aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/16 : Le vendredi 29 juillet, journée de jeûne et de prière, demandée par Mgr Pontier, président de la conférence des évêques de France, à la Cathédrale Saint-Caprais d'Agen, à 18h se déroulera une célébration Eucharistique pour la Paix

26/07/16 : Suite à l'odieux attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a annulé une visite qu'il devait effectuer pour se faire présenter tout le dispositif de sécurité des Fêtes de Bayonne qui débutent ce mercredi.

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/07/16 | A Cambo, les sapeurs-pompiers en délicatesse avec leur chef

    Lire

    Insolite: les sapeurs-pompiers de la station thermale de Cambo-les-Bains, au Pays basque, se sont mis en grève pour protester contre leur chef de centre qui ferait preuve de "manque de respect à leur égard". Soulignant que certains de leurs collègues étaient sous anti-dépresseurs. Après brève interruption, les sapeurs-pompiers ont décidé de reprendre leur mouvement. La direction départementale pour sa part, a entamé une enquête. L'incendie couverait-il sous les braises? Toujours est-il que le maire de la ville chère à Edmond Rostand, Laurent Bru, recevra les antagonistes ce jeudi.

  • 26/07/16 | Chômage : + 0,2% en juin en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Fin juin en Nouvelle Aquitaine il y avait 301 563 demandeurs d'emploi (catégorie A) tenus de rechercher un emploi et sans activité: + 0,2 % sur 3 mois (soit +731 personnes), + 0,2 % sur un mois et - 0,3 % sur un an. (France: - 0,2 % sur 3 mois + 0,2 % sur un mois et - 0,7 % sur un an. En Nouvelle Aquitaine, en juin, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,7 % pour les moins de 25 ans (+0,5 % sur un mois et –5,9 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,1 % sur un mois et –0,5 % sur un an) et recule de 0,1 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus ( +3,7 % sur un an).

  • 26/07/16 | Viticulture : la mort de Denis Dubourdieu

    Lire

    La viticulture bordelaise est en deuil. Denis Dubourdieu qui vient de mourir à 67 ans lui a beaucoup apporté en tant que vigneron lui-même mais aussi qu'oenologue de réputation mondiale. Alain Rousset auprès duquel il avait conçu l'ISSV lui rend hommage "Denis Dubourdieu a transformé les vins de Bordeaux en profondeur. On le surnommait d'ailleurs avec beaucoup d'admiration « le pape du vin blanc » dans le monde entier. La planète vin n'est aujourd'hui plus la même sans lui. Je repense avec émotion à la création de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV), dont il a rédigé le projet et dont il était le directeur.

  • 26/07/16 | Les (bons) chiffres du Big Festival 2016 de Biarritz

    Lire

    Le organisateurs du Big Festival ont livré leurs chiffres de l'édition 2016: 48 500 personnes ont défilé au BiG Village de la Côte des Basque durant 9 jours, 48 concerts ont été donnés sur 3 sites différents. 22 000 personnes étaient présentes au Stade Aguilera sur les deux soirs du BiG Live, 4 000 entrées ont été enregistrées chaque soir à la BiG boîte d'Iraty. Enfin, 280 bénévoles ont prêté main forte pendant toute la durée du festival qui, toujours selon le comité d'organisation a attiré plus de 90 000 festivaliers sur les 9 jours. En somme les chiffres qu'ils espéraient.

  • 26/07/16 | Le Feu d'artifice du 15 août à Biarritz maintenu

    Lire

    La lettre envoyée par un conseiller municipal de Biarritz, Frédéric Domège n'a fait que lever le feu qui couvait sous les cendres et auquel chacun pensait. "Etait-il prudent de maintenir le Feu d'artifice du 15 aoüt, apothéose de la saison en raison de l'état d'urgence et des événements dramatiques de Nice. Le maire de Biarritz, Michel Veunac a apporté sa réponse sans appel:" « Le feu d’artifice du 15 août aura lieu dans des conditions de sécurité définies en collaboration étroite et permanente avec les services de l’Etat.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Gironde : Le Conseil général tire le bilan de 3 ans de politique viticole renforcée

08/06/2013 | Syndicat, CUMA, Caves coopérative, chambre d'Agriculture, interprofession... de nombreux acteurs de la filière ont assisté à la conférence départementale de la viticulture

Jean-Luc Glayze, vice président du Conseil général de Gironde, en charge de l'Aménagement économique solidaire

Ce 7 juin, le Conseil général de Gironde organisait sa deuxième conférence départementale viticole, avec l'ensemble des représentants de la filière. Une conférence sous forme de bilan de la politique viticole départementale renforcée qui avait été mise en place sur 3 ans, en 2011 alors que le secteur traversait une crise particulièrement grave. Une politique qui selon Jean-Luc Gleyze, Vice président du Conseil général en charge de l'aménagement économique solidaire, «a tenu ses engagements», permettant pour l'heure de traiter 620 dossiers à travers divers dispositifs d'aides individuelles et collectives.

A mi 2013, c'est 80% des 6 millions d'euros prévus par le plan d'action départemental qui a été utilisé depuis sa mise en œuvre début 2011. Des dispositifs de soutien destinés pour l'ensemble de la filière de l'amont à l'aval, de la protection des terroirs à la commercialisation des produits, en passant par l'accompagnement à la production de raisins ou le développement de l'oenotourisme. Sur les 5,45 M€ attribués à ce jour, 55% ont été utilisés à destination d'aides au fonctionnement et 45% pour des projets d'investissement.
Le budget étant désormais pratiquement affecté sans avoir eu besoin de refuser des dossiers pour des raisons financières, comme le souligne Jean-Luc Gleyze, l'analyse chiffrée permet d'établir la montée en puissance de trois thématiques qui intéressent particulièrement les viticulteurs. La viticultures bio et respectueuses de l'environnement, comprenant notamment la gestion des effluents se retrouvent dans plus de 60% des demandes, soit 1,6 M€ financé par le Conseil général; les projets à vocations commerciales qui concernent environ 50 % des demandes et 1,5M€ de l'enveoppe départementale, et enfin, l'oenotourisme également concerné dans la moitié des dossiers traités, soit près de 800 000€ attribués par le Conseil général.

"Effet levier" pour 20 M€ d'investissementsMais au delà des aides fournies par le Département, les services estiment que les subventions d'investissement ont été importantes en termes «d'effet levier» pour le déclenchement d'autres aides ou prêts de banque. :«associés à d'autres cofinancement les 2,4 M€ de subvention départementale à l'investissement participent au total à plus de 20 M€ d'investissement».
Pour autant fin 2013, cette politique renforcée touchera à sa fin, et même si le climat de la filière viticole s'améliore, de nombreux freins et craintes restent identifiés par les acteurs de la filière. Si le marché à l'export tire l'ensemble vers le haut, il paraît encore fragile sur le continent européen. En outre, si le prix au tonneau atteint désormais les 1021 €, les divers coûts de main d'oeuvre, assurance, impôt foncier, etc, ont eux aussi augmenté au fil des ans. A tel point que désormais, "une exploitation viticole ne peut être rentable pour le viticulteur qu'avec prix moyen du tonneau à 1200 euros", estime la chambre d'agriculture de Gironde...
Autres sujets d'échanges et de discussions soulevés lors de ce temps de rencontre : l'éternelle question de l'accès au foncier et de l'installation des jeunes, la sauvegarde des terroirs viticoles dans le cadre des SCOT et PLU ou encore le traitement des effluents.

"Quelques priorités d'actions"Précisant que le budget 2014 du conseil général était actuellement en cours de cadrage, Jean-Luc Gleyze n'a pu s'engager sur aucun chiffre concernant la future politique départementale en la matière. Cependant, il a tenu à rassurer les acteurs présents précisant que malgré la fin du programme renforcé, et un semblant d'amélioration dans le secteur, «le Département restera extrêmement attentif à cette filière», en veillant à "conserver quelques priorités d'actions". Parmi elles, l'installation, le développement commercial, les actions collectives, l'oenotourisme ou encore les pratiques environnementales. Pour des données concrètes et chiffrées il faudra donc attendre le vote du budget 2014.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
304
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires