aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/05/16 : Concerts, spectacles de danse, bal sévillan et toro de fuego figurent, entre autres animations, au programme du festival Flamenco y feria qui se déroulera à Pau du vendredi 24 au dimanche 26 juin+ d'info

21/05/16 : Avec la commune d'Amorots, canton Pays de Bidache, le cap des 100 (sur 158) favorables à l'établissement public de coopération intercommunale unique du Pays basque, EPCI,(contre 33), a été franchi.Le préfet Durand peut en préparer l'arrêté le 31 mai.

19/05/16 : L'information a été dévoilée aujourd'hui jeudi: deux suicides ont été constatés à la Villa Chagrin, la prison de Bayonne. La première daterait du 8 mai et la seconde, il y a deux jours. Une enquête a été ouverte pour en connaître les circonstances.

17/05/16 : Après, s'être installé à l'hôtel Regina de Biarritz,les dix-sept joueurs en stage de l'équipe de Didier Deschamps sont allés s'oxygéner à Anglet, sa ville voisine, dans la foret de Chiberta où ils ont effectué une virée de une heure à VTT.

10/05/16 : Un accord ayant été trouvé avec la Région, le Département des Pyrénées-Atlantiques devrait participer à hauteur de 38,5 millions d'euros au financement de la déviation d'Oloron. Le Conseil départemental délibèrera sur ce dossier le 27 mai prochain.

26/04/16 : La Cour Régionale des Comptes a annoncé un déficit annuel d'exploitation de 1,6 millions d'euros pour l'Auditorium de Bordeaux, une charge supplémentaire de 1,3 millions d'euros pour l'Opéra. En 2015, la mairie avait diminué sa subvention annuelle d'1M€

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/05/16 | Guy Estrade, élu président de la Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Guy Estrade a été élu président de la Chambre d'agriculture, à la suite du décès brutal de Jean-Michel Anxolabéhère. Agé de 54 ans, il est le PDG de l'entreprise de découpe et de négoce de viande Vignasse et Donney, située à Lons. Il présidera la compagnie consulaire jusqu'en 2019, date des prochaines élections. Guy Estrade envisage de renforcer les actions de proximité et développer l'offre de services de la Chambre. Les vice-présidents sont JP Goity, Patrick Etchegaray, Maryvonne Lagaronne, Daniel Lartigue. Secrétaire : Evelyne Revel.

  • 23/05/16 | Pau : le salon Asphodèle met l'accent sur le bien-être

    Lire

    Gérer son stress, mesurer l'impact de nos émotions sur notre santé, vivre une grossesse au naturel... Tels sont quelques uns des domaines qui seront abordés à Pau lors du salon Asphodèle de printemps. Consacré aux produits bio, aux alternatives écologiques et à l'habitat sain, celui-ci sera organisé du vendredi 27 au dimanche 29 mai, au parc des expositions. Sa 3e édition, émaillée de conférences et d'animations, mettra l'accent sur le bien-être et l'équilibre, familial, social ou professionnel. Renseignements : www.salon-asphodele.com

  • 20/05/16 | L'abattoir de Mauléon autorisé à reprendre son activité

    Lire

    L'abattoir de Mauléon peut reprendre son activité. L'agrément accordé à cet établissement avait été suspendu par le préfet des Pyrénées-Atlantiques après la diffusion du Internet d'une vidéo dévoilant des maltraitances animales. Depuis, une inspection a permis de constater que l'abattoir est conforme "et que les exigences dans le domaine de la protection animale sont bien respectées". La suspension a donc été levée. Un contrôle des procédures sera effectué le jour de la réouverture. L'abattoir fera ensuite l'objet d'une "surveillance renforcée".

  • 19/05/16 | Uniagro invite Yves Bourdillon au salon de l'agriculture

    Lire

    C'est à un rendez vous inattendu mais prometteur que nous convie Uniagro d'Aquitaine ce samedi 21 mai à 14h30 ( hall 3 de la Foire): "les ingénieurs du vivant" ont invité l'un de leurs anciens qui avait bifurqué vers le journalisme Yves Bourdillon. Aujourd'hui reporter aux Echos et fin connaisseur de la géopolitique mondiale il publie aux éditions du Rocher un second roman qui s'inscrit dans la veine du premier. "Souriez, vous êtes ruinés" conte l'histoire de Frédéric Beaumont qui doit couvrir pour son journal les derniers moments de l'Etat providence dans un contexte qualifié de "semi-insurrectionnel".

  • 15/05/16 | La nuit européenne des musées à Périgueux, le 21 mai

    Lire

    Samedi 21 mai, les musées ouvriront leurs portes pour la 12e édition de la Nuit des Musées. Depuis douze ans, le public est invité à déambuler, une nuit d’un samedi de printemps, dans les musées, pour découvrir leurs collections mais aussi des concerts, des performances et participer à des animations. La Ville de Périgueux, avec Vesunna, site-musée gallo-romain et le Maap, musée d’art et archéologie du Périgord, participe à l’événement. Entrée libre. Plus d'infos: www.nuitdesmusees.culture.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | François Hollande à l'écoute du monde agricole périgourdin

03/08/2013 | La visite du président de la République en Dordogne de vendredi après midi était consacrée à l'agriculture et aux énergies renouvelables.

François Hollande

Lors de son déplacement en Sarladais puis à Périgueux hier après midi, François Hollande était accompagné de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture et du Philippe Martin, ministre de l'Ecologie et du développement durable. Lors de la visite d'une boutique de producteurs à Carsac Aillac, à laquelle aqui n'a pu assister, le président de la République a fait plusieurs annonces d'importance. Il a plaidé pour une agriculture qui fait la part belle aux emplois et une amélioration des revenus agricoles. Il a rappelé son opposition au mais OGM avec le maintien du moratoire et aux gaz de schiste.

 Ce 2 août, le Président de la République, le ministre de l'agriculture  et le ministre de l'écologie et du développement durable avaient choisi de visiter deux sites en Sarladais : une boutique de producteurs à Carsac Aillac et un exemple de méthanisation agricole à Marcillac Saint Quentin. Que retenir de cette visite, marquée par quelques annonces fortes, comme le maintien du moratoire sur les OGM et la réaffirmation de François Hollande qu'il n'y aura pas d'exploitation de gaz de schiste. Pour Brigitte Allain, députée de la Dordogne, les deux sites choisis mettent en valeur l'agriculture pour l'alimentation de proximité et des énergies renouvelables. C'est un signe fort pour l'agrobiologie. La députée du Bergeracois juge cette visite présidentielle et ministérielle "globalement positive, soulignant le sens de l'écoute du président de la République. "Le maintien du moratoire sur les OGM va dans le bon sens. La France devrait mettre tout son poids pour qu'il en soit de même au niveau de l'Europe." "Les annonces sur les revalorisations sur les retraites agricoles, sont une bonne chose. C'était une promesse du candidat Hollande." Elle a pu ensuite s'entretenir avec Philippe Martin sur la question des plantes mutagènes. "Actuellement, l'agrobiologie est dix fois moins aidée au niveau des crédits de recherche que l'agrochimie. Cette question des plantes mutagènes devrait être abordée lors de la rentrée parlementaire." 

Du coté des syndicats, une écoute et des attentes Vers 20 heures, à la préfecture de la Dordogne, une délégation d'agriculteurs JA/FDSEA a pu être reçue par la déléguée  à l'agriculture de la présidence de la république. Claire Tamisier, secrétaire générale de la FDSEA évoque une prise en compte des préoccupations du milieu agricole, un échange constructif. "Nous n'avons pas eu de vraies réponses mais une écoute. Il fut surtout question de l'eau et du revenu agricole." 

A la ferme de Marcillac saint Quentin, Yannick Frances, président de la FDSEA,  Pierre Léonard, président des JA et une petite délégation d'agriculteurs ont pu échanger une demi heure avec Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture. "Le point le plus positif, c'est que le ministre connait parfaitement son sujet. Il sait de quoi il parle. Nous avons abordé trois points : l'élevage qui connait une situation catastrophique, la question de l'eau avec l'irrigation, et les revenus. Nous avons perçu une certaine écoute. Sur la question des revenus, le ministre a repondu par une organisation de filières. Sur l'eau, nous avons quelques espoirs. Les conclusions du rapport Martin, devenu ministre de l'écologie, vont dans notre sens. Nous avons pu dialoguer avec lui sur ce sujet. Les conclusions du rapport Peiro sur l'élevage nous sont favorables. Nous avons réitéré nos demandes pour les éleveurs laitiers que lorsqu'il y a hausse des cours les laiteries jouent le jeu et répercutent cette hausse. Nous espérons que le gouvernement mettra tout en oeuvre pour que cela cela passe comme cela. Pour nous responsables agricoles, la prudence reste de mise. Nous avons tellement de promesses non tenues par le passé, conclut Yannick Frances. (crédit photo FDSEA de la Dordogne)

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
115
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires