aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

25/08/16 : Guillaume Duval rédacteur en chef d'"Alternatives économiques" traitera du TAFTA lors des Escapades républicaines organisées par "les Ateliers de Marianne" le 3 septembre à partir de 9h à Saint-Symphorien lors du compte rendu de mandat de G. Savary

25/08/16 : Le préfet de la Gironde préfet de la Nouvelle Aquitaine a placé jusqu'à dimanche 28 août le département en "alerte canicule orange". Sont également concernés les Landes, la Charente, la Creuse, la Haute-Vienne.

09/08/16 : Parure estivale pour Saint-Émilion. Jusqu'au 28 août, la Maison du vin organise des initiations à la dégustation (en français et en anglais), et vous en apprendrons un peu plus sur les spécificités du microclimat local. Inscriptions au 05 57 55 50 55

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/08/16 | Luc Grislain nouveau président du GIPSO

    Lire

    Luc Grislain qui succède à Alexandrine Roubière est depuis 1993 Directeur de l'Institut de Pharmacie Industrielle à l'Université de Bordeaux. Son laboratoire spécialisé dans le développement pharmaceutique gère de nombreux projets dans le domaine de la mise au point de médicaments pour des maladies tropicales.Il est également co-fondateur avec le Groupe Bertin Technologies de Bertin Pharma, une spin off de l'Université de Bordeaux, société de R&D dans le domaine Pharmaceutique créée en 1999 et qui emploie à ce jour plus de 130 collaborateurs, dont la moitié est basée en Aquitaine.

  • 24/08/16 | Dernier concert des « Mercredis de la Cale » 2016 à Villeneuve/Lot

    Lire

    Soirée « Beatles » pour le dernier Mercredi de la Cale, le 24 août à 21h, à la Cale de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Rejoints par le chanteur-guitariste Michaël Jones, les Get Back ont conçu ce spectacle unique spécialement pour cet événement. En 1ère partie, les finalistes locaux du concours « Ma Ville a du Talent » se produiront sur scène. Aussi, So Sosax, grand gagnant de la catégorie « danse » de ce même concours fera une démonstration de hiphop. Soirée gratuite et en plein air.

  • 23/08/16 | A Anglet, les agriculteurs jouent la transparence

    Lire

    Pour la 9ème année, la FDSEA 64 et les Jeunes agriculteurs transforment, ce mercredi 23 août dès 10 h, une partie du parking de la Barre en vaste ferme. Éleveurs et producteurs présentent leurs animaux et leur savoir-faire. "Une opération vérité" revendique le syndicat qui d'ailleurs attire la foule des touristes et les locaux d'une ville qui a une longue tradition maraichère. Fabrication de fromage, expositions, démonstration de chiens de troupeaux sur le parking herbeux d'Izadia et déjeuner sur place sont au menu. Une opération de relations publiques bien utile

  • 23/08/16 | 180 panneaux de signalisation vandalisés en Béarn

    Lire

    Pour une raison inconnue, près de 180 panneaux de signalisation ont été recouverts de peinture noire dans les vallées d'Ossau et de l'Ouzom, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ces dégradations qui n'ont pas été revendiquées se sont produites au cours de la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 août. La remise en état des panneaux est évaluée à plusieurs centaines de milliers d'euros par le Conseil départemental. Son président et le préfet ont dénoncé des "actes irresponsables", préjudiciables à l'économie locale ainsi qu'à la sécurité routière. Un numéro d'appel à témoins a été diffusé (05 59 05 49 87)

  • 22/08/16 | La Rochelle : une grande parade pour fêter le retour des athlètes de Rio

    Lire

    Une parade nautique est prévue samedi 26 août entre 11h et midi, entre la maison de la Charente Maritime (Les Minimes) et le vieux port de La Rochelle, en présence des sportifs locaux de retour des Jeux Olympiques de Rio. Pour la Ville et le pôle Voile de La Rochelle, c'est l'occasion de saluer la performance de ces athlètes, qui prendront part à la parade en présence de nombreuses autres embarcations. Parmi eux, Charline Picon, qui a décroché l’or en planche à voile RS:X.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | L’élevage Aquitain fait Salon à Paris

27/02/2013 | Ils sont toujours les préférés des visiteurs: les animaux sont inratables au Salon de l'agriculture, et d'autant plus s'ils sont Aquitains!

