Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

16/04/19 : Emmanuel Macron au 20 heures ce 16 avril: "Je vous le dis ce soir avec force : nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire. Nous rebâtirons Notre-Dame plus belle encore. Je veux que ce soit achevé d'ici cinq années"

16/04/19 : Patrick Bobet, président de Bordeaux métropole, frappé par la tragédie qui touche Paris et les français va demander au Conseil de métropole de participer, par le versement d’une subvention, à l’effort de reconstruction de la cathédrale Notre Dame.

12/04/19 : Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne depuis 2008, a annoncé aujourd'hui sa démission aux membres de la majorité départementale. Démission qui sera effective à la fin du mois.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

10/04/19 : Le Comité Régional de Vigilance Ferroviaire appelle "celles et ceux qui refusent, que l'avenir du ferroviaire se fasse sous le seul prisme de l’austérité budgétaire", à manifester le vendredi 12 avril à 10h30 devant la Gare Saint-Jean à Bordeaux.

03/04/19 : La Rochelle : l'association de l'organisation du Grand Pavois vient de dévoiler son invité d'honneur 2019. Ce sera L'Andhra Pradesh, une région de l'Inde. 250 nouveautés sont attendues pour cette 47e édition, qui se tiendra du 18 au 23 septembre.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/04/19 | Châtelaillon-Plage célèbre le cerf-volant ce week-end

    Lire

    C'est un rendez-vous incontournable des amoureux du cerf-volant. Le festival du vent de Chatelaillon-Plage attend ses 70 0000 visiteurs durant ces trois jours de week-end de Pâques. Au programme : démonstrations de cerf-volants, des combats de rokkakus, compétitions, exposition de cerf-volants revisités par des artistes, dont ceux du dessinateur BD américain Scott Hampton, en avant-première en France. Un nouvel espace est dédié aux mobilités, aux nouvelles énergies et à des expériences en 3D.

  • 19/04/19 | Bordeaux : du mouvement à la MÉCA

    Lire

    La Maison de l'Économie Créative en Nouvelle-Aquitaine sera inaugurée le 28 juin prochain. En attendant cette échéance, le site béglais de l'ALCA (Agence Livre, Cinéma et Audiovisuel) Nouvelle-Aquitaine, s'installe à la MÉCA à partir de fin avril. Les équipes de l'ALCA - site de Bègles conservent leurs lignes téléphoniques le temps du déménagement. Les professionnels du livre et de l'audiovisuel pourront s'y rendre sur rendez-vous uniquement.

  • 19/04/19 | Pau : 10 ans de logement solidaire !

    Lire

    L'association paloise Presse Purée fête cette année son dixième anniversaire. Une décennie d'alternatives à la crise du logement des jeunes et de lutte contre l'isolement des personnes âgées. En effet, Presse Purée compose des "duos" ou "trios" de jeunes et de séniors. Ces derniers proposent un hébergement gratuit à des jeunes en échange de services du quotidien (acheter le pain, etc.) et d'une présence rassurante, notamment le soir. En dix ans, Presse Purée a accompagné 350 personnes.

  • 19/04/19 | Le Tour de France des Hôpitaux en Charente-Maritime

    Lire

    Les hôpitaux de La Rochelle et Rochefort seront mis à l'honneur. Dans le cadre du "Tour de France des Hôpitaux" lancé par la promotion Albert Camus de l'École de Directeur ou directrice d'Hôpital, les centre hospitaliers de Rochefort et La Rochelle-Ré-Aunis sont mis en vidéo par des étudiants stagiaires. Ces clips de 140 secondes font partie d'un documentaire réalisé à partir des différents tournages, dévoilé à la fin du Tour de France des Hôpitaux.

  • 19/04/19 | Les Landes s'engagent auprès des agriculteurs

    Lire

    Le département des Landes se classe en 2019 parmi les départements ayant le plus de productions sous signes officiels de qualité. Il va donc, avec Agrilocal40, consacrer 1.7M€ à la préservation des exploitations agricoles familiales et 2.3M€ pour inciter les agriculteurs à des pratiques plus respectueuses de l'environnement, tout en développant l'ancrage territorial de l'alimentation, entre espaces tests agricoles et circuits-courts.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Innov'action: l'innovation pour une irrigation zen

14/07/2015 | L'irrigation était au coeur l'opération Innov'action du 25 juin dernier. Au programme: brise-jet intelligent, télégestion et contrôle des déports causés par le vent.

Canon d'irrigation équipé du "gun corner" en démonstration à Aire-sur-l'Adour dans le cadre des Innov'actions

Si elle est une garantie pour un meilleur rendement des cultures, surtout en ces temps de sécheresse de longue durée, l'irrigation n'est pas sans contraintes ni coût pour les exploitants. C'est justement dans le but de réduire ces contraintes, sans perdre de vue les objectifs de rendements, que l'innovation en agriculture prend toute sa place. Exemple donc, en irrigation avec le développement de divers équipements, dont la présentation a eu lieu sur l'exploitation de Jean-Pierre Saint-Pé à Aire-sur-l'Adour, dans le cadre des opérations Innov'action,. L'hôte de la journée a notamment opté pour l'installation d'un brise jet sur ses enrouleurs : un choix qu'il ne regrette pas !

La canicule n’avait pas encore été déclenchée, mais, le 25 juin dernier, à Aire-sur-l’Adour, le soleil tapait déjà (très) fort sur la parcelle de maïs où s’est tenue l’Innov'action spéciale irrigation organisée par la Chambre d’agriculture des Landes. Une parcelle encerclée d’une part par l’autoroute Bordeaux-Pau, d’autre part par la déviation d’Aire-sur-l’Adour. Autant dire deux axes à grande circulation où l’interdiction d’arrosage au-delà des parcelles, même accidentel est plus que jamais de mise. Un apport d’eau en bord de parcelle qu’il s’agit donc de contrôler tant pour des questions de sécurité routière que de moindre gaspillage pour l’agriculteur. Une maîtrise pas si simple avec des canons à eau classiques, qui oblige soit à « sacrifier » ces bordures, soit à des déplacements complexes, et chronophages de l’enrouleur, pour tenter d’éviter au mieux d’arroser les routes ou les cultures voisines.

Développer la notoriété du systèmeLa solution présentée ce 25 juin, le « Gun corner » commercialisé par l’entreprise lot-et-garonnaise Di Palma Irrigation, permet ce contrôle aux bordures, par l’ajout d’un kit adaptable sur la plupart des canons à eau du marché, explique Julien Rabe, conseiller gestion de l’eau de la Chambre d’Agriculture des Landes. Il s’agit d’un brise-jet qui, une fois réglé, permet de limiter la portée du canon le long d’une route, ou d’une culture voisine, tout en accélérant son rythme de rotation pour éviter les surplus d’eau sur cette surface, par définition plus concentrée. Un investissement d’environ 1500 € par dispositif que Jean-Pierre Saint-Pé ne regrette pas, et qui séduit les agriculteurs venus assister à la démonstration.
Il faut dire que celui qui les accueille se fait un plaisir de témoigner de l’utilité du matériel et du moindre souci qu’il permet. « Une fois qu’on a pris en main le matériel, c’est assez facile à utiliser, et ça permet vraiment de gagner du temps, une trentaine de minutes entre le début et la fin de position. Et au total, j’économise une dizaine de millimètres d’eau par hectare, ce qui n’est pas négligeable sur un quota de 1800 m3/ha. Et la répartition de l’eau est bien homogène » assure-t-il. En 2014, il a donc équipé 2 de ses 3 canons de ce brise-jet intelligent, avec une aide financière de 40 % sur son investissement, dans le cadre du programme PCAE-AREA financé par l’Union européenne, la Région aquitaine et le Conseil départemental des Landes. Un autre argument d’intérêt pour ses visiteurs d’un jour, bluffés par la démonstration du matériel. Si « dans les Landes, une centaine d’agriculteurs irrigants est déjà équipée de ce matériel, la volonté de la Chambre d’agriculture est bien de développer la notoriété de ce système économe en temps et en eau au plus grand nombre », confirme le conseiller de la chambre d’agriculture.

Le kit Wind control de l'entreprise Di Palma adapté sur un canon d'irrigation

Système automatisé et télégestion par téléphoneLors de cette journée aturine, l’Innov'action du jour a également permis de faire connaître aux professionnels présents un autre kit (le « wind control ») créé par la même société, qui cette fois, permet de diminuer l’impact du vent lors des tours d’irrigation. Grâce à un système automatisé de mesure de la vitesse du vent, le « wind control » modifie l’inclinaison du canon, permettant ainsi de réduire les déports d’eau. « Avec un vent de 14 km/h et sans système de compensation, seuls 66 % de l’arrosage est efficace, avec le kit wind control, la pluviométrie atteint 93 % de son objectif », assure le commercial de la marque. Un investissement de 1200 €, mais qui n’est pas encore adaptable à l’ensemble des marques de canons, « même si les plus communs, peuvent en être équipés » assure-t-il.
Enfin, troisième innovation présentée : la télégestion à distance des stations de pompage par téléphone. Plus besoin de se déplacer pour allumer ou éteindre le moteur ou être informé du bon fonctionnement de la pompe. Là encore c’est du temps de gagner pour l’agriculteur assure, Vincent Lassalle, inventeur du système et lui-même agriculteur à Toulouzette dans les Landes.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
10615
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr