Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Innov'action: alimentation automatisée à la chaîne pour cabanes mobiles

18/08/2015 | Alimentation automatisée sur cabanes mobiles, un prototype mis en avant lors de l'opération Innov'action dans les Pyrénées-Atlantiques.

Les cabanes mobiles reliées par une chaîne d'alimentation automatisée

Installé en hors cadre familial à Saint-Girons-en-Béarn dans les Pyrénées-Atlantiques depuis 2010, Nicolas Duguine exploite 27 ha en grandes cultures et développe une activée d'entrepreneur agricole. Une entreprise de transport agricole à l'activité en baisse qu'il a cherché à compléter au printemps dernier par une autre activité agricole. Son choix s'est porté sur l'aviculture avec la production de poulet label en cabane mobile. Mais ici, pas de cabanes classiques, les huit bâtiments « Cabi » développés par la société Caillol, ont cette particularité innovante de bénéficier d'une alimentation entièrement automatisée. Un système pour l'heure unique en France, qui diminue grandement les contraintes du producteur.

En choisissant de développer une nouvelle activité, un des soucis de l’agriculteur-entrepreneur de Saint-Girons-en-Béarn était de pouvoir concilier cette dernière avec celle de l’entreprise. Cherchant le moins de contraintes possible, surtout en temps, Nicolas Duguine a volontiers accepté la suggestion de sa coopérative Euralis et de la société Caillol d’implanter sur ses terres ce prototype de cabanes mobiles. Car il en avait bien conscience : « se lancer dans la production avicole, c’est accepter de passer du temps sur l’alimentation des volailles et qui plus est dans conditions rendues difficiles par la poussière ou la boue, d’autant plus dans des cabanes mobiles ». Ici la chaîne d’alimentation qui relie les cabanes, du silo jusqu’à la dernière d’entre elles, évite ces désagréments.
En outre, les cabanes étant indépendantes les unes des autres, le déplacement d’un site à l’autre en est facilité. « En effet, explique Michel Caillol, le concepteur du système, pour relier 2 cabanes, il y a un tube à connecter et une prise à brancher par cabane. » Seule condition à respecter : une distance de 5 mètres entre chacune d’entre elles, ni plus ni moins. Quant à l’alimentation automatique, elle fonctionne selon un principe simple : « il y a un moteur à l’arrière de chaque cabane qui s’enclenche dès que le moteur de la cabane précédente s’arrête ». En d’autres termes, dès que les mangeoires (10 mangeoires de 18 litres par cabane) d’une cabane sont pleines, le moteur du bâtiment en question s’arrête et la cabane suivante prend le relais, et ainsi de suite jusqu’au dernier bâtiment. « Ainsi on est sûr que le moteur ne tourne pas à vide ».

Temps de travail divisé par deuxUn investissement total de 120 000 euros pour l’agriculteur, qui, assure-t-il, ne le regrette pas « du tout ». D’autant que l’installation de ce type de matériel peut bénéficier de 40 % d’aide plafonnée à 20 000 €, auquel s’ajoutent éventuellement des aides de la part de son groupement d’éleveurs, précise-t-il. « Concrètement je vais voir les poulets le matin et le soir, pour surveiller l’élevage, mais grâce à cette installation, c’est près d’une heure par jour qui est économisée en temps d’alimentation. » C’est pratiquement un temps de travail divisé par deux sur l’élevage, estime le conseiller Euralis de l’agriculteur.
Quant au déplacement des cabanes, il faut compter environ 2 jours, estime Nicolas Duguine. « J’ai deux sites pour les cabanes, un silo est installé sur chacun. Une fois les cabanes déplacées, on connecte la première au silo et les autres entre elles. C’est simple et rapide ». Mis en avant à l’occasion de l’opération innovation de la Chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques, les agriculteurs présents, nombreux, ont été impressionnés de l’apparente simplicité et efficacité du système. Si Nicolas Duguine est pour l’heure le seul à en bénéficier, il est possible qu’il ne le reste pas longtemps.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
10112
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr