aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | Retour à l'école dans les plus prestigieux Château du Médoc

21/03/2015 | "L'école de la Vigne des Châteaux du Médoc" répond par le biais d'une formation innovante aux difficultés d'embauche en viticulture et contribue localement au retour à l'emploi

Vignole et Chateau Larose Trintaudon à Pauillac

Beaumont, Beychevelle, Lagrange, Larose Trintaudon, Pichon Baron... D'illustres noms de Châteaux du Médoc, que l'on imagine mal en proie à des difficultés de recrutement. Et pourtant, ici comme ailleurs dans le vignoble de Bordeaux et d'Aquitaine, les métiers de la vigne connaissent une attractivité en berne avec pour conséquence, un renouvellement des générations mis en péril. Mais pas de fatalisme; face à ce constat les 5 Châteaux ont créé avec les acteurs locaux de l'emploi, de l'insertion et de la formation, «une école de la Vigne», dont la première promotion a été présentée ce jeudi 19 mars au Château Larose Trintaudon, en présence notamment de la députée Pascale Got et du Président de la Région, Alain Rousset.

Alors que le nombre de chômeurs ne va pas en diminuant, des entreprises désespèrent de leur côté de trouver des salariés compétents. Un constat paradoxal en soi qui l'est d'autant plus en Aquitaine. En effet, ce sont les secteurs d'emplois aquitains les plus traditionnels, et, malgrè tout les plus performants, qui sont le plus concernés par ce paradoxe, note Alain Rousset. Parmi eux, l'aéronautique et l'agriculture, au sein de laquelle, l'exemple du jour, la viticulture, ne fait pas exception. Des métiers qui pâtissent bien souvent d'une image « vieillote » et peu « sexy » pour les plus jeunes.

70 candidats pour 12 reçusPourtant, des 12 stagiaires de la première promotion de l'école de la vigne du Médoc, qui disent quant à eux avoir découvert « des métiers passionnants et nobles », aucun ne céderait sa place. Et pour cause, ils n'y sont pas arrivés sans effort, et la promesse d'un emploi en CDI à la clé les renforce dans leur motivation. Une motivation sans faille puisque dans une première étape de sélection pour cette formation, ils étaient au départ 70 demandeurs d'emplois locaux à s'être portés candidats au recrutement par simulation mise en place par Pôle emploi. Une méthode de recrutement qui ne s'appuyant que sur l'habileté des candidats à la réalisation de certaines tâches et non sur leur CV, diplôme ou âge, a permis de sélectionner 30 candidats, soumis ensuite à des entretiens de motivation au sein des cinq Châteaux de l'école.
Après une rude sélection, fin décembre 2014, ils n'étaient plus que 18 à pouvoir intégrer pour 3 mois, la première phase de la formation : la Préparation Opérationnelle à l'Emploi Collective. L'occasion pour eux d'acquérir un certain nombre de savoir-faire et de savoir-être, afin de garantir au mieux leur insertion professionnelle à venir. Mais là encore, à l'issue de cette étape une dernière sélection a été faite. Résulat: depuis le début du mois de mars, ils ne sont plus que 12 à avoir pu intégrer la deuxième phase de la formation de cette « Ecole de la Vigne » formalisée par leur recrutement dans les Châteaux en contrat de professionnalisation. Un statut qul leur permet, en tant que stagiaire de la formation professionnelle, une rémunération pour les 18 mois à venir, avec comme objectif, l'obtention du certificat d'ouvrier viticole qualifié, condition sine qua non à leur embauche en CDI par les 5 initiateurs du projet.

La première promotion de l'Ecole de la vigne des Châteaux du Médoc

Une formation itinéranteUne formation pour le moins innovante, tant dans son montage que dans sa mise en œuvre quotidienne. En effet, assurée en partenariat par les Maisons Familiale et Rurale d'Aquitaine et le Lycée agricole de Blanquefort, la formation a la double particularité de se dérouler dans les Châteaux (tant pour les travaux pratiques que pour les cours théoriques) et donc d'être itinérante, puisque chaque propriété accueille à tour de rôle formateurs et stagiaires. Ceux-ci sont décidément bien entourés puisque figurent également à leur encadrement des tuteurs dédiés, eux-même salariés des vignobles en question, volontaire à ce rôle. « Une manière de facilité l'intégration des nouvelles recrues tout en valorisant les salariés eux-mêmes », reconnaît volontiers Pauline Bahain, assistante maître de Chai et tutrice au Château Beaumont, qui visiblement ne regrette pas son choix.
Mais l'enthousiasme est aussi au rendez-vous du côté des stagiaires. Pour Emilie, ancienne moniteur de fitness, « ça n'était pas gagné, c'était un défi personnel et professionnel cette formation. Mais le groupe est désormais bien soudé, et il a pu s'élever grâce à des professionnels qui nous ont transmis la passion pour leur métier avec tout leur coeur». Enfin si les Directions des Châteaux, se félicitent du bon déroulé des choses, à l'image de Franck Bijon, directeur général adjoint du Château Larose Trintaudon, il en va de même pour les acteurs publics, au premier rang desquels Alain Rousset, satisfait de constater à travers cette initiatve que « l'on arrive enfin à décloisonner le monde de l'entreprise, de la formation et secteur public dans un modèle de collaboration horizontale où tout le monde se fait confiance.»

Une confiance partagée qui aura permis la mobilisation d'un investissement total de 300 000 € via principalement la Région et le FAFSEA (l'organisme paritaire des entreprises agricoles et de détails). Une confiance aussi, que chaque acteur, à l'image de la députée Pascale Got, cheville ouvrière de la mise en route du projet, a souhaité voir perdurer afin que le dispositif puisse être transposé sur d'autres bassins d'emplois viticoles. En ce qui concerne le Médoc, Franck Bijon a révélé que l'accueil d'une deuxième promotion était d'ores et déjà sérieusement envisagé.


Lire aussi sur Aqui!: Emploi dans le vignoble médocain: 5 Châteaux innovent, forment et recrutent

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1029
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr