aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Crise aviaire : l'abattage s'étend en Chalosse, les éleveurs en colère

05/02/2017 | Une bonne soixantaine de personnes étaient présentes dès 8h du matin, vendredi, dans une exploitation de Gamarde pour dénoncer l'abattage préventif des palmipèdes

Gamarde

Cette semaine, l'abattage préventif de canards s'est étendu à sept nouvelles communes landaises en Chalosse suite à des mortalités de palmipèdes à Préchacq et Goos dues au H5N8. Pour dénoncer ces mesures « inefficaces », des membres du collectif Canards en Colère ont déversé, dans la nuit de jeudi à vendredi, des plumes, de la paille et des pneus devant la Chambre d'agriculture et la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations à Mont-de-Marsan. Parallèlement, le Modef des Landes organisait un rassemblement à Gamarde pour protéger l'élevage en autarcie.

Xavier et Corinne Potier vont voir d'ici lundi leurs 1.200 canards sains pris dans des camions pour être abattus suite à la découverte d'un foyer à plus de 5 km de là. Ces éleveurs-gaveurs traditionnels de Gamarde-les-Bains s'occupent de leurs canards du premier jour jusqu'à l'abattage, une méthode en autarcie jusque là exclue des euthanasies préventives. « Le gouvernement a reculé sur la gestion au foyer (abattage à 1 km d'un cas pour toutes volailles et 3 km pour les prêts à gaver) et sur le principe de conserver les élevages autarciques : c'est à la demande du Cifog (interprofession des palmipèdes à foie gras) qui représente des industriels et uniquement des industriels ! On est sur autre chose que de la prévention, on veut porter atteinte à la production fermière traditionnelle, ça nous rend furieux », a dit Christophe Mesplède, président du Modef Landes (exploitants familiaux), alors qu'une bonne soixantaine de personnes sont venus dès 8h du matin en soutien à l'exploitation qui devait être vidée, au départ, ce matin.

Gamarde« On sait qu'on ne représente pas grand chose aujourd'hui mais on existe et nous, on fait de la qualité », a expliqué Xavier Potier, fier de sa production gavée au maïs grain entier mais qui craint que les banques ne le suivent pas cette fois.
Ces abattages préventifs sont « un cataclysme économique et psychologique », dénonçait aussi André Lataste, porte-parole de la Confédération paysanne des Landes.
Au Modef, on demande l'arrêt des abattages préventifs et que les canards soient commercialisables dès lors qu'aucun signe clinique de la maladie n'a été détecté. « Nous on fait de la prévention, on lave nos bottes et tout le tralala, relève un éleveur : et quand on voit les camions qui embarquent nos canards sans même être bâché, avec les plumes qui volent au vent sur des dizaines de kilomètres, sans aucune précaution, quelle est la cohérence ? »

Julie Ducourau
Par Julie Ducourau

Crédit Photo : JD

Partager sur Facebook
Vu par vous
8355
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr