Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

  • 13/07/18 | Périgueux : une jauge de 5000 personnes pour la fan zone

    Lire

    Périgueux a crée une fan zone en plein cœur de ville, dans le parc Gamenson. Pour la finale du 15 juillet, où la France affronte la Croatie, la jauge a été portée à 5000 personnes. Attention cependant, cette jauge ne pourra pas être dépassée pour des raisons de sécurité. Des stands buvette et petite restauration sont aussi proposés. L'entrée est gratuite. L'ouverture des portes a lieu à 15 h et la fermeture à 21 h. 3 entrées publiques sont mises en place (avec fouilles et palpations de sécurité).

  • 13/07/18 | La Rochelle : feu d'artifice en hommage à Didier Lockwood

    Lire

    Pour le 14 Juillet, la ville de La Rochelle a vu les choses en grand : un spectacle pyrotechnique sur les musiques de Didier Lockwood. Pour construire le spectacle, le directeur artistique de la société Ruggieri (Nouvel an Paris 2017, départ de L'Hermione, Violon sur le Sable), avec le directeur du Violon sur le Sable Philippe Tranchet, la soprano Patricia Petibon et Didier Pironti, le président du festival Jazz Entre les deux tours. Rendez-vous allée du Mail ou avenue Michel-Crépeau à 22h45.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Innov'action: l'innovation pour une irrigation zen

14/07/2015 | L'irrigation était au coeur l'opération Innov'action du 25 juin dernier. Au programme: brise-jet intelligent, télégestion et contrôle des déports causés par le vent.

Canon d'irrigation équipé du "gun corner" en démonstration à Aire-sur-l'Adour dans le cadre des Innov'actions

Si elle est une garantie pour un meilleur rendement des cultures, surtout en ces temps de sécheresse de longue durée, l'irrigation n'est pas sans contraintes ni coût pour les exploitants. C'est justement dans le but de réduire ces contraintes, sans perdre de vue les objectifs de rendements, que l'innovation en agriculture prend toute sa place. Exemple donc, en irrigation avec le développement de divers équipements, dont la présentation a eu lieu sur l'exploitation de Jean-Pierre Saint-Pé à Aire-sur-l'Adour, dans le cadre des opérations Innov'action,. L'hôte de la journée a notamment opté pour l'installation d'un brise jet sur ses enrouleurs : un choix qu'il ne regrette pas !

La canicule n’avait pas encore été déclenchée, mais, le 25 juin dernier, à Aire-sur-l’Adour, le soleil tapait déjà (très) fort sur la parcelle de maïs où s’est tenue l’Innov'action spéciale irrigation organisée par la Chambre d’agriculture des Landes. Une parcelle encerclée d’une part par l’autoroute Bordeaux-Pau, d’autre part par la déviation d’Aire-sur-l’Adour. Autant dire deux axes à grande circulation où l’interdiction d’arrosage au-delà des parcelles, même accidentel est plus que jamais de mise. Un apport d’eau en bord de parcelle qu’il s’agit donc de contrôler tant pour des questions de sécurité routière que de moindre gaspillage pour l’agriculteur. Une maîtrise pas si simple avec des canons à eau classiques, qui oblige soit à « sacrifier » ces bordures, soit à des déplacements complexes, et chronophages de l’enrouleur, pour tenter d’éviter au mieux d’arroser les routes ou les cultures voisines.

Développer la notoriété du systèmeLa solution présentée ce 25 juin, le « Gun corner » commercialisé par l’entreprise lot-et-garonnaise Di Palma Irrigation, permet ce contrôle aux bordures, par l’ajout d’un kit adaptable sur la plupart des canons à eau du marché, explique Julien Rabe, conseiller gestion de l’eau de la Chambre d’Agriculture des Landes. Il s’agit d’un brise-jet qui, une fois réglé, permet de limiter la portée du canon le long d’une route, ou d’une culture voisine, tout en accélérant son rythme de rotation pour éviter les surplus d’eau sur cette surface, par définition plus concentrée. Un investissement d’environ 1500 € par dispositif que Jean-Pierre Saint-Pé ne regrette pas, et qui séduit les agriculteurs venus assister à la démonstration.
Il faut dire que celui qui les accueille se fait un plaisir de témoigner de l’utilité du matériel et du moindre souci qu’il permet. « Une fois qu’on a pris en main le matériel, c’est assez facile à utiliser, et ça permet vraiment de gagner du temps, une trentaine de minutes entre le début et la fin de position. Et au total, j’économise une dizaine de millimètres d’eau par hectare, ce qui n’est pas négligeable sur un quota de 1800 m3/ha. Et la répartition de l’eau est bien homogène » assure-t-il. En 2014, il a donc équipé 2 de ses 3 canons de ce brise-jet intelligent, avec une aide financière de 40 % sur son investissement, dans le cadre du programme PCAE-AREA financé par l’Union européenne, la Région aquitaine et le Conseil départemental des Landes. Un autre argument d’intérêt pour ses visiteurs d’un jour, bluffés par la démonstration du matériel. Si « dans les Landes, une centaine d’agriculteurs irrigants est déjà équipée de ce matériel, la volonté de la Chambre d’agriculture est bien de développer la notoriété de ce système économe en temps et en eau au plus grand nombre », confirme le conseiller de la chambre d’agriculture.

Le kit Wind control de l'entreprise Di Palma adapté sur un canon d'irrigation

Système automatisé et télégestion par téléphoneLors de cette journée aturine, l’Innov'action du jour a également permis de faire connaître aux professionnels présents un autre kit (le « wind control ») créé par la même société, qui cette fois, permet de diminuer l’impact du vent lors des tours d’irrigation. Grâce à un système automatisé de mesure de la vitesse du vent, le « wind control » modifie l’inclinaison du canon, permettant ainsi de réduire les déports d’eau. « Avec un vent de 14 km/h et sans système de compensation, seuls 66 % de l’arrosage est efficace, avec le kit wind control, la pluviométrie atteint 93 % de son objectif », assure le commercial de la marque. Un investissement de 1200 €, mais qui n’est pas encore adaptable à l’ensemble des marques de canons, « même si les plus communs, peuvent en être équipés » assure-t-il.
Enfin, troisième innovation présentée : la télégestion à distance des stations de pompage par téléphone. Plus besoin de se déplacer pour allumer ou éteindre le moteur ou être informé du bon fonctionnement de la pompe. Là encore c’est du temps de gagner pour l’agriculteur assure, Vincent Lassalle, inventeur du système et lui-même agriculteur à Toulouzette dans les Landes.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
9248
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr