Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

  • 11/06/21 | Sport et tourisme: des parcours audioguidés à Limoges

    Lire

    En partenariat avec l’application Runnin’City, la Ville de Limoges propose 3 parcours de running touristique gratuits et audioguidés. Le coureur pourra choisir entre 3 parcours, deux de 7km (Centre-Ville et Bords de Vienne) et un de 10km (Uzurat/La Bastide), et sera guidé par le GPS vocal qui lui livrera des anecdotes sur les lieux croisés en chemin. L’application gratuite est disponible en 7 langues.

  • 10/06/21 | Vrai+Local développe le circuit-court

    Lire

    A Périgny en Charente-Maritime, la société Néos est en train de développer le projet Vrai+Local. Né du constat qu’il était plus facile d’acheter un produit provenant de l’autre bout du monde que localement, Vrai+Local apporte une solution logistique afin que les citoyens puissent faire leurs courses en « bio et local » au travers d’une plateforme, d’une collecte et d’une livraison de proximité. Ces livraisons s’effectueront avec des remorques brevetées « Drive Mobile ».

  • 10/06/21 | Rochefort: Le festival Soeurs Jumelles recherche des bénévoles

    Lire

    Le première édition du festival Soeurs Jumelles aura lieu à Rochefort, hommage à la célèbre comédie musicale de Jacques Demy, du 23 au 26 juin 2021. Consacré à la musique et à l’image, tous secteurs confondus, le festival est à la recherche de bénévoles pour aider à l'accueil du public et des professionnels. Le choix des horaires est libre et seules les personnes majeures sont en mesure de postuler. Dans la mesure du possible, des billets pour les séances de films seront offerts aux bénévoles. Le formulaire pour postuler.

  • 10/06/21 | L’Atelier du Vitrail poursuit son développement

    Lire

    A Limoges, L’Atelier du Vitrail conçoit, fabrique et restaure des vitraux sur toute la France. A l’heure actuelle, tous les process de conception, de création et de présentation sont informatisés. Afin de mieux maîtriser ces outils, les salariés doivent s’approprier le Brevet des Métiers d’Art. Objectif: augmenter leurs compétences en matière d’arts appliqués et de peinture sur verre. Pour aider l'entreprise dans son développement, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui attribuer une aide de 40 991,68 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Agriculture | La Charente-Maritime signe enfin sa première charte agricole

24/12/2019 | Après des mois de réflexion, la chambre d’agriculture de Charente-Maritime a signé sa première charte le 20 décembre

Les onze représentants de fédérations et organismes signataires de la charte de la

Elle devrait rentrer en application au 1er janvier 2020, si passe d’ici là le décret sur la protection des riverains vis-à-vis des produits phytosanitaires. Voulues par le ministère de l’agriculture dans le cadre de la loi Egalim (lire nos éditions précédentes), les chartes agricoles locales ont pour objectif principal de pacifier les relations entre les agriculteurs et les « néo-ruraux », qui ne voient pas toujours d’un bon œil l’activité paysanne de leur voisinage. Les plaintes et procédures judiciaires contre les agriculteurs qui se multiplient en sont la traduction la plus visible, à l’image du retentissant procès en 2019 pour nuisance sonore contre un coq nommé Maurice, sur l’île d’Oléron.

Mais le pire n’est peut-être pas dans cette hausse des cas juridiques. « On en arrive à des violences verbales et physiques contre les agriculteurs », se  désole le président de la Chambre d’agriculture de Charente-Maritime Luc Servant, également conscient que le monde agricole doit veiller au respect du voisinage. « Par exemple, un champ en friche n’a pas a être transformé en terrain de quad. Une terre, même sans culture, n’est pas une aire de jeu », rappelle Luc Servant, qui a vu passer de drôles de cas de conflits de voisinage. Dans sa commune de Saint-Jean-de-Liversay, au nord de La Rochelle, Denis Petit, qui représente l’association des maires de Charente-Maritime dans cette charte, est également régulièrement interpellés par ses administrés : « Ce que je constate, c’est que chacun doit balayer devant sa porte ! ». Elus et représentants du monde agricole espèrent que cette charte permettra d’entamer un dialogue entre paysans et riverains. Des instances « d’arbitrage » composées d’élus et de représentants agricoles vont être créées pour faire de la gestion de conflits entre particuliers et agriculteurs.

La nécessité d'un dialogue

Partant du principe que l’être humain rejette et blâme ce qu’il ne connaît pas, la charte inclue un volet « communication ». « Il y a une volonté d’aller vers le citoyen pour lui faire connaître l’agriculture », poursuit Luc Servant, « On constate que souvent les gens ne savent pas ce qui se passe à côté de chez eux, ils ne connaissent pas l’activité agricole. Il serait bon de leur expliquer que, par exemple, si en octobre ils voient un tracteur dans un champ, il y a de grandes chances pour que l’agriculteur soit en train de semer du blé ». Les signataires de la charte s’engagent donc à multiplier les opérations de pédagogie auprès du grand public : portes ouvertes d’exploitations et de coopératives, randonnées pédagogiques, réunions d’informations, publications sur les réseaux sociaux… Des marchés de producteurs thématisés ou des salons comme Balade à la Ferme en font également partie. La charte invite également les agriculteurs à expliquer leur activité aux maires de leur commune en fonction des saisons, et à trouver ensemble une forme de compromis dans la planification des travaux agricoles, entre les besoins qu’impose la temporalité agricole et le respect de la tranquillité des riverains.

Un engagement moral non contractuel  

Au-delà de cet aspect communication, la charte engage ses signataires à « utiliser un matériel régulièrement entretenu et réglé de façon conforme » afin de réduire les dérives des intrants (pulvérisateurs, buses, etc.) ; de privilégier les produits ayant le moins d’impact sur la santé et l’environnement ; d’éviter autant que faire se peut les abords des établissements accueillant un public vulnérables (écoles, maisons de retraite) ; adapter les horaires de traitement en fonction des conditions climatiques (vent, pluie), en privilégiant des applications tôt le matin ou en soirée, voire de nuit. Les agriculteurs sont également invités à se faire suivre par la plateforme de l’Anses « phytopharmacovigilance ». Mais Yvette Thomas, la présidente de la fédération des coopératives du 17, prévient : "Ca ne veut pas dire qu'on se passera totalement des phyto. C'est impossible de faire totalement sans". Et de rappeler que la charte n'a aucune valeur contractuelle et n'engage que la bonne volonté de ses signataires.

Une implication citoyenne

De leur côté, les maires et présidents de communautés de communes s’engagent à limiter la consommation de foncier agricole ; à traiter à prendre en compte les circulations agricoles lors des aménagements de voirie ; à intégrer des haies brise-vent ou brise-vue entre zone urbaine et zone agricole, ainsi que des voies vertes. Les élus devront également faire preuve d’impartialité dans les arbitrages entre agriculteurs et riverains, et respecter les activités agricoles autorisées par la loi. Les citoyens sont engagés de fait à respecter un certain nombre de règles de l’ordre du bon sens, comme le respect de la propriété privé, des cultures, de l’accès aux parcelles et de la circulation des engins agricoles. Les communes membres de l’association des maires de Charente-Maritime (elles le sont toutes dans le département) recevront un exemplaire de la charte via le bulletin mensuel aux adhérents. Et celle-ci sera affichée sur les panneaux municipaux à l’intention des citoyens.

La filière viticole reste en retrait

Pour l’instant, la charte signée le 20 décembre ne compte qu’onze signataires, mais est appelée à être paraphée par le plus grand nombre. L’Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC), le Comité National du Pineau des Charentes et le Syndicat des Producteurs et de Promotion des Vins de Pays Charentais, qui ont participé ces derniers mois aux réunions d’élaboration de la charte, se sont finalement mis en retrait de l’initiative, jugeant la charte insatisfaisante sur ses engagements phyto. La filière regrette également le côté très général de la charte, sans l’inclusion d’un volet spécifiquement viticole. « La concertation reste ouverte à tous et la charte appelée à être enrichie », rappelle Luc Servant.

 

Les 11 signataires :  La Chambre d’agriculture 17, l’Association des maires de France 17, la FNSEA17, Les Jeunes Agriculteurs 17, la Coordination rurale, la fédération des coopératives, le négoce agricole Centre-Atlantique (La Naca), les CUMA du centre-ouest, la MSA, les Entrepreneurs des Territoires et le groupement de développement agricole (GDA) d'Aunis.

Rappel de l'historique du projet 

Ce que dit la loi Egalim

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Inno'action et agricultureCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
13654
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Agriculture<script src=" />
Agriculture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

A lire ailleurs sur aqui.fr
Benoit Biteau dans son bureau à Le Gua Agriculture | 28/05/2021

Pourquoi le projet de nouvelle PAC ne convient pas aux écologistes

Une unité de méthanisation à Somain, dans le nord de la France Agriculture | 21/05/2021

La méthanisation, des atouts pour le monde agricole

L'élevage laitier souvent montré du doigt a fait beaucoup d'effort pour réduire l'impact carbone Agriculture | 20/05/2021

Un marché du carbone pour les agriculteurs est en train de naître

Capture d'écran du débat sur le bien-être animal du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine Agriculture | 19/05/2021

Bien-être animal : quels exemples en Nouvelle-Aquitaine ?

Débat dans le cadre de la Journée Installaiton - Transmission: Agriculteur, ça s'apprend ? Agriculture | 19/05/2021

Formation et professionnalisation : "donner les clefs pour la meilleure installation possible"

Louis et Alexis avec leurs porcs Agriculture | 17/05/2021

Louis Boutteaud et Alexis Bonnet développent leur ferme rêvée : "un nouveau modèle est possible"

La 4e édition de la Journée Installation Transmission se tiendra le 18 mai à partir de 10h sur agriweb.tv Agriculture | 14/05/2021

Journée Installation Transmission : " Agriculteur, ça s'apprend ? "

Amandine et Emmanuel Cantet se sont reconvertis ensemble à l'élevage caprin et ovin. Une nouvelle aventure professionnelle et familiale Agriculture | 14/05/2021

Amandine et Emmanuel Cantet : La reconversion agricole en couple, "être conscient de ce que l'on fait, y croire et foncer !"

Florian Derboule s’est formé dans eux lycées agricoles, il voulait »aller voir ailleurs » Agriculture | 13/05/2021

Florian Derboule : le bonheur de vivre et travailler sur la terre de son enfance

Maxime Kovalski est éleveur bovin allaitant à Marcillac-la-Croisille en Corrèze, suite à une reconversion Agriculture | 12/05/2021

Maxime Kovalski : Des TP à l’élevage bovin, un rêve de gosse devenu réalité

Rémy Ferret, installé en cultures végétales à Condezaygues en Lot-et-Garonne - La Ferme de Lamothe Agriculture | 11/05/2021

Rémy Ferret : le fils d'éleveur devenu maraîcher

Adeline Métayer 24 ans, viticultrice à Birac en AOC Cognac, cur petite champagne Agriculture | 07/05/2021

Adeline Métayer, viticultrice en AOC Cognac: "Fière d'être jeune, d'être une fille et de faire ce métier !"

L'équipe organisatrice du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine. Au centre le président Dominique Graciet Agriculture | 07/05/2021

Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine: maintenir le dialogue entre le monde agricole et le grand public

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été Agriculture | 06/05/2021

De la gelée royale dans les vergers de Limdor cet été

La récolte de Golden du Limousin de Loïc Kammerer sauvée du gel grâce à l'aspersion Agriculture | 28/04/2021

La glace face au gel pour protéger les pommiers