aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/16 : "Pour la France, pour la Gauche": tel est le thème de la réunion publique qui aura lieu le 29 juin à 18h30 à l'Athénée Municipal de Bordeaux en présence de Stéphane Le Foll, d'Alain Rousset et de l'ensemble des sénateurs et députés PS de Gironde.

24/06/16 : Le Salon du livre gourmand se tiendra à Périgueux, les 25, 26 et 27 novembre et aura pour thème "Tables de France. La conférence de presse a eu lieu à Bordeaux, car c'est le chef Philippe Etchebest qui sera le président de cette 14e édition.

24/06/16 : 1er Forum de l'intérim jeudi 30 juin de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30 au Centre Culturel du Passage d'Agen (47). Au menu : rencontres avec des agences d'intérim dans le cadre d’un job dating et 353 postes d’intérimaires à la clé !

23/06/16 : "Se fédérer pour changer" Entreprises-relations sociales":J.M Cavada, Député Européen, A.Turby, Changeons la France, Maire de Carbon-Blanc, P.Block, auteur du "Moi, Président(e), la 4ème solution". Deux réunions le 27/6 17h puis 18H30 à l'Inseec H18.

23/06/16 : LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Alain Vidalies, Sec d’Etat aux Transports souhaite créer une mission conjointe du Conseil de l'environnement et du développement durable, de l'Inspection des finances pour consolider le financement de ces lignes.

17/06/16 : Jean-Baptiste Constant, conseiller d’administration de l’intérieur et de l’Outre-mer est nommé sous-préfet, sous-préfet de l’arrondissement de Sarlat. Sa prise de fonctions a lieu le 20 juin avec un dépôt de gerbe, place de la Petite Rigaudie à 17 h.

15/06/16 : Le sel de Salies-de-Béarn, qui est produit dans les Pyrénées-Atlantiques et qui est utilisé pour saler le jambon de Bayonne, a obtenu le statut d'indication géographique protégée (IGP). Celui-ci lui a été accordé par la Commission européenne.

Festival Arte Flamenco 2016 - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/06/16 | Anglet: Le porte-parole du NPA trouve la mort lors d'un trail

    Lire

    Ancien professeur, et porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Claude Larrieu, 70 ans, a trouvé la mort lors du 27e Trail Hirukasko qui réunit 600 participants à l'assaut de trois sommets. "Toujours fidèle à l'idéal qu'il défendait sans être sectaire, actif sans être autoritaire, aimant le travail collectif sans chercher à en tirer profit", résume le Comité pour la Défense des Droits de l'homme qu'il avait accompagnés efficacement lors de sa création en 1984 et durant de nombreuses années.

  • 25/06/16 | La Dordogne, de nouveau navigable

    Lire

    La Dordogne est repassée depuis mercredi sous le seuil qui la rend navigable : 1,50 m à l'échelle de mesure du pont de Cénac. Depuis près d'un mois, les embarcations ne pouvaient en effet s'élancer sur la rivière pour des raisons de sécurité. Mi-juin, le niveau a même dépassé les deux  mètres, le seuil de navigabilité pour les gabarres : ces embarcations avaient alors dû rester restées à quai. Les loueurs de canoës peuvent enfin reprendre le travail.

  • 24/06/16 | Chômage ALPC: - 0,4% en mai , France:+ 0,3%

    Lire

    300 884 demandeurs d'emploi de catégorie A, fin mai:-0,4 % sur un mois (soit –1 077 personnes), -1,3 % sur 3 mois et -0,8 % sur un an. En France ce nombre augmente de 0,3 % sur un mois, recule de 2,0 % sur 3 mois et de 1,0 % sur un an. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, en mai 2016, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A diminue de 0,2 % pour les moins de 25 ans (–1,1 % sur 3 mois et –7,3 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,4 % sur 3 mois et –1,2 % sur un an) et de 0,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (–1,1 % sur 3 mois et +4,2 % sur un an).

  • 24/06/16 | François Bayrou face au refus anglais de l'Europe

    Lire

    Interrogé par Europe 1 sur le vote des Anglais en faveur du "Brexit", François Bayrou, le président du Modem, a déploré que l'Europe soit devenue plus diplomatique que démocratique. "Les décisions européennes relèvent d’une démocratie dans lesquelles les peuples ont quelque chose à comprendre et à savoir "estime-t-il. Or, "personne ne sait quelles décisions on prépare à Bruxelles, de quelles manière elles sont mises en place et quand elles sont prises ". Selon lui, les élus nationaux ont une responsabilité dans ce domaine.

  • 24/06/16 | Le jazz prend ses quartiers au festival d'Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    L'excellent festival "Des rives et des notes" organisé à Oloron-Sainte-Marie débute dans les Pyrénées-Atlantiques. Consacré en particulier aux jazz d'Europe, il se déroule du 24 et 26 juin ainsi que du 29 juin au 3 juillet. Une trentaine de concerts sont à l'affiche, dont celui du trio allemand Triosence, qui se produit pour la première fois en France. A noter également la venue de Lisa Simone, la fille de Nina, le quartet italien Paolo Fresu, le Golden Strike Trio de Ron Carter. Un tremplin des jeunes formations est prévu. Le programme sur http://www.jazzoloron.com/

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Gironde : Le Conseil général tire le bilan de 3 ans de politique viticole renforcée

08/06/2013 | Syndicat, CUMA, Caves coopérative, chambre d'Agriculture, interprofession... de nombreux acteurs de la filière ont assisté à la conférence départementale de la viticulture

Jean-Luc Glayze, vice président du Conseil général de Gironde, en charge de l'Aménagement économique solidaire

Ce 7 juin, le Conseil général de Gironde organisait sa deuxième conférence départementale viticole, avec l'ensemble des représentants de la filière. Une conférence sous forme de bilan de la politique viticole départementale renforcée qui avait été mise en place sur 3 ans, en 2011 alors que le secteur traversait une crise particulièrement grave. Une politique qui selon Jean-Luc Gleyze, Vice président du Conseil général en charge de l'aménagement économique solidaire, «a tenu ses engagements», permettant pour l'heure de traiter 620 dossiers à travers divers dispositifs d'aides individuelles et collectives.

A mi 2013, c'est 80% des 6 millions d'euros prévus par le plan d'action départemental qui a été utilisé depuis sa mise en œuvre début 2011. Des dispositifs de soutien destinés pour l'ensemble de la filière de l'amont à l'aval, de la protection des terroirs à la commercialisation des produits, en passant par l'accompagnement à la production de raisins ou le développement de l'oenotourisme. Sur les 5,45 M€ attribués à ce jour, 55% ont été utilisés à destination d'aides au fonctionnement et 45% pour des projets d'investissement.
Le budget étant désormais pratiquement affecté sans avoir eu besoin de refuser des dossiers pour des raisons financières, comme le souligne Jean-Luc Gleyze, l'analyse chiffrée permet d'établir la montée en puissance de trois thématiques qui intéressent particulièrement les viticulteurs. La viticultures bio et respectueuses de l'environnement, comprenant notamment la gestion des effluents se retrouvent dans plus de 60% des demandes, soit 1,6 M€ financé par le Conseil général; les projets à vocations commerciales qui concernent environ 50 % des demandes et 1,5M€ de l'enveoppe départementale, et enfin, l'oenotourisme également concerné dans la moitié des dossiers traités, soit près de 800 000€ attribués par le Conseil général.

"Effet levier" pour 20 M€ d'investissementsMais au delà des aides fournies par le Département, les services estiment que les subventions d'investissement ont été importantes en termes «d'effet levier» pour le déclenchement d'autres aides ou prêts de banque. :«associés à d'autres cofinancement les 2,4 M€ de subvention départementale à l'investissement participent au total à plus de 20 M€ d'investissement».
Pour autant fin 2013, cette politique renforcée touchera à sa fin, et même si le climat de la filière viticole s'améliore, de nombreux freins et craintes restent identifiés par les acteurs de la filière. Si le marché à l'export tire l'ensemble vers le haut, il paraît encore fragile sur le continent européen. En outre, si le prix au tonneau atteint désormais les 1021 €, les divers coûts de main d'oeuvre, assurance, impôt foncier, etc, ont eux aussi augmenté au fil des ans. A tel point que désormais, "une exploitation viticole ne peut être rentable pour le viticulteur qu'avec prix moyen du tonneau à 1200 euros", estime la chambre d'agriculture de Gironde...
Autres sujets d'échanges et de discussions soulevés lors de ce temps de rencontre : l'éternelle question de l'accès au foncier et de l'installation des jeunes, la sauvegarde des terroirs viticoles dans le cadre des SCOT et PLU ou encore le traitement des effluents.

"Quelques priorités d'actions"Précisant que le budget 2014 du conseil général était actuellement en cours de cadrage, Jean-Luc Gleyze n'a pu s'engager sur aucun chiffre concernant la future politique départementale en la matière. Cependant, il a tenu à rassurer les acteurs présents précisant que malgré la fin du programme renforcé, et un semblant d'amélioration dans le secteur, «le Département restera extrêmement attentif à cette filière», en veillant à "conserver quelques priorités d'actions". Parmi elles, l'installation, le développement commercial, les actions collectives, l'oenotourisme ou encore les pratiques environnementales. Pour des données concrètes et chiffrées il faudra donc attendre le vote du budget 2014.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
257
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires