aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/08/17 : La Rochelle : l'Université d'été du PS se tiendra cette année à l'espace Encan dans une version allégée, sous forme de formation : entre 400 et 600 élus sont attendus du 23 au 26 août. Pour la première fois, les militants ne sont pas conviés.

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/08/17 | Pierre Camani écrit à Muriel Pénicaud sur la suppression de contrat aidé

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, a écrit à la ministre du Travail à la suite des annonces gouvernementales relatives à la suppression de contrat aidé aux entreprises et à la restriction de ces contrats pour les associations et collectivités. Ce dernier se dit inquiet pour l’avenir de ces structures, « qui ne pourront se substituer à l’Etat pour financer ces emplois aidés ». Il demande à l’Etat de réexaminer cette mesure dans les meilleurs délais, en concertant les publics concernés.

  • 22/08/17 | Le premier ministre inaugurera la foire-expo de Pau en septembre

    Lire

    Edouard Philippe, le premier ministre, est attendu le 9 septembre à Pau pour l'inauguration de la foire-exposition. Il y sera accueilli par le maire et président de la Communauté d'agglomération, François Bayrou, qui a également été son ministre de la Justice. Organisée du samedi 9 au dimanche 17 septembre, la foire-exposition de Pau a pour thème cette année "Ici, le présent se conjugue au futur". Elle accueillera notamment un pavillon du futur abritant des robots, des hologrammes, des objets connectés, des drones, des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée.

  • 21/08/17 | Une nouvelle régulation dynamique des vitesses sur l’A63

    Lire

    Du 21 au 25 août, l'A63 se dote d’un dispositif de « régulation dynamique des vitesses » pour faciliter l'écoulement du trafic aux heures les plus chargées. Concrètement: la vitesse réglementaire, affichée sur des panneaux lumineux, varie de façon automatique, à la baisse ou à la hausse, en fonction des conditions de circulations. Elle est modulée de 130 km/h à 110 km/h dans le sens nord-sud (entre l’échangeur 24 (Pierroton) et l’A660) et entre 130 km/h et 70 km/h dans le sens sud-nord (entre l'A660 et la rocade bordelaise), par paliers de 20 km/h. La situation normale étant rétablie lorsque le trafic redevient moins dense.

  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Gel dévastateur dans les vignobles - Exemple en Gironde

27/04/2017 | Des parcelles parfois totalement gelées sans espoir de récolte

Gel dévastateur dans le vignoble girondin

Le gel du 20 janvier qui avait affecté gravement au moins 500 hectares mais compromis la récolte, sans doute, d'un millier dans le vignoble girondin laissait craindre, compte tenu des prévisions météorologiques, des dégâts plus importants encore dans la nuit de mercredi à jeudi. Le constat est là, catastrophique pour la viticulture bordelaise et annonciateur de difficultés pour l'ensemble de la filière,

« On a perdu pas loin de 50% de la récolte à Bordeaux » déclarait dans la journée Hervé Grandeau président de la Fédération des Grands vins et viticulteur à Tresses.. Les températures qui sont descendues à moins deux et en certains endroits jusqu'à moins quatre, donnent une idée de ce que peuvent être les dégâts, compte tenu de l'état de la végétation après un début d'avril « estival »

Les premières observations que nous avons effectuées ce jeudi matin, dans quelques communes du Blayais, à Cézac, Cubnezais, Laruscade, Lapouyade, au sortir du gel, alors que le soleil, ici et là, accélérait la fonte de la pellicule collée sur feuilles, rameaux et petites grappes en formation, ont fait plus que se confirmer, au fil de la journée. Les rameaux noircis et desséchés se sont courbés, morts. Des parcelles sont détruites à 100% d'autres, en première estimation, sont affectées entre 50 et 80%. Au fur et à mesure des informations, il est évident que c'est l'ensemble du vignoble qui est touché ; les secteurs de Vignonet, Saint-Sulpice et Puisseguin plus que d'autres en Saint-Emilion où d'aucun parle de « récolte blanche », l'Entre deux Mers, le Médoc sont également atteints et la référence au gel dévastateur de 1991 est dans tous les esprits des professionnels de la filière.

Dans la région le bergeracois a été atteint le marmandais aussi , l'arboriculture, les pruniers notamment an plus du vignoble. Les prochains jours mettront en évidence une situation très préoccupante  aggravée d'autant par une nouvelle nuit de gel entre jeudi et vendredi.

Alain Rousset: la région mobiliséeRéaction du président de la Nouvelle-Aquitaine :"  la région vient d'être fortement touchée par un très fort épisode du gel, le plus dévastateur depuis 1991 selon certains. Du Bergeracois au Bordelais en passant par Cognac ou la Corrèze, cet événement dramatique pour les agriculteurs a impacté la plupart des vignes et vergers de la région. Certaines cultures céréalières et légumières n'ont pas non plus étaient épargnées.

« J'imagine sans peine le désarroi des producteurs qui voient en une nuit anéanti une partie ou la totalité de leur production. Je tiens à apporter tout mon soutien à nos agriculteurs dans cette épreuve » déclare Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, qui suit au jour le jour ce dossier.

Face à cette crise qui touche l'ensemble des vignobles régionaux mais également les arboriculteurs, la Région est mobilisée aux côtés des professionnels. Elle sera attentive à l'évolution de la situation et participera bien entendu à toutes les discussions qui seront menées en concertation avec l'Etat, mais également les Départements, sur les mesures à mettre en œuvre pour accompagner les agriculteurs dans cette épreuve."

Par ailleurs Gilles Savary, député de la Gironde annonce dans un communiqué qu'il a interpellé le ministre de l'agriculture: " A la suite des dégâts considérables provoqués par le gel dans le vignoble bordelais et en particulier dans les Graves et le Sauternais, j'ai interpelé le Ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. Ce dernier m'a assuré que son Ministère était d'ores et déjà très mobilisé en vue de mesures nationales de solidarité à l'égard des viticulteurs sinistrés. Des mesures "classiques" de financement de chômage partiel par l'Etat, d'exonération d'impôts fonciers et de report de cotisations sociales sont d'ores et déjà en cours de mise de place.


"La légalisation des Volumes Complémentaires Individuels (VCI) en 2013 permet également d'envisager des mesures de "volume" par la mise en marché sous appellation, de stocks "déclassés" voués à la distillation.

"Cet accident climatique permettra de tester en vraie grandeur la pertinence de cette mesure non budgétaire, de compensation des calamités agricoles, même si les mesures de solidarité devront s'envisager au cas par cas. Une négociation sera prochainement engagée à cet effet avec les représentants de la profession."

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui !

Partager sur Facebook
Vu par vous
22858
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
BONNAMY Alberte AUDOUIT | 23/06/2017

Dépêchez vous de prendre des mesures qui s'imposent de toute urgence.Nos viticulteurs ne s'en relèveront pas!il n'y a pas de récolte 2017 !!!ils ne sont pas tous assurés! le moral est en berne.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr