aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/07/16 : Le vendredi 29 juillet, journée de jeûne et de prière, demandée par Mgr Pontier, président de la conférence des évêques de France, à la Cathédrale Saint-Caprais d'Agen, à 18h se déroulera une célébration Eucharistique pour la Paix

26/07/16 : Suite à l'odieux attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a annulé une visite qu'il devait effectuer pour se faire présenter tout le dispositif de sécurité des Fêtes de Bayonne qui débutent ce mercredi.

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/07/16 | A Cambo, les sapeurs-pompiers en délicatesse avec leur chef

    Lire

    Insolite: les sapeurs-pompiers de la station thermale de Cambo-les-Bains, au Pays basque, se sont mis en grève pour protester contre leur chef de centre qui ferait preuve de "manque de respect à leur égard". Soulignant que certains de leurs collègues étaient sous anti-dépresseurs. Après brève interruption, les sapeurs-pompiers ont décidé de reprendre leur mouvement. La direction départementale pour sa part, a entamé une enquête. L'incendie couverait-il sous les braises? Toujours est-il que le maire de la ville chère à Edmond Rostand, Laurent Bru, recevra les antagonistes ce jeudi.

  • 26/07/16 | Chômage : + 0,2% en juin en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Fin juin en Nouvelle Aquitaine il y avait 301 563 demandeurs d'emploi (catégorie A) tenus de rechercher un emploi et sans activité: + 0,2 % sur 3 mois (soit +731 personnes), + 0,2 % sur un mois et - 0,3 % sur un an. (France: - 0,2 % sur 3 mois + 0,2 % sur un mois et - 0,7 % sur un an. En Nouvelle Aquitaine, en juin, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A augmente de 0,7 % pour les moins de 25 ans (+0,5 % sur un mois et –5,9 % sur un an), de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,1 % sur un mois et –0,5 % sur un an) et recule de 0,1 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus ( +3,7 % sur un an).

  • 26/07/16 | Viticulture : la mort de Denis Dubourdieu

    Lire

    La viticulture bordelaise est en deuil. Denis Dubourdieu qui vient de mourir à 67 ans lui a beaucoup apporté en tant que vigneron lui-même mais aussi qu'oenologue de réputation mondiale. Alain Rousset auprès duquel il avait conçu l'ISSV lui rend hommage "Denis Dubourdieu a transformé les vins de Bordeaux en profondeur. On le surnommait d'ailleurs avec beaucoup d'admiration « le pape du vin blanc » dans le monde entier. La planète vin n'est aujourd'hui plus la même sans lui. Je repense avec émotion à la création de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV), dont il a rédigé le projet et dont il était le directeur.

  • 26/07/16 | Les (bons) chiffres du Big Festival 2016 de Biarritz

    Lire

    Le organisateurs du Big Festival ont livré leurs chiffres de l'édition 2016: 48 500 personnes ont défilé au BiG Village de la Côte des Basque durant 9 jours, 48 concerts ont été donnés sur 3 sites différents. 22 000 personnes étaient présentes au Stade Aguilera sur les deux soirs du BiG Live, 4 000 entrées ont été enregistrées chaque soir à la BiG boîte d'Iraty. Enfin, 280 bénévoles ont prêté main forte pendant toute la durée du festival qui, toujours selon le comité d'organisation a attiré plus de 90 000 festivaliers sur les 9 jours. En somme les chiffres qu'ils espéraient.

  • 26/07/16 | Le Feu d'artifice du 15 août à Biarritz maintenu

    Lire

    La lettre envoyée par un conseiller municipal de Biarritz, Frédéric Domège n'a fait que lever le feu qui couvait sous les cendres et auquel chacun pensait. "Etait-il prudent de maintenir le Feu d'artifice du 15 aoüt, apothéose de la saison en raison de l'état d'urgence et des événements dramatiques de Nice. Le maire de Biarritz, Michel Veunac a apporté sa réponse sans appel:" « Le feu d’artifice du 15 août aura lieu dans des conditions de sécurité définies en collaboration étroite et permanente avec les services de l’Etat.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | L’élevage Aquitain fait Salon à Paris

27/02/2013 | Ils sont toujours les préférés des visiteurs: les animaux sont inratables au Salon de l'agriculture, et d'autant plus s'ils sont Aquitains!

Menech à tête noire des élevages ovins des Pyrénées-Atlantiques

« Veaux, vaches, cochons, couvées», mais aussi moutons, chèvres, oies ou canards… la ferme Aquitaine aurait de quoi faire longtemps rêver cette pauvre Perette… Pourtant, contrairement à la fable, il ne s’agit pas ici de châteaux en Espagne, mais bien du potentiel d’élevage des filières d'Aquitaine dont quelques un des spécimens les plus symboliques paradent au sein du Salon international de l’Agriculture, porte de Versailles à Paris. Aqui vous présente quelques-unes de ces gueules adorées du public, sans lesquelles les bons produits d’Aquitaine ne seraient pas ce qu’ils sont!

Auprès de ma Blonde...Côté bovins, voilà la belle Blonde d’Aquitaine ! Première race en termes d’effectif dans la région, elle ne pouvait pas rater ce rendez-vous parisien. Pour représenter la race qui fête ses 51 ans, Délia, Eurilyse, Etoile, Daysi et Eté ont joué les ambassadeurs et ambassadrices de choc et de charme face à un public conquis par leur… flegme ! Ses atouts : une viande de grande qualité, un vêlage facile et une acclimatation tant en plaine qu’en montagne, qui explique la présence de la race au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, au Brésil ou encore en Israël.   
Délia, Blonde d'Aquitaine tout droit venue de son élevage landais de Port de Lanne)
 
Le taureau Elysée, beau spécimen de la race Bazadaise
Cinquante nuances de gris...Autre pièce maîtresse du cheptel bovin viande aquitain : la Bazadaise qui fait la fierté du village berceau de la race, Bazas. Vêtues de leur belle robe grise et couronnées de leurs cornes plates, Bergère, Vénus ou Augustine ont elles aussi séduits de leurs regards doux les visiteurs du salon de l’agriculture de Paris. Quant au taureau Elysée présenté sur le stand Sud Ouest France, il pourrait en effet être la mascotte de cette bannière réunissant Midi Pyrénées et Aquitaine. Né en Gironde, il est désormais élevé dans les Hautes-Pyrénées. Un climat qui lui réussit au vu de ses quelques 1270 kg!
Folies bergères...Passer du coq à l’âne ou plus exactement ici de la vache à la brebis, c’est là tout le charme de la ferme Aquitaine. Ici ce sont les races Basco-béarnaise, Manech à tête rousse et Manech à tête noire, qui viennent dans un trio tricolore, représenter l’Aquitaine et plus encore les filières ovines des élevages des Pyrénées-Atlantiques. Sans elles, pas de bons fromages de brebis à l’AOP Ossau-Irraty ni d’Agneaux de lait des Pyrénées, récemment reconnus dignes d’un IGP par l’Union européenne. Un trio de choc dont les cornes enroulées des Basco béarnaise et Manech à tête noire font plus qu’impressionner les visiteurs en culottes courtes!  
Brebis Basco béarnaise et Menech à tête rousse (sans corne)
 
Les caprins de la filière du Cabécou du Périgord
La chèvre de M.Seguin...D’un fromage à l’autre, la filière du Cabécou du Périgord et son élevage caprin sont aussi (timidement) représentés à Paris. Sur les un peu plus de 20 000 têtes que compte le département de la Dordogne, premier département aquitain de l’élevage caprin, ce sont quelques chèvres de la Race Alpine Française qui sont présentées ici aux visiteurs. Reconnaissables à leur robe fauve, elles se distinguent des Saanen françaises à la robe toute blanche, dont le lait est également exploité par les 155 éleveurs caprins  que compte le Périgord.

Le rose et le noir...Enfin, passé de la quasi disparition de sa race au statut de star du rayon ovin des salons agricoles, l’immanquable porc pie noir du Pays Basque que tout le monde appelle porc Basque est bel et bien lui aussi monté à la capitale. Emportés dans ses valises par le tout aussi incontournable éleveur et charcutier Pierre Oteiza, la truie et ses nombreux petits ont, une fois de plus un succès fou auprès du public… Et plus encore quand les visiteurs dégustent les charcuteries savoureuses issues de leur viande. Un succès du Kintoa non seulement à Paris, en Aquitaine bien sûr, de la vallée des Alduves à Bordeaux, mais aussi au Japon ou au  Canada…

 
Bienheureuse famille de Porc basque en balade à Paris

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
602
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires