Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

30/09/21 : Jusqu'au 13 octobre, l’asso SOLINUM organise une expo photo à la Halle des Douves à Bordeaux “Clichés d’une hébergée” consacrée au dispositif d’hébergement solidaire Merci pour l’invit destiné aux femmes sans-abri, à travers le parcours de 2 d'entre elles+ d'info

30/09/21 : La deuxième phase des finales nationales des 46èmes Olympiades des Métiers est prévue à Lyon du 13 au 15 janvier 2022. Parmi les jeunes candidats, ils seront 57 à défendre les couleurs de la Nouvelle-Aquitaine !

28/09/21 : La Ville de Bruges et Bordeaux Métropole vont engager une importante opération d’aménagement du quartier Terrefort. Afin de recueillir l’avis des habitants et usagers de la zone, différentes dates de concertation sont proposées du 2 octobre au 8 novembre+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/10/21 | Bordeaux sensibilise au changement climatique

    Lire

    La Ville de Bordeaux, en partenariat avec l'association « La Fresque du Climat », organise tous les samedis, du 16 octobre au 4 décembre de 14h30 à 16h30 place Pey Berland, une action de sensibilisation pour comprendre le changement climatique. Autour d'une fresque quiz, l'association propose d'une manière ludique une animation pour comprendre ce changement.

  • 15/10/21 | Niort reçoit le Forum National de l'ESS

    Lire

    Du 19 au 21 octobre, la ville de Niort va accueillir la 6ème édition du Forum national de l'ESS et de l'Innovation Sociale. L'objectif de ces 3 jours va être de démontrer la plus-value sociétale de l'ESS pour les territoires, de montrer la modernité et le dynamisme de l'ESS mais aussi d'inventer des réponses novatrices dans les secteurs clés de la société et de l'économie. Trois grands axes vont être abordés autour de temps forts, de conférences et de convivialité : Un monde qui coopère, La résilience et La préservation et le développement des communs.

  • 15/10/21 | Le FAB sur le fil

    Lire

    Le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) bat son plein et se tient jusqu'au 23 octobre prochain. Pour cette nouvelle édition 2 évènements investissent l'espace public notamment « Lignes Ouvertes » dimanche 17 octobre. A 17h, au Parc Pinçon de Bordeaux, Tatiana-Mosio Bongonga évoluera sur un fil à 35 mètres de haut sans attache. Pour cet artiste, « avancer et franchir des obstacles, ce n'est pas enfouir ses peur mais les accepter ». L'ascension sera sécurisée par les habitants du quartier volontaires.

  • 15/10/21 | 24 espaces France services désormais disponibles en Dordogne

    Lire

    En Dordogne, un plan de déploiement de 31 espaces France Service a été établi par les services de l’État et les collectivités. Cinq autres espaces ont également été labellisés le 11 octobre. Ils sont implantés sur les communes de Saint Aulaye-Puymangou, Le Bugue, Sarlat-la-Canéda, Ribérac, Saint-Pardoux la Rivière. 24 espaces France services sont désormais disponibles en Dordogne. 9 autres espaces sont en cours de labellisation ou en projet.

  • 14/10/21 | Deux-Sèvres : « Ton exploitation m'intéresse »

    Lire

    La Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres vient de mettre en ligne sur son site internet une nouvelle page dédiée à la reprise d'exploitation. « Ton exploitation m'intéresse » permet aux cédants de trouver un repreneur en consultant les petites annonces des candidats à l'installation. Le Répertoire départ installation, permet quant à lui, aux candidats à l'installation de trouver une exploitation. Plus d'infos

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | L'annulation de Lurrama 2020, un crève-cœur pour le monde agricole basque

04/11/2020 | Cette ferme géante devait ouvrir dans moins de 10 jours en la halle Iraty de Biarritz. Le confinement a eu raison de ce salon unique.

1

Saleté de Covid qui allait contraindre ce Lurrama 2020, prévu entre le 12 et le 15 novembre, une édition à son image: sans odeur, sans saveur, distanciée au point de s'éloigner de la Halle Iraty de Biarritz, la ferme éphémère tant attendue du monde agricole du Pays basque. À la place les organisateurs souhaitaient organiser des conférences-débats de Saint-Jean-Pied-de-Port à Itxassou en passant par Biarritz. Finalement le reconfinement conduit à la tenue d'une seule conférence, le 14 novembre, sur le site internet de Lurrama sur le thème "Prenons soin du monde dès aujourd'hui".

 " En raison du nouveau confinement, nous sommes dans l'obligation d'annuler Lurrama 2020. Nous avons pourtant travaillé depuis le mois d'avril pour imaginer des solutions différentes qui s'adaptaient aux préconisations de la sous-préfecture. Nous savions que la 15ème édition serait spéciale, mais nous n'imaginions pas qu'elle ne serait pas ! Les sujets que nous allions aborder sous la thématique "Prenons soin du monde dès aujourd'hui" sont plus que jamais d'actualité, et ce que nous allons vivre dans ce deuxième confinement risque à nouveau de nous montrer que nous n'allons toujours pas dans la bonne direction. Ces débats nous voulons et devons les mener. Les choix que nous faisons aujourd'hui ont des répercussions sur notre avenir."  C'est par ce communiqué que le président de Lurrama, Iñaki Berhocoirigoin et son équipe ont décidé d'informer de l'annulation de la 15e édition.

Lurrama, la superbe vitrine de l'agriculture paysanne basque 

Cette annulation est un véritable crève-cœur pour le monde agricole basque certes. Lurrama, c'était ces gamins des écoles venus assister à la tonte des manech, (notre photo d'archives) mais aussi pour l'ensemble de la population du Pays basque qui se retrouvait en ce Salon agricole, plus simplement en cette ferme éphémère. On gardera en mémoire la saveur de l'an dernier un peu folklo avec la présence du ministre de l'Agriculture Didier Guillaume qui avait fait passer des messages sur sa compréhension de la démarche paysanne basque. En restant taisant... sur sa future candidature avortée à la mairie de Biarritz.


Lurrma aussi c'était chaque année plus de 1000 bénévoles qui participent à Lurrama en comptant tous les postes de travail, plus les chefs et cuisiniers bénévoles, plus les lycéens et enseignants de Garazi et Biarritz qui cuisinent et servent les repas ,plus les lycéens de Garazi et Bayonne qui prêtent main forte à Kanaldude pour diffuser des programmes vidéo....

Lurrama, c'était être sensibilisés au respect de la nature et ces découvertes de producteurs venus des provinces basques et d'un pays invité. C'était ces tables de centaines de convives avec repas thématiques confectionnés par les plus grands chefs du Pays basque mais aussi les élèves des lycées hôteliers de Saint-Jean-Pied-de-Port et Biarritz. Mais par-dessus tout, des conférences-débats montrant que l'on pouvait se tromper de chemin. Une démarche militante.

Lurrama, expression de la Confédération paysanne du Pays basque

C'est en janvier 2005 qu'un groupe de paysans d’ELB (Confédération Paysanne du Pays Basque) donne naissance à Euskal Herriko Laborantza Ganbara (EHLG) dont l’objectif est de promouvoir et développer l'agriculture paysanne au Pays Basque. C'est l’année suivante, que EHLG décide de mettre en place un salon qui deviendra la vitrine de son travail et de celui des paysans et paysannes du Pays Basque, Lurrama. Durant 15 ans, EHLG a lancé de nombreux chantiers sur les suivis des politiques agricoles, la valeur ajoutée sur les fermes, l’installation, la transmission, le développement local, la conception et l'organisation de Lurrama.

Cette année 2020 qui devait célébrer la 15ème édition du salon Lurrama, avec sa crise sanitaire était une année particulière : de nombreux penseurs, scientifiques, citoyens déclarent sans détour l’idée exprimée ici par Dominique Bourg le parrain de l'édition, que « ce qui nous arrive n'est pas sans lien avec la destruction des écosystèmes, et nous conduit vers une planète inhabitable ». Une pensée partagée par EHLG et qu'elle souhaitait réaffirmer à l’occasion de Lurrama 2020: "la nécessité de prendre conscience et d'agir pour une agriculture des territoires qui nourrit sainement les hommes et femmes qui y vivent, tout en respectant les ressources naturelles, la terre, l'eau, la biodiversité".
C'est pourquoi EHLG lance une nouvelle campagne d'appel aux dons pour soutenir son travail en faveur de l'agriculture paysanne, car plus que jamais ce travail doit s'inscrire dans la durée. La thématique de Lurrama 2020 « Prenons soin du monde dès aujourd’hui » était l'occasion pour l'association de présenter entre autres, l'étude qu'elle vient de mener portant sur le système alimentaire depuis la terre nourricière jusqu’à l’assiette au Pays Basque en 2050. "Pour que notre assiette ait du goût en 2050, pour qu'elle soit bonne pour notre santé, pour réussir à produire localement une partie non négligeable de ce qu'elle contiendra, c'est maintenant qu'il faut prendre le bon cap ! Au sein de Lurrama, nous nous inscrivons dans ce courant qui pense que la pandémie et le blocage planétaire que nous vivons découlent de notre manière de vivre sur terre et de notre rapport au vivant. Nous partageons l’analyse que le modèle économique capitaliste qui régit l’ensemble des pays riches et qui s’impose à tous les habitants du monde, nous mène droit au mur", conclut l'association.

Un débat sur internet et un appel aux dons

Annulé donc Lurama 2020 a maintenu malgré tout un rendez-vous, comme une forme un baroud d'honneur, une recommandation: une conférence sur le site internet de Lurrama, samedi 14 novembre à 11 heures. Une vidéo avec les témoignages de de Dominique Bourg, Marc Saint André, Aurélie Trouvé et  Nicolas Girod.

Enfin, à tous ceux qui souhaitent soutenir l'agriculture paysanne, EHLG mène en ce moment une campagne de dons qui lui sera plus que jamais nécessaire (1). En effet, le Salon Lurrama constituait un soutien financier essentiel à la structure pour continuer son travail d'accompagnement des paysans et de promotion de l'agriculture paysanne au Pays basque.

Quant à la présentation de l'assiette 2050, préconisée par EHLG, elle attendra la fin du confinement. Vivement demain.


 (1).-     https://don.ehlgbai.org/campaigns/don-ehlg/

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : DR

Partager sur Facebook
Vu par vous
6599
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr