Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/07/18 | Coupe du Monde : la préfecture fait le bilan

    Lire

    Selon la préfecture de Gironde, 460 interventions de sapeurs pompiers, 195 prises en charge de personnes dont 108 au Stade Chaban Delmas et 75 interventions sur des accidents de voie publique (sans victime) ont eu lieu ce dimanche 15 juillet dans le cadre de la finale de la Coupe du Monde de Football. Sept véhicules ont été brulés et une vingtaine de poubelles incendiées. A noter également que 84 interventions des Sapeurs Pompiers ont eu lieu pour des incidents extérieurs causés par les orages ayant touché le nord de la métropole.

  • 16/07/18 | Nouvel épisode de grèle en Gironde

    Lire

    Ce dimanche,vers 17 heures, une série d'orages accompagnés de grêle a frappé en Gironde et touché 2000 hectares de vignes selon les premiers chiffres communiqués par le Conseil Interprofessionnel des vins de Bordeaux. Le secteur du Sud-Gironde (Sauternes, Fargues ou Langon) a été le plus touché par ce nouvel épisode d'intempéries. Le couloir d'orages a causé d'importants dégâts dans le Sauternais et les Graves. L'orage a également détruit des cultures de maïs, de tabac ou de maraîchage (notamment à Eysines). Météo France n'ayant pas eu le temps d'envoyer un message d'alerte, les canons anti-grêle n'ont pas été activés.

  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Grand Sud-Ouest: ça bouge pour la filière ovine

19/05/2015 | La filière ovine a saisi l'occasion du Salon régional de l'Agriculture, pour faire passer quelques messages concernant ses projets dans les mois à venir.

Les représentants des filières ovines aquitaine, limousine et picto charentaise, se sont retrouvés au Salon de l'Agriculture Aquitaine

Outre un rendez-vous grand public et professionnel, le Salon de l'agriculture est aussi un événement médiatique saisi par les filières pour faire quelques annonces. C'est notamment le cas de la filière ovine, qui a choisi d'y présenter son nouveau programme d'action « Inn'Ovin », mis en place sur une organisation territoriale renouvelée, à taille grande région, en présence de responsables picto-charentais, aquitains et limousins. L'occasion aussi pour ces derniers d'annoncer la tenue du Salon professionnel du mouton, Tech'ovin, organisé à Bellac en Haute-Vienne (Limousin) les 2 et 3 septembre prochains, en présence et c'est une première, d'éleveurs aquitains.

C'est à l'occasion des quelques jours consacrés à la génétique ovine du Salon de l'Agriculture que les acteurs de la filière ovine de la future grande région se sont retrouvés le 15 mai dernier, sous le Hall 4 du parc des expositions de Bordeaux Lac. Un rendez-vous d'abord pour échanger ensemble quant à la création pour les années à venir et dans le cadre d'une région élargie, d'une « journée à dimension professionnelle plus musclée », selon les mots de Jean-Michel Anxolabehere, Président de la Chambre d'Agriculture des Pyrénées-Atlantiques, figure aquitaine de la profession.
Outre les animations déjà existantes, autour des Ovinpiades ou des démonstrations de tonte de mouton, notamment, il imagine avec ses homologues de la grande région « des présentations et des ventes de reproducteurs, une représentation plus marquée des différentes filières de l'élevage ovin, et des produits qui y sont élaborés, un temps de réflexion et d'échange entre professionnel, etc... ». En d'autres termes, une véritable journée professionnelle du mouton, comme peut l'être le Salon Aquitanima pour l'élevage bovin.

Les ovins étaient bien présents sur le Salon régional de l'Agriculture Aquitaine

La filière aquitaine se joint à Tech-Ovin en LimousinA propos de journée professionnelle ovine, cette rencontre du 15 mai, a aussi été l'occasion «de marquer le lancement d'un partenariat nouveau autour de la manifestation Tech-Ovin, le Salon National du Mouton, qui, les 2 et 3 septembre prochains, accueillera pour la première fois des acteurs de la filière aquitaine», souligne Jean-Michel Anxolabehere. « C'est une collaboration que nous avons manqué de peu il y a 2 ans, reconnaît Claude Souchaud, le Président du Salon. Mais la rencontre d'aujourd'hui, nous permet de formaliser un partenariat », se réjouit-il.

Outil au service de la production ovine, le Salon Tech-Ovin, prévoit le 1er septembre, en préambule de son déroulement, une journée de visite technique au fil de la filière limousine, de ferme expérimentale, spécialisée dans l'insémination, en coopérative en passant par la ferme d'un éleveur bio, ou encore, par l'enseignement agricole, via la visite d'un lycée spécialisé dans cet élevage. Quant au Salon en lui-même, « il est constitué en 9 pôles, avec pour pôle central, le pôle « Avenir » autour de l'installation, de la transmission et de l'emploi », explique Nicolas Faurie son directeur. Au programme également, concours de tonte, présentations de races, valorisation de l'enseignement agricole, conférences et mini-conférences, valorisations des produits, etc...
Un rendez-vous qui accueillera aussi « l'ensemble des conseillers ovins chambre d'agriculture, le tout en lien avec la Fédération nationale Ovine », complète Claude Souchaud, qui décrit le Salon comme « une émanation de la réflexion nationale ovine »... et donc aussi du nouveau programme d'action de la filière porté par la FNO : Inn'Ovin.

Inn'Ovin, dynamiser la filièreCe programme, également présenté à la presse ce 15 mai, a pour objectif de dynamiser la filière française, celle-ci n'étant pour l'heure productrice que de 40% de la consommation française. Autant dire « de belles perspectives de développement que la FNO veut parvenir à saisir », explique Patrick Soury, secrétaire général adjoint de la FNO, et Président Fédération Régionale Ovin Poitou-Charentes. Sur les territoires, ce programme d'action national sera animé et mis en oeuvre sur les via la mise en place de 5 comités régionaux d'orientation, une première dans la gouvernance de la FNO. Dans le grand sud ouest, celui-ci recouvrira Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, et sera co-présidé par ce sont deux jeunes éleveurs, dont Florence Gandré, présente ce 15 mai sur le Salon de l'Agriculture.

La jeune femme a d'ailleurs déclinée les 4 axes guides de ce programme Inn'Ovin : « le renouvellement des générations et l'attractivité ; les performances techniques et économiques pour améliorer le revenu ; l'amélioration des conditions de travail des éleveurs et du salariat et enfin, l'environnement, la transition énergétique et l'aménagement équilibré du territoire. » Quatre axes comme « un fil conducteur autour duquel chacun des 5 territoires ovins créés pour l'occasion, pourra fixer ses priorités et ses actions concrètes », précise Patrick Soury.
Sur le Grand sud ouest, cette feuille de route devrait être prête pour la fin de l'année, et se mettre à l'oeuvre de manière concomitante avec la nouvelle Grande Région. Celle-ci comptera au total, 1,3M d'ovins et plus de 5000 éleveurs. Des chiffres qui devrait donc tendre à augmenter au fil de la mise en place du programme et de son succès souhaité.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
8892
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr