Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : Le PS de Dordogne dépose un recours devant le tribunal administratif après l'élection sur le canton de Perigueux 1. Le 27 juin, Laurent Mossion(LR) et Florence Borgella ont devancé de 19 voix le binôme socialiste composé d'Anne Marchand et Emeric Lavitola

05/07/21 : Le Port d'Agen bénéficie d'un nouveau ponton. A cette occasion, il sera inauguré le 6 juillet prochain en présence du président de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les partenaires touristiques du territoire.

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

01/07/21 : Ce samedi 3 juillet, à l'occasion de la 17ème édition de la Nuit des Musées, le Château de Pau propose aux visiteurs de découvrir un parcours ludique sur le thème de la nature dans les oeuvres. Entrée gratuite de 19h30 à 22h30.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/07/21 | Un Atlas de la biodiversité communale réalisé par Grand Poitiers

    Lire

    La Communauté urbaine de Grand Poitiers a été retenue pour réaliser un Atlas de la biodiversité communale. Cet Atlas va permettre d’établir une cartographie des enjeux de biodiversité et d’en tirer les enseignements afin de les intégrer dans les politiques publiques locales. Ce projet débute en ce mois de juillet pour une durée de 2 ans et il va permettre notamment de mieux tenir compte des enjeux liés à la biodiversité dans les différents projets et programmes de Grand Poitiers.

  • 23/07/21 | La Maison Rouge de Biarritz remet son prix littéraire

    Lire

    Créé en 2019, le prix littéraire Maison Rouge Biarritz récompense l’audace, l’originalité et la créativité d’un ouvrage. Pour cette 3ème édition, 12 livres ont été sélectionnés le 17 juillet dernier par le Président du jury Philippe Djian, entouré de Frédéric Beigbeder, Isabelle Carré, Claude Nori, Isabelle Hupert et la lauréate 2020 Dorothée Janin notamment. Le lauréat 2021 se verra remettre son prix le 25 août prochain.

  • 22/07/21 | Le Département de la Gironde recrute des médecins

    Lire

    Le Département de la Gironde vient de lancer un appel à recrutement pour compléter l’exercice des médecins par des activités de santé publique au travers de consultations médicales dédiées aux enfants de moins de 6 ans, des actions de prévention et de prise en charge des enfants en danger ou encore des consultations en santé sexuelle. Le Département propose également une mission d’accompagnement santé adultes pour les personnes dont les problématiques de santé peuvent être un frein à l’insertion.

  • 22/07/21 | Les interventions en été pour tapage nocturne explosent en Dordogne

    Lire

    Les gendarmes de la Dordogne sont intervenus 171 fois l'été 2019 pour "tapage nocturne". Ce nombre a augmenté de 59% pendant l'été 2020 avec 272 interventions. Les secteurs du département où se sont concentrés les appels sont le Sarladais avec 33 % des interventions et Périgueux avec 30 %. Pour la gendarmerie de la Dordogne, ce phénomène est dû à un relâchement après le confinement strict du printemps 2020.

  • 21/07/21 | Plus de 60 600 jeunes néo-aquitains bénéficiaires du Plan de relance

    Lire

    Lancé en septembre 2020, l'Etat a fait le point à fin juin du déploiement de son plan de relance (France relance) sur les territoires. En Nouvelle-Aquitaine, sur la question de l'insertion professionnel des jeunes le plan « 1 jeune, 1 solution » a permis de financer ou soutenir, 19 761 primes à l’embauche, 37 978 contrats d’apprentissage et 2874 aides aux contrats de professionnalisation.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | L'aérodrome de Jonzac, un projet de développement économique arbitré par la SAFER de Nouvelle-Aquitaine

23/03/2020 | La SAFER de Nouvelle-Aquitaine a été missionnée pour venir en aide à la commune de Jonzac pour son dossier d'agrandissement de la surface de son aérodrome.

Marie Mongin et Olivier Bordas à l'aérodrome de Jonzac

La commune de Jonzac est propriétaire d’un aérodrome à cheval sur les deux agglomérations limitrophes de Clam et St Germain de Lusignan. Afin de créer à l’aérodrome une piste artificialisée, la commune contacte la SAFER en fin d’année 2017, car l’artificialisation de la piste ne peut voir le jour que si l’aérodrome se dote aussi d’une plus large enceinte de sécurité. L’élargissement de la zone sur des terres agricoles voisines est donc inévitable et c’est pour arbitrer les négociations avec les 9 propriétaires et 7 exploitants agricoles que la SAFER va récupérer ce dossier.

« Depuis 3 ans, la commune de Jonzac avait pour projet d’artificialiser la piste d'atterrissage afin d'accueillir des avions plus importants et par tous les temps », rappelle Marie Mongin, la conseillère SAFER chargée de ce dossier.  « Ils avaient un délai assez serré puisqu'il fallait que dans l'année on trouve une solution pour libérer des terrains autour afin d'élargir l'emprise de l'aérodrome. Cela concernait 9 propriétaires et 7 exploitants. On a donc fait un diagnostic foncier pour rencontrer les différents acteurs pour savoir quelle était leur situation et leurs conditions pour rentrer dans une démarche d'échange » témoigne la conseillère SAFER. Une partie des propriétaires a accepté de vendre peu de temps après l’ouverture des discussions, mais le minutage étant assez court il fallait convaincre rapidement la totalité des exploitants.
Certains ont accepté de partir et les autres ont souhaité être compensés en surface à proximité de leurs exploitations avec des parcelles de qualité égale, et disposant des mêmes équipements et installations notamment un réseau d’irrigation. Après cette partie négociation la nécessité pour la SAFER de trouver des terrains s’est faite pressante, « nous avons mis en place plusieurs outils de veille foncière pour saisir les opportunités qui se sont présentées », raconte Marie Mongin. Finalement, la SAFER procède à un échange multilatéral avec les réserves foncières constituées par achat amiable par préemption et par échange. Cet échange a permis d'un peu agrandir et surtout améliorer les îlots d'exploitation des exploitants qui étaient parties prenantes. Le projet d’agrandissement de l’aérodrome pouvait donc commencer.

La collaboration de Jonzac avec la SAFER sur d’autres dossiers

Après le succès de ce dossier et prenant acte de la collaboration réussie avec la SAFER, la commune de Jonzac va continuer de s’appuyer sur l’organisme pour d’autres projets, « à la suite de cela, il nous restait des surfaces et la communauté de communes avait des projets de développement économique avec la création d'une pépinière d'entreprises et d'une caserne de pompiers", explique Marie Mongin. Cette zone industrielle dédiée à l'aéronautique prévue à proximité de l'aérodrome de Jonzac ainsi que la caserne devait permettre de redynamiser ce territoire en déprise et c'est pourquoi la SAFER a réouvert de nouvelles discutions avec les propriétaires. "Nous sommes donc de nouveau rentrés en négociation avec les propriétaires et exploitants après une nouvelle étude foncière. Une partie de cette surface a pu être rattachée au premier échange », se félicite la conseillère SAFER. Un dossier mené à bien pour la SAFER et dont la commune se félicite par l'intermédiaire de la communauté des communes de Haute Saintonge et de son président Claude Belot.

« Je voulais réaliser une opération qui n'était pas simple, car elle mettait en cause tout un territoire et la volonté de plusieurs propriétaires autour d'un aérodrome », explique le président de la communauté des communes. « L'idée c'était d'allonger et d'élargir l'emprise de l'aérodrome de Jonzac de façon à en faire la base d'un développement économique plus affirmé. Le dialogue avec les exploitants a été un dialogue de qualité, même s’il est vrai qu'il a fallu acheter certains terrains plus chers que le cours du foncier, mais tout ce processus rentrait dans un projet de développement économique et ne représentait donc pas une somme vertigineuse », rassure Claude Belot. Le projet de développement économique pour la commune de Jonzac et les communes voisines est aujourd’hui une réalité pour les agriculteurs exploitants qui ont eux aussi trouvé un intéret dans ce projet.


« La ville de Jonzac a souhaité récupérer une parcelle que j'exploitais à proximité des termes pour y implanter une caserne de pompiers, des représentants de la commune sont venus nous voir pour nous présenter le projet et nous proposer des solutions pour palier la perte de cette parcelle, à savoir de recevoir en fermage une partie des terres rachetées par la commune de Jonzac. J'exploite mes terres pour y faire des céréales d'hiver et de printemps, et les terres que je récupère seront destinées à la même utilisation », abonde Pierre Fedon, agriculteur "relocalisé" à la suite du projet de caserne. Une solution qui semble le satisfaire puisque les terres qu’il a récupérées sont en fait situées plus près de son lieu d’habitation. Pour les autres exploitants, la situation était différente et les enjeux aussi, « comme je souhaitais m'agrandir grâce au droit de plantation en vigne qui nous est accordé chaque année, il me fallait deux parcelles supplémentaires que j'ai pu acquérir grâce à ce projet », explique Olivier Bordas, viticulteur. Certains des acteurs de ce projet avaient donc un intérêt à laisser la ville de Jonzac acquérir ces terres.

Aujourd’hui, reconnaissant auprès de la SAFER et heureux de cette collaboration, la communauté des communes de la Haute Saintonge et son président Claude Belot souhaitent porter le regard sur l’avenir du projet, « je prends rendez-vous dans quelques années pour voir les entreprises qui se seront installées sur cette zone et je suis certain que nous avons trouvé là un partenariat de réussite ».

Clément  Bordenave
Par Clément Bordenave

Crédit Photo : Nicolas Vidil

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
9778
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr