aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/08/17 : La Rochelle : l'Université d'été du PS se tiendra cette année à l'espace Encan dans une version allégée, sous forme de formation : entre 400 et 600 élus sont attendus du 23 au 26 août. Pour la première fois, les militants ne sont pas conviés.

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/08/17 | Une nouvelle régulation dynamique des vitesses sur l’A63

    Lire

    Du 21 au 25 août, l'A63 se dote d’un dispositif de « régulation dynamique des vitesses » pour faciliter l'écoulement du trafic aux heures les plus chargées. Concrètement: la vitesse réglementaire, affichée sur des panneaux lumineux, varie de façon automatique, à la baisse ou à la hausse, en fonction des conditions de circulations. Elle est modulée de 130 km/h à 110 km/h dans le sens nord-sud (entre l’échangeur 24 (Pierroton) et l’A660) et entre 130 km/h et 70 km/h dans le sens sud-nord (entre l'A660 et la rocade bordelaise), par paliers de 20 km/h. La situation normale étant rétablie lorsque le trafic redevient moins dense.

  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | L’élevage Aquitain fait Salon à Paris

27/02/2013 | Ils sont toujours les préférés des visiteurs: les animaux sont inratables au Salon de l'agriculture, et d'autant plus s'ils sont Aquitains!

Menech à tête noire des élevages ovins des Pyrénées-Atlantiques

« Veaux, vaches, cochons, couvées», mais aussi moutons, chèvres, oies ou canards… la ferme Aquitaine aurait de quoi faire longtemps rêver cette pauvre Perette… Pourtant, contrairement à la fable, il ne s’agit pas ici de châteaux en Espagne, mais bien du potentiel d’élevage des filières d'Aquitaine dont quelques un des spécimens les plus symboliques paradent au sein du Salon international de l’Agriculture, porte de Versailles à Paris. Aqui vous présente quelques-unes de ces gueules adorées du public, sans lesquelles les bons produits d’Aquitaine ne seraient pas ce qu’ils sont!

Auprès de ma Blonde...Côté bovins, voilà la belle Blonde d’Aquitaine ! Première race en termes d’effectif dans la région, elle ne pouvait pas rater ce rendez-vous parisien. Pour représenter la race qui fête ses 51 ans, Délia, Eurilyse, Etoile, Daysi et Eté ont joué les ambassadeurs et ambassadrices de choc et de charme face à un public conquis par leur… flegme ! Ses atouts : une viande de grande qualité, un vêlage facile et une acclimatation tant en plaine qu’en montagne, qui explique la présence de la race au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, au Brésil ou encore en Israël.   
Délia, Blonde d'Aquitaine tout droit venue de son élevage landais de Port de Lanne)
 
Le taureau Elysée, beau spécimen de la race Bazadaise
Cinquante nuances de gris...Autre pièce maîtresse du cheptel bovin viande aquitain : la Bazadaise qui fait la fierté du village berceau de la race, Bazas. Vêtues de leur belle robe grise et couronnées de leurs cornes plates, Bergère, Vénus ou Augustine ont elles aussi séduits de leurs regards doux les visiteurs du salon de l’agriculture de Paris. Quant au taureau Elysée présenté sur le stand Sud Ouest France, il pourrait en effet être la mascotte de cette bannière réunissant Midi Pyrénées et Aquitaine. Né en Gironde, il est désormais élevé dans les Hautes-Pyrénées. Un climat qui lui réussit au vu de ses quelques 1270 kg!
Folies bergères...Passer du coq à l’âne ou plus exactement ici de la vache à la brebis, c’est là tout le charme de la ferme Aquitaine. Ici ce sont les races Basco-béarnaise, Manech à tête rousse et Manech à tête noire, qui viennent dans un trio tricolore, représenter l’Aquitaine et plus encore les filières ovines des élevages des Pyrénées-Atlantiques. Sans elles, pas de bons fromages de brebis à l’AOP Ossau-Irraty ni d’Agneaux de lait des Pyrénées, récemment reconnus dignes d’un IGP par l’Union européenne. Un trio de choc dont les cornes enroulées des Basco béarnaise et Manech à tête noire font plus qu’impressionner les visiteurs en culottes courtes!  
Brebis Basco béarnaise et Menech à tête rousse (sans corne)
 
Les caprins de la filière du Cabécou du Périgord
La chèvre de M.Seguin...D’un fromage à l’autre, la filière du Cabécou du Périgord et son élevage caprin sont aussi (timidement) représentés à Paris. Sur les un peu plus de 20 000 têtes que compte le département de la Dordogne, premier département aquitain de l’élevage caprin, ce sont quelques chèvres de la Race Alpine Française qui sont présentées ici aux visiteurs. Reconnaissables à leur robe fauve, elles se distinguent des Saanen françaises à la robe toute blanche, dont le lait est également exploité par les 155 éleveurs caprins  que compte le Périgord.

Le rose et le noir...Enfin, passé de la quasi disparition de sa race au statut de star du rayon ovin des salons agricoles, l’immanquable porc pie noir du Pays Basque que tout le monde appelle porc Basque est bel et bien lui aussi monté à la capitale. Emportés dans ses valises par le tout aussi incontournable éleveur et charcutier Pierre Oteiza, la truie et ses nombreux petits ont, une fois de plus un succès fou auprès du public… Et plus encore quand les visiteurs dégustent les charcuteries savoureuses issues de leur viande. Un succès du Kintoa non seulement à Paris, en Aquitaine bien sûr, de la vallée des Alduves à Bordeaux, mais aussi au Japon ou au  Canada…

 
Bienheureuse famille de Porc basque en balade à Paris

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1332
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr