Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | Intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques: un bilan et des mesures

01/08/2018 | Les partenaires agricoles l'administration et les collectivités locales ont fait le point sur les conséquences des récentes intempéries subies dans le département.

Jeunes plants de maïs couchés et arrachés suite à l'innondation de la parcelle, lors des intempéries du mois de juin 2018 dans les Pyrénées-Atlantiques

La Chambre d'agriculture des Pyrénées-Atlantiques a organisé ce mercredi 1er août une cellule de crise suite aux intempéries répétées subies par les agriculteurs du département. Autour de la table : la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, la MSA, les banques et assureurs, les coopératives et groupements de producteurs, la Direction Départementale des Finances Publiques, l'ADELFA, ou encore l'Association des Maires. L'occasion notamment de présenter les résultats d'une enquête envoyée par la Chambre d'agriculture 64 à 7500 agriculteurs sur les sinistres subis, ainsi que de revenir sur les mesures d'accompagnement proposées par les partenaires à court et moyen termes.

Suite aux intempéries de ce premier semestre 2018, dont dernièrement les violents orages et pluies qui ont frappé les Pyrénées-Atlantiques au mois de juin, plus de 100 communes du département ont demandé la reconnaissance de calamités et catastrophe naturelle. Un chiffre qui démontre le large périmètre concerné, tout comme le confirme l'analyse des 1500 questionnaires agriculteurs (sur 7500 envoyée) retournés à la Chambre d'agriculture. Ceux-ci avaient en effet pour vocation de permette l'évaluation des sinistres subis par les professionnels agricoles.

Surfaces innondées et ravinées
Le bilan de ces questionnaires est sans appel: « La totalité du département est impacté, tout comme l'ensemble des filières. » En effet 57% des exploitations touchées comptent un atelier bovins viande et 34% un atelier ovin. Par ailleurs, pour 90 % des exploitations, les intempéries ont causé une réduction de 20 à 75 % du pâturage de printemps.
Les récoltes d’herbe par fauche est en réduction de 33 % par rapport à une année normale, entraînant pour 60 % des éleveurs le recours à des achats complémentaires et exceptionnels (fourrages, concentrés, etc …). Selon la même enquête, 69 % des exploitations constatent des surfaces de prairies dégradées par piétinement qui nécessiteront des réfections à l’automne.
Des pertes de fonds importantes sont à noter sur les exploitations notamment en raison de surfaces inondées et ravinées, de clôtures emportées, de fossés à curer, ou encore de chemins agricoles défoncés à nettoyer et remettre en état. Sur les situations financières, elles sont « dégradées à très mauvaises, pour une partie des exploitations ayant répondu au questionnaire, avec de nombreux retards de paiement auprès des fournisseurs ».

Des accompagnements et des mesures fiscales et sociales
Face à ce constat, des mesures d'accompagnement ont été présentées suite à cette réunion bilan. La Chambre d’Agriculture s'engage à poursuivre sa mission d'accompagnement des exploitations sur le plan technico-économique via des publications, des formations ou du conseil individuel. Un accompagnement social, technique et économique en partenariat avec la MSA, autour du dispositif « Ensemble pour la relance des agriculteurs fragilisés » est également mis en place. De même qu'un appui administratif, dans la constitution des dossiers calamité notamment. La Chambre s'engage aussi à un appui financier et technique à l’ADELFA (Association Départementale d'Etude et de Lutte contre les Fléaux Atmosphériques) « afin de lutter et réduire significativement l’incidence des orages de grêle ».
Outre la reconnaissance administrative de calamités et catastrophe naturelle ou encore du caractère d'événement majeur dans le cadre de la PAC, les agriculteurs pourront bénéficier de mesures fiscales et sociales, telles que la remise gracieuse de la taxe foncière sur le foncier non bâti, le report paiement de l'impôt sur le revenu, ou encore la prise en charge des cotisations sociales par la MSA. L'INAO admettra quant à lui des dérogations au cahier des charges.
Du côté des collectivités territoriales, le Conseil départemental a promis un accompagnement financier des agriculteurs éligibles aux Calamités, ainsi qu'un accompagnement financier à l'ADELFA, de même que les communes, communautés d’agglo. Enfin, du côté du Conseil régional, des modalités financières sont aussi prévues mais restent encore à préciser.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
16836
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr