé, se déroule généralement bien », souligne demblée Jean-Baptiste Cazalé, vice-président des JA64, producteur de noisettes à Hagetaubin. Ce jeudi 17 janvier, les JA64 tenaient leur première rencontre en Béarn, avant, celle conduite dans les prochains jours en terres basques.

Affiner son projet au fil des rencontres

Laure Astegno, conseillère PAIT (Point accueil installation transmission), travaille tous les jours auprès dagriculteurs en devenir. Son rôle : informer et orienter tous les porteurs de projet. Le PAIT constitue la porte d'entrée unique, « présent dans tous les départements », pour tous les projets en agriculture. La chargée de mission a donc en préambule rappelé les différentes étapes. À commencer par la réunion collective. «Cette entrevue réunit plusieurs porteurs de projet. Elle permet ainsi de balayer le contexte en abordant lensemble des démarches à entreprendre pour sinstaller, les dispositifs daides et daccompagnement. » À son issue, le groupe est reçu en entretien individuel dans lune des six antennes du PAIT du département « afin de construire le projet et commencer à établir sa faisabilité ». Vient ensuite l’étape du plan de professionnalisation personnalisé (PPP)… En fonction des besoins repérés et des préconisations discutées, le rendez-vous se déroule avec deux conseillers spécialisés.

Le stage de 21 heures, la réalisation du diagnostic préalable à l’installation et l’étude économique prévisionnelle sur cinq ans « avec la présentation du projet à la banque » clotûre la première partie de la démarche. « Au fil de ces étapes, le porteur de projet va avoir affiné son projet. Il sait dans quoi il sengage vers où il va. Cest essentiel ». Le projet mûri, aussi, grâce à la rencontre et l’échange avec des spécialistes. « En fonction des besoins et du projet de la personne, nous orientons vers les structures les plus appropriées, explique Laure Astegno. L’idée est réellement dassurer tous les éléments avant linstallation pour éviter les erreurs.» Le cadre juridique, social et fiscal dune installation agricole ne sont pas des points à négliger. « Tout doit être bien ficelé avant de se lancer. »

Une fois cette partie finalisée, Laure Astegno a abordé la dotation jeune agriculteur (DJA), une aide financière variant selon certains critères comme le lieu de linstallation (N.D.L.R zones de plaines, zones défavorisées ou zone montagne) et dautres conditions. « Le jeune doit respecter aussi des objectifs comptables », rappelle la conseillère. Certains optent alors pour une installation non-aidée. « Dans les Pyrénées-Atlantiques, les JA64 ont aussi négocié une subvention supplémentaire avec le Conseil départemental. » Pour le jeune exploitant agricole, cette dotation financière apporte « confort et sérénité » pour se lancer pleinement dans son activité.

Conseil de JA : aller voir ailleurs avant de s’installer

Une installation agricole santicipe. « Mais un projet doit être bien mûri, aussi, avant que le jeune se lance », concède la conseillère PAIT. L’installation agricole nest pas une simple démarche administrative. « C’est un engagement, insiste-t-elle. Ce nest pas une décision à prendre au pied levé parce que les parents lont choisi. » Le vice-président des Jeunes Agriculteurs Jean-Baptiste Cazalé et Lucille Gouze, jeune agricultrice installée à Coublucq ont témoigné, l’un après lautre, de leur parcours en insistant sur plusieurs points. La jeune agricultrice avait ouverte les portes de son installation à des lycéens lors des fermes portes ouvertes conduites par les JA64 il y a quelques semaines. Après quelques années dexpérience dans le para-agricole, Lucille sest finalement décidée à rejoindre laventure familiale aux côtés de son frère. « Il était pour moi essentiel daller voir à l’extérieur avant de revenir sur lexploitation. »

Pour le producteur dHagetaubin, même son de cloche. Avant de rejoindre finalement son père, lui est parti à l’étranger, piloter un projet agricole dans le cadre de ses études dingénieur agricole. « Ce stage m’a ouvert l’esprit. Ça était essentiel pour la suite des choses », juge le jeune producteur. Selon lui, lors de l’installation, la priorité réside dans « la bonne construction de son projet. Avec qui on sinstalle, avec quel partenaire ou quelle coopérative, quel marché… Il est important davoir ces éléments en tête pour voir vers où on va… Et la comptabilité est aussi très importante. » Des faits confirmés par la jeune productrice de volailles de Coublucq. « Quand tout va bien, on est peu regardant mais quand les temps sont plus durs, on regarde la comptabilité, d’où l’intérêt d’être très rigoureux sur cela », conseille-t-elle.

Échanges et débats

La matinée s’est clotûrée par des échanges entre jeunes agriculteurs et lycéens. Ces discussions se sont prolongées l’après-midi, au cours dateliers —« Installation cadre familial », « Installation hors cadre familial », « Installation en société », « Financement de linstallation », « Être salarié avant de s’installer"

Malgré ses années dexistence, le forum de linstallation conduit par les JA64 ne sessoufle pas. Pour les membres du syndicat, cette journée d’informations a tenu toutes ses promesses. « Elle nous a permis dapporter de linformation et dappréhender globalement et dans une ambiance cordiale linstallation avec les potentiels agriculteurs de demain ». Visiblement, le courant passe toujours mieux entre jeunes. Maintenant, cap sur le Pays Basque pour le prochain forum.

Baptiste Nouet
Par Baptiste Nouet

Crédit Photo : Baptiste Nouet

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
14759
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr