Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

16/10/20 : Le marché de Noël de Bordeaux, organisé sur les Allées de Tourny, a été annulé. D'après l'association de commerçants la Ronde des Quartiers, « les conditions sanitaires, comme une jauge à 1000 personnes rendent l'organisation trop incertaine ».

15/10/20 : Le conseil d'administration de l'agence d'urbanisme Bordeaux Aquitaine (a'urba), a élu son nouveau bureau ce 15 octobre. Succédant à Véronique Ferreira, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux et 1er vice-président de Bordeaux Métropole a été élu président.

14/10/20 : La maire de Poitiers, Léonore Moncond'huy, a été élue le 13 octobre dernier Vice-Présidente de Cités Unies France.

14/10/20 : Des travaux sont prévus sur le pont d’Aquitaine et ses abords dans la nuit du 14 au 15 et du 15 au 16/10. Ils engendrent la fermeture, dans les deux sens de circulation sur la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 et 4.

13/10/20 : La Préfecture de Gironde a décidé de lever les mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du Département. « Les récents épisodes de pluie ont permis d'améliorer significativement le débit des cours d'eau », ajoute la Préfecture.

07/10/20 : Charente-Maritime : la commune de Saint-Pierre d'Oléron est lauréate pour être un centre de préparation des Jeux olympiques 2024 dans six disciplines: handball, badminton, judo, taekwondo, taekwondo para-olympique et BMX Race.

06/10/20 : La foire aux livres de Brive, qui devait se tenir les 6,7 et 8 novembre sous une forme réduite, n'aura finalement pas lieu cette année, a annoncé la mairie ce mardi. La prochaine édition est programmée les 5,6 et 7 novembre 2021.

06/10/20 : Charente-Maritime : à l'aéroport de La Rochelle, la ligne La Rochelle – Lyon est, depuis hier, de nouveau desservie 2 fois par jour les lundis et vendredis, au départ de La Rochelle à 6h00 et 17h10.

05/10/20 : L'Arena Futuroscope et le CREPS de Poitiers ont été retenus par le Comité d'Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pour pour devenir Centre de Préparation aux Jeux pour des équipes de basket-ball, hand-ball et volley-ball.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/10/20 | Charente-Maritime : appel à candidature pour 11 carrelets

    Lire

    La préfecture lance l’attribution prochaine de 11 emplacements de pontons de pêche au carrelet, répartis sur les communes de Marsilly, Saint-Laurent-de-la-Prée, Fouras, Saint-Nazaire-sur-Charente, Saint-Palais-sur-Mer et Saint-Pierre-d’Oléron. Les fiches descriptives des emplacements et la procédure de candidature seront affichées pendant un mois, du vendredi 16 octobre au mercredi 18 novembre inclus, dans les mairies concernées et téléchargeables sur le site internet de la préfecture.

  • 20/10/20 | Charente-Maritime : une journée pour devenir "aidant du numérique"

    Lire

    Le Département 17, l'agglo et la Ville de La Rochelle, SOLURIS, Net SOLIDAIRE et HUBIK organisent un évènement "Numérique En Commun[s]" jeudi 22 et vendredi 23 octobre, à la Maison du département à La Rochelle. Objectif : mobiliser les acteurs de la médiation numérique du territoire (professionnels ou non) et garantir la qualité de leur accompagnement. Ce NEC Atlantique s'adresse à ceux qui sont déjà aidants numériques, ou souhaitent le devenir. Contact: numeriqueinclusif@charente-maritime.fr

  • 20/10/20 | Espace dans ma ville : une 4ème édition à Limoges

    Lire

    Du 26 au 30 octobre, la Ville de Limoges participe à l’opération « Espace dans ma ville ». A cette occasion, les jeunes de 8 à 14 ans vont pouvoir profiter de nombreuses animations autour de la découverte de l’espace. Cette opération a pour but de sensibiliser les jeunes à la culture scientifique et spatiale au travers de l’intervention de Récréasciences et des Petits Débrouillards. Renseignements et inscription au 05 55 45 97 20.

  • 20/10/20 | Bordeaux : une structure d'hébergement d'urgence va être déplacée

    Lire

    Le centre d'accueil d'urgence (CAU) Trégey, à Bordeaux, doit être relocalisé dans le cadre de l'opération Euratlantique. La structure permettant d'accueillir 94 sans domicile fixe, doit être installée dans un immeuble de logements sociaux au cœur de la bastide, entre les lycées François Mauriac et Trégey. La fin des travaux de relocalisation du CAU Trégey, portés par Clairsienne et soutenus par le Conseil Régional, est prévue pour avril 2022.

  • 19/10/20 | Les Régions vont publier un livre de caricatures dans les lycées

    Lire

    A l'occasion du Congrès des Régions de France qui se tient au siège de la Région île de France, le président Renaud Muselier a annoncé que les 13 régions de France ont pris l'initiative de publier un livre de caricatures politiques et religieuses pour le diffuser dans les lycées. "Cet ouvrage rassemblera les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale" et "un collège d'historiens sera sollicité pour remettre en perspective le droit à la caricature dans l'histoire politique de notre pays"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Innov'action : du bio dans une serre photovoltaïque à Sainte-Livrade

26/06/2015 | Les Chambres d'Agriculture ont lancé le 9 juin dernier le dispositif "Innov'action", une sensibilisation aux pratiques agricoles innovantes.

Certaines légumes (salades) marchent mieux que d'autres (carottes)

Depuis le 9 juin et pendant un mois, 13 fermes d'Aquitaine aux pratiques nouvelles ouvrent leurs portes dans le cadre d'Innov'Action, un dispositif lancé par les Chambres d'Agriculture. L'objectif : éclairer sur les nouvelles méthodes de travail des agriculteurs et les techniques de demain. Ce mardi 23 juin, c'était au tour du Lycée Agricole de Sainte-Livrade-sur-Lot, en Lot-et-Garonne, d'ouvrir les portes d'une serre d'un nouveau genre : au dessus des semences bio, des panneaux photovoltaïques ! Xavier Canal, directeur de l'exploitation, nous en dévoile le potentiel... et les principaux obstacles.

Les poivrons sont un peu chiches, les carottes aussi, mais pour les salades ça va un peu mieux. Sur un petit hectare des serres du lycée agricole de Sainte-Livrade-sur-Lot, dans le Lot-et-Garonne, on trouve un prototype de serre un peu particulier : elle produit du bio et les plants sont alimentés en énergie grâce à un toit de panneaux photovoltaïques. Salades, persil, et plus récemment blettes et poivrons, c'est un mini-champ d'expérimentation avec une part pédagogique qui est testé dans l'établissement depuis 2013 (la commande du projet a été passée en 2009).

Cécile Delamarre, conseillère en cultures légumières à la Chambre d'Agriculture du Lot-et-Garonne, confie : "On manque encore d'acquis pour pouvoir lancer des productions à grande échelle à partir de ces techniques. C'est un nouvel outil, il y a donc tout un travail de calendrier de production à faire pour arriver à en tirer une rentabilité suffisante", explique-t-elle. Le but évident est aussi de produire de l'électricité, que le constructeur de la serre exploite, ce qui représente sur le papier un double avantage : faire pousser des légumes et générer de l'électricité. 

Des obstacles naturels La serre, installée par le groupe Fonroche (spécialiste de l'énergie) aurait coûté la bagatelle de trois à quatre millions d'euros. Mais point positif : l'établissement n'a payé que l'installation de l'arrosage en aspiration et goutte à goutte, soit 30 000 euros l'hectare. Paradoxalement, le principal défaut constaté sur les cultures est... le manque de lumière, qui fait grimper les plantes sans faire pousser les légumes. Xavier Canal, directeur de l'exploitation, dresse un état des lieux : "Il y a des choses qui ont marché comme le persil, les épinards, la salade. La faille, c'est qu'on sait faire du bio sous serre, mais sous serre photovoltaïque, on est encore dans l'inconnu", avoue-t-il. "Techniquement et économiquement, on part un peu à l'aventure. en 2014, même en ayant fait 30 000 euros de chiffre d'affaire, on était en négatif".

Les carottes n'ont par exemple pas eu beaucoup de succès sous les panneaux : "elles étaient moches, difficile à récolter et on devait attendre un mois de plus avant la récolte". Si les salades étaient réussies, un autre problème attendait le directeur à l'arrivée : "même si on a vu que nos salades étaient appréciées par le consommateur, paradoxalement elles sont très difficiles à mettre sur le marché. D'abord parce qu'elles ont tendance à s'effeuiller plus vite, ensuite parce qu'elles sont trop grosses : ça pose un souci de logistique".

Un pari risqué ?Autre charge pour l'exploitant : la main d'oeuvre, puisque sept permanents font tourner la serre, plus une dizaine de stagiaires entre 18 et 50 ans, essentiellement des adultes en réinsertion sociale. Mais malgré ces quelques échecs, le gérant reste optimiste. "Le but d'une démarche comme celle là dans un lycée agricole, c'est d'être les premiers, d'essayer de prendre des risques qu'on producteur ne peut pas se permettre aujourd'hui. On fait le pari sur des cultures que l'on ne maîtrise pas".

Le calendrier de production, lui aussi, change en permanence : en 2014, on plantait début octobre pour une première récolte en janvier-février, et une fin de récolte en juillet. Pour 2015, la plantation s'est faite au début du printemps et aujourd'hui, à part quelques blettes et des poivrons naissants, il ne reste plus grand chose à ramasser. "Notre but maintenant, c'est de trouver des espèces plus adaptées à la culture sous serre photovoltaïque. Nos panneaux datant de 2010, ils sont également un peu obsolètes. Le premier qui arrivera à faire un panneau adapté pourra redynamiser ce type de projet".

Pour l'instant, les poivrons sont en phase de test...

Une tendance qui s'accélère ? Pour l'instant, Xavier ne se ferme à aucune exploitation possible : pourquoi pas une future production animale avec des volailles ? "Il faut réinventer des produits et la démarche de production qui va avec, chercher comment éviter le gaspillage des terres agricoles. C'est un pari compliqué, surtout parce qu'aujourd'hui, les centres d'expérimentations ne s'intéressent pas ou peu au photovoltaïque". Le parc, en effet, est plutôt restreint : on en compterait environ 6 en Aquitaine et moins d'une vingtaine au niveau national (le reste étant notamment situé dans l'Hérault et la région PACA). Pour preuve : lors des journées "serres ouvertes" ce mardi, il n'y avait pas foule pour s'intéresser au projet.

Mais Xavier Canal l'assure : "certains producteurs me sollicitent pour tester la viabilité du projet, une dizaine est déjà venue voir la serre". A son échelle, l'établissement tente d'apporter une réponse novatrice à l'exploitation agricole. D'autres se sont lancés dans un pari bien plus risqué encore : à Villasavary (Languedoc-Roussilon), deux agriculteurs ont installé trois serres sur une surface de onze hectares, pour une production d'électricité totale de trois mégawatts (soit la puissance de sortie d'une locomotive diesel). Coût de l'installation : 15 millions d'euros ! 

L'info en plus : pour voir l'intégralité du programme d'Innov'action et les portes ouvertes près de chez vous, c'est par ici

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
23945
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
La famille Massé, installée à Rouillac, fait partie des 150 exploitations certifiées par l’interprofession Agriculture | 15/10/2020

Charente : vers un cognac 100% durable en 2030

Roland de Lary, directeur du CRPF Agriculture | 05/10/2020

Filière bois : trois questions à Roland de Lary, directeur du Centre Régional de la Propriété Forestière

Danièle Marcon, présidente de la section tomate de l'AIFLG Agriculture | 04/10/2020

L'IGP, une urgence pour la survie pour la Tomate de Marmande

Marché de producteurs Agriculture | 02/10/2020

Les circuits courts au menu du 6ème Agrinovembre

Bernard Layre, Présidnt de la Chmabre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques et Eric Spitz Préfet du département Agriculture | 01/10/2020

Un nouveau tournant vers la transition environnementale pour l'agriculture des Pyrénées-Atlantiques

Le Palso est une association représentant les acteurs de la filère palmipède du grand Sud-Ouest Agriculture | 30/09/2020

Un vingtième anniversaire particulier pour l’IGP Foie Gras du Sud-Ouest

Pierre Courdurié en train de travailler le raisin en fermentation Agriculture | 25/09/2020

Vendanges : rencontre avec Pierre Courdurié, vigneron à Saint-Christophe-des-Bardes

Le périgourdin Didier Gouraud à la tête d'Interbev Nouvelle Aquitaine Agriculture | 20/09/2020

Le périgourdin, Didier Gouraud, à la tête de la filière viande en Nouvelle-Aquitaine

Safer Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 17/09/2020

La Safer tire son bilan régional

Anthony Brun dans sonexploitation de Saint-Bonnet sur Gironde Agriculture | 17/09/2020

Vendanges : le terroir de cognac sauve les meubles

Anne Fichet au milieu de ses fleurs Agriculture | 11/09/2020

De la plante à l'hydrolat, l'agriculture dans le respect du vivant chez Anne Fichet à Saint-Savinien (17)

Quelques unes des génisses que Joël Sillac présentera lors du Concours national Bazadais 2020 à Vieux Boucau Agriculture | 08/09/2020

Retour en terres landaises pour le concours national Bazadais !

La maison de retraite pour poules pondeuses de Coussac-Bonneval va s’agrandir en 2021. Agriculture | 07/09/2020

La Safer a accompagné l’installation d’une maison de retraite pour poules en Haute-Vienne!

La Fédération des Vignerons Indépendants de Nouvelle Aquitaine lors de sa soirée à Artigues Agriculture | 04/09/2020

Les vignerons indépendants régionaux font leur rentrée

Dominique Graciet a présenté la note de conjoncture agricole à Limoges. Agriculture | 03/09/2020

Une année compliquée, en Limousin, pour les agriculteurs entre confinement et sécheresse