Menech à tête noire des élevages ovins des Pyrénées-Atlantiques

« Veaux, vaches, cochons, couvées», mais aussi moutons, chèvres, oies ou canards… la ferme Aquitaine aurait de quoi faire longtemps rêver cette pauvre Perette… Pourtant, contrairement à la fable, il ne s’agit pas ici de châteaux en Espagne, mais bien du potentiel d’élevage des filières d'Aquitaine dont quelques un des spécimens les plus symboliques paradent au sein du Salon international de l’Agriculture, porte de Versailles à Paris. Aqui vous présente quelques-unes de ces gueules adorées du public, sans lesquelles les bons produits d’Aquitaine ne seraient pas ce qu’ils sont!

Auprès de ma Blonde...Côté bovins, voilà la belle Blonde d’Aquitaine ! Première race en termes d’effectif dans la région, elle ne pouvait pas rater ce rendez-vous parisien. Pour représenter la race qui fête ses 51 ans, Délia, Eurilyse, Etoile, Daysi et Eté ont joué les ambassadeurs et ambassadrices de choc et de charme face à un public conquis par leur… flegme ! Ses atouts : une viande de grande qualité, un vêlage facile et une acclimatation tant en plaine qu’en montagne, qui explique la présence de la race au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, au Brésil ou encore en Israël.   
Délia, Blonde d'Aquitaine tout droit venue de son élevage landais de Port de Lanne)
 
Le taureau Elysée, beau spécimen de la race Bazadaise
Cinquante nuances de gris...Autre pièce maîtresse du cheptel bovin viande aquitain : la Bazadaise qui fait la fierté du village berceau de la race, Bazas. Vêtues de leur belle robe grise et couronnées de leurs cornes plates, Bergère, Vénus ou Augustine ont elles aussi séduits de leurs regards doux les visiteurs du salon de l’agriculture de Paris. Quant au taureau Elysée présenté sur le stand Sud Ouest France, il pourrait en effet être la mascotte de cette bannière réunissant Midi Pyrénées et Aquitaine. Né en Gironde, il est désormais élevé dans les Hautes-Pyrénées. Un climat qui lui réussit au vu de ses quelques 1270 kg!
Folies bergères...Passer du coq à l’âne ou plus exactement ici de la vache à la brebis, c’est là tout le charme de la ferme Aquitaine. Ici ce sont les races Basco-béarnaise, Manech à tête rousse et Manech à tête noire, qui viennent dans un trio tricolore, représenter l’Aquitaine et plus encore les filières ovines des élevages des Pyrénées-Atlantiques. Sans elles, pas de bons fromages de brebis à l’AOP Ossau-Irraty ni d’Agneaux de lait des Pyrénées, récemment reconnus dignes d’un IGP par l’Union européenne. Un trio de choc dont les cornes enroulées des Basco béarnaise et Manech à tête noire font plus qu’impressionner les visiteurs en culottes courtes!  
Brebis Basco béarnaise et Menech à tête rousse (sans corne)
 
Les caprins de la filière du Cabécou du Périgord
La chèvre de M.Seguin...D’un fromage à l’autre, la filière du Cabécou du Périgord et son élevage caprin sont aussi (timidement) représentés à Paris. Sur les un peu plus de 20 000 têtes que compte le département de la Dordogne, premier département aquitain de l’élevage caprin, ce sont quelques chèvres de la Race Alpine Française qui sont présentées ici aux visiteurs. Reconnaissables à leur robe fauve, elles se distinguent des Saanen françaises à la robe toute blanche, dont le lait est également exploité par les 155 éleveurs caprins  que compte le Périgord.

Le rose et le noir...Enfin, passé de la quasi disparition de sa race au statut de star du rayon ovin des salons agricoles, l’immanquable porc pie noir du Pays Basque que tout le monde appelle porc Basque est bel et bien lui aussi monté à la capitale. Emportés dans ses valises par le tout aussi incontournable éleveur et charcutier Pierre Oteiza, la truie et ses nombreux petits ont, une fois de plus un succès fou auprès du public… Et plus encore quand les visiteurs dégustent les charcuteries savoureuses issues de leur viande. Un succès du Kintoa non seulement à Paris, en Aquitaine bien sûr, de la vallée des Alduves à Bordeaux, mais aussi au Japon ou au  Canada…

 
Bienheureuse famille de Porc basque en balade à Paris

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
650
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr