aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

26/03/17 : Dordogne : le nombre de demandeurs d'emplois sans aucune activité est en baisse au mois de février. 20 900 personnes sans activité sont inscrites à Pole emploi. Cette diminution concerne les moins de 25 ans (-1 %) et les plus de 50 ans (-1,4 %).

26/03/17 : Philippe Poutou, candidat à la présidentielle pour le NPA, tiendra un meeting à Terrassion Lavilledieu, le lundi 3 avril. Il est le deuxième candidat à venir battre la campagne en Dordogne, après Jean-Luc Mélenchon.

26/03/17 : Charente-Maritime : le nombre de demandeurs d'emploi s'établit à 56 720 à la fin février, soit +0,6% d'inscrits en un mois. En revanche, le nombre de demandeurs sans aucune activités (cat.A) a baissé de 5% ces douze derniers mois.

25/03/17 : Charente-Maritme : lors de la session de printemps le 24 mars, les élus du Département ont adopté une motion à l'intention de la Région, concernant leurs inquiétudes vis-à-vis du transfert de la gestion des transports et du sort des salariés.

24/03/17 : La Rochelle : "victime" du succès de son équipe en tête du Top 14 : le stade Marcel-Deflandre affiche complet sur tous ses matchs jusqu'à la fin de saison. Le Stade Rochelais prévoit d'ouvrir 1000 places de plus pour la saison prochaine, dès avril.

21/03/17 : Promotion remarquée pour le marmandais Matthias Fekl qui succède à Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur poussé à la démission par F.Hollande et B.Cazeneuve à la suite des révélations sur l'emploi de ses filles à l'assemblée entre 2009 et 2016

20/03/17 : Le vélo-tourisme de Charente-Maritime a reçu 3 récompenses au salon Destination Nature ce week-end à Paris : la VélOdyssée et la route du Canal des 2 Mers pour les trophées "Itinéraires" et le 1erPrix "Destination Vélo" pour l'ensemble du département

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 26/03/17 | Légère hausse du chômage en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Le nombre de demandeurs d'emplois a augmenté en Nouvelle-Aquitaine de +0,5% entre janvier et février, avec 500 470 inscrits, toutes catégories confondues, soit +1,1% en un an. La Gironde enregistre le plus grand nombre de chômeurs, avec 147 880 chômeurs, soit une hausse de +2,6% en un an. La Creuse enregistre le plus forte baisse d'inscriptions, avec -2,6%. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité a baissé en Corrèze (-8%), Charente (-6,6%) et Charente-Maritime (-5%) en 12 mois.

  • 21/03/17 | Ford: deux groupes de travail

    Lire

    Le comité de suivi du site Ford Aquitaine Industries (FAI) de Blanquefort réuni en préfecture en présence de la direction, des représentants du personnel et des collectivités a fait un point d’étape sur la situation et décidé la création de 2 groupes de travail l'un visant à rechercher des pistes d’améliorations de la compétitivité du site en vue de l’obtention de nouveaux produits, l'autre à aborder la diversification de l’usine vers l’électrification des véhicules. Les activités d'entreprises implantées dans la région et spécialisées dans ce domaine ont été présentées à Ford Europe.

  • 21/03/17 | Le premier ministre salue une rénovation urbaine à Pau

    Lire

    Bernard Cazeneuve, le premier ministre, a été accueilli lundi à Pau pour accompagner le lancement d'un important projet de rénovation urbaine. Celui-ci concerne le quartier populaire de Saragosse où 127 millions d'euros vont être investis sur 8 ans, dont 39 millions accordés par l'Etat. 1448 logements seront requalifiés et 1468 résidentialisés. 258 logements étant créés ainsi que 78 logements sociaux. Bernard Cazeneuve a également salué le dynanisme de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, labellisée I-Site pour ses spécialités dans l'énergie et l'environnement.

  • 19/03/17 | La Rochelle : début de chantier pour un futur centre de performance sportif

    Lire

    La Rochelle aura bientôt un centre de performance sportif pour son équipe de rugby, le Stade Rochelais. A la fois lieu de formation, d’entraînement, de vie du club et pôle santé, il accueillera d’autres sports comme le Pole France Voile ou le rugby fauteuil. La première pierre a été posée le 18 mars, en présence du secrétaire d’Etat aux sport Thierry Braillard.Les joueurs ont signé à cette occasion un partenariat avec la préfecture pour mener des actions de prévention routière auprès des jeunes.

  • 18/03/17 | Week-end musées Télérama en Dordogne

    Lire

    Les 18 et 19 mars, le site-musée Vesunna et le Musée d’art et d’archéologie du Périgord à Périgueux participent à l'opération « Week-end musées Télérama ».Au Musée d’art et d’archéologie du Périgord : accès aux collections et à l'exposition temporaire d'Anne Slacik "L'eau et les rêves", jeux de piste, jeux de société. A Vesunna, accès au site et à 15 h, dernières visites commentées de l’exposition" Ils sont Food ces Romains!" avant démontage. Entrée libre pour 4 personnes sur présentation du « pass » présent dans « Télérama » des 8 et 15 mars.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Agriculture | L'opportunité de la vente directe pour l'agriculture périgourdine

21/09/2012 | Les Jeunes agriculteurs de la Dordogne et le Crédit agricole ont organisé, ce jeudi 20 septembre, une journée d’information sur les outils pour développer la vente directe.

Les marchés de producteurs sont un des circuits courts privilégiés par les agriculteurs

Au cours des deux dernières décennies, les dispositifs de vente directe en agriculture ont progressé : AMAP, marchés paysans, l'agritourisme, organisation collective. Ce circuit de distribution est de plus en plus prisé par les consommateurs. Il permet aux agriculteurs de sortir un meilleur revenu. Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne et la banque verte ont organisé le 20 septembre, une journée autour du thème les circuits courts de commercialisation. Une centaine de personnes y a assisté en particulier des agriculteurs installés depuis 2008.

La journée d'information organisée ce jeudi 20 septembre au Pole interconsulaire  autour des circuits courts s'adressait particulièrement aux jeunes agriculteurs installés depuis moins de cinq ans en Dordogne. Le maraîchage, qui n'est pas très développé, apparaît être une opportunité aujourd'hui pour ceux qui souhaitent s'installer : il nécessite peu de foncier et un investissement moindre.  « La vente directe permet à l’agriculteur d’amener sur son exploitation de la valeur ajoutée et de percevoir un revenu supplémentaire tout en limitant ses investissements" indique Michel Trichet, responsable du marché agricole à la banque verte. Les débouchés sont là : le consommateur souhaitant de plus en plus « manger local ». Les marchés de producteurs remportent un franc succès, ainsi que les boutiques de producteurs, de plus en plus nombreuses. La mise en place de ces circuits courts de commercialisation ne s’improvise pas : elle implique de développer des compétences en gestion, en commerce, en organisation. L’objet de la journée du 20 septembre était de présenter à travers une série de témoignages l’ensemble des outils pour développer la vente directe. Magalie Gaierie, agricultrice dans le secteur de Terrasson, et présidente de la SCIC (société coopérative d'intérêt collectif) mangeons 24, une expérience collective a apporté son témoignage.

Approvisionner en produits locaux les cantinesLa SCIC, créée en septembre 2011 est opérationnelle depuis plusieurs mois en Périgord noir. Elle livre chaque semaine une quarantaine d'établissements de restauration collective en légumes, fruits, viande, pain et laitages, elle souhaite se développer prochainement sur l'agglomération périgourdine où le potentiel est important et le Bergeracois. " La SCIC a en effet pour but de développer les circuits courts en privilégiant l'achat et la revente de produits biologiques ou conventionnels provenant de l'agriculture départementale. Les légumes représentent 50 %, la viande 25 %, les laitages 14 %. Un des objectis est que l'agriculteur tire une marge convenable. Nous ne sommes pas compétitifs sur tous les produits. Mais nous devons communiquer aussi sur le fait que sur nos produits il y a moins de déchets, moins de gaspillage. Lorsqu'une cantine achète 10 kg de viande, il restera 10 kg de viande à la cuisson et non pas 8 kg," témoigne l'agricultrice. La SCIC  favorise les débouchés locaux et sécurise ainsi les revenus des producteurs et artisans de Dordogne (bouchers artisans boulangers). Elle permet aux agriculteurs d'investir ces marchés de semi-gros jusque-là difficilement pénétrables seuls.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1087
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr