Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

12/12/18 : La Mairie de Billère (64), met en garde sur des démarchages abusifs proposant une intervention pour détruire un nid de frelons ou pour réclamer un paiement pour une intervention déjà effectuée. Ces personnes ne sont pas mandatées par la Mairie.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Gironde: première conférence départementale sur l'élevage : quand la sécheresse révèle la fragilité et amène à l'anticipation

24/04/2012 |

Conférence départementale de l'élevage organisée le 5 décembre 2011, dans l'hémicycle du Conseil général de Gironde

Après la viticulture en octobre, le Conseil général de Gironde s'est penché sur le sort de l'élevage girondin, suite à la sécheresse 2011, en installant ce 5 décembre, la première conférence départementale de l'élevage. Une conférence dans la suite logique des 500 000 euros d'aides exceptionnelles versés par le département aux éleveurs sinistrés. Un « pansement » venu s'ajouter au million d'euros annuellement mobilisé pour la filière. L'objectif de cette conférence était donc non seulement de dresser un bilan de la situation, et d'étudier les actions qui pourraient aider la filière à amortir les effets de la crise mais aussi à anticiper les mutations nécessaires à son avenir.

Rappelant que le Conseil général est ici en dehors de ses compétences obligatoires, Jean-Luc Gleyze, Vice-président du Conseil Général de la Gironde en charge de l'aménagement économique solidaire, insiste, dans la droite ligne de son Président Philippe Madrelle, sur la volonté des élus d'accompagner les éleveurs face aux difficultés qu'ils rencontrent. « Il n'y a pas de pays sans paysans, et il n'y a pas de Gironde sans éleveurs » indique-t-il pour souligner l'importance de la filière tant en terme d'emploi, d'économie et de signe de qualité, qu'en terme de terme de maillage de territoire et de protection des zones humides.Autant d'argument structurels pour insister sur la légitimité du Conseil général à agir auprès de cette filière qui représente tout de même 5% du total des productions girondines, et sur laquelle la sécheresse 2011 a pesé lourd.

La sécheresse, le révélateur de la fragilité de la filière
Selon les chiffres de la Chambre d'agriculture de Gironde, les élevages en pur herbe ont subi 50% de pertes, les systèmes en herbe et maïs non irrigué ont subi 40% de pertes, et les systèmes mixtesherbe-maïs irrigué affichent quant à eux 25% de pertes. Soit au total un déficit fourrager équivalent 9 millions d'euros de perte sur l'ensemble de la Gironde. Un bilan alarmant, signe de la fragilité d'une grande partie de la filière face aux aléas de la météo, que cette année 2011 aura eu le « mérite », s'il faut en trouver un, de révéler. Plutôt que de subir une nouvelle fois ce genre d'épisode, le mieux est désormais de s'y préparer d'autant que selon l'intervention du climatologue Jean-François Berthoumieu, la profession n'est pas à l'abri qu'un tel épisode se renouvelle et ce, de plus en plus fréquemment. La raison : « de précipitations de même niveau mais de plus en plus irrégulières, cumulées à des températures en hausse ». Face à ce constat, deux axes principaux d'intervention sont avancés.

Des axes de prévention : la plante, l'eau... et le foncier?
L'un vise à atteindre une plus grande autonomie fourragère, par la constitution d'un plus grand stock fourrager de réserve ou la culture de plantes plus résistantes à la sécheresse (le sorgho notamment). La seconde piste mise en avant souligne la nécessité d'anticiper les sécheresses par une meilleure préservation et valorisation des ressources en eau. Là aussi plusieurs solutions ont été évoquées telles que l'amélioration des performances des réseaux d'irrigation existants « souvent sous-utilisés » a-t-on entendu, l'amélioration des systèmes d'irrigation, « notamment par la recherche de fuite ou l'installation de matériel hydro-économe », ou encore une fois, l'utilisation d'espèces moins gourmandes en eau.
Autant de pistes sur lesquelles la politique départementale s'engage à des améliorations.Mais, pour les éleveurs une troisième voie devrait également être cherchée du côté du foncier. En effet, les déprises de plus en plus nombreuses amènent certains d'entre eux à demander "des solutions d'assouplissement des conditions du fermage". Leur idée : pouvoir utiliser ces terrains en friches comme terres fourragères sans pour autant « pénaliser ni le propriétaire, ni le fermier »...

Photo: Aqui.fr

Solène Méric

Partager sur Facebook
Vu par vous
399
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr