Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

  • 18/07/18 | Le CCAS de Marmande et le CHD de la Candélie, partenaires

    Lire

    Une convention de partenariat baptisée «pour une inclusion sociale des personnes en situation de handicap psychique à travers un parcours résidentiel adapté» sera signée entre la ville de Marmande et le Centre hospitalier départemental de la Candélie le 19 juillet prochain. Le but : permettre aux patients de réaliser un séjour en logement temporaire. Et, après une période d’évaluation et d’adaptation, un logement définitif selon une procédure de gestion locative adaptée leur sera proposé.

  • 18/07/18 | Périgueux: Emmanuel Macron perturbe la circulation

    Lire

    Déjà perturbée par les travaux en cours, la circulation dans le centre de Périgueux va être rendue délicate à partir de mercredi soir en raison de la venue d’Emmanuel Macron. Les secteurs à éviter sont le quartier du commissariat, le secteur de la préfecture, de mercredi 20 h à jeudi 15 h, les quais, Le Toulon, jeudi matin à partir de 6 heures, les quais. Des navettes gratuites sont mises en place pour accéder à la Nuit gourmande qui se déroulera comme d'habitude à partir de 19 h. Plus d'infos: http://perigueux.fr/

  • 17/07/18 | Charente-Maritime : des marchés fermiers 100% locavores cet été

    Lire

    La Chambre d'agriculture organise cet été trois marchés fermiers 100% dédiés aux producteurs locaux du 17. Le premier se tiendra à Chaniers, près de Saintes, le 19 juillet à partir de 19h, sur les berges de la Charente. RDV le 1er août à Le Thou, entre La Rochelle et Surgères, et le 8 septembre à Arvert, près de Royan. Déjeuner locavore et animations musicales sont au programme. D'autres marchés sont prévus en basse saison: le samedi 27 octobre à La Rochelle puis les 15 et 16 décembre à Périgny.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | L'innovation en viticulture: le triple défi de la compétitivité économique, environnementale et qualitative

04/02/2014 | Ce 4 février, les partenaires du Vinopole Bordeaux-Aquitaine ont organisé à Bordeaux-Lac, devant une assemblée bien remplie, la 3ème édition des Rencontres viticoles d'Aquitaine

3ème édition des Rencontres viticoles d'Aquitaine  organisé par le Vinipôle Bordeaux-Aquitaine le 4 février 2014

Améliorer la compétitivité de la filière viticole par l'innovation, en testant et validant de nouveaux process, technologies ou méthodes, voilà la raison d'être du Vinopôle Bordeaux-Aquitaine. Mais son ambition concrète est bien aussi de diffuser ses «découvertes» aux professionnels de la vigne et du vin. En effet, face aux mutations importantes et rapides dans lesquelles ils évoluent (attentes sociétales, climat, contexte économique), ils sont très intéressés à connaître ces innovations afin de s'adapter au mieux, sans pour autant y perdre leur compétitivité économique. Un intérêt qui explique sans aucun doute, le succès renouvelé de la 3ème édition des Rencontres viticoles d'Aquitaine.

Et de la vigne au chai, la vingtaine d'intervenants qui se sont succédé ce mardi ont dressé les grandes lignes d'expérimentations en cours, à venir ou pour certaines, d'ores et déjà quasiment transférables.

Dans une première table ronde, intitulée «Produire autrement: concilier compétitivité et respect de l'environnement», les participants ont ainsi pu constater les avancées en matière de gestion durable des sols, grâce à la mise au point presque achevée d'un outil d'aide à la décision, permettant d'adapter au mieux les itinéraires techniques de gestion du sol à la trajectoire climatique du millésime et aux objectifs de production. Autre sujet de cette table ronde, la présentation du réseau collaboratif RésAqVitiBio et de ses expérimentations et observations sur l'utilisation d'argile kaolinite calcinée pour lutter contre la cicadelle des grillures sur les exploitations en Bio.
Egalement au programme de la matinée, la présentation d'Ecoviti, qui vient décliner le plan Ecophyto dans des démarches systémiques plus globales, et dont les premiers résultats semblent constater la possible réduction significative des intrants tout en alliant performance environnementale et rentabilité économique.
Enfin, une dernière intervention s'est focalisée sur la présentation des évolutions techniques réalisées sur les pulvérisateurs permettant, grâce à l'installation de panneaux récupérateurs, des économies d'intrants et donc des réductions de coûts, mais aussi une bien moindre dispersion des engrais dans l'air (entre 2 à 8% de répartition dans l'air pour le pulvérisateur confiné au lieux d'un taux estimé entre 24 et 32% pour des pulvérisateurs non confinés) et dans le sol (entre 4 à 11% contre 33 à 35%).

Maladies du bois: aucune solution satisfaisante

Table ronde sur les maladies du bois dans les vignobles

Une seconde table ronde, s'est ensuite attaquée à la délicate question des maladies du bois. Une question prioritaire pour les viticulteurs puisque c'est environ 12 à 13% du vignoble français qui est atteint par des champignons qui causent une modification de la qualité des vins et à plus ou moins long terme, la mort du cep concerné. C'est donc bien de la pérennité des exploitations dont il est question. Et là encore, il s'agit de trouver des solutions efficaces, économiquement soutenables et conciliables avec le respect de l'environnement.
Selon les intervenants, de nombreuses équipes travaillent sur le sujet en Aquitaine, en France mais aussi au niveau européen, et international. Mais pour l'heure, avouent-ils, aucune réponse satisfaisante, ne parvient à être trouvée. «D'autant que pour nombre de ces expérimentations, les résultats ne seront connus que dans 7, 8 ou 10 ans, au fil du rythme de la croissance des ceps et du développement des maladies», prévient Philippe Larignon, Chef de projet maladies du bois à l'IFV. Deux axes de travail sont pour l'heure privilégiés: l'action directement sur l'agent pathogène, et l'action sur la plante pour tenter de limiter les conséquences de ces maladies.

Enfin, l'après-midi s'est consacrée plus précisément au travail au chai, évoquant divers aspects tenant à "l'optimisation des intrants oenologiques". Là encore les problématiques croisées entre coûts de production, impact environnemental et qualité du produits sont apparues comme primordiales, les premiers intervenants insistant notamment sur la nécessaire évaluation des pratiques oenologiques pour une meilleure évolution possible, références expérimentales à l'appui, tant sur l'analyse sensorielle que sur l'évaluation économique et environnementale.

 

*Le Vinopôle Bordeaux Aquitaine est issu d'un partenariat entre la Chambre d'agriculture de Gironde, l'Etablissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de Bordeaux-Gironde (EPLEFPA) qui regroupe les lycées agricoles de Gironde, et l'Institut Français de la Vigne et du Vin.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7443
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